Forum pour discuter de Keroro
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

vous en pensez quoi de ma fanfic (soyez franc)
trop génial!
47%
 47% [ 9 ]
pas mal
32%
 32% [ 6 ]
moyen (peut faire mieux)
5%
 5% [ 1 ]
c'est pas top
5%
 5% [ 1 ]
c'est nullissime
11%
 11% [ 2 ]
Total des votes : 19
 

AuteurMessage
Girotsumi
Maman Hinata :D
Maman Hinata :D
avatar

Nombre de messages : 1198
Age : 19
Localisation : Lollyland
Date d'inscription : 04/12/2009

MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   Dim 19 Sep - 8:46

Yep, j'avais repéré la référence a Tintin ;D (je les ai tous lu des dizaines de fois X3)


Bon ,je crois que je ne dois plus dire mon avis,c'est toujours perfect Wink .

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chisa-chan
Amiral grand-mère Hinata
Amiral grand-mère Hinata
avatar

Nombre de messages : 3020
Age : 26
Localisation : Sachet de cacahuètes
Date d'inscription : 16/09/2007
Titres : CREATIF(dessin) 2009
Membre le + populaire 2010
Meilleurs fanarts 2010
Coeur d'or 2010
Membre 2012-ien !
WIN Concours dessin I

MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   Mer 22 Sep - 19:20

C'est trop génial! <3 J'adore toujours autant!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chisachandesu.tumblr.com/
Mukurochan
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 813
Age : 21
Localisation : Partie à l'aventure avec RX-24.
Date d'inscription : 01/09/2010
Titres : Meilleure fanfic 2010

MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   Ven 24 Sep - 13:00

merci tout le monde (dsl, du retard d'une journée!)

sur ceux: THE SUITE (la musique à ce moment là http://www.youtube.com/watch?v=15rdzictFiA&feature=related )
je suis incorrigible... sur ceux:

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

chapitre 5 : un passé douloureux :

keroro et pururu était dans le salon de la maison des monaté et jouer à la wii (pas la U malheureusement. et oui, ça a était écrit en 2010!) :

pururu: il s'appelle comment ce jeux?

keroro: "les lapins crétins : la grosse aventure"! regarde, dans cette option si tu secoue la manette...

(ça fait ça: http://www.youtube.com/watch?v=5WUuqE5Ra1o)

pururu: *rire* c'est drôle mais c'est pas un peu cruel?

keroro: mais non voyons! et puis c'est de la 3D et ça défoule! Very Happy

- dois-je comprendre que vous ne pensez qu'a vous amusez dans ce genre de situation?

giroro entra dans le salon, ses iris ressortaient ce qui signifiait qu'il était énervé mais cette fois-ci, elles étaient bleu azur alors que d'habitude, elles étaient grises, ce qui surpris pururu. keroro, quand à lui, avait compris autre chose.

keroro: ce regard... (analyse en cours... terminé! ^^) kero!!! oh non, meru est de retour!!!

pururu: qui ça?

keroro: ne fait pas l'innocent!

giroro: crois-tu franchement que c'est le moment de plaisantez?! pour ton information, je ne suis pas hypnotisé!

pururu: je n'ai rien compris! enfin : on ne fait que se détendre, kururu cherche d'autres pierres en ce moment, on ne peut rien faire d'autre...

giroro: je vois... donc vous vous fichez totalement que l'unité garuru est disparu?

pururu: moi je suis là ! Very Happy

giroro: mais à part toi. garuru, taruru, tororo et zoruru, tu en fais quoi?

keroro: sauf ton respect : tu as raison, les jeux vidéos me distrait trop!

giroro: enfin des paroles censés!

keroro: c'est pour ça que je retournes vers mes maquettes sur le champs! * Very Happy il est content Very Happy *

keroro sortit du salon en sautillant en direction de sa chambre.

giroro: ...pathétique... à croire qu'il n'y a que moi qui m'inquiète.

pururu: tu te trompes! moi aussi j'ai peur pour garuru et les autres mais, comme je l'ai, on ne peut pas faire grand chose à par laissez kururu faire! et puis, si ça se trouve, ce ne serait pas arrivé si... je...

giroro: savoir qui a fait quoi m'importe peu! tout ce qui m’intéresse, c'est le retrouver!

giroro quitta la pièce et retourna dans le couloir, laissant pururu bouche bée. il croisa dororo qui le stoppa :

dororo: j'ai écouter t'a conversion et, sans vouloir t'offenser, tu ne penses pas que tu exagères pas un peu les choses?

giroro: fou moi la paix, je n'ai fais que dire la vérité...

dororo: ...il ne faut pas que tu t'inquiète autant, on fait tous notre maximum! je suis sur qu'on les retrouvera avant le retour des humains! de toute façon, quel intérêt kuraï et sa bande aurait à les retenir?

giroro: on ne sait pas justement! et c'est ça qui me fait rager : plus on attend, plus les chances de les retrouver seront minces. à moins qu'il soit déjà...

dororo fixa giroro qui avait un regard de plus en plus étrange :

dororo: (ce regard...) ne reste pas sur des inquiétudes et prépare toi pour la prochaine recherche, c'est la seule chose que tu puisses faire.

giroro: j'ai fais la même chose avant et ça m'a coûté cher, très cher...

il s'en alla sans ajouter un mot. mais que voulait-il dire par "avant" ? moi même je ne le sais pas...*paf* aïe... mais si je le sais! mais vous le saurais après une petite page de pause! Wink

Spoiler:
 

rebonjour et rebienvenue à : keroro taiyô ryodan : THE SUITE (la musique à ce moment là http://www.youtube.com/watch?v=15rdzictFiA&feature=related )

keroro: bon, c'est pas bientôt fini c'est blague sonore de YouTube de MERDE!

c'est bon j'arrête. sur ceux:
giroro retourna dans sa tente et s'allongea à côté de la chatte (l'animal hein!) qui l'attendait. après quelques minutes, il ouvrit sa ceinture. à l'intérieur, il y avait la photo d'april. il l'enleva. derrière se trouvait une photo de lui avec son frère et une jeune titarienne : elle avait la peau grise, des yeux de style chat orange et un chapeau semblable à celui de pururu de couleur noir. elle avait un symbole en forme de croix chrétienne sur son front et sur sa ceinture (un peu comme celle de giroro et garuru). il l'a fixa longuement puis commença à pleurer :

planète sutaawoozu, 20 année terrienne plus tôt:

dororo: il en reste encore?

giroro: on va bientôt le savoir... kirara, lance un missile sur bosquet là bas!

kirara: à tes ordres!

garuru: attend! c'est trop simple à mon goût... tire sur le sol!

kirara: bon d'accords...

et oui, la jeune fille sur la photo était kirara. elle ainsi que giroro, garuru et dororo faisait partie, à cette époque là, d'une équipe d'élite d'invasion. c'était la première fois qu'ils faisaient équipe ensemble. d'ailleurs, ils avaient à peine eu le temps de faire connaissance. à ce moment là ils étaient envoyer, avec d'autres équipes, sur la planète sutaawoozu pour l'envahir. mais ce n'était pas simple : cette planète était peupler de sorte de titariens bien plus avancer que les "originales" ayant développer des pouvoirs magiques leurs permettant de lancer des orbes, des lasers, de lire les pensées, et autre joyeuseté. cela faisait à peine 3 jours qu'ils y étaient et avait déjà envahit le quart de la planète. bref : kirara sortit un grand bazooka et visa le sol. elle tira. la terre se mit à trembler et deux sutaawooziens apparurent instantanément.

sutaawooziens 1: comment as tu deviné qu'un tremblement de terre nous empêcherez d'utiliser notre machine d'invisibilité?

garuru: sachez que nous avons la même chose sur titar et que pour l'instant, personne dans l'univers n'a réussi à la mettre au point de façon à ce qu'elle marche en toute circonstance.

sutaawooziens 1: je vois... les titariens ne sont pas aussi inférieur...

sutaawooziens 2: mais ils le sont quand même! prenez ça!!!

le deuxième fit apparaître une sphère qu'il lança sur les 4 titariens qui esquivèrent. dororo sortit plusieurs lames et les lança sur les 2 autochtones qui les arrêtèrent par magie alors qu'elles étaient à moins d'un millimètre d'eux. il les relança sur kirara qui évita de justesse. giroro et son frères sortir tout les deux un grand fusil et tirèrent sur les deux extraterrestres qui stoppèrent les balles et les firent tomber au sol.

sutaawooziens 1: c'est tous ce que vous savez faire? je vais abréger!

il fit apparaître une grande sphère qui grandissait de plus en plus.

kirara: si vous voulez mon avis, il vaut mieux pas restez là...

kirara commença à courir mais les garçons n'eurent pas le temps de courir que le sutaawoozien lança sa sphère sur nos amis qui la reçu de plein fouet. l'ennemi s'approcha de giroro et tendit sa main vers lui.

garuru: giroro, non!

un bruit sourd se fit soudain entendre et le sutaawoozien s'écroula. derrière se trouvait kirara qui avait visiblement tiré sur lui.

kirara: je vous l'avais dit qu'il fallait courir!

elle aida giroro à se relever.

giroro: on fera plus attention la prochaine fois...

un bruit de chute se fit à nouveau entendre. cette fois, c'était le deuxième extraterrestre qui mourut après avoir était transpercé par un des poignard de dororo.

dororo: c'est le dernier cette fois?

garuru: maintenant, oui!

ils retournèrent au camp de base. kirara pris le bras de giroro en signe de complicité ce qui le fit rougir. (comme c'est mignon...*paf* maieuh! X0) il passèrent toute la nuit ensemble à rigoler et à parler de tout et de rien puis la semaine suivante, ils étaient devenue les meilleurs amis du monde et un peu plus au bout de deux semaines Cool *shoot* même pas mal! *falcon punch* ...méchant... malheureusement, un champ de bataille n'est pas un endroit de paix : la mort y est omniprésente. 1 mois plus tard, le moment fatidique arriva: l'attaque au seuil de la planète allait commencer. giroro et kirara était partie en avant tandis que garuru et dororo était rester en arrière pour éviter tout renfort extérieur.

dororo: j'espère que ça se passera bien...

garuru: il ne faut pas t'inquiéter : je fais confiance en giroro et kirara. ils sont complémentaires et s'entende parfaitement, l'alchimie entre eux devrait suffire.

dororo: je ne peux pas m'empêcher d'avoir un mauvais pressentiment... comme si quelque chose de grave allez se produire...

garuru: ...zeroro...

- aspirant garuru!

un soldat arriva en courant face à nos deux héros qui firent le salut militaire.

garuru: que se passe-t-il?

soldat: nous avons détecté des cibles en mouvement dans les alentours du château. on pense qu'il s'agit de sutaawooziens tentant de fuir.

dororo: ...je m'en charge.

garuru: tu es sur zeroro?

dororo: ce mauvais pressentiment m'empêche de tenir en place, autant me "changer les idées".

garuru: ...comme tu veux mais ne tarde pas trop : si le quartier général l'apprend-...

dororo: je ne crois pas qu'ils m'en voudront pour une histoire de grade.

dororo partie en courant avec le soldat ce qui surpris garuru : zeroro n'aurait jamais agit de la sorte. d'ailleurs, celui-ci aussi penser la même chose : quelque chose en lui le pousser à prendre la place de garuru mais il ne savait pas pourquoi. pendant ce temps, après avoir explorer toute la forteresse, nos deux tourtereaux... heu, je veux dire, kirara et giroro arrivèrent devant le chef des sutaawooziens qui était entourait par deux grands monstre (il ressemblait au pokémon légendaire lugia).

roi: voilà enfin les titariens! j'ai bien crue que vous n'arriveriez jamais...

giroro: le château est cerné, vous n'avez aucune chance!

roi: cette planète m'appartient et elle le restera!

il claqua des doigts puis les monstres se jetèrent sur giroro qui esquiva tout en donnant l'ordre à kirara de se mettre à l'abri. il sortit un fusil et fit buffet à volonté!...heu, je veux dire feu à volonté! les monstres esquivèrent facilement et lança des sphères qu'il avait de plus en plus de mal à esquiver. après avoir échangé quelques tires, le roi lança finalement une décharge électrique sur giroro qui hurla de douleur. il tomba au sol. le roi s'approcha de lui tandis qu'il essayait péniblement de se lever. il brandit son sceptre vers lui.

roi: tu es fichu cette f...

il fut interrompue par une douleur dans le dos. il se retourna : kirara venait de lui tirer dessus avec un pistolet à onde ultra sonic.

kirara: je vous interdit de le toucher!

roi: petite peste!

il se téléporta devant elle et mit sa main devant son visage.

giroro: kirara!!!

kirara: gir...

elle n'eut pas le temps de finir sa phrase que le roi lui lança un puissant laser incrusté de lame qu'elle reçu de plein fouet et fut projeter contre le mur d'en face.

giroro: kirara!!!

il accourue en passant à côté du roi en l'ignorant complètement et la prit dans ses bras : elle semblait à moitié consciente.

giroro: kirara, tiens le coups! ne meure pas je t'en supplie!

kirara sourit faiblement à giroro puis murmura :

kirara: ne t'inquiète pas, ça ira. finit la mission au lieu de perdre ton temps avec moi.

giroro: ne me ment pas! je... je ne veux pas que tu me quittes!... tu...

kirara: chut! ne t'en fais pas pour moi...

elle l'embrassa (oui sur la bouche...) puis ils se regardèrent longuement dans les yeux.

kirara: fait lui mordre la poussière...

giroro: ...d'accords...

il la reposa doucement avant de sortir une arme et de foncer sur les deux monstres du roi. il mit quelques minutes avant de les frapper en plein coeur. après les avoirs détruits, il se tourna vers le roi qui se trouvait juste devant son trône, et semblait avoir observer la scène.

giroro: vous n'avez plus aucune défense : je vous conseille de vous rendre.

roi: c'est hors de question : mes principes veulent que je me battes jusqu'au bout.

giroro: tant pis pour vous : désolez mais le quartier général m'a autorisé à vous tuez en cas de résistance.

roi: mh... tu as la mémoire courte.

giroro: ...comment ça?

roi: tu n'as pas l'impression d'avoir oublié quelqu'un?

giroro se retourna brusquement vers kirara qui avait désormais les yeux fermés, le roi était derrière lui et le fixé avec un sourire mauvais.

giroro: kirara... non...

roi: et pourtant : tu l'as abandonné durant c'est dernier instant alors que tu aurais pu ne pas l'écouter et la sauver. que c'est pathétique...

giroro: elle... ça ne peux pas...

il tomba à genoux, effondré :

roi: qu'elle triste fin. c'est dommage, vous formiez un si beau couple qui ne demandé qu'à s'épanouir mais comme tout bon soldat le sais : le travail avant tous!

giroro resta muet. il sentait une énergie qui le brûlait monter en lui : elle l'aimait, lui aussi mais à cause de cette foutu mission...

giroro: vous...

giroro se retourna brusquement, ses yeux était désormais bleu azur.

roi: oh, c'est jolie! tu les à achetés où t'es lentilles?

giroro: ne vous foutez pas de ma gueule!!! je peux vous jurez que... vous allez... me... le... PAYEZ!!!!!

guidé par sa colère, il sortit deux sabre laser et le frappa à mort.

10 minutes plus tard:

garuru, qui n'en pouvait plus d'attendre dororo se décida à entrer dans le château pour voir ce qu'il en retournait. en chemin, il reçu un message comme quoi le roi avait disparu des radars. intrigué, il continua sa route et arriva au centre du château :

garuru: giroro! on a plus de signal du roi, tu l'as éliminé?...que!...

il regarda la salle. deux cadavres de monstres et plusieurs membres gisants au sol sur une marre de sang recouvrait tout le périmètre. écoeuré, garuru se retint de vomir et se tourna vers giroro.

garuru: giroro, tu peux me dire ce que c'est que ce massacre?!

giroro ne répondit pas. il tenait kirara dans ces bras et pleurer. garuru comprit immédiatement.

garuru: ... ce n'est pas vrai... elle est...

après quelques secondes de silence, garuru aida giroro à évacuer le corps de kirara.


maison des monatés, 20 ans plus tard (c'est-à-dire maintenant) :

giroro fut interrompu par un appel de keroro. il essuya ses larmes et ouvrit sa tente :

giroro: j'espère que tu as une bonne raison de venir me déranger...

keroro: je viens de recevoir un appel des humains et de kururu, tu veux savoir lequel en premier?

giroro: ...les humains.

keroro: seigneur artus à téléphoner: leurs vacances vont durer deux semaines au lieu d'une à cause d'un problème avec le bus qui est sensé les ramener.

giroro: et kururu?

keroro: il vient de trouver une nouvelle pierre. on part dans 10 minutes pour l’Égypte (saga africa! sunny *paf* c'est pô juste...)

A SUIVRE

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

des déjà vue... et beh... :

1- là tous le monde à vue les clins d'oeil au lapins crétins Wink (daaaaaa!!!! albino )

2- lorsque keroro râle à cause des blagues sonores, c'est un clin d'oeil à ça se dispute (http://www.youtube.com/watch?v=RDhlWH07Vto)

3- le nom sutaawoozu ne vous dit rien... pourtant, si on traduit en japonais, sa donne star wars! éoué! ^^

4- la super intro de question pour un chamPIgnon... je voulais dire champion...

5- lorsque je dit c'êst pô juste, c'est un clin d'oeil à titeuf!

6- lorsque garuru dit maintenant oui, c'est un clin d'oeil à l'émission : avez vous déjà vue?

_________________

(Cadeau de Putafa, trop beau, ze te n'aime ma Putput!! <3 )


Dernière édition par mukurochan le Mer 5 Déc - 13:49, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/~kanariraspberry
Girotsumi
Maman Hinata :D
Maman Hinata :D
avatar

Nombre de messages : 1198
Age : 19
Localisation : Lollyland
Date d'inscription : 04/12/2009

MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   Ven 24 Sep - 15:56

Faut que je trouve le temps pour ma fic à moi X_x .


Génial comme d'habitude :3 . (chuis trop fort! je reconnais presque toutes les références,je n'ai juste pas reconnu sutaawoozu x') )

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chisa-chan
Amiral grand-mère Hinata
Amiral grand-mère Hinata
avatar

Nombre de messages : 3020
Age : 26
Localisation : Sachet de cacahuètes
Date d'inscription : 16/09/2007
Titres : CREATIF(dessin) 2009
Membre le + populaire 2010
Meilleurs fanarts 2010
Coeur d'or 2010
Membre 2012-ien !
WIN Concours dessin I

MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   Ven 24 Sep - 20:03

C'est trop bien! çwç
Bien que le fait de voir Giroro aimer une autre fille que moi me met hors de moi, j'aime quand même! : D (tu vas me dire...dans ma fanfic je lui en fait aimer une autre après tout...je suis étrange...°X°) Puis tant que c'est pas avec Natsumi (TROP de GiroNatsu tue le GiroNatsu!).

M'enfin j'accroche bien! Surtout avec Giroro pratiquement au centre de l'histoire, tout pour me plaire! XD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chisachandesu.tumblr.com/
Girotsumi
Maman Hinata :D
Maman Hinata :D
avatar

Nombre de messages : 1198
Age : 19
Localisation : Lollyland
Date d'inscription : 04/12/2009

MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   Ven 24 Sep - 21:19

Chisa-chan a écrit:
C'est trop bien! çwç
Bien que le fait de voir Giroro aimer une autre fille que moi me met hors de moi, j'aime quand même! : D (tu vas me dire...dans ma fanfic je lui en fait aimer une autre après tout...je suis étrange...°X°) Puis tant que c'est pas avec Natsumi (TROP de GiroNatsu tue le GiroNatsu!).

M'enfin j'accroche bien! Surtout avec Giroro pratiquement au centre de l'histoire, tout pour me plaire! XD

Mais ce serais trop mignon Giroro x Natsumi *_* (pour quelqu'un avec un pseudo pareille ça vous étonne hein? :p )

Enfin ouais chacun ses goûts :3 .

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chisa-chan
Amiral grand-mère Hinata
Amiral grand-mère Hinata
avatar

Nombre de messages : 3020
Age : 26
Localisation : Sachet de cacahuètes
Date d'inscription : 16/09/2007
Titres : CREATIF(dessin) 2009
Membre le + populaire 2010
Meilleurs fanarts 2010
Coeur d'or 2010
Membre 2012-ien !
WIN Concours dessin I

MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   Ven 24 Sep - 22:37

XD Nan mais j'aime bien Natsumi hein! C'est juste qu'on voit trop de GiroNatsu à mon goût! :3
(mais je ne déteste pas ce couple pour autant XD )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chisachandesu.tumblr.com/
Girotsumi
Maman Hinata :D
Maman Hinata :D
avatar

Nombre de messages : 1198
Age : 19
Localisation : Lollyland
Date d'inscription : 04/12/2009

MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   Sam 25 Sep - 9:48

D'un autre côté,c'est justement ce qui fait le charme du personnage ,et c'est par ailleurs très marrant x) .

Mais comme j'ai dis ,les coups et les douleurs ça ne se discute pas (proverbe Chuck Norrisien)

(chuck norris m'épargnais si je disais le proverbe à sa façon D:)

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mukurochan
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 813
Age : 21
Localisation : Partie à l'aventure avec RX-24.
Date d'inscription : 01/09/2010
Titres : Meilleure fanfic 2010

MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   Dim 26 Sep - 16:46

coucou! voici la suite!

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

chapitre 5 suite: les pyramides de gizeh:

égypte, pyramide de gizeh, 10h00 :

keroro et les autres était au beau milieu du désert, ils avaient escaladés un dune et voyaient désormais les pyramides:

keroro: kero... enfin c'est pas trop tôt...

tamama: j'espère qu'il fait plus frais à l'intérieur des pyramides...

pururu: je l'espère aussi...

giroro: arrêtez de vous plaindre et trouvons vite la pierre plutôt avant de nous faire repérer!

kururu: kih!kih! pas la peine de trop se presser! j'ai pris la liberté de créer de fausses tempêtes de sable tout autour du site, personne n'osera venir!

dororo: ça nous laisse du temps pour contempler le paysage...

giroro: on a pas le temps de faire ce genre de chose! rentrons à l'intérieur!

après avoir descendu de la dune (et après avoir relevé keroro qui à dévaler la pente en roulant) nos amis rentrèrent dans la pyramide.

pururu: gloups! d'accords il fait plus frais mais c'est inquiétant comme déco...

kururu: il faut dire= qu'il y a encore des momies à découvrir ici. kih!kih!

tamama: des momies?

dororo: oui tamama. pour faire simple, les rois égyptiens se faisait momifier et enfermer dans les pyramides qui leurs servaient entre autre de tombeau.

keroro: et on raconte qu'ils hantent encore les lieux ...

pururu: hiiiiiiiiiii !!!!! *se cache derrière dororo*

giroro: tu vas arrêter de faire peur à pururu ?!

keroro: je ne fais que dire la vérité!

tamama et donaré se cachèrent aussi derrière dororo.

giroro: qu'elle bande d'idiot... -_-'

l'équipe d'extraterrestre commença à avancer dans la pyramide et arrivèrent dans une salle avec 7 couloirs :

kururu: ...mh... étrange, ce passage n'est pas représenté sur la carte...

tamama: qu'est-ce qu'on fait sergent?

keroro: comme l'a dit le caporal giroro, nous n'avons pas de temps à perdre. il n'y a pas 36 solutions : on se sépare!

chacun d'entre eux prirent un couloir. keroro, après avoir marcher quelques minutes, aperçut enfin la fin du tunnel mais fut surpris en arrivant:

keroro: kero... mais je suis revenue au point de départ! Shocked

giroro: et tu n'es pas le seul.

tout le monde sortit de son tunnel. nos héros étaient tous surpris.

keroro: kero! mais comment ?...

pururu: c'est pas normal... on l'aurait vue si on était revenue sur nos pas...

kururu: essayez d'y retourner, je vais voir le chemin que vous parcourez sur mon ordinateur...

les autres n'insistèrent pas et retournèrent dans les tunnels et, comme prévue, revinrent à leur point de départ.

kururu: ... c'est bien ce que je pensais...

giroro: qu'est-ce que c'est?

kururu: une distorsion dimensionnel! c'est elle qui nous fait tourner en rond...

dororo: mes sens de ninjas me font décidément défaut en ce moment...

donaré: mais comment ça se fait qu'il y ait ça là? je veux dire, ce lieux date de l’Égypte antique!

giroro: à moins que ça a était placé il y a quelques heures...

dororo: tu penses que c'est "EUX" qui l'ont placé ici?

giroro: il n'y a pas de doute là dessus...

keroro: kururu, essaye d'enlever ce truc!

kururu: je viens tout juste de finir la procédure : kih!kih!kih!

soudain, les 7 des couloirs présents disparurent, laissant place à un seul grand passage.

keroro: j'espère qu'ils n'ont pas déjà la pierre...

giroro: avec un peu de chance...

autre part dans la pyramide de gizeh:

hakaï: ça fait des heures qu'on marchent...

sado: elle est encore loin cette pierre?

reï: je vais finir par croire qu'on se trompe de direction depuis le début...

kuraï: arrêtez de vous plaindre! je suis sur qu'elle n'est plus très loin, je le sens...

ils avancèrent quelques mètres avant d'arriver à... un cul de sac :

hakaï: tu disais?

kuraï: la ferme! je sens l'énergie de la pierre juste derrière ce mur...j'en suis même certain!

sado: il à raison! *il porte à son oeil gauche une sorte de capteur de puissance de couleur noir* derrière, il y a un petit objet qui contient une énergie très puissante.

reï: le problème c'est qu'il y a ce mur et nous n'avons plus de balise dimensionnelle...

soudain, des bruits de pas suivit par des voix commencèrent à s'approcher.

sado: encore ces fichus titariens!

reï: et ils se rapprochent...

hakaï: qu'est-ce qu'on va faire kuraï ?!

kuraï: sers toi de ta tête!

10 secondes plus tard:

hakaï: ah non! non! j'veux pas me servir de ma tête!

reï: tu risques rien t'as un casque!

hakaï: oui mais vous saviez que faire de moi un bélier pour défoncer un mur risque de me faire le coup du hamster?

sado: on dit le coup du lapin!

hakaï: dis ce que tu veux, lâchez moi maintenant!

kuraï: vous êtes prêt?

hakaï: NAAAANNNNN!!!!

reï et sado: oui! Cool Very Happy

kuraï: chargez!!!

hakaï: non, arrêtez!!!

ils foncèrent sur le mur qui se brisa.

reï: tu vois que c'était pas la mort!

hakaï: maman...

quelques mètres plus loin:

pururu: vous avez entendue?

keroro: de quoi? j'écouter mon baladeur mp3?

giroro: tu crois vraiment que c'est le moment?! surtout qu'elle n'a pas tort...

dororo: ça semblait venir d'aux dessus...

pururu: vite allons-y!

après avoir montés toutes les marches, nos titariens arrivèrent devant un mur fracasser. ils entrèrent dans la faille et arrivèrent dans une grande pièce très spacieuse qui n'avait visiblement jamais était découverte par les humains et qui était entourer par plusieurs sarcophage. bien sur, comme tous le monde l'a deviné :

kuraï: tiens, vous voilà!

kuraï tenait dans sa main un pierre orange.

giroro: c'est pas vrai ils l'ont déjà trouver...

pururu: donner nous la pierre tous de suite, sinon...

keroro: allons, allons, ne nous énervons pas et réglons ça calmement, sans violence! Smile

hakaï: je suis pour! Very Happy

reï: non mais vous avez quel âge?

soudain, des bruits sourd se firent entendre.

pururu: c'est...c'est quoi ce bruit?

les bruits commencèrent à ce multiplier.

hakaï: ...j'ai peur...

sans prévenir, plusieurs portes de sarcophage s'ouvrir et des fantôme plutôt mignon (comme ça: http://www.doudou-shop.com/produits/maasso0310-boo/maasso0310-boo_gd.jpg ) en sortir avec des sourires adorables.

fantôme1: des visiteurs...

fantôme2: venus d'ailleur!

tous les fantômes: hooOoo... cyclops cyclops cyclops

*silence*

keroro: nous venons en paix!

giroro: idiot... -_-'

pururu: qu'est-ce qu'ils sont mignon!

fantôme3: malheureusement pour vous, nous devons vous tuez!

keroro: nous aussi nous sommes enchant... kero?

leurs visages mignons devenait de moins en moins mignon:

reï: qu'est-ce qu'on fait kuraï?

hakaï: j'me sers de ma tête?

keroro: chacun pour soi!!!

A SUIVRE

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

vous faites ce que vous voulez, moi je cours *sors en courant*

hakaï: attendez! j'me sers de ma tête ou pas? hého!

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

les déjà vues sont n'aux amis!

le seul: lorsque hakaï se sert de sa tête, que keroro dit qu'il vient en paix et que les fantômes les acceuillent en disant : des visiteurs, venu d'ailleur, c'est un clin d'oeil à toy story (sert toi de ta tête: http://www.youtube.com/watch?v=pDOV7yxXFag et les visiteur: http://www.youtube.com/watch?v=3uEWFoVo7MI&feature=related)

_________________

(Cadeau de Putafa, trop beau, ze te n'aime ma Putput!! <3 )


Dernière édition par mukurochan le Sam 15 Déc - 19:19, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/~kanariraspberry
Girotsumi
Maman Hinata :D
Maman Hinata :D
avatar

Nombre de messages : 1198
Age : 19
Localisation : Lollyland
Date d'inscription : 04/12/2009

MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   Dim 26 Sep - 17:33

Bon... je crois que je ne dois plus te dire mon avis x)

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chisa-chan
Amiral grand-mère Hinata
Amiral grand-mère Hinata
avatar

Nombre de messages : 3020
Age : 26
Localisation : Sachet de cacahuètes
Date d'inscription : 16/09/2007
Titres : CREATIF(dessin) 2009
Membre le + populaire 2010
Meilleurs fanarts 2010
Coeur d'or 2010
Membre 2012-ien !
WIN Concours dessin I

MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   Dim 26 Sep - 17:47

XD Super drôle! j'adore!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chisachandesu.tumblr.com/
Mukurochan
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 813
Age : 21
Localisation : Partie à l'aventure avec RX-24.
Date d'inscription : 01/09/2010
Titres : Meilleure fanfic 2010

MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   Sam 2 Oct - 12:58

merci de m'encourager! ^^
encore désolé pour le retard!
sans transition

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

chapitre 5 suite 2 : égyptologie fantomatique:

2 heures plus tard:


keroro: ah, c'est malin : on est complètement paumés dans une des plus grandes pyramides de la terre et qui se trouve en plus au beau milieu du désert! on pouvait pas tomber plus bas!

pururu: mais comment ont-ils fait pour construire de tels édifices?

giroro: en empilant des pierres les une sur les autres...

tamama: tiens, il représente quoi ce dessin sur le mur?

dororo: il s'agit anubis, le dieu égyptien des morts et des ténèbres.

*silence*

donaré: ça fait peur, je veux dire, il n'y a pas quelque chose de plus rassurant dans les parages?

kururu: kih!kih!kih! je viens de retrouver le signal! j'ai la carte! il faut continuer tous droit!

soudain, un sifflement se fit entendre à l'autre bout des couloirs obscures puis un courant d'air assez violent éteignit toutes les torches accrochés au mur. seul l'ordinateur de kururu était source de lumière.

*silence*

keroro: ...quelqu'un pourrait rallumer les torches?

dororo: j'ai bien une technique pour faire du feu mais je risquerais de brûler les peintures au mûrs.

pururu: on s'en fiche des peintures! depuis le temps que les humains ont explorer les pyramides, je pense qu'ils ont eut le temps de tout découvrir!

giroro: quoi qu'il en soit, nous devons trouver la sortie et ce n'est pas gagné...

tamama: j'aimerais trop retourner à la maison... pas toi hakaï?

hakaï: j'avoue...

giroro: mais on ne peut p... HAKAÏ!?!

tamama: bah quoi, vous les avez pas entendu venir?

keroro: bah non! Shocked

pururu: ah parce que les autres sont là aussi!?

reï: malheureusement pour nous...

kuraï: je commence à me demander comment vous avez fait pour entrer dans l'armée titarienne...

giroro: crois moi, si on avait plus de luminosité, je t'aurais déjà filer une bonne paire de claque depuis déjà bien longtemps!

kuraï: alors pour vous, l'obscurité est un handicap. ça explique beaucoup de chose...

giroro: n'insulte pas les titariens!

pururu: mais vous n'êtes pas des titariens?

reï: pas vraiment...

keroro: mais vous êtes quoi en faite?

hakaï: on a était créer par magie, seul kuraï a vraiment une origine...

kuraï: dites! vous n'avez pas l'impression d'en dire un tout petit peu trop?

hakaï: non pourquoi?

kuraï: ... enfin bref : je n'allais pas les insultés mais les critiquer : nuances!

giroro: ça revient au même!

kuraï et giroro: non!si!non!si!non!si!non!si!non!si!non!

keroro: allons, allons! calmons nous et réglons sa dans la joie et la bonne humeur! Very Happy

kuraï et giroro: toi la ferme!

keroro: ...heu..daccords...

hakaï: attendez, quelqu'un à vue sado?!

reï: ...il ne te suivait pas?

hakaï: mais je croyais que c'était toi qu'il suivait!

reï: et merde!

autre part dans la pyramide:

sado: j'ai peur...hé! les gars! vous êtes là?

soudain, des yeux rouges apparurent derrière lui et commencèrent à s'approcher. sado se retourna lentement.

sado: ...qu'est-ce que... gyaaaaa!!!

au même endroit qu'il y a deux secondes:

kururu: kih!kih! espérons que la lumière de mon ordinateur soit assez forte...

*hurlement*

hakaï: vous avez entendu?

kuraï: nous oui, mais pour eux j'ai des doutes...

giroro: la ferme! de toute façon, c'est pas notre problème cette disparition!

pururu: je crois que tu te trompes...

giroro: comment ça?

pururu: regarde...

les petits fantômes étaient de retour et cette fois, il avait sado avec eux, attaché comme une momie :

fantôme1: rebonjour What a Face

keroro: re-au revoir! Very Happy

bon bah là, imaginer une petite course poursuite avec yakety sake en fond! (la musique là : http://www.youtube.com/watch?v=ZnHmskwqCCQ ). après cela, nos amis parvinrent enfin à atteindre la sortie. keroro, on arrivant, se jeta littéralement dans le sable afin de pouvoir reprendre son souffle.

keroro: ouf... on s'en ai sortie!

pururu: c'est quand même bizarre, j'ai l'impression d'avoir oublier quelque chose...

*analyse en cours*

tous: ...!!! la pierre!!!

kururu: ça ne sers à rien, ils ont dut l'embarquer depuis le temps. kih!kih!kih!

pururu: attendez! où est giroro?

donaré: ...oh non, c'est pas vrai! je veux dire, il doit encore être à l'intérieur!

dororo: retournez au vaisseau, je vais le chercher!

encore autre part dans la pyramide (qu'est-ce que vous voulez, c'est pas moi l'architecte! -_-')

giroro était adosser à un mur, essoufflé. dans la course poursuite, il s'était séparé des autres par accident. il regarda les en pointant les endroits sombres avec son pistolet-lampe-de-poche (oui il existe pour de vrai).

giroro: ...merde... je suis complètement paumé... au moins je l'ai est semé...

soudain, comme une illumination (alléluia!!! XD *paf*), il se rappela qu'il était ici dans le but de trouver la pierre. d'un geste de colère, il frappa le mur auquel il c'était adossé à coup de poing. celui-ci se fissura légèrement.

giroro: quel crétin! ils ont déjà du partir avec à l'heure qu'il est! *épuisé, il tomba à genoux* ...grand frère... quand est-ce que je te retrouverais...

il fut interrompu par une lumière violette qui se rapprochait suivit par des bruits de pas. giroro comprit tout de suite que c'était kuraï et se releva tout en préparant son arme. c'était effectivement bien lui, il avait aussi une arme à la main.

kuraï: je savais que je te trouverais là, je sentais ta présence de loin...

giroro: tu parles comme un sutaawoozien, ça m'écoeure...

un silence pesant régna. kuraï finit par pointer son arme vers le caporal.

kuraï: voilà une belle occasion de t'empêcher de nuire à mes plans. tu m'as fais perdre un temps précieux et il est temps que cela cesse...

giroro: c'est plutôt à moi de dire ça, plus tu prends les pierres, moins j'aurais de chance de revoir mon frère...

kuraï: je vois, c'est donc ça ta motivation...

il eut un petit rire mauvais puis reprit :

kuraï: tu peux laisser tomber: les pierres m'appartiendront toutes! quand à ton frère, je doutes que tu le revoies un jour...

giroro: que... que lui as-tu fais?... où est-il?!

kuraï: ...disons, pour faire simple, qu'actuellement, il est enfermé dans un lieu secret où il est endormi dans un profond sommeil. on peut dire aussi que s'il n'avait pas été là au mauvais endroit, au mauvais moment, il aurait eu une chance de survivre. en attendant, sache que tu ne pourras pas le libérer et aussi... que les pierres seront à moi...

giroro: je t'en empêcherais!!!

ils se foncèrent dessus et tirèrent plusieurs balles. le combat semblait rude, on avait aucun moyen de savoir qui allait gagné ou perdre. giroro essayer de restait concentré mais ne pouvait pas s'empêcher de penser à garuru : entendre kuraï parler d'une peine perdu le rendait malade. il ne savait même plus où donner de la tête, si bien qu'il commença à tiré en rafale n'importe comment dans toutes les directions. après plusieurs tires, une épaisse fumée se forma autour de lui. il décida de s'arrêter.

kuraï: ça y est? tu as finis ton manège?

il n'eut même pas le temps de se retourner que kuraï lui lança un laser qui le frappa à son oeil cicatriser, il se mit à saigner. il mit une main sur celui-ci et utilisa son autre main pour tirer mais kuraï n'était plus derrière lui.

kuraï: tu es décidément trop lent!

il se retourna une nouvelle fois mais kuraï lui avait déjà lançait une grenade qui explosa tout près de lui, ce qui le propulsa au sol. il se retrouva sur le dos et essaya de se relever mais fut bloquer par son adversaire qui le plaqua au sol en l'attrapant par le cou. il sortit une épée laser et la pointa vers le torse de giroro.

kuraï: cette fois il n'y a plus d'échappatoire! je commence à comprendre pourquoi kirara est morte...

le bleu des yeux de giroro (enfin son oeil restant puisque l'autre est recouvert de sang...) ressortit soudainement.

giroro: ...comment connais tu cette histoire?

kuraï: ma dernière visite au quartier générale de l'armée titarienne m'a permis d'apprendre beaucoup de chose sur toi et ton équipe... et aussi comment tu as abandonner kirara...

giroro le repoussa violemment. kuraï se réceptionna rapidement et allait sortir une arme mais fut surpris : giroro était debout et une lumière rouge émanait de lui. le sang qui coulait le long de son oeil brillait lui aussi.

giroro: alors, qui n'a pas d'échappatoire maintenant?

kuraï: mais...comment (il n'aurait quand même pas...)...

giroro commença à s'approcher de kuraï.

giroro: sache qu'avant toute chose, je n'ai jamais abandonner kirara. il fallait détruire ces monstres sinon, ça aurait était revenue au même...

kuraï: qu'est-ce que tu compte me faire?

giroro sortit une arme.

giroro: à ton avis...

le regard de kuraï changea, il sortit des ailes électroniques et fila vers une sortie mais fut stopper par un tire qui lui barra la route.

giroro: tu prends la fuite maintenant? c'est nouveau!

kuraï: ...puisque c'est comme ça que tu le prends...

il sortit un énorme fusil et tira en rafale sur giroro qui esquiva sans trop de mal. il finit par être très près de kuraï.

giroro: prêt à mourir?

kuraï: pas pour le moment mais ce serait plutôt à moi de te demander ça!

il tira à nouveau sur giroro qui esquiva encore plus facilement. il tira à son tour plusieurs balles en même temps qui effleurèrent kuraï en laissant quelque égratignure. il finit par ranger son arme.

kuraï: utiliser la rage pour se battre est très dangereux, tu le sais?

giroro: j'en suis conscient... et c'est avec cette rage que je vais te tuer!

il fonça sur kuraï et le plaqua au sol tout en pointant son arme sur son front.

giroro: tu es prêt maintenant?

kuraï voulu sortir une arme mais giroro attrapa son poignet et le serra très fort (ce qui fit grimacer kuraï).

giroro: je sais que tu t'es déjà fouler le poignet, ça se voyait, si tu ne veux pas que je le brise : rend toi!

kuraï: ...urgh... tu tiens vraiment à me tuer?

giroro: tu m'empêches de revoir mon frère! je me fou complètement de la raison de ta recherche mais les pierres m'appartiendront. à moi seulement!

kuraï: ...si tu me tues, tu ne sauras jamais où se trouve garuru, tu le sais?

giroro: ...peu importe, je n'ai pas besoin de toi...

kuraï n'insista pas. giroro aller tiré quand un shuriken trancha son fusil en deux. il se leva d'un bond tandis que l'énergie rouge se dissipa.

giroro: ...dororo...

dororo: arrête giroro! ne le tue pas!

giroro: de quoi tu te mêles?! il ne fait que nous ralentir!

dororo: je t'empêches juste de faire une bêtise que tu regretteras! reprends tes esprits : tu n'ais plus toi même!

giroro: ...je fais ça... pour retrouver garuru...

dororo: tu laisses trop la haine t'envahir! tu crois que garuru ou kirara voudrais que tu tue quelqu'un pour eux?!

les paroles de dororo résonnèrent dans la tête de giroro comme un écho. garuru...kirara...tue...pour eux... ils ne savaient plus ce qu'il devait faire. kuraï en profita pour se téléporter. les yeux de giroro redevinrent noirs puis celui-ci tomba à genoux et commença à pleurer. dororo mis sa main sur son épaule.

dororo: ne t'inquiète pas, on le retrouvera, ainsi que les autres...

A SUIVRE

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

sado: hého! vous venez m'aider? j'veux pas dire mais je suis toujours momifier!

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

i feel a good! mouhou! XD

le seul déjà vue: le début est inspiré du film astérix et obélix mission cléopatre (l'extrait içi: http://www.youtube.com/watch?v=npLHCKKC-Y8 )

_________________

(Cadeau de Putafa, trop beau, ze te n'aime ma Putput!! <3 )


Dernière édition par mukurochan le Dim 16 Déc - 11:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/~kanariraspberry
Girotsumi
Maman Hinata :D
Maman Hinata :D
avatar

Nombre de messages : 1198
Age : 19
Localisation : Lollyland
Date d'inscription : 04/12/2009

MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   Sam 2 Oct - 13:31

Yeaaaah! Je me disais bien que j'avais vu cette scène quelque part x) .

Génial comme d'ab ;D

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chisa-chan
Amiral grand-mère Hinata
Amiral grand-mère Hinata
avatar

Nombre de messages : 3020
Age : 26
Localisation : Sachet de cacahuètes
Date d'inscription : 16/09/2007
Titres : CREATIF(dessin) 2009
Membre le + populaire 2010
Meilleurs fanarts 2010
Coeur d'or 2010
Membre 2012-ien !
WIN Concours dessin I

MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   Sam 2 Oct - 15:11

J'adore cette scène du film! XD

Super ta fic! çwç Encore encore!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chisachandesu.tumblr.com/
Mukurochan
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 813
Age : 21
Localisation : Partie à l'aventure avec RX-24.
Date d'inscription : 01/09/2010
Titres : Meilleure fanfic 2010

MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   Sam 2 Oct - 17:41

attendez, ne nous emportons pas! XD
la suite peut-être mercredi!

(je viens de faire une teuf d'anniversaire avec des amies et là je suis crevé! ^^)

édit: dsl, c'est pas la suite... mais un petit bonus humoristique ^^ (fait à la va-vite -_-'):

descente dans le triangle des bermudes, ce qui c'est réellement passer! Cool

pururu: ...c'est quand même inquiétant ce silence...

giroro: on a pas le temps d'avoir peur, il vaut mieux se dépêcher d'atteindre le fond : on ne sait pas ce qu'il peut y avoir dans ces eaux...

dororo: tu devrais te détendre un peu, on arrivera au fond que dans une 1/2 heure et puis, nos radars sont activés...

giroro: je le sais mais j'ai un mauvais pressentiment depuis tout à l'heure...

dororo soupira tandis que giroro rejoignit kururu qui pilotait le sous-marin. soudain un crie étrange se fit entendre.

keroro: qu...qu'est-ce que c'était?!

tamama: j...j'en...j'en sais rien...

donaré: c'est peut-être un navire terrien, je veux dire, ce n'était peut-être pas un hurlement...

dororo: ça m'étonnerait... ça ressemblait bien au crie d'un animal aquatique...

giroro: je ne le reconnaît pas... tu en pense quoi pururu?

pururu ne répondit pas, elle regardait par le hublot et avait un regard effrayer.

giroro: qu'est-ce qu'il t'arrives?

pururu pointa son doigt devant le hublot. tous le monde s'approcha et se retinrent d'hurler.

keroro: ...un...un...un...

tous: UN POULPE GÉANT!!!! affraid

kururu: kih!kih!kih! c'était donc sa cette masse étrange...

giroro: et c'est que maintenant que tu nous préviens!?!

kururu: kih!kih!kih! désolé, j'étais sur le forum de la chambre de keroro et-... *paf*

giroro: tu crois franchement que c'est le moment!?!

dororo: allons, calmons nous! au moins, ça ne peux pas être pire...

tamama: les gars! on à plusieurs problèmes!

dororo: comment?

tamama: on a plus d'armes!

donaré: le poulpe se met en colère!

kururu: pururu vient de s'évanouir!

keroro: capitaine geroro n'est plus diffusé à la télé le vendredi soir mais le mardi soir!!! *paf*

giroro: bande d'idiot!

tous le monde (sauf kururu) regardèrent le hublot. l'énorme monstre refit son apparition :

giroro: il est toujours là...

il commença à s'approcher du vaisseaux:

keroro: kururu, prépare toi à lancer les décharges!

kururu: début des recharges électriques... kih!kih!kih!

soudain, des décharges frappèrent le poulpe qui fui en hurlant de douleur.

dororo: ça me chagrine de faire ça...

giroro: tu voyait mieux?

dororo: ...tant qu'il n'a pas trop souffert, ça me va mais à l'avenir,

pururu *qui vient de se réveiller* : hé, les gars, vous devinerez jamais : je viens de rêver qu'un poulpe géant nous attaquez! ^^

keroro: c'était pas un rêve!

pururu resta silencieuse quelques secondes puis retomba au sol, évanouit.

giroro: c'est malin...

keroro: bah quoi? *paf!*

fin du bonus! ^^

(pour ce qui l'avait pas vue, le coup du poulpe est un clin d'oeil à l'attraction de némo à disneyland paris! ^^)

édit 2: voici la suite! ^^

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

chapitre 6 : souvenir d'une jeune fille :

maison de giroro, planète titar, beaucoup d'année plus tôt:


trois petits titariens et un plus âgés était en train de nager rapidement dans une petite piscine au milieu d'un jardin. le plus grand tapa le bord puis les autres arrivèrent à leurs tours. on devina alors qu'ils s'agissait de garuru, keroro, giroro et dororo.

garuru: et regagner!

giroro: t'as triché! c'est pas possible que tu nages plus vite que nous!

garuru: je suis plus âgé, c'est normal!

keroro: tant que ça? ouh! le vieux! Razz

garuru: tu crois ça? je vais t'écraser la tête~ ! Twisted Evil *noie keroro*

giroro: grand frère, attends!

keroro: a...arrête... glouglouglou!!!

zeroro: n...non garuru!!!... tu...tu vas pas le tuer quand même!?! >.<

garuru: et pourquoi pas?

giroro: faudrait quand même pas laisser sa tête dans l'eau trop longtemps...

pururu regardait la scène d'un air amusé. cela se passait quant elle était petite. tout les étés, giroro et garuru réinstallaient leur piscine dans leur jardin et invitaient leurs amis à se joindre à eux. ce jour là, justement, keroro, zeroro et pururu avaient été invité. elle regardait les autres s'amuser puis soupira et baissa la tête. garuru remarqua immédiatement l'air déprimé de la petite titarienne et laissa keroro respirer puis sortit de l'eau pour la rejoindre :

garuru: pourquoi tu ne viens pas nager avec les autres?

pururu: je...je n'aime pas aller dans l'eau...

garuru: ah oui? pourtant je t'ai vue plein de fois nager.

pururu: c'est parce que c'était pas très profond les autres fois... heu, je veux dire, j'avais était forcé par keroro! ^^'

garuru fixa longuement pururu ce qui l'a fit rougir de plus en plus:

pururu: qu...qu'est-ce qu'il y a? j'ai pris un coup de soleil?...

garuru: tu ne sais pas nager en faite, c'est ça?

pururu: hein?

garuru: aller, tu peux me le dire!

pururu: mais bien sur que si, je sais nager! >.<

garuru: bah pourquoi tu nages pas avec les autres?

pururu: ... t'a gagné, je sais pas nagé... mais tu le dis pas à keroro et aux autres hein?!

garuru: promis!

keroro: hou, la honte! elle sait pas nagéheu! elle sait pas nagéheu! XD

garuru: je vais t'écraser la tête~! Twisted Evil

giroro: non garuru! X0

c'est ainsi que garuru re-coula keroro et appris à pururu à nager. il n'y avait pas à dire : pour pururu, garuru était comme un grand frère, près à tout pour rendre service. (n'est-ce pas les gars Cool *bam*paf*clac* ...n'est marre... -_-') malheureusement les choses change quand on grandit : depuis que pururu était partie à l'école de médecine, il ne c'était plus vue. lorsqu'elle venait chez giroro il n'était jamais là, toujours occupé à l'armée. elle a ensuite commençait à travailler à l'hôpital puis est devenu infirmière sur le front. alors vous n'imaginez pas sa surprise quand elle est rentrée dans la brigade des étoiles noires...


infirmerie de la base secrète, 2 jours après l'exploration des pyramides, 7h30 du matin:

giroro: pururu...pururu!!!

pururu: hein? quoi?

elle se réveilla en sursaut. elle se rendit compte qu'elle s'était endormie sur son bureau. elle regarda giroro : son oeil avait un léger cocard (nous rassurons les web spectateurs, son oeil n'est pas en danger mais en voie de guérison! Very Happy ).

giroro: tu devrais éviter de veiller tard le soir comme ça...

pururu: bof, j'ai l'habitude! au faite, et ton oeil?

giroro: ça va, il ne me fait plus mal depuis hier soir... je dois encore mettre de la glace?

pururu: non, c'est bon! ton cocard disparaîtra tout seul maintenant. d'ici demain, il n'y aura plus rien! ^^

giroro: très bien...

il quitta la pièce et laissa pururu seul. elle finit par sourire en se disant qu'il ressemblait bien à son frère : toujours bref, sans en rajouter! elle ria puis quitta la pièce.

???, 8h10:

kuraï regardé la terre et serra son poignet : giroro avez failli lui brisé les os. déjà qu'ils avaient étaient fragilisés quand son poignet c'était foulé alors là... enfin, c'était juste une grande douleur, sans plus...

hakaï: hey, kuku-kun! Very Happy

kuraï: arrête de m'appeler kuku-kun hakaï...

hakaï regarda à travers la vitre la terre.

hakaï: qu'est-ce que tu as à la fin? si tu te prépares encore l'invasion, c'est inutile : tout est déjà au point, il ne manque plus que les pierres!

kuraï: je le sais mais... * il eu soudain un regard très sombre * ...sur cette planète, il y est une personne qui a osé me ridiculiser et je ne lui permettrai plus de telle sacrilège! surtout que...

planète terre, le lendemain, même heure:

kururu: kih!kih!kih! je viens de découvrir 2 nouvelles pierres!

keroro: qu... 2 d'un coup?!

pururu: c'est étrange, d'habitude on en trouve une à la fois...

kururu: je le sais, je suis le premier étonné. de plus, d'après mon radar et mes recherches internet, cette seconde pierre semble être apparu d'un seul coup...

tamama: il va falloir se diviser pour les avoirs...

dororo: où se trouve t'elle?

kururu: l'une dans le volcan du vésuve en italie et l'autre au pôle nord...

quelques minutes plus tard, les groupes furent former: giroro, pururu et dororo s'occupaient de la pierre du volcan tandis que keroro, tamama et donaré s'occuper de la pierre du pôle nord. kururu, lui, suivait les groupes sur son ordinateur.

volcan du vésuve, 9h20:

giroro regarda les environs : personne. il se tourna vers pururu et dororo qui regardaient à droite et à gauche.

pururu: personne à l'horizon...

giroro: il vaut mieux en profiter! la pierre doit être dans le manteau magmatique! c'est le seul endroit plausible...

pururu: ...on va vraiment rentrer là dedans?

dororo: nous ne risquons pas grand chose tant que nous ne restons pas longtemps.

ils avancèrent dans le cratère et descendirent dans la cheminé du volcan. ils arrivèrent dans un lac de lave.

pururu: ouf! il fait chaud ici! je préférais le sahara! ^^

giroro: en attendant, je ne vois pas la pierre... et vous-...

il n'eut pas le temps de finir sa phrase que pururu et dororo se mirent à luire d'une lumière violette et s'évaporèrent.

giroro: pu...pururu! dororo! ou êtes-vous?!

- quelque part où il ne pourront pas intervenir!

giroro se retourna et vit kuraï avec une pierre orange dans la main :

giroro: mais... on avait pas déjà cherché cette pierre?

kuraï: il n'y avait aucune pierre dans le vésuve! ce n'était qu'un leurre et tu es tombé dans le piège...

giroro: ...j'aurais dû me méfier. si tu veux m'éliminer, tu peux toujours courir je résisterais jusqu'aux bout!!

kuraï: rassures-toi. pour l'instant, ta mort ne m'est pas envisageable. en revanche, tu as quelque chose que j'aimerais bien m’approprier...

giroro: ...quoi donc?

kuraï: ...visiblement, tu n'es pas au courant. enfin, pour faire court, *il prit un ton plus ténébreux* je venu pour prendre la pierre... qui se trouve en toi...

A SUIVRE...

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

bon je vais manger des spaguetthis à la bolognaise et je reviens! ^^

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

le seul clin d'oeil: le coup du "je vais t'écraser la tête" est un clin d'oeil au feuilleton américain (qui est aussi l'une de mes préférer) ma famille après!... *paf* je veux dire d'abord... -_-'

_________________

(Cadeau de Putafa, trop beau, ze te n'aime ma Putput!! <3 )


Dernière édition par mukurochan le Dim 23 Déc - 0:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/~kanariraspberry
Mukurochan
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 813
Age : 21
Localisation : Partie à l'aventure avec RX-24.
Date d'inscription : 01/09/2010
Titres : Meilleure fanfic 2010

MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   Mer 27 Oct - 21:09

excusez moi pour le double post (pas le choix ^^') et pour le gros gros retards.
ceci sera peut-être le chapitre le plus long...

sur ceux:

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

chapitre 6 suite : une pierre en soi :
pôle nord, 9h30 santa rendeer :


keroro: k..ke..kerooo...

tamama: qu...qu'est....qu'est-ce qu...qu'il...f...fait froid...

donaré: ç...ça va être... com...compliqué... je... je veux dire... avec c... ce froid...

tamama: ça...ça aurait était plus...plus simple, si...si tu avais pris des manteaux plus...plus chaud!!!

donaré: mais...

keroro: ce n'est pas...pas le moment de s'a...s'attarder

10 minutes plus tard, devant une grotte (et après avoir mis des vêtement plus chaud) :

tamama: c'est là?

donaré: d'après kururu oui, je veux dire, c'est le bonne endroit...

keroro: et bah, on y voit rien là dedans! tamama, tu as apportés une lampe?

tamama: non...

donaré: moi j'en ai une, je veux dire, c'était pour faire du feux avec une loupe mais...

keroro: donaré tu es génial!

tamama: (m'énerve Tamama1 ...)

après être entrée dans la grotte, nos amis arrivèrent dans une grande salle tellement grande que même la lumière de la lampe de poche n'éclairer pas le fond. après avoir fais quelques mètres, la lampe baissa d'intensité puis clignota de plus en plus vite.

keroro: kero! ne me dites pas que...

donaré: la lumière s'affaiblit, je veux dire, il n'y a plus de pile !

tamama: t'aurais pu en prendre pour la recharger!

comme prévu, la lampe s'éteignit mais une légère lumière blanche éclairait toujours la pièce.

keroro: est-ce que se serait...

tamama: ...la pierre?

ils s'approchèrent tout les trois de la pierre posée sur un bloc de glace. elle était blanche comme une boule de neige. keroro allait la prendre quand un bruit l'interrompit :

hakaï: merci de nous avoir bâclé le travail!

donaré: encore vous!?

tamama: cette fois-ci, je ne vous laisserez pas prendre cette pierre! dégagez d'ici tout de suite sinon...

sado: stop! laissez tomber, nous avons avec nous deux de vos amis et je suppose que vous ne voulez pas les blesser?

reï apparut et traîna dororo et pururu qui était attaché avec des liens électriques.

pururu et dororo: à l'aide... -_-'

hakaï: mieux que ça le cri de désespoir!

pururu et dororo: ...à l'aide. Smile

hakaï: MIEUX QUE CA!!!

pururu et dororo: ... A L'AIDEUH!!!

hakaï: bah voilà! Very Happy

pururu: (crétin...)

reï: enfin bref, la pierre ou vos amis?

volcan du vésuve, même heure:

*silence*

giroro : une...une pierre qui se trouve en moi?!

kuraï: tu as parfaitement entendue!

giroro resta muet, il n'en revenait pas. depuis le début il avait une pierre, en lui. il ne savait pas s'il devait se mettre en colère ou autre. kuraï quand à lui, commença à briller d'une lumière violette.

kuraï: tu ne me laisse pas le choix. je vais devoir utiliser mes pouvoirs pour l'obtenir...

giroro: n'essaye même pas!

kuraï sortit un fusil différent de celui qu'il avait habituellement et commença à tirer sur giroro qui sortit ses ailes et remonta la cheminé du volcan. kuraï le poursuivait toujours en tirant. arrivé au dessus il put apercevoir toute l'italie (nan je déc' Razz). il marqua tout de même un temps de pause.

giroro: (comment j'ai pu ne pas m'en rendre compte?.. on aurait pu sauver garuru dés le départ!! ...peu importe, je dois la garder avec moi pour l'instant...)

il fut interrompu par un tire qui le fit perdre ses ailes et tomba au sol. kuraï atterrit juste à côté de lui.

kuraï: dire que j'en avais une juste à côté de moi, ça m'exaspère, autant en finir tout de suite!

giroro : pas question, tu n'auras pas cette pierre!

giroro sortit un fusil et voulu tiré sur son adversaire mais celui-ci disparue d'un seul coup.

giroro : hein? *droite,gauche* où est-il?

il se releva mais sentit subitement quelque chose de brûlant près de sa nuque : kuraï c'était placé derrière lui et avait mis son sabre laser juste en bas de son cou.

pôle nord, 9h40 santa rendeer :

keroro: et vous êtes arrivez comme ça d'un coup?

pururu: oui, on sait pas ce qui s'est passé...

dororo: on devrait peut-être les aidés non?

keroro: bof, un titarien et une angol contre 3 types zarb dont 1 qui reste scotché à sont ordi, c'est équitable!

et oui mesdames et messieurs, pendant que les autres combattent : ils discutent! (bravo l'armée!)

dororo: il ne vaut mieux pas s'attarder, giroro doit être en danger en Italie...

keroro: bah vous restez pas? il peut se débrouiller et puis on est bien là? Very Happy

pururu: tu plaisantes! il fait -100 degrés!!!

dororo: elle a raison, on y va!

il se dirigèrent vers la sortit.

keroro: je peux venir avec vous? Very Happy

pururu et dororo: non!

keroro: méchant...

arriver à l'extérieur.

dororo: je connais une technique de téléportation d'assassin que je n'utilise que très rarement à cause de l'énergie qu'elle me demande. elle ne fait que 150 km, il va falloir en faire plusieurs et on risque de marcher. tu peux y arriver?

pururu: bien sur que oui, je suis pas de l'armée pour rien! mais et toi?

dororo: ne t'inquiète pas pour moi, pour l'instant nous devons sauver giroro quitte à me sacrifier. *dororo pris la main de pururu* assassin magic : téléportation!

groeland:

dororo: ça va toujours?

pururu: ça fais bizarre mais ça va! et toi?

dororo: pour l'instant, pas d'effet indésirable. enfin, continuons!

suède:

pururu: ça va plus vite que je ne le pensais!

dororo: encore deux ou trois et ce sera bon!

disneyland paris, phantom manor (vraiment désolé...) :

pururu: hiiiiiii !!!!

dororo: ne...ne t'inquiète pas je nous téléporte tous de suite!!! >.<

mukurochan: attendez! pendant qu'on y est, je peux découvrir qui est le phantom!!!

chisa: on a pas le temps!!!

italie, en bas du vésuve:

pururu: tu peux nous téléporter en haut?

dororo: ...j'allais le faire...

pururu: tu es sur que ça ira?

dororo: oui, oui! ça va allez! ne t'en fais pas!..

italie en haut du vésuve:

pururu: là c'est mieux!

dororo s'appuya contre un rocher, il semblait sonné.

pururu: dororo, est-ce que ça va?!

dororo: ...ça va allez, laisse moi le temps de reprendre mes esprits... en attendant, je ne vois pas giroro...

giroro: couchez vous!!!

pururu et dororo: de quoi? Shocked

ils n'eurent pas le temps d'analyser la situation qu'une énorme explosion les projeta au bord du cratère.

kuraï: tiens, tiens, de nouveaux arrivants.

giroro : tous va bien vous deux?

pururu: euh...oui...je crois...

dororo: pururu, tu as quelque chose sur la tête...

pururu: hein? *enlève le "truc" et ce rend compte que c'est un oeil humain* hiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!!!!!!!!

dororo: pururu, calme toi! tu as du ramener ça de phantom manor!

giroro : de quoi? Suspect

dororo: ce serait trop long à t'expliquer... -_-'

kuraï: tes renforts ne serviront à rien, j'aurais cette pierre!

pururu: qu'elle pierre?

kuraï fixa giroro qui baissa la tête.

pururu: ah, t'en a une? mais c'est génial!

dororo: ...giroro, qu'est-ce que...

giroro: ...je ...j'ai un pierre... en moi...

pururu: ...hahahaha!!! alors la : bien jouer, j'ai failli y croire! allez, c'est bon, elle est ou la caméra?

kuraï: Suspect

dororo: Shocked

giroro: je ne plaisante pas pururu...

pururu: ah, c'est pas une caméra cachée?

kuraï: n'essayez pas de gagner du temps! fini de jouer!

pururu: mais on essayez pas de gagner du-...

dororo: pururu.

pururu: d'accords, je me tais!

kuraï sortit un autre fusil et commença à tirer sur le trio qui sortir leurs armes et esquivèrent. dororo essaya de trancher son arme en utilisant plusieurs shuriken, en vain : il arriva à tous les esquiver et rendit la monnaie de sa pièce en tirant à son tour sur le ninjas. pururu en profita pour se mettre derrière lui et lui donner un coup de seringue (pas où vous pensez hein!... j'aurais dû me taire aussi) mais, d'une main ferme, il l'arrêta net et l'envoya contre giroro qui tomba à la renverse (comme un jeu de quille ^^ *paf* mais j'ai pas dit strike... -_-'). giroro aida pururu à se relever et se relancèrent avec dororo.

après quelques minutes de combat (on abrège un peu! ^^') :

tous le monde commencer à s’essouffler sauf kuraï qui semblait déborder d'énergie (ok, qui lui à donner du red bull?! *paf* ok personne...). il profita justement d'un petit moment de faiblesse pour se téléporter derrière dororo et lui lança un énorme laser qui le projeta trois mètres plus loin. pururu accouru à son chevet, elle le secoua mais il ne répondit pas.

giroro : espèce de-...

il n'eut pas le temps de finir sa phrase que kuraï se téléporta derrière lui et lui lança le même laser mais giroro esquiva et se retourna vers kuraï. il le fixa avec un regard de rage.

giroro : quelle est ta motivation à la fin?

kuraï: tu n'avais pas dit que tu t'en fichais.

(mukurochan: c'est pas faux ce qu'il dit! Very Happy

narrateur: mukuro... -_-'

mukurochan: d'accord, d'accord, je ne dis plus rien...)


giroro: je n'étais pas moi même à ce moment là, j'étais...

il resta muet, kuraï eu un petit rire mauvais puis répondit:

kuraï: tu ne voulais plus voir cette personne là, n'est-ce pas caporal ake?

giroro sursauta en entendant ce nom. il sortit subitement une arme et s'apprêta à attaquer.

giroro: je t'interdis de prononcé ce nom!!!

il fonça sur kuraï qui décolla et se dirigea vers une forêt voisine. pururu était assise à côter de dororo : elle lui avait poser sa tête sur ses genoux.

pururu: le caporal ake?

dororo: pas...pas lui...

pururu: ...! dororo? est-ce que sa va?

dororo: je ne sais pas combien de fois que tu m'as poses cette question depuis ce matin mais ça fais beaucoup...

pururu: très drôle! dis, tu peux me dire qui est ce caporal ake?

dororo resta muet, il se remémora de tristes évènements passé il y a longtemps.

pururu: dis le moi, je veux savoir!

dororo hésita à parler. au même moment, kuraï entra dans la forêt dense en essayant d'avancer sans rentrer dans un arbre. giroro le suivait toujours, difficilement mais surement. soudain, après un virage serré, il disparue. giroro s'arrêta net, atterrit et regarda à droite et à gauche.

giroro: où es-tu?! montre toi!!!

kuraï: je suis juste derrière!

il se retourna et aperçu kuraï qui était sur le tronc d'un arbre mort tomber sur un rocher.

kuraï: tu as perdu tes réflexe d'avant caporal ake!

giroro: arrête de m'appeler comme ça!!! j'ai changer depuis le temps : je ne suis plus ce caporal!

kuraï: pourtant tu as réagit comme lui en égypte...

pendant ce temps, en haut du vésuve

dororo était toujours silencieux et pururu commençait à s'impatienter.

pururu: ...c'est si horrible que ça?

dororo: excuse moi, j'étais perdu dans mes pensées. bref : ça c'est passer peu de temps après la mort de kirara. comme tu le sais, on ne ressort pas indemne d'un décès...

pururu baissa la tête et eu un regard triste.

dororo: euh, pardon! j'avais oublier!

pururu: ce n'est pas grave!

pururu aussi avait un lourd secret. ses parents, quand elle était petite, se disputaient souvent et était au bord du divorce. son père, qui en avait marre de cette situation, s'était suicidé, la laissant elle et sa mère seul avec un héritage financier suffisant pour vivre normalement (autant rassurer tout le monde ^^).

dororo: tout va bien, je ne t'ais pas blesser?

pururu: mais non, tout va bien! continue!

dororo: je disais donc, peu de temps après la mort de kirara, giroro avait beaucoup changé : il n'était plus le même, il s'en voulait tellement qu'il aurait pu se suicidait à tous moment. puis un jour, il a enfin remonter la pente... sauf que ce n'était plus le même... il n'avait qu'une seule envie c'était de se venger, le reste ne l'intéresser pas. pendant un temps, il a était le chef d'une escadrille qui s’appelait les satsujinsha kuro.

pururu: les...les satsujinsha kuro!?!

pururu eut des frissons en entendant ce nom. elle n'en avait entendu que très peu parler mais savait déjà que c'était une équipe de l'armée titarienne connu pour ces actes de violences inouïe. l'armée mit du temps avant de la démunir de ses fonctions car elle était tout de même "efficace". en attendant, pururu n'aurait jamais imaginé que giroro était mêlé à eux.

dororo: oui... il en faisait malheureusement parti. ils étaient 4 dedans : marara, l'une des plus puissantes titariennes possédant des pouvoirs psychiques un peu comme tamama et taruru, turiri, le professionnel en informatique, dumama, un grand assassin et giroro.

pururu: ce n'est quand même pas lui qui aurait tuer un enfant durant une mission sur la planète yatto, si?

dororo resta muet et se retint de pleurer.

pururu: mais... pourquoi ?!...

dororo: quand on est guidé par la colère et la vengeance, on ne sait plus ce qu'on fait, on pourrait très bien tuer quelqu'un sans avoir aucun remord. c'est d’ailleurs pour ça qu'on l'a surnommé le caporal ake : en japonais, ake signifie rouge sanglant...

ils restèrent muet tous les deux puis dororo reprit.

dororo: il est restait ainsi pendant 5 ans puis les supérieurs ont dissous l'équipe. garuru a tout fait pour le résonner et 1 ans plus tard, il était redevenue à peu près normal...

pendant ce temps, dans la forêt:

giroro fixa kuraï. c'était officiel : il n'y a plus et il n'y aura plus jamais de caporal ake.

kuraï: quelque chose me dit que le caporal ake n'est pas totalement disparue...

giroro: n'essaye pas de me déstabiliser, pour moi ake n'est plus de ce monde et ne reviendra jamais!!

kuraï: pourtant, je sens sa présence d'ici, ça doit te demander beaucoup d'énergie pour le maintenir en toi.

giroro: pas du tout. la seule chose que j'essaie de maintenir en moi, c'est la pierre que tu n'auras pas!

kuraï: tu parles un peu vite. en attendant...

il se téléporta devant giroro et mis sa main devant son thorax. celle-ci brillait d'une lumière violette.

kuraï: cette petite discussion m'a permis d'avoir suffisamment de temps pour accumuler l'énergie qu'il me faut pour avoir ta pierre. désolé pour toi mais une fois de plus, j'ai gagné...

giroro sentit une grande douleur au milieu de sa poitrine, comme si ses organes se déplaçait dans tous les sens. il sentit finalement quelque chose sortir de son thorax sans arracher quoi que se soit. la "chose" sortie, il tomba à genoux au sol.

kuraï: cette pierre est à moi désormais! elle était bien ancrée mais j'ai réussi à te la retirer sans trop te faire de mal! c'est tout de même dommage, ta mort aurait été moins douloureuse...

il sortit un énorme bazooka et le pointa sur giroro qui, après avoir respiré un bon coup, se releva et sortit à son tour un fusil.

giroro : je te conseil de ne pas t'approcher!

kuraï: tu ne fais que retarder l'inévitable...

ils commencèrent à se battre, c'était beaucoup plus dure quand on était seul face à kuraï mais giroro n'allait pas baisser les bras maintenant : son frère était peut-être en danger tous ça à cause de ces fichus pierres. en avoir une, juste une seule, ça lui suffirait amplement. il tira plusieurs fois sur kuraï qui esquiva chaque laser. il profita du moment où giroro changeait d'arme pour pointer son fusil vers lui et tira un grand laser qui le frappa de plein fouet. il tomba au sol, écorché vif. il atterrit à ses côtés et s'approcha lentement.

kuraï: quel dommage de devoir en finir ainsi…

Il se pencha vers giroro et lui murmura.

kuraï : tu ne reverras sans doute jamais ton grand frère…

kuraï lui lança un puissant laser, encore plus fort que le précédent, qui le projeta dans une clairière un peu plus loin. il rouvrit les yeux et aperçut le ciel gris de nuage. la pluie commença à tomber tandis giroro ne put retenir ses larmes. Il sentait son sang sortir de ses plaies et couleur le long de sa peau. la douleur était si intense qu'il avait du mal à la sentir, et même, il ne pouvait plus bouger. il sentait l’herbe humide et les gouttes de pluie qui effleurait son visage. il n'avait qu'une envie : c'était d'hurler de colère, mais il ne pouvait pas : il était fatiguer, il n’en pouvait plus. il voyait de plus en plus flou, le bruit des gouttes d’eau devinrent de moins en moins fort si bien qu'ils ne les entendaient plus et ne les sentaient plus aussi. était-il en train de s’endormir ou en train de mourir? il n’en savait rien. l'un ou l'autre était devenu une option envisageable. kuraï avait raison, il n'y avait plus aucun espoir, ne plus jamais voir son frère était pour lui un véritable suicide. il ferma finalement ses yeux, se laissant mourir. après quelques secondes, il entendit quelqu'un s'approchait, les bruits de ses pas résonnait. la personne en question lui prit la main, la serra doucement puis lui murmura :

- ne désespère pas : je suis toujours en vie et bien plus près de toi que tu ne le penses giroro. ne te focalise pas sur tes échecs et continue de chercher les pierres : nous nous retrouverons bientôt, je te le promets...

giroro reconnue la voix de son frère. il entrouvrit les yeux mais ne voyais qu'un espèce de néant gris et n’arrivait pas à regardé à côter de lui. sans arriver à se contrôler, il referma les yeux.

giroro : ...grand frère... je te retrouverais…

A SUIVRE

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

chisa: ne t’en fais pas, je suis là giroro!!!
mukurochan: chi... chisa? qu'est-ce que tu fais là ?
chisa: bah! je suis venue sauver giroro après avoir exploser la gueule à kuraï! ^^
mukurochan: tu as fais quoi?!

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

les clin d’œil :

1- le coup du "t'a apporter une lampe?" "non!" c'est un clin d'oeil au jeu vidéo pourris mais souvent pooper : mario hotel ( à 2:42 ^^: http://www.youtube.com/watch?v=HuO0oQGCOOI )

2- celui qui à pas remarquer que j’avais mis phantom manor… Rolling Eyes : http://www.youtube.com/watch?v=DxyQp-tzsD4

_________________

(Cadeau de Putafa, trop beau, ze te n'aime ma Putput!! <3 )


Dernière édition par mukurochan le Lun 24 Déc - 0:10, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/~kanariraspberry
Girotsumi
Maman Hinata :D
Maman Hinata :D
avatar

Nombre de messages : 1198
Age : 19
Localisation : Lollyland
Date d'inscription : 04/12/2009

MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   Mer 27 Oct - 22:28

Clair le coup de t'a apporter une lampe :3

Ca mérite bien une vidéo ===> http://www.youtube.com/watch?v=tHOOPZ0VqWU


Super comme d'ab ;D

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mukurochan
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 813
Age : 21
Localisation : Partie à l'aventure avec RX-24.
Date d'inscription : 01/09/2010
Titres : Meilleure fanfic 2010

MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   Jeu 28 Oct - 14:25

Girotsumi a écrit:
Clair le coup de t'a apporter une lampe :3

Ca mérite bien une vidéo ===> http://www.youtube.com/watch?v=tHOOPZ0VqWU


Super comme d'ab ;D


arigatou pour ta vidéo et ton com's! Wink

allez juste pour vous, the suite:

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

chapitre 6 suite 2 : un miracle

planète yatto, plusieurs années plus tôt:


giroro avançait au milieu de débris de maison incendiées. on pouvait voir que ses yeux était bleu électrique (après concertation avec moi même, j'ai décidé de laissé tomber le bleu azur! ^^), il avait un grand fusil noir à la main. il regarda les alentours et entendit les pleurs d'un enfant. il entra dans les restes d'un immeuble et vit un enfant yattiens. ce peuple était connue pour leur apparence humaine et leurs oreilles de chat (ce qui ne veux pas dire pour autant que TataOlivia est une yattienne pour autant! :okjesors:). il fixa le petit bout de choux qui releva la tête tristement, les larmes aux yeux.

- chef! vous voilà enfin!

giroro se retourna, c'était marara. elle était marron avec une robe verte, des yeux rouges et avait comme symbole une feuille d'arbre. elle s'arrêta devant le petit garçon.

marara: tiens! un petit survivant : qu'il est mignon!

giroro: évite de trop t'y attacher : dois-je te rappeler qu'on a pour mission d'exterminer les yattiens?

marara: ...on est vraiment obliger? je veux dire : ils n'on rien fais de mal...

giroro: détrompe toi, je n'étais pas sensé le dire mais au point où on en est : les services secrets ont découvert un réseau terroriste très influant ici qui pourrait mettre en danger les habitants de titar. le QG a était clair : aucune prise de risque, ne laissez aucun survivant. de ce fait, nous n'avons plus le choix-...

- attendez chef!!!

cette fois, c'était dumama et turiri qui arrivèrent. dumama avait une tenue de judoka bleu foncé avec une ceinture noir, la peau bleu guède et le même couvre chef que dororo. turiri, lui, avait une blouse blanche, la peau rose fushia et des yeux rond avec des pupilles en forme de carré.

dumama: vous ne pouvez pas le tuer : ce n'est qu'un enfant, il ne peut pas être un terroriste!

turiri: *halète* attends : tu m'as fais courir 50 bornes juste pour ça?!

giroro: et alors?

marara: caporal ake, je suis un peu d'accords avec lui : il vaut mieux le laisser en vie...

turiri: en même temps, ça changera rien : il n'a plus de famille si vous voulez mon avis... tchi! tchi!

marara: turiri!!

turiri: pardon...

giroro resta silencieux puis se remémora les paroles du général qui lui avait donné les ordres. sans se tourner vers ses collègues, il murmura :

giroro: retournez au vaisseaux.

dumama: mais chef...

giroro: EXÉCUTION!!!

ils n'insistèrent pas et repartirent tous les trois sauf dumama qui se cacha derrière un mur pour voir ce qu'il allait faire. giroro se tourna vers le petit yattiens : il avait des cheveux noirs, des oreilles de chat grise et de grand yeux orange. il remarqua immédiatement une ressemblance avec kirara et se retint de pleurer. il se ressaisit et pointa son fusil sur la tête du petit garçon. dumama resta pétrifier, il ne pouvait pas croire que son chef aller faire "ça". le petit garçon le regarda sans trop savoir ce qui se passait puis giroro appuya sur la gâchette...


maison de monaté, le lendemain, 10h00:

giroro se réveilla en sursaut. il était allongé dans sa tente avec plusieurs bandages sur lui. cette affreux rêve qu'il venait de faire c'était réellement passé sur la planète yatto. il essaya de se lever mais fut stopper net par une intense douleur qui la paralysa. il se rallongea sur le dos et tenta de se souvenir des évènements précédents. il se rappela de son combat contre kuraï puis de "l'intervention" de son frère qui l'intriguait : était-ce un rêve ou la réalité? il n'en savait rien. pourtant, sa main était si chaude...

pururu: tu es déjà réveillé?

giroro: ...ah! bonjour pururu!

pururu était juste devant l'entrée de la tente ouverte. elle y entra et s'assit à côté de lui.

pururu: tu as dormi longtemps! enfin ça se comprend vue l'état dans lequel tu étais quand on t'as retrouvé dans la forêt!

giroro: ...est-ce que mon frère est là?

pururu: garuru? malheureusement non, tu n'as pas dormi 3 mois mais 22h seulement tu sais!

giroro baissa la tête, ce n'était finalement qu'un rêve. pururu mis sa main sur son épaule.

pururu: ne t'inquiète pas on va les retrouver! on a un espoir!

giroro: tu dis ça mais on a aucune pierre, c'est perdu d'avance...

pururu eu un petit sourire.

pururu: tu vas être surpris!

giroro: comment ça?

vue sur la terre:

giroro: QQQUUUOOOIII??!! ON EN A 2 ??!!

maison des monaté:

pururu: ...ou...oui tu as bien entendue!

giroro: lesquelles?!

pururu: la blanche qu'on a eu après une victoire pôle nord et une verte!

giroro: une verte? vous l'avez eu où?

pururu: eh bien, il semblerait que c'était l'un des composants de...

base secrète:

keroro: ma keroball... Crying or Very sad

tamama: ne t'inquiète pas sergent! c'est juste le temps de faire des analyses après on la remontera!

keroro: ...mais c'est pas parce qu'il y avait une pierre dedans qu'il fallait la disséquer...

dororo: je comprends maintenant pourquoi kuraï est aller au QG de l'armée : il était au courant que l'armée avait une pierre mais je n'aurais jamais cru qu'elle soit dans la keroball...

tamama: en attendant, on ne sait toujours pas pourquoi elle était dedans.

kururu: kih! j'ai fais quelque recherche : les détails sur la fabrication de la keroball sont très difficile à trouver mais j'ai quand même obtenu un petit dossier à ce sujet. la pierre sers ici de batterie infini : c'est assez ingénieux et en même temps, c'est une bonne cachette. en attendant, je viens de finir l'analyse.

dororo: qu'est-ce que ça donne?

kururu: et bien, elle viendrait d'une planète appelé mahou-shinwa.

tamama: mahou-shinwa? connais pas!

donaré: ...moi ça me dit quelque chose...

kururu: il est possible que ce soit l'un des membres de ta famille qui l'est détruite...

dororo: je pense même qu'elle a était détruite plusieurs fois, j'y suis déjà aller pendant ma formation d'assassin : elle est surnommée la planète phoenix car elle "renaît toujours de ses propres cendres" au détriment du clan angol...

tamama: maintenant que tu le dis, je crois en avoir entendu parler dans un documentaire à la télé : même les meilleurs scientifiques ne savent pas expliquer le phénomène!

kururu: en attendant, les 9 pierres qui alimenter l'énergie de la planète se sont éparpillées dans suite à la disparition de la planète. kih!kih!kih!

keroro: l'une s'est retrouvé sur titar, une autre en giroro, une dans le temple de la planète ou ont disparue les étoiles noires et les autres sur terre!

dororo: une autre question se pose : comment se fait-il que giroro avait une pierre en lui?

tamama: attendez sergent, il n'y a pas un problème?

keroro: comment ça tamama?

dororo: (est-ce que quelqu'un m'a écouté?!)

tamama: (le sergent m'écoute! je vais pas le décevoir Tamama1 ) vous avez bien dit qu'il y avait 9 pierres? comment ça se fait que je n'en compte que 8 ?

keroro: 8 ?

donaré: voyons... 1: la pierre rose (j'avais oublier de dire sa couleur... -_-'), 2: la pierre jaune, 3: la pierre bleu, 4: la pierre noir, 5: la pierre orange, 6: la pierre blanche, 7: la pierre rouge, 8: la pierre verte et 9: ...heu...

dororo: il manque encore une pierre?!

kururu: et je sais où elle se trouve! vous vous souvenez de kuraï?

keroro: comment ne pas oublier cette espèce d'enc...

tamama: non sergent! pas devant les enfants!

keroro: oups! pardon! ^^'

kururu: je disais donc, vous souvenez vous de notre voyage dans la cité sous-marine? lorsque qu'une énergie a émané de lui.

keroro: le truc violet là?

kururu: et bien, comme giroro, il a une pierre en lui et peu utiliser son énergie à sa guise!

dororo: c'était donc ça cette énergie dans la pyramide...

keroro: qu'est-ce que tu dis dororo?

dororo: hein, heu...rien keroro! (pour une fois qu'il m'écoute...)

tamama: qu'est-ce qu'on fait sergent?

keroro: ...on va chercher à comprendre pourquoi le groupe de kuraï veut envahir la terre et continuer nos recherche pour les étoiles noires!

donaré: je retourne tout de suite au travaille! ^^

tente de giroro, 15 minutes plus tard:

giroro: je vois, alors sans m'en rendre compte, tu penses que j'aurais utilisé la pierre rouge...

dororo: je ne penses pas, j'en suis sur!

pururu: si j'ai bien compris, cette pierre donnerait de l'énergie à n'importe qui ou n'importe quoi?

keroro: exact : elle peut aussi bien alimenter un être vivant qu'un objet comme ma keroball.

dororo: il ne faut donc pas quelles arrivent entre de mauvaises mains.

giroro: comme celle de kuraï et sa bande...

*silence*

pururu: bon on va te laisser te reposer! je reviens à midi pour t'enlever les bandages!

giroro: ok, à tout à l'heure!

pururu quitta la tente suivit par dororo et keroro. neko-chan entra dans la tente et se blottit affectueusement contre lui en ronronnent. giroro lui caressa la tête. il avait l'impression que ça faisait longtemps qu'il ne l'avait pas caressée.

vaisseaux shiro-teki, 10h30 (ça y est, je lui ai trouver un nom! XD):

hakaï: on s'est ratés comme des bleux!

sado: mais tu es bleu!

hakaï: de couleur pas de niveaux!!

reï: que va dire himegami...

- elle va me remercier!

et oui, le jeune fille au long cheveux noir et aux yeux violets s’appelle himegami. kuraï, qui venait d'interpeller les autres, entra dans la salle où était hakaï, sado et reï.

hakaï: pourquoi devrait-elle te remerciais?

kuraï: contrairement à vous, j'ai pris le temps de ramenais une pierre. d'ailleurs, j'aimerais quelques explications...

reï: ils étaient trop forts et on aurait peut-être la pierre si sado nous avait aidez!

sado: hé! moi je vous aide en vous encourageant!

hakaï: en nous encourageant?! ha la blague! tu restes scotché sur le forum la chambre de keroro pendant qu'on fait le sale bouleaux.

sado: mais-...

kuraï: arrêtez vos enfantillages!!

- il a raison, ne vous emporter pas!

kuraï: ha! princesse himegami!

elle entra dans la pièce. elle portée une tenue de prêtresse japonaise violette avec une cape prune. elle se mit aux côtés de kuraï et continua à parler.

himegami: nous avons assez de pierres pour envahir la terre : l'invasion va bientôt commencer.

A SUIVRE

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

quelle suspens!!! >.<

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

le seul clin d'oeil: lorsque tamama empêche keroro de dire un gros mot, c'est un clin d'oeil au film: "Le roi lion"

_________________

(Cadeau de Putafa, trop beau, ze te n'aime ma Putput!! <3 )


Dernière édition par mukurochan le Sam 5 Jan - 16:00, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/~kanariraspberry
Chisa-chan
Amiral grand-mère Hinata
Amiral grand-mère Hinata
avatar

Nombre de messages : 3020
Age : 26
Localisation : Sachet de cacahuètes
Date d'inscription : 16/09/2007
Titres : CREATIF(dessin) 2009
Membre le + populaire 2010
Meilleurs fanarts 2010
Coeur d'or 2010
Membre 2012-ien !
WIN Concours dessin I

MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   Jeu 28 Oct - 23:24

à midi:
Chisa: C'est moi Giroro! Je viens enlever tes bandages! Very Happy *saigne du nez*
Giroro: ..........................


Tu sais que j'aime ta fic? Oui tu le sais!
Impatiente de voir la suite! @w@
Caporal Ake...aaahh...çà me fait frémir....rrrr~....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chisachandesu.tumblr.com/
Girotsumi
Maman Hinata :D
Maman Hinata :D
avatar

Nombre de messages : 1198
Age : 19
Localisation : Lollyland
Date d'inscription : 04/12/2009

MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   Ven 29 Oct - 9:44

C'est bien parce que j'ai pas le temps sinon moi aussi ma fic serais aussi bien >_<"


Mais non je rigole,c'est pas bien d'être jaloux :3 .


C'est super Smile .

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mukurochan
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 813
Age : 21
Localisation : Partie à l'aventure avec RX-24.
Date d'inscription : 01/09/2010
Titres : Meilleure fanfic 2010

MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   Ven 29 Oct - 19:04

girotsumi, qu'est-ce c'est que cet avatars?! Shocked XD je plaisante!
pour la crise de jalousie t'inquiètes pas j'ai eu pire! (on m'a piraté mon ordi en supprimant tous mes docs et on a transformer mon blog de mangas en blog porno! Rolling Eyes )

enfin, sur ces paroles voici l'avant dernier chapitre avant la fin! (il y en aura 8 mais rappeler que je divise les chapitres en 2 ou 3 parties! ;-)

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

allez, juste pour vous faire plaisir, l'affiche de ma fanfic (photomontage, honte à moi!!! >.<) et une image de giroro et garuru (glanet sur le net! kawaï!)

Spoiler:
 

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

chapitre 7 : le début des hostilités :

planète titar, le lendemain, 18h00:


le capitaine teroro était en congé maladie à cause de son électrocution de la dernière fois. il était assis sur son fauteuil et lisait un livre. soudain, son téléphone sonna. il décrocha.

teroro: capitaine teroro j'écoute!

- allô teroro, c'est goruru!

teroro: ah, goruru! ça va? tu tiens le coup pour la disparition de ton fils?

goruru: mouais, c'était déjà vide sans leur mère alors avec garuru en moins... mais je ne m'inquiète pas trop! il s'est déjà sortie de situation similaire alors...

et oui, goruru était le père de giroro et garuru.

goruru: enfin, je t'appelais car il faut absolument que tu regardes la chaîne d'info, ça concerne nos fils!

teroro, n'écoutent que son instant paternel (c'est beau la famille...), alluma la télévision.

sumomo: nous arrêtons votre programme pour un flash spécial : la terre serait actuellement prisonnière d'un bouclier créer par des extraterrestres inconnue. nous n'arrivons toujours pas à voir ni à joindre les êtres vivants présents sur cette planète mais nos équipes et les autorités font actuellement tout pour comprendre le phénomène.

teroro: oh non... keroro...

goruru: alors t'as vue?

teroro: ...je ne peux pas rester là les bras croisé : je pars tout de suite pour la terre!!

goruru: ...heu... t'es en congé maladie : tu n'as pas le droit d'utiliser le vaisseau de l'armée normalement...

teroro: et alors?! je reste le capitaine : c'est moi qui choisis où ira le vaisseau!!

goruru: *soupir* ...très bien mais ne va te plaindre après si le quartier général te sanctionne. en attendant, je vais venir aussi! par contre, si je fais "légalement" je devrais prendre le prochain train spatiale, hors celui-ci n'arrivera pas avant deux bonnes heures, je risque d'être en retard...

teroro: entendu, je pars donc en éclaireur.

goruru: tu me diras si giroro va bien?

teroro: oui, oui promis!

il raccrocha et couru vers la sortie laissant sa femme qui avait assister à toute la scène (et oui, on sait bien se planqué nous! Wink ).

planète terre, 18h05:

keroro, tamama, giroro, dororo et pururu entrèrent dans la base en courant. donaré et kururu était déjà présent devant leur ordinateur.

keroro: kero! que se passe-t-il avec tout mon respect?!

kururu: je ne peux pas vous répondre avec certitude pour l'instant vue que c'est arrivé il y a à peine quelques minutes. tout ce que je peux dire c'est que la terre est entourée d'une bulle de protection qui empêche les êtres vivants, les objets et les ondes radio d'entrer ou de sortir de la planète...

pururu: qui aurait pu mettre ça?

donaré: on n'en sait rien, je veux dire, les radars n'arrivent pas à déterminer la source de ce bouclier...

giroro: en d'autre terme, on est bloqué...

tamama: et on ne peut rien faire?!

dororo: je crains que non.

soudain, une alarme se déclencha.

keroro: qu'est-ce que...

donaré: sergent, des espèces dangereuses venues de l'espace sortent du sol et attaque les humains!

pururu: mais d'où sortent-ils?!

giroro et dororo se regardèrent et hochèrent la tête puis coururent vers la sortie.

keroro: hey, vous allez où?!

giroro: on va tuer ses monstres!

dororo: essayez de trouver l'origine du bouclier pendant ce temps!

ils sortirent de la base puis prirent leur O.V.N.I. et s'envolèrent chacun dans leur coin.

kururu (par radio): giroro, à ta droite tu as deux chien galactiques et un cerbère titarien qui agresse deux adolescentes et dororo si tu avance deux ou trois kilomètres tu auras une petite fille et son chien qui sont poursuivit par des rats mutants, kih!kih!kih!

giroro: on s'en occupe tous de suite!

dororo: j'arrive bientôt!

keroro: restez tout de même discret : les terriens ne sont pas sensé savoir que nous sommes là!

pururu: soyez prudent...

ils activèrent leurs anti-barrières puis entamèrent tous les deux des combats sans pitié contre les monstres de l'espace qui laissèrent tomber rapidement leur proie permettant aux trois jeunes filles et au chien de fuir. puis les affrontements s’enchaînèrent sous les yeux des autres qui guider nos combattons vers les monstres.

pendant ce temps, à la tour des Bellairs:

kuraï, hakaï, sado, reï et himegami regardait la ville en panique face aux horribles monstres qui poursuivaient le moindre être vivant. dans toute la ville, on pouvait entendre des cris de peur, de douleur ou de désespoir suivit par des hurlements de monstres et des bruits d'attaques par nos 2 titariens. kuraï eut un petit rire mauvais.

kuraï: hahaha... si ils croient éradiquer nos espèces extraterrestres à deux alors qu'il y en a dans le monde entier, ils se trompent...

himegami: ne les sous-estimons pas, rapellez vous les blessures qu'ils vous ont fait...

kuraï: nous le savons princesse mais désormais nous connaissons leurs points faibles et pouvons les exploiter à notre guise!

himegami: j'apprécie votre courage et votre détermination mais restez prudent : maintenant qu'ils connaissent la véritable nature des pierres, la situation pourrait bien se retourner contre nous!

hakaï: ne vous inquiétez pas, on protégera kuku-kun! Wink

kuraï: je t'ai déjà dis 100 fois de ne pas m'apeller kuku-kun!!

himegami eu un petit rire amusé. ils saluèrent la princesse et sautèrent de la tour pour s'envoler chacun dans une destination différente.

ciel de tokyo, 19h30:

giroro: *halète* ...je...je n'en peux plus...

dororo: il y en a de plus en plus... mais nous devons tenir le coup...

pururu (par radio): si vous voulez, moi et tamama pouvons prendre la relève?

giroro: ...vous pensez en être capable?

tamama: je suis prêts à me battre toute la nuit s'il le faut!

pururu: si c'est pour sauver des vies, je suis toujours prêtes!

ils se regardèrent tous les deux puis acceptèrent l'offre. c'est ainsi que toute la nuit, ils se relayèrent tous les 4 jusqu'au petit matin.

maison des monatés, 8h00:

pururu et tamama c'était endormis sur le canapé du salon des monaté. donaré était en train de leurs mettre une couverture sur eux pour éviter qu'ils attrapent froids tandis que keroro arriva.

keroro: ils se sont endormis?

donaré: oui sergent, je veux dire, après la nuit qu'ils ont passé c'est tout à fait normal! ^^ au faites, comment vont le caporal giroro et le caporal chef dororo?

keroro: *soupir* ils commencent à fatiguer et malheureusement pour eux les monstres n'ont pas l'air d'avoir fini d’apparaître... d'ailleurs, je me demande si c'est vraiment utile de faire ça : on couvre à peine une infime partie de Tokyo : tout le reste du monde est en péril...

donaré: au moins, nous faisons de notre mieux et puis, je suis sur que nous ne sommes pas les seuls à lutter. en attendant, vous pensez que c'est le groupe kuraï qui est à l'origine de ce phénomène?

keroro: j'en ai discuter avec kururu et il n'y à qu'eux pour faire ça... *baille*

donaré: vous avez sommeil sergent?

keroro: qu'est-ce que tu veux donaré, moi non plus je n'ai pas dormi... j'ai passé toute ma nuit devant la machine à café d’ailleurs j'y retourne...

keroro sortit de la pièce tandis que donaré resta immobile, se demandant comment cela aller-t-il se finir. sa rêverie fut interrompu par un cri provenant du couloir. elle n'eut pas le temps de réagir qu'hakaï arriva sur le seuil de la porte avec derrière lui une bulle où keroro était enfermé. tamama se réveilla en sursaut et après une analyse rapide des évènements, se leva d'un bond.

donaré: m...monsieur keroro!!

tamama: qu'est-ce que tu as fait au sergent?!

hakaï: tiens tamama, tu as bien dormi?

(remarquez : pururu dors toujours...)

tamama: c'est à moi de posé les questions! pourquoi le sergent est dans cette sphère bleu?

hakaï: il faisait trop de bruit mais rassure toi, il a voulu dormir : il dort!

tamama: libère le tout de suite!

hakaï: ...trop facile à mon goût. juste avant de choisir son sort, j'aimerais voir de quoi mon adversaire est capable quand un être chère est en danger...

tamama serra le poing puis deux minutes plus tard, ils étaient à l'extérieur et se battait avec acharnement sous les yeux de neko-chan qui, sous les ordres de giroro, était restée sous la tente.

pendant ce temps, dans la forêt voisine:

dororo: fuyez! je vais l'anéantir!

en face de dororo se trouvait un jeune couple qui ne comprenait pas d'où venait la voix qui les interpellait. le garçon pris la fille par la main et l’entraîna avec lui loin d'ici. le ninja les regarda s'en aller puis se tourna vers l'énorme loup de l'espace.

dororo: à nous deux!

il fonça sur lui et en un instant, le monstre implosant en millier de particules magiques. dororo pris un instant de pause avant d'avoir un vertige et de tomber à genoux. il posa sa main sur son front puis essaya de reprendre ses esprits.

dororo: (la fatigue commence à me gagner, je ne tiendrais plus très longtemps si ça continue. j'espère que giroro s'en sors de son côté...)

- eh bien le ninjas, on fatigue?

dororo se retourna en sursaut. reï était juste derrière lui.

dororo: reï... est-ce ton groupe qui est à l'origine de l'emprisonnement de la terre et des monstres?

reï: bonne réponse! mais vue que ça ne suffisait pas j'ai décidée d'en finir moi même! meurs!

il sortit plusieurs de ses boomerangs incrustés de lame et se lança sur dororo qui sortit son katana et se lança à son tour. un combat sans merci s’entama.

pendant ce temps, dans la base secrète:

kururu: kih! je dois avouer que leurs plans étaient plutôt bien penser : ils nous séparent pour mieux nous vaincre. enfin, fini de jouer... giroro tu me reçois?

giroro (radio): 5 sur 5!

kururu: le groupe de kuraï commence à nous attaquer un par un, pour l'instant seul hakaï et reï sont intervenu donc reste sur tes gardes : je ne peux pas t'aider sur ce coup...

giroro: ...tsss... je vois... occupe toi de protéger la base et la maison des monatés. je vais tenter de les localiser.

il coupa le contact sans laisser kururu en dire d'avantage et regarda autour de lui. il était au milieu de l'une de ses rues étroites et sombres de Tokyo. il n'y avait pas un bruit à pars des hurlement au loin.

giroro: tous ça à cause de 9 pierres... j'espère qu'april et chisa vont bien... (et ouais, il pense à toi chisa-chan Very Happy ).

soudain, des bruits de pas déchirèrent le silence. giroro se cacha derrière un mur en attendant de voir qui allait par ici. il se rendit compte finalement qu'il n'y avait pas une mais deux personnes : kuraï et sado. ils avançaient dans la rue d'un pas rapide.

sado: tu peux pas ralentir un peu kuraï?!

kuraï: on a pas de temps à perdre! nous avons déjà perdu de précieuses minutes à vérifier si le bouclier était bien en place, j'espère seulement qu'himegami est toujours en sécurité depuis le temps...

sado: dis donc, t'aurais pas le béguin pour elle? Cool

kuraï: qu'est-ce que tu racontes?! je la connais depuis longtemps, j'ai toujours était à son service : la protégeais est devenu normal pour moi.

sado: faut quand même avouez qu'elle est jolie...

kuraï: n'en rajoute pas! dépêchons nous!

ils accélèrent leurs pas et quittèrent la rue. giroro sortit de sa cachette et les regardèrent s'en aller.

giroro: himegami... alors ce serait elle leur chef...

un peu plus loin:

kuraï: ...dis, tu n'as pas l'impression que quelqu'un nous espionne?

sado: mince : il doit savoir pour ton béguin *paf!* je veux dire, pour la chef...

kuraï: qu'importe, continuons de suivre le plan : va au QG de ces extraterrestres minables pour t'occuper de l'adjudant kururu et récupérer leurs pierres. je me charge de la protégeais!

sado: n'oublie pas de la mettre au courant entre deux bisous! ^^ *paf* c'était idiot de ma pars désolé... -_-'

au même endroit que tout à l'heure:

giroro: ...ça se complique... kururu, tu me reçois?

kururu (par radio): oui!

giroro: sado se dirige vers la maison, occupe toi de lui!

kururu: j'ai carte blanche?

giroro: agit comme tu le sens tant que la maison n'est pas endommagé : je ne veux pas qu'april se mette en colère...

pendant ce temps, en haut de la tour des Bellairs:

kuraï: me revoilà princesse!

himegami: ah! kuraï! je vois que tous se passe bien!

himegami était assise sur le grillage de la tour. kuraï se mit à ses côtés.

kuraï: les autres sont tous à leurs postes, le plan se déroule à peu près parfaitement!

himegami: tu sais, je peux rester seul. tu devrais aller avec les autres au cas où.

kuraï: ...je ne suis pas tranquille, ce caporal giroro est plutôt fort pour un simple titarien...

giroro: merci du compliment!

kuraï: de rien... pardon?!

giroro avait suivit kuraï jusqu'en haut de la tour. celui-ci se mit devant himegami en signe de défense.

kuraï: ne t'approches pas d'elle!

giroro: mais je n'y comptais pas. je tenais juste à savoir : pourquoi vouloir envahir la terre?

himegami se retourna vers giroro et mit ses mains sur les épaules de kuraï.

himegami: la planète mahou-shinwa était notre planète natale à moi et kuraï. nous voulions la recréer à l'aide des pierres mais il manquait quelque chose d'important : une planète vierge. nous avons donc décidée d'utiliser la terre, de la raser complètement et de recréer mahou-shinwa!

giroro: et que comptais vous faire des habitants de la terre?

kuraï pris la main d'himegami et la serra tout doucement.

kuraï: les plus robustes seront nos esclaves et les plus faibles mourront tuer par les animaux galactiques!

A SUIVRE

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

allez, petit bêtisier:
scène du début:

teroro: capitaine teroro j'écoute!
- allô, le responsable des poissons rouges?
teroro: -_-' faux numéro!

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

juste un déjà vue bien planqué > le coup du "me revoilà princesse" est un clin d'oeil au film horriblement triste: la vie est belle.

_________________

(Cadeau de Putafa, trop beau, ze te n'aime ma Putput!! <3 )


Dernière édition par mukurochan le Sam 5 Jan - 16:03, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/~kanariraspberry
Chisa-chan
Amiral grand-mère Hinata
Amiral grand-mère Hinata
avatar

Nombre de messages : 3020
Age : 26
Localisation : Sachet de cacahuètes
Date d'inscription : 16/09/2007
Titres : CREATIF(dessin) 2009
Membre le + populaire 2010
Meilleurs fanarts 2010
Coeur d'or 2010
Membre 2012-ien !
WIN Concours dessin I

MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   Sam 30 Oct - 1:18

Pou...pourquoi il me cite en deuxième?! °A° (jamais contente celle-là...)

Bon...combien de Pokopen seront tués....euh! sauvé! Nous le saurons dans le prochain épisode....FUUUUUU!! °A° Je veux pas attendre!

Et il est où Garuru?! Il fou rien ce bon à rien qui sert à rien!


Sur une île paradisiaque:
Taruru: C'est trop bien ici! Il fait chaud, il y a la plage, des filles, des restos, des filles, des salles d'arcade, des filles....je veux y rester toute ma vie!
Garuru: on s'est enfin débarassé de Pururu pour un petit moment, on peut faire ce qu'on veut...
Tororo: Profitons-en! Pupupu!
Zororo: Moi je m'en fou...
Chisa: Qui veut manger? >: D
Tous: Moiii!

Si Giroro savait.... Rolling Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chisachandesu.tumblr.com/
Girotsumi
Maman Hinata :D
Maman Hinata :D
avatar

Nombre de messages : 1198
Age : 19
Localisation : Lollyland
Date d'inscription : 04/12/2009

MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   Sam 30 Oct - 9:48

Allez Roger scheille arrangé
Vollenbak par terre
On a rien d'autre à faire
Tous avec Roger, complètement beurrés
Archiplein remplis de bière jusqu'à quand c'qu'on nous enterre!


Oups... j'ai trop bu chez Roger pour fêter mon beau bulletin moi X_X.


Super comme d'habitude (je dois encore te le dire? Very Happy )

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mukurochan
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 813
Age : 21
Localisation : Partie à l'aventure avec RX-24.
Date d'inscription : 01/09/2010
Titres : Meilleure fanfic 2010

MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   Dim 31 Oct - 0:52

chisa>
mukurochan: homard, caviar ou crabe?
tous: tous ce que tu as!
hahahaha! XD
tu vas être surprise chisa!

giro> http://www.youtube.com/watch?v=fpWAd4Cpny4 (sa t'as résonner? Cool )
tu peux continuer à me le dire, sa ne me dérange pas, ou tu peux faire comme les YTPs et tu me dis les scènes que t'a aimer! ^^

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

chapitre 7 suite : une terrible vérité :

alentour de la terre, 8h05 :


le capitaine teroro était dans son vaisseau officiel de l'armée. plus les minutes passées, plus son inquiétude grandissait. celle-ci fut à son paroxysme quand il vit enfin la terre, ou du moins le bouclier qui l'entourait.

ordinateur de bord: terre en vue... problème technique : impossible d'accéder à la terre. que décidez-vous?

teroro: ...arrête le vaisseau là. je sors!

au bout de deux minutes, le capitaine teroro avait pris son O.V.N.I. et était sortit de son vaisseau. il s'approcha du champs de protection qui entourer la terre : il était violet avec plusieurs ondes noires qui partez en vrac.

- au nom de la loi, ne bougez pl-... ho! c'est vous capitaine teroro! poyo!

teroro: tiens, officier poyo! ça faisait longtemps!

c'est ainsi que l'officier poyo entra en scène! vous vous souvenez?...non?! Shocked ...

bon voici une image :
 

poyo: vous vous inquiétez pour votre fils je suppose?

teroro: en effet, je n'ai jamais vue un tel champ de protection et vue la situation dans laquelle mon fils s'est embarqué, je suis d'autant plus inquiet... vous pensez que ça vient de qui?

poyo: aucune idée... on ne sait pas ce qui se passe actuellement là-bas. mes supérieurs ont même tenté l'extrême en appelant un médium et d'après lui, c'est l'enfer...

teroro: ...keroro...

tour des Bellers, même heure

giroro fixait kuraï. même si son visage était caché par un casque, il savait qu'à ce moment là, il devait le regardait avec un sourire sadique. il lâcha justement la main de himegami et la repoussa gentiment puis sortit une arme. il se plaça devant lui.

kuraï: quoi qu'il en soit tu ne nous empêcheras pas de réaliser notre plan!

giroro: c'est moi ou tu es plus stresser quand tu es avec himegami?

silence~

himegami: hihihi! ^^

kuraï: heu...

giroro: c'est bien ce que je pensais...

kuraï: ça n'a aucun rapport!!!

maison des monaté, 8h15:

tamama et hakaï se regardait dans les yeux (même si les yeux de hakaï était caché par un casque Rolling Eyes ). depuis tout à l'heure, ils s'étaient combattue avec acharnement et désormais ils étaient essouffler.

hakaï: si tu crois... me battre... comme ça... tu te trompes...

tamama: je ne te laisserais... pas faire du mal... au sergent... PREND ça!!!

il lança sa célèbre balle jealousy sur hakaï qui l'attrapa d'une main, difficilement à cause de la fatigue mais sûrement.

tamama: qu...

hakaï: je te l'avais dit...

il ferma difficilement sa main et la balle jealousy s'évapora.

hakaï: ...cette technique ne te servira... à rien!...urgh!

tamama: ...tu disais?...

hakaï s'effondra au sol, son bras était parsemé d'éclair violet.

hakaï: ouch... qu... qu'est-ce qu'y m'arrive?!...

tamama eu un petit sourire sadique, tout en gardant ses grand yeux noir qu'on adore voir tellement il est mignon avec! (kawaii!!! omochikaeri!!! ->w<-)

tamama: ma balle jealousy à un double effet : un peu comme un électron, si on ne la réceptionne pas, on se retrouve littéralement grillé sur place mais si on la réceptionne, les ondes électriques envoie des décharges dans le premier membre vivant qu'elle touche...

hakaï resta cloué au sol tout en serrant son bras.

tamama: si tu veux que je te libères de ce maléfice, libère le sergent de cette sphère!

hakaï resta muet puis commença à rire diaboliquement :

tamama: pourquoi ris-tu?! qu'est-ce qu'il y a de drôle?!

hakaï: j'ai fait exprès de créer cette sphère! elle s'appelle la sphère saigomade : la chose emprisonné reviendra à celui qui survivra au combat.

tamama: en d'autre terme?

hakaï: l'un de nous deux va mourir... maintenant!

- MAMAANNNN~ !!!!!!

hakaï: de quoi?

sado arriva en courant, il était poursuivis par un cerbère géant.

hakaï: tu... non sado : viens pas par là!!!!

étrangement, le cerbère passa à côté de tamama comme si de rien n'était (d'accord, vous avez le droit d'imaginer la scène avec yakety sax en fond...http://www.youtube.com/watch?v=ZnHmskwqCCQ )

hakaï: mais qu'est-ce que t'as encore fait?!

sado: mais rien! il m'a attaqué d'un coup!

kururu: kih!kih!kih!

salon de la maison des monaté, même heure:

donaré regardé les deux titariens se fairent poursuivent par le cerbère quand un petit gémissement l'interpella, c'était pururu :

donaré: ah, tu t'es réveillé pururu! ^^

pururu: ...que c'est il passer?...!... qu... qu'est-ce que keroro fais dans une bulle!!!

donaré: tu étais tellement fatigué que tu t'es endormis d'un coup mais pendant ce temps hakaï c'est introduit dans la maison et à enfermer le sergent dans cette sphère. le soucis c'est que tamama doit vaincre hakaï pour le libérer...

pururu: oh non...

elle se leva d'un coup et couru vers le couloir.

donaré: mais... où vas tu?

pururu: voir kururu!

- ce n'est pas nécessaire! kih!kih!kih!

l'aulogrammes d'un écran apparue au dessus des filles extraterrestres. c'était kururu.

kururu: je suppose que tu voulais savoir où se trouvais les autres?

pururu hocha la tête pour approuver.

kururu: et bien, je n'arrive pas à joindre giroro qui semble être proche d'un brouilleur d'onde mais dororo, lui, se trouve dans la forêt voisine et se bat contre reï. et d'après mon ordinateur, il est au plus mal...

donaré: comment savez-vous ça?

kururu: dés le début, j'ai su qu'on risquait de faire beaucoup de combat, je me suis donc permis d'ajouter une petite option dans le symbole de nos couvre chef qui permet de voir notre état de santé...

pururu: plutôt ingénieux... enfin, j'y vais!

kururu: attend! giroro et dororo m'ont demandé de te donner sa!

un objet rectangulaire rose avec le symbole de pururu apparue. elle l'attrapa. l'objet se mit à brille très fort puis pururu se retrouva avec de nouveau gadget:

Spoiler:
 

donaré: oooh~...

pururu: mais... qu'est-ce que...

kururu: c'est un équipement spécial pour t'aider à combattre avec plus d'efficacité!

pururu: dis tout de suite que je suis inefficace! -_-'

kururu: ce n'est pas moi mais les caporales qui ont dit ça! kih!kih!

pururu: (sales types...)

kururu: ne le prend pas mal! ils voulaient simplement être sur que tu sois apte à te battre. tu as le droit à un fusil haute précision avec plusieurs munitions à ta disposition, un bouclier supportant une grande puissance de tir et des bottes spéciales te permettant de courir jusqu'à 75 km/h.

pururu: ...je n'en avais pas vraiment besoin mais bon, merci quand même.

pururu décolla et vola en direction de la forêt. arrivé là-bas, tout semblait à peu près normal. elle s'engouffra à l'intérieur et atterrit.

ordinateur de bord: taux de végétation : 85%, taux de pollution : 5% (c'était pour vous la seconde écolo Very Happy ), taux d'humidité : 10%, qualité de l'air : respirable. caporal chef dororo et ennemi reï détecter à 100 mètres.

pururu: c'est partie!

elle courue dans la forêt, c'était la première fois qu'elle avançait aussi vite, ça devait être les effets des bottes. soudain, un bruit d'explosion se fit entendre. elle s'approcha. il y avait une grande crevasse sans doute laisser par l'explosion. on pouvait y voir un titarien tout au fond : c'était dororo.

ordinateur de bord: caporal chef dororo, état : faible signe de vie, conseil de kururu : dépêche toi d'aller l'aider! kih!kih!kih!

pururu: merci captain obvious! -_-'

elle descendit au fond du trou et releva la tête de dororo qui avait quelques blessures.

pururu: dororo? tu m'entends?! répond moi, je t'en supplie!!

dororo ne répondit pas, son coeur battait toujours mais à cause du choc, il avait du s'évanouir.

- que viens tu faire içi toi?!

elle se retourna. reï était monter en haut d'une branche et son poing était entourer d'électriciter.

pururu: la question serait plutôt qu'est-ce que tu as fait à dororo?!

reï: la princesse himegami m'a donné l'ordre de tuer toutes les personnes qui nous ont mis des bâtons dans les roues et la première personne qui m'a empêcher d'arriver à mes objectifs, c'est le caporal chef dororo!

pururu: c'est donc elle votre chef... quoi qu'il en soit, je ne te laisserais pas faire du mal à zeroro!

reï: ...zeroro?

pururu: le vrai prénom de dororo est zeroro. et lui, il essaye de retrouver zoruru, tout comme moi! et d'ailleurs, giroro m'a tout dit : je compte bien le venger lui, ainsi que les autres membres de l'unité garuru que vous avez enfermé je ne sais où! car contrairement à certain... je tenais à lui... c'était un de mes meilleurs amis....

une larme coula le long de la joue de pururu tandis que reï resta muet : on pouvait voir qu'il était abasourdie par ce qu'il venait d'entendre. son symbole en forme de flamme blanche commença à clignoter.

pururu: ...qu'est-ce qu'il t'arrive reï ?

reï posa sa main sur son symbole qui implosa. son armure disparue et il tomba au sol : tout son corps brillait d'une lumière grise. celle-ci dissiper, pururu pu mieux voir la véritable apparence de reï.

pururu: ce... c'est pas vrai...

pendant ce temps, dans la maison des monaté:

tamama: ça fait combien de temps qu'il court?

kururu: 10 minutes et 30 secondes! kih!kih!kih!

donaré: j'ai apporter du thé! ^^

comme l'a dit kururu, cela fesait longtemp que hakaï et sado courraient. tamama se tourna vers kururu.

tamama: on devrait peut-être enlever ce cerbère avant qu'il ne fasse plus de dégât vous ne croyez pas?

donaré: surtout que temps que personne n'a gagné, le sergent restera là-dedans...

kururu resta muet. il sortit finalement sa télécommande Ipod et fit disparaïtre le cerbère.

hakaï: ...fui... j'en pouvais plus...

sado: moi non plus...

tamama: si vous ne voulez pas qu'on relâche la bête, libérez le sergent!

hakaï: je te l'ai déjà dis : si tu veux qu'il soit libéré, l'un de nous deux doit mourir. mais le résultat est évident...

tous le monde resta muet. tamama eu soudain un regard très sérieux. il s'avança en faisant signe aux autres de ne pas le suivre :

tamama: si tu veux un combat jusqu'à la mort, je suis ton homme!

hakaï: dans ce cas...

ils décollèrent tous les deux dans le ciel : l'un grâce à son symbole, l'autre avec son O.V.N.I. . un combat sanglant mêlant attaque physique et psychique commença. mais ce duel mettant en compétition deux personnes de même niveaux devint vite un match nul. tamama pris un moment de réflexion :

tamama: (c'est bizarre, on dirait qu'à chaque fois qu'il attaque, son symbole brille. est-ce que...) ARGH!

il fut toucher à l'épaule. n’arrivant plus à contrôler son vaisseaux, il tomba sur le toit d'un immeuble et cassa en même temps une partie du rebord qui tomba sur la tête de sado qui s'évanouit! (que d'action! Shocked )

hakaï: cette fois, tu ne m'échapperas!

tamama: c'est plutôt toi qui est fichu... BALLE JEALOUSY!!!

il la lança sur hakaï qui la reçu dans le ventre. au même moment, son symbole en forme de flamme bleu implosa et son armure disparue tout comme reï sauf qu'il brillait d'une lumière bleu. tamama le regarda, stupéfait.

tamama: qu...non...

donaré: tout va bien monsieur tamama?

tamama se pencha en haut de l'immeuble et pu apercevoir donaré qui avait rattrapé keroro après que la sphère est disparue et kururu qui s'amuser à tapoter sado avec une branche pour voir si il était vivant.

tamama: (est-ce que par hasard...) donaré! essaye d'enlever le symbole en forme de flamme que sado à sur le ventre! ne discute pas!

donaré ne posa pas de question et mit sado sur le ventre. kururu sortit un petit scalpel laser et incisa le symbole qui implosa puis l'armure disparue. kururu, stupéfait, recula d'un bond en arrière.

kururu: ...kih...

tamama: si on suit mon raisonnement... les autres...

tour des belleirs:

kuraï rentra son fusil :

kuraï: tu es venus pourquoi en faite?

giroro serra les dents puis répondit :

giroro: pour connaitre la vérité sur mon frère! où est-il?! pourquoi le retenez-vous prisonnier?!

himegami eu un petit rire maléfique puis regarda kuraï avec un sourire diabolique :

himegami: je crois que le moment est venue de montrer ton visage kuraï...

kuraï: comme vous voudrez...

pururu: arrêtez!!!

pururu atterrit suivit par dororo, keroro, tamama, donaré, kururu et trois autres personnes.

keroro: himegami, arrêtez ça tout de suite! vous n'avez plus qu'un seul garde pour vous protégez!

giroro: comment ça un seul?

tamama: regardez plutôt les anciens gardes!

giroro regarda derrière ses amis. 3 titariens était là et giroro cru qu'il rêvait.

giroro: ...qu...taruru, tororo et zoruru?! ...mais qu'est-ce ça veut dire?... et si vous êtes là, où... où est mon frère?! ...non... ne me dites pas que...

il se tourna vers kuraï qui comprit la situation et enleva lentement son casque laissant apparaître sa peau violette. giroro vu ça comme un électro choc. il tomba à genoux, anéantis.

giroro: ...n...non...pas toi...

- tu avais bien dit que tu voulais revoir ton grand-frère n'est-ce pas? c'est quand même dommage que je dois empruntais son corps...

A SUIVRE

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

alors en faite, la kuraï shotaï c'était le groupe de garuru hypnoptyser!? Shocked http://www.instantsfun.es/drama

chisa: alors mon intervention n'aura servi à rien... T-T
mukurochan: t'inquiètes, ça ma fait rire! ^^

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

pas de clin d'oeil dsl! ^^'

_________________

(Cadeau de Putafa, trop beau, ze te n'aime ma Putput!! <3 )


Dernière édition par mukurochan le Mer 20 Fév - 15:10, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/~kanariraspberry
Chisa-chan
Amiral grand-mère Hinata
Amiral grand-mère Hinata
avatar

Nombre de messages : 3020
Age : 26
Localisation : Sachet de cacahuètes
Date d'inscription : 16/09/2007
Titres : CREATIF(dessin) 2009
Membre le + populaire 2010
Meilleurs fanarts 2010
Coeur d'or 2010
Membre 2012-ien !
WIN Concours dessin I

MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   Dim 31 Oct - 18:12

En réalité...je m'en doutais un peu! XD Surtout pour Kuraï Lol
En tout cas, j'adore! *w*

Chisa: Il faut que je trouve une nouvelle idée pour entrer en scène! è__é
Girara: Je peux entrer en scène moi aussi? *___*
Chisa: Shocked Girara?! Depuis quand t'es là?!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chisachandesu.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires
» Sergent Keroro - Shinka cycle 2 : Les étoiles de la peur
» Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire
» Sergent Keroro Shinka - Yoake
» [VENTE] gentle giant aragorn buste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La chambre de Keroro :: DIVERS :: Fan-fictions-
Sauter vers: