Forum pour discuter de Keroro
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22  Suivant

quels personnages inventés préférez vous?
kuraï
12%
 12% [ 3 ]
hakaï
4%
 4% [ 1 ]
sado
4%
 4% [ 1 ]
reï
4%
 4% [ 1 ]
himegami
12%
 12% [ 3 ]
meisei
4%
 4% [ 1 ]
en'you
4%
 4% [ 1 ]
kin'iro
8%
 8% [ 2 ]
autres...
15%
 15% [ 4 ]
tous
35%
 35% [ 9 ]
Total des votes : 26
 

AuteurMessage
Chisa-chan
Amiral grand-mère Hinata
Amiral grand-mère Hinata
avatar

Nombre de messages : 3022
Age : 27
Localisation : Sachet de cacahuètes
Date d'inscription : 16/09/2007
Titres : CREATIF(dessin) 2009
Membre le + populaire 2010
Meilleurs fanarts 2010
Coeur d'or 2010
Membre 2012-ien !
WIN Concours dessin I

MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   Lun 28 Mai - 17:23

Après çà, t'as plus intérêt à me faire de reproche quand je ridiculise Garuru! XD

Hermanus, you are so bestial!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chisachandesu.tumblr.com/
Mukurochan
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 21
Localisation : Partie à l'aventure avec RX-24.
Date d'inscription : 01/09/2010
Titres : Meilleure fanfic 2010

MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   Jeu 7 Juin - 19:42

Chisa-chan a écrit:
Après çà, t'as plus intérêt à me faire de reproche quand je ridiculise Garuru! XD
non!!! t'as pas le droit : j'vais le dire à goruru!!! °A°

PutataFanGirl a écrit:
Taruru est un Mickey......MISCAMOSCA- //PAF//

... mickey, viens ici! viens ici mickey! viens ici... 'tain, mickey, t'es vraiment un mickey, t'es con! j'peux t'dire un truc à l'oreille? *rentre sa tête dans le masque!*

j'adore papa est en haut! XD

édit:
voilà enfin le nouveau chapitre!
désolé pour le retard, regardez dans la shoutbow pour comprendre...

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

chapitre 20 suite : un parcours du combattant :

taruru et karara avançaient tout les deux dans la grande galerie qui semblait sans fin. l'étrange ombre semblait les suivre. au bout d'un moment, taruru se retourna en sursaut : l'étrange ectoplasme disparue à ce moment.

karara: qu'est-ce qu'il y a?

taruru: ça dépend : tu as plutôt peur ou tu es confiante?

karara: ...quelqu'un nous suit, c'est ça?

taruru: ...moui.

karara resta muette puis se cacha lentement derrière taruru.

karara: j'ai peur...

taruru: t'inquiète pas : je te protège! et puis, j'en ai affronté des pires!

karara: *regard insistant*

taruru: ...bon d'accords, j'ai fini K.O. presque tout le temps MAIS j'ai quand même affronté sketa!

karara: *regard insistant 2*

taruru: ...ok, en utilisant l'ultime force mais franchement, c'est déjà un super palmarès! Wink

karara: *regard insistant 3*

taruru: ...pour l'instant je suis le seul à pouvoir te défendre en cas de pépins donc ne cherche pas à me rabaisser : je pourrais très bien changer d'avis et te laisser en plan! -_-'

karara: ok! ça va! de toute façon, je te fais confiance taruru...

l'ombre qui les espionnait toujours ouvrit les yeux : ils étaient gris métal avec un peu de rouge autour de la pupille. (et une pincée de sel! Very Happy *paf!*) karara sursauta tandis que taruru sortit son trident.

karara: qu-qu'est-ce que c'était?!

taruru: vue que tu as aussi ressenti sa présence, je crois que c'est quelque chose de très puissant. va te mettre à l'abri!

karara: compris!

karara partie en courant tandis que taruru fit apparaître de l'eau en cercle autour de lui.

taruru: (je dois me concentré à fond : avec un peu de chance, j'arriverai à recréai de la glace comme la dernière fois... même si je sens que ça va être difficile...)

- ce sera inutile iacta...

taruru: ...qui êtes-vous?! montrez-vous!!!

- patience iacta, patience...

taruru n'eut même pas le temps de se poser des questions qu'une ombre noire le traversa de pars en pars et continua sa route.

taruru: ...oh punaise : ça fait trop bizarre! pale ...une minute... oh non, karara est partie par là!!!

karara: HIIIIII!!!!

taruru: j'arrive karara!!!

taruru se rua vers karara. il la retrouva après un virage : évanouit. il s'accroupit, la pris dans ses bras et posa sa tête contre ses genoux. il la secoua doucement.

taruru: karara... karara, réveille toi!

karara se réveilla lentement, sans prononcer un mot puis se leva.

taruru: tout va bien?

karara: oui, oui, tout va bien...

taruru: je suppose que c'est l'espèce de fantôme qui t'es rentré dedans. vue que tu n'as pas de pouvoir, c'est sans doute une réaction normale. allez, on y retourne!

taruru et karara reprirent leur course : l'étrange fantôme avait disparu. au même moment, keroro et pururu était eu aussi coincé dans l'étrange couloir. ils avançaient en marchant prudemment. pururu ne semblait pas très rassuré tandis que keroro s'apprêtait à utiliser son épée au cas où.

pururu: keroro, ça fait 10 minutes qu'on marche : je crois qu'on est dans un espace temps infini.

keroro: tu crois?

pururu: tu ne ressens rien?

keroro: ...pas vraiment. *keroro regarde au loin* c'est étrange : j'ai l'impression que la galerie là bas fait 10 000 kilomètres et pourtant, mes sens me disent que non.

pururu: (pururu, s'il te plait! ^^) oh non! pas encore!!!

keroro: qu'est-ce qu'il y a?

pururu: osaken veut dire quelque chose! -_-'

keroro: laisse là dire alors!

pururu: mais, ça me fait super bizarre à chaque fois! Crying or Very sad (pururu! allez! XO)

keroro: pururu! -_-'

pururu: bon d'accords... terram, le lieu où tu trouve fait partie d'un parcours d'épreuve.

keroro: un parcours d'épreuve?

pururu: l'artéfact est très protéger : pour l'avoir, tu devras faire un petit parcours comportant des énigmes et des épreuves mais rassure toi, tu retrouveras les autres bientôt! ^^ ...gloups!

keroro: ça fait si bizarre que ça?

pururu: pour faire simple : tu as l'impression de te réveiller en pleine crise de somnambulisme pendant que tu rêvais que tu tombais dans le vide.

keroro: ...ok, je vois le genre. et sinon, qu'est-ce qu'on fait?

pururu: osaken a parler d'énigme... peut-être qu'en examinant les mûrs...

keroro: kero! regarde l'horloge!!!

énigme:
 

pururu: c'est étrange... comment se fait-il qu'il y est que 11 heures sur cette horloges...

keroro: ...attend, le chiffre douze est en blanc : c'est pour ça qu'on ne le voit pas.

keroro appuya lentement sur celui-ci puis le décor changea : ils se retrouvèrent sur une grande horloge.

keroro: mais qu'est-ce que c'est?!

- on se le demande aussi...

pururu: ...garuru?! giroro?!

keroro: des ennemies!!! *sors son épée*

garuru: du calme! on est aussi perdu que vous!

keroro: ... *range son épée*

pururu: vous ne savez pas comment on fait pour sortir d'ici?

giroro: du tout mais une chose est sur : il ne vaut mieux pas sauter dans le vide.

pururu, intriguée, jeta un coup d'oeil rapide au bord de l'horloge mais fut prise de vertige et s'agrippa à garuru.

garuru: tu as encore le vertige à ce que je vois!

pururu: tait toi garuru! tait toi!

keroro: ahem! si on peut revenir à nos moutons : qu'est-ce qu'on va faire maintenant?

giroro: en tout cas, le douze de l'horloge est réapparu...

un silence régna puis un bruit étrange résonna. nos héros n'eurent même pas le temps de se poser des questions qu'un énorme serpent arriva d'en bas et rampa vers eux.

pururu: garuru, j't'en pris : dit moi que c'est daijamura!

keroro: ou nagini... ou le basilique!!!

garuru: ni l'un... ni les autres...

giroro: je ne vois vraiment pas pourquoi vous vous inquiétez : à 4, on peut y arriver!

keroro: ...tu as peut-être raison. même si je crois qu'on risque d'avoir du mal avec les pouvoirs de la lumières ET des ténèbres...

pururu: keroro, pris autrement : c'est un propos raciste!

keroro: désolé... enfin, battons nous!

keroro appuya sur un bouton pour faire sortir le laser tandis que pururu fit apparaître ses chakrams et giroro et garuru leurs épées. //insérez combat kingdom heart ici//
pendant ce temps tamama avança avec meisei dans de longs couloirs en briques beige et des hiéroglyphes.

tamama: je ne comprend toujours pas pourquoi on a était séparé des autres...

meisei: je ne sais pas. mais vue le décor, les hiéroglyphes et les quelques grain de sable par terre... je crois qu'on est en Égypte...

tamama: effectivement, je reconnais un peu le décor mais ça remonte à loin...

meisei: ...regarde là-bas!

au loin se trouvait un arc qui s'ouvrait sur un grand dôme avec une sorte d'oasis. tamama et meisei entrèrent à l'intérieur et regardèrent le plafond : il y avait une ellipse qui faisait apparaître le soleil en entier.

tamama: le soleil tape fort... il vaut mieux faire un accommodata.

meisei: tu as raison.

les deux sutaawooziens firent un accommodata senchô puis regardèrent les alentours. ils remarquèrent un autel avec l’œil d'osiris dessus avec un collier orné d’un rubis rouge. ils s'en approchèrent lentement.

tamama: qu'est-ce que ce collier fait ici...

meisei: il y a des hiéroglyphes autour. je vais essayer de les traduire avec mon gant solaire.

meisei commença à pianoter. ce qu'il ne savait pas, c'est que une partie de la mer de sable qui se trouvait autour de lui commença à se soulever et à prendre une forme titarienne.

meisei: ...alors... "en... mémoire... à... la... meilleur des... colonels?" qu'est-ce que ça veut dire?

tamama: je ne sais pas mais peut-être quand regardant ce collier de plus près...

- JE T'INTERDIS DE LE TOUCHER!!!!

tamama n'eut même pas le temps de réagir qu'une vague de sable les frappèrent et les projetèrent sur le côté. meisei rentra dans le mur et tomba lourdement sur le sable. il se mit à quatre patte puis sentie un filé de sang coulé de sa tempe jusqu'au long de sa joue.

tamama: meisei, ça va?!

meisei: t'inquiète, ce n'est qu'une petite coupure!

- pour l'instant...

les deux sutaawooziens regardèrent en direction de la voix : un titarien se trouvait à côté de l'autel, il semblait ne faire qu'un avec le sable en dessous de lui.

Spoiler:
 

tamama: ...qu...qui es-tu?

sakuku: je suis sakuku, chevalier des sables. je suppose que vous êtes les chevaliers senchô?

tamama: oui...

sakuku: c'est bien ce qui me semblait, les sois disant héros qui ont causés la perte de millions de soldats lors de la bataille contre gyokuyami...

tamama resta silencieux puis baissa la tête indigné. meisei coupa finalement le silence.

meisei: nous sommes désolé, nous avons fait tout ce qui était en notre pouvoir pour réussir la mission mais-...

sakuku: ASSEZ DE MENSONGES!!! je vous ferez payer ce que vous lui avait fait subir!

tamama: à qui?

sakuku resta silencieux puis baissa la tête et serra le poing.

sakuku: ...je faisais partie des éclaireurs envoyer sur terre pour voir si la planète était vivable mais, alors que j'arrivais, mon vaisseau s'est écrasé au beau milieu du sahara. à cause de la chaleur, je me suis évanouit. quand je suis revenue à moi, elle était là... anita...

un long silence régna. une larme coula le long de sa joue. il reprit, la voix étranglée.

sakuku: ...elle faisait partie des enfants soldats du soudan... elle n'avait que 14 ans mais savait déjà utilisé les armes à feux. j'ai fais croire aux états généraux que j'avais était élu chef de leurs troupes et que je resterais ici afin de mener une armée d'humain et ils m'ont cru. je suis donc resté au soudan avec anita. je l'ai protéger lors des combats et inversement. puis le jour de la grande bataille est arrivé. elle a était sélectionné parmi les enfants soldats pour rejoindre la NASA, je l'ai naturellement suivi, avant de partir, elle m'avait offert ce collier qui appartenait à sa grand mère... mais... lors de l'attaque... notre vaisseau a était frappé par un laser, anita à succomber sur le coup. quand à moi, je suis tombé hors du vaisseau et j'ai atterri dans un trou noir. j'ai cru voir une tarentule des ténèbres puis plus rien. quand je suis revenu à moi, j'avais était téléporté dans le désert. j'ai eu juste le temps de me relever que je me suis rendu compte que mon corps était désormais fait de sable... la seule chose qui me restait d'elle, c'était ce collier... *insérez référence à spider man 3 ici* ...depuis ce jour, j'ai juré de la venger coûte que coûte et je compte bien commencer maintenant!!!

sakuku lança une grande vague de sable sur les 2 sutaawooziens qui furent projeter une seconde fois. cette fois, meisei s'évanouit. au même moment, maël, en'you, kururu, tororo, turiri, dororo, zoruru, dumama, hermanus et sketa. (ok, on se fait un resto! Very Happy) ils étaient tous bloquer dans une salle close avec des tableaux représentant des paysages un peu fantomatique (prenait la salle "sans porte, ni fenêtre" de phantom manor, ça suffira) mais ne nous attardons pas sur les paysages car il y a une dispute actuellement.

en'you: comment vous avez pu changer ma soeur en statue de fer?!

dumama: elle était inutile et de toute façon, elle était un peu bavarde la blondinette...

en'you: *retenue par maël* j'vais t'en faire bouffer moi des blondinettes connard!!!

maël: en'you, reste calme!!!

une baston était finalement sur le point d'éclater tandis que keroro restait dans son coin et utilisait son gant solaire.

tororo: qu'est-ce que tu fais?

kururu: de toute évidence, on ne va pas s'en sortir : j'appelle donc du renfort.

tororo: mais je croyais que le réseaux ne marchait pas?

kururu: et bien bizarrement, ça marche quand on reste à côté du tableau qui représente des nuages d'orages.

tororo regarda le tableau puis cru voir un des éclairs bouger.

tororo: je vous prévient : si je vois un mec pendu par un squelette au plafond, je mange un truc avec du soja dedans! *coup de tonnerre* aaaaahhhh!!! *se cache derrière kururu*

kururu: (bon, j'espère qu'il recevront le message comme convenue...)

pendant ce temps, sur kakumei, mukurochan et putafa jouer à mario kart sur wii tandis que chisa lisait un tome de negima. soudain, son portable sonna.

chisa: ...kururu veut qu'on lui envoie du renfort. on appelle qui?

mukurochan: je sais pas... n'importe qui : ça suffira...

putafa: ...non!!! pas la carapace bleu!!! XO

chisa: ...ok...

chisa sélectionna au hasard des contact sur son portable. au même moment, taruru et karara avançait dans le couloir sans fin. depuis toute à l'heure, il avait remarqué que son amie avait un comportement étrange : elle n'était plus la même. il l'analysa discrètement par magie.

taruru: (...si ça se trouve, c'est le fantôme bizarre de tout à l'heure... il n'y a qu'un seul moyen d'en avoir le coeur net.) hey karara, ses couloirs ne te font pas penser à la maison hanté que ton père avait acheter juste pour ton anniversaire?

karara: mon anniversaire?

taruru: tu sais bien : on avait passé toute la journée dedans avec nos amis : il y avait des fantômes et tout...

karara: ...ah oui! désolé mais j'ai les neurones en compotes depuis qu'on est ici! c'est vrai : c'était super flippant et marrant à la fois! ^^

taruru: ...tu n'es pas karara...

karara: hein?! mais si voyons, qu'est-ce qui te fait croire ça?

taruru: tu as horreur des maisons hantées! tes anniversaires, tu les fêtais toujours dans un parc d'attraction! maintenant avoue : qui es-tu?!

karara baissa la tête puis eut un petit rire narquois.

karara: bien jouer iacta, tu as découvert la supercherie plus tôt que prévue...

taruru: répond à ma question!!!

karara: ...c'est sur que sous cette apparence, tu ne me reconnais pas. si je te dis que je m'appelle corail, tu te souviens?

taruru: c...corail?... (c'est bizarre, j'ai l'impression d'avoir déjà entendu ce nom quelque part mais... j'ai l'impression que ça remonte à très longtemps...)

karara: peut-être qu'en reprenant mon apparence...

karara fut entouré d'onde de couleur viride (c'est ça). celle-ci dissipée, ce n'était plus karara mais une jeune fille au long cheveux... viride! XD (bon! prenez le virus chaser ophelia, détachez lui les cheveux, allongez sa robe jusqu'en bas des genoux et enlevait lui ses chaines! ^^). taruru fut stupéfait et tomba en arrière tandis que la jeune fille se mit à genoux et approcha son visage de iacta.

corail: tu me reconnais maintenant iacta?

A SUIVRE

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

oh mon dieu mais qui est cette fille?!
qui va venir à la rescousse des autres abrutis?!
est-ce que tamama et meisei vont réussir à s'en sortir?!
est-ce que les filles vont être déferrisées?!
que vont devenir les enfants?!

vous le saurez dans le prochain épisode...

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

trouvez les clins d'oeils et je mettrais peut-être le prochain épisode! ^^

_________________

(Cadeau de Putafa, trop beau, ze te n'aime ma Putput!! <3 )


Dernière édition par mukurochan le Ven 5 Oct - 21:52, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/~kanariraspberry
PutataFanGirl
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 21
Localisation : PizzaLand
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   Sam 9 Juin - 15:34

Taruru se fait draguer ! Taruru se fait draguer! Par un plus esprit pervers que le miens en plus ~
Sinon vivement la suite hein XD
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chisa-chan
Amiral grand-mère Hinata
Amiral grand-mère Hinata
avatar

Nombre de messages : 3022
Age : 27
Localisation : Sachet de cacahuètes
Date d'inscription : 16/09/2007
Titres : CREATIF(dessin) 2009
Membre le + populaire 2010
Meilleurs fanarts 2010
Coeur d'or 2010
Membre 2012-ien !
WIN Concours dessin I

MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   Sam 9 Juin - 19:40

mukurochan a écrit:
PutataFanGirl a écrit:

-*JeSuisPasSurMais*une référence a l'un des épisode de Keroro ou il apparais le keron en sables mais je ne sais plus la combien ^^".....mais il apparais dans Keroro MAG sur le nom de Sababa et sa j'en suis sur (HAHA !)


Ben si! Sababa, keron qui contrôle le sable, épisode 220! °A° A l'origine c'est un personnage créé par un fan, et il a été sélectionné dans KeroroLand (le magazine) et à été dessiné par Yoshizaki! Il a eu la chance d'être utilisé dans l'anime le temps d'un épisode!
Preuve irréfutable > http://www.youtube.com/watch?v=bkVscwZWe8s&feature=relmfu
Merci! ; D


Et pour le chapitre:
Une rivale pour Karara? Hmmmm... baston! <3
Garuru et Giroro font de plus en plus équipe avec les chevaliers quand même...on va finir par avoir des doutes!
Et je me demande qui j'ai appelé aussi...XD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chisachandesu.tumblr.com/
PutataFanGirl
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 21
Localisation : PizzaLand
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   Dim 17 Juin - 10:39

C'est franchement parce-que je t'aime bien et que je veux voir si taruru va ce faireeeeeeeee ~ 8DDDD......hrumhrum

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mukurochan
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 21
Localisation : Partie à l'aventure avec RX-24.
Date d'inscription : 01/09/2010
Titres : Meilleure fanfic 2010

MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   Lun 18 Juin - 14:35

PutataFanGirl a écrit:
C'est franchement parce-que je t'aime bien et que je veux voir si taruru va ce faireeeeeeeee ~ 8DDDD......hrumhrum

Spoiler:
 

merci putafa! XD
(et désolé pour PBLV... n'empêche que parfois c'est pas mal...)

pour JDG, si je te dis "salami"...
...bon aller, j'arrête de vous faire mariner! XD

(je sais, ce n'est qu'un chapitre transition mais je l'ai fais alors que j'étais un peu malade... oui, j'ai la santée fragile...)
l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

chapitre 21 : passé, présent et futur :

taruru regarda corail longuement, il savait qu'il l'avait déjà vue il y a très longtemps mais ne savait pas quand : c'était une sensation de déjà vue très étrange. la jeune fille lui pris la main et sourit.

corail: étant une réincarnation, je suppose que tu as du mal à t'en souvenir. ne t'inquiète pas, je vais te montrer un endroit qui va te faire revenir la mémoire. ferme les yeux.

taruru hésita puis ferma les yeux : les évènements précédents l'avaient trop perturbé pour qu'il réfléchisse. il sentit le décor changer puis une légère brise salé le traversa. il ouvrit les yeux et se retrouva sur une crique avec du sable blanc et une mer transparente turquoise avec des récifs de coraux. ce lieux lui donner une étrange sensation. corail s'assit à côté de lui et regarda la mer.

corail: tu te souviens? c'est là où on c'est rencontré la première fois...

taruru: ...ça me revient...

taruru eut soudainement un flash où il voyait une silhouette s'approché de corail qui ressemblait à une sirène : du sang coulait le long de son flan. il l'a prit dans ses bras et la soigna du mieux qu'il pouvait. le flash disparue puis taruru compris.

taruru: c'est moi qui t'es sauvée...

corail: oui : des pêcheurs ont tenté de me capturé mais j'ai réussi à m'enfuir malgré mes blessures. et toi : tu étais là. après, on est restait ensemble et puis tu m'as déclaré ta flamme peu avant la tentative de contrôle du pouvoir de gyokuyami. le problème c'est qu'on a choisi deux camps opposés...

taruru: je vois... mais pourquoi avoir pris le corps de karara? et puis qu'est-ce que tu comptes me faire?

corail: karara était la seule disponible et puis je comptes réparer tes erreurs...

taruru: réparer mes erreurs?

corail: oui... *elle fixa taruru dans les yeux* s'il le faut : j'utiliserais mes pouvoirs pour que tu te joignes à gyokuyami...

au même moment, pur-...

- AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!!!!!

/pokerface/
...bon bah, garuru, giroro, pururu et keroro se sont retrouvés propulsés sur le côté... sauf que :

keroro: je tombeeeee!!!

keroro créa des lianes que pururu rattrapa. garuru l'a prit dans ses bras pour l'aider.

pururu: keroro, c'est pas parce que tu peux créer des lianes aussi solide que des chaînes que tu dois être un boulet!

keroro: *au fond du précipice* n'en rajoute pas, je me sens déjà au fond du trou!!!

keroro rétracta les lianes pour remonter. giroro, lui, fixait toujours le serpent comme si la chute de keroro n'été jamais arrivait.

giroro: (il n'a pas une seule cicatrice... et ses yeux sont presque... hypnotiques...)

giroro regarda le serpent dans les yeux puis détourna vivement le regard.

giroro: (non! je ne me ferais pas avoir une secondes fois! il faut que je trouves un moyen de le vaincre... je perds un temps fou à sortir d'ici alors que je dois trouver l'artéfact au plus vite...)

giroro dégaina son épée qui s'entoura de flamme et tenta de frappé le serpent qui esquivait agilement ses coups. garuru se décida à le rejoindre avec keroro et pururu qui remarqua un détail : le serpent avait une pierre rouge sous son menton.

pururu: ...si ça se trouve... (keroro, essaye de frappé la pierre rouge que le serpent a sous le menton!)

keroro: (si tu veux...)

keroro s'exécuta et frappa la pierre rouge qui implosa... sauf que nos titariens se retrouvèrent propulser vers des portails. keroro rentra dans un objet dur et s'évanouit. au même moment, dans la salle close, kururu attendez patiemment l'arrivé des "secouristes" tandis que dumama et en'you se battait. soudain, un rire résonna puis le mur à côté d'eux explosa littéralement puis deux silhouette entrèrent dans la pièce.

- AH AH AH! je suis venue aussi vite que j'ai pu pour vous sauvez!

- je suis désolé, mon frère ne fait que des bêtises! désolé! désolé! désolé!

- ça va déchirer! faites place à Danse☆Mal!

- je suis la ma pastèque d'amour!!! ...bah, elle est pas là pururu?

les autres: ... O_O

dororo: ...dites moi que c'est une blague et que chisa à envoyer quelqu'un d'autre...

zoruru: je préfère me taire...

Z-or: suivez nous! la sortie se trouve par là!

annie: nous sommes désolés pour les dégâts!

dororo: ça ira! ^^ et sinon, vous avez vue les déesses en arrivant?

bariri: on est arrivé par derrière, on a brisé le mur et on est arrivait ici...

dansemal: si vous le permettez, je vaudrais bien sortir d'ici : cette endroit dégage de mauvaises ondes pas cool du tout...

sketa: ...vue où on en est... mais ne croyez pas que c'est parce qu'on fait équipe sur ce coup qu'on vous épargnera pour la suite!

dororo: je ne compte pas vous épargnez non plus...

hermanus: comment oses-tu parler ainsi à mon père?!

dororo: je te signale que c'était aussi mon père!

sketa: wow! wow! vous allez tout les deux descendre d'un étage et vous calmez. et vous allez arrêter de monter sur vos grands chevaux! d'ailleurs il y a plus d'équitation : c'est fini! et ça je vous le dis aujourd'hui! je ne le dirais plus ni demain, ni hier!!! parce que vos limites là : je commence à en avoir les bornes de tout! ok?!

hermanus: ...papa, tu devrais arrêtez de regarder gad elmaleh...

sketa: je sais...

ce que sketa ne savait pas, c'est que gyokuyami, grâce au sceptre, arrivait à assister à la scène. il était assis sur son lit aux côtés de fukuaijin yang qui semblait beaucoup souffrir. il arrêta la "vidéo" puis serra les dents.

gyokuyami: quels bandes d'incapables!!! tous aussi stupides : il y en a pas un pour rattraper l'autre!!!

fukuaijin gémit. gyokuyami se retourna pour la regarder puis lui caressa le front.

gyokuyami: désolé de crier ainsi. comment te sens-tu?

fukuaijin ne répondit pas. elle se contenta de le regarder en aillant un faible sourire. gyokuyami l'embrassa sur le front puis se leva.

gyokuyami: vue où on en est, je crois que je vais devoir prochainement intervenir. en attendant, je dois me préparer...

pendant ce temps, tamama et meisei, qui entre temps, c'était réveillé, se battait avec acharnement contre sakuku mais avait beaucoup de mal. au bout de quelques minutes, meisei s'arrêta et posa sa main sur sa tempe : sa blessure lui refaisait tourner la tête.

tamama: ça va aller meisei?

meisei: ...je... ça va : c'est juste... un petit étourdissement... ça va passer...

sakuku: tu as baissé ta garde!!!

tamama se retrouva ensablé. meisei voulu le secourir mais fut pris de vertige et tomba à genoux.

sakuku: hé bien, on ne tient plus sur ses jambes? c'est sur que c'est dur de marcher sur du sables! crois moi, quand je t'aurais ensablé, tu en seras dégoûter à vie... ou à mort plutôt! ah! ah! ah! ah! ah!

meisei: (oh non... je ne dois pas abandonner maintenant... il faut tenter l'ultime force)

meisei essaya de se concentrer mais fut pris de vertige une nouvelle fois. le choc fut cette fois trop grands puis il s'évanouit de nouveau.

sakuku: tsss... pathétique... il ne me reste plus qu'à me débarrasser du chevaliers de l'eau et-...

il n'eut même pas le temps de finir sa phrase qu'il commença à boité puis tomba au sol.

sakuku: qu...qu'est-ce qui m'arrive...

tamama: toi aussi, tu perd l'équilibre?

sakuku: que m'a tu fais?!

tamama: j'ai simplement créer de l'eau afin que ta structure moléculaire se ramollisse et que tu ne puisses plus marcher...

sakuku: لَئِيم ! (la-i-m= salaud en arabe [je crois])
ne crois pas que c'est en me diluant que tu arriveras à me vaincre! je n'ai pas dit mon... dernier mot...

tamama: rend toi à l'évidence : tu ne peux plus bouger car le sable humide est trop lourd pour toi... autant en finir là...

tamama partit sans ajouter un mot et épaula meisei pour l'aider à sortir. sakuku, quand à lui, baissa la tête et commença à pleurer. tamama se retourna rapidement et vit sakuku. il aida meisei à s'asseoir puis retourna le voir en prenant le collier au passage. il s'accroupit et lui tendit le bijou.

tamama: je sais ce que tu ressens : j'ai perdu mes vrais parents et je ne sais que peux de choses sur eux.

sakuku pris lentement le collier et le regarda.

sakuku: anita... elle me manque tellement...

tamama: je comprends mais ce n'est pas comme ça que tu la vengeras... nous ne sommes pas tes ennemis sakuku, c'est gyokuyami. la seule chose que tu puisses faire pour anita, c'est nous aider à trouver l'artéfact. je te promet qu'on fera tout pour qu'il soit hors d'état de nuire.

sakuku: ...la sortie se trouve de l'autre côté. appuyez sur le soleil et vous serez téléporter dans une autre dimension.

tamama: merci sakuku, crois moi anita ne sera jamais loin de toi...

tamama aida meisei à se lever puis partie en courant, laissant sakuku seul. à côté de lui se trouvait le fantôme d'une jeune fille soudanaise habillée comme un soldat qui le regardait en souriant. au même moment, un ninja au cheveux rouges se trouvait devant l'entrée de la tour et regardait les déesses et alisa figé dans la pierre et le fer. (oui : c'est shigure)

shigure: ...une technique ninja devrait suffire... technique secrète : keyblade anti magie!!!

des anneaux rouges entourèrent les filles qui redevinrent normal. énéa fixa shigure puis se jeta dans ses bras.

énéa: shigure!!! j'ai crue que je ne te reverrais jamais!!!

shigure: je ne te savais pas aussi émotive énéa! désolé pour le retard mais contrairement à certains : je n'ai pas de vaisseau spatiale à disposition!

april: tu veux dire que tu n'es pas le seul à être venu?

shigure: chisa m'a appelé ainsi qu'un certain Z-or et sa soeur annie... je crois...

garance: c'est tout ce qu'elle a trouvée? -_-'

pendant ce temps, sur kakumei :

chisa: hey! chui overbooké en ce moment : démerdez-vous avec!

retour sur l'îlot :

april: enfin! il faut qu'on aille à l'intérieur : les connaissant, je suis sur que les stupides grenouilles doivent galérer!

donaré: alisa, vous venez avec nous?

alisa était allongée sur nébula qui avait pris la forme d'un fauteuil.

nebula: je crois qu'elle est très fatigué, en même temps vue la taille du monstre qu'on a affronté : les chevaliers de gyokuyami n'ont même pas eu besoin de forcer, on est tombé comme des mouches.

elysione: on comprend. vous avez fait assez de choses pour nous! on continuera sans vous.

nebula: très bien... *il prit la forme d'un humain et prit sa fille à bout de bras* ...allez on rentre alisa...

alisa: ...mh... laisse moi y aller dady... je dois sauver artus...

nebula: c'est ça, c'est ça, fait dodo...

les déesses ainsi que shigure se ruèrent à l'intérieur. de l'autre côté, le groupe qui étaient auparavant enfermé dans la salle close était en train d'avancer dans un long couloir obscure.

annie: je ne me souvenais pas que ce couloir était si long...

dansemal: je n'aime pas ça, ce n'est pas DISCO!!!

bariri: j'espère que ma petite framboise va bien...

zoruru: l'un d'entre vous peut-il m'expliquez pourquoi ce type compare pururu à des fruits?!

dororo: je ne le sais pas moi même alors-... regardez là bas!

une étincelle brillait au fond du couloir. dumama voulut s'en approcher mais la lumière s'amplifia puis enveloppa tout le monde. pendant ce temps, taruru était toujours face à corail.

taruru: corail, je suis désolé mais ma place est du côté d'osaken. que ce soit avant et maintenant.

corail: tu ne comprends donc pas que tu n'as aucune chance?! tu as bien lu le livre dans la bibliothèque, non?!

taruru: ...hé bien... je ne l'ai pas vraiment lu vue que j'étais absent mais-...

corail: alors tu ne sais pas que cela va faire 12 fois que l'histoire se répètent!

taruru: d...douze?!

corail: exactement, et là tu fais partie de la 13e génération de marionettes qui se font manipuler pour recommencer une même bataille!!!

taruru: ma...rionette?

(keroro: on est que des pantins pour eux, tous ce qui les intéressent, c'est vaincre gyokuyami : le reste n'a pas d'importance pour eux...)

taruru: (alors, le sergent avait raison : on fonce tout droit vers le coupe gorge... mon dieu, on se croirait dans Mahou Shoujo Madoka Magika!)

corail: tu ne me laisse donc plus le choix : sois je t'empêche de te battre, sois tu rejoins gyokuyami!

taruru: ...mon chef de section et son frère ont fait la même erreur et je refuse de les imiter.

corail: ...comme tu voudras... dans ce cas, tu ne me laisse plus le choix...

corail sortit une perle et la pointa vers taruru qui tomba subitement à genoux.

taruru: ...je... je suis super fatigué tout à coup... qu'est-ce que c'est que cette perle?...

corail: c'est une perle qui dégage des ondes soporifiques. tu dormiras très profondément, comme ça tu seras en sécurité.

taruru baissa la tête, ne pouvant pas résister aux ondes. pendant ce temps, keroro se réveilla. il sentit une grande douleur derrière sa nuque et tout son corps. il remarqua qu'il avait plusieurs bleus et une odeur de sang séché l'entourait. il tenta de se lever lentement : il faisait sombre et tentait de s'habituer à l’obscurité. il reconnut après quelques secondes une sortes de cellules de prison très petite. il se demandait ce qu'il s'était passé quand une porte s'ouvrit plus loin à droite, on pouvait voir de la lumière passer en travers. des lampes s'allumèrent au plafond : keroro comprit que derrière les barreaux se trouvait un long couloir horizontale. il entendit des voix qu'il avait du mal à reconnaître pour l’instant.

- ils ont tous étaient éliminés, ils ne restent plus que terram.

- ils ont quand même bien résisté, surtout osaken.

keroro: (pu...pururu?!)

- je ne comprendrais toujours pas le choix de gyokuyami : pourquoi l'a-t-il laissé en vie?!

- quand j'avais encore des sentiments, je l'ai supplié de la laissez en vie. et aujourd'hui, c'est un très bon atout pour nous : même si le maître a pris ses pouvoirs, elle a toujours un grand potentiel que se soit pour les ténèbres ou la lumière.

- et où est-elle actuellement?

- elle se repose. de toute façon, elle a refusée de voir ses "amis" se faire tuer.

- il faudra bien qu'elle s'y habitue... *sonnerie de portable* excuse moi... *décroche* allô? quoi? maintenant? elle ne pouvait pas le dire plus tôt?! ...tsss... très bien... *raccroche* "tu-sais-qui" veut voir terram une dernière fois...

- si elle y tient.

keroro ne comprenait toujours pas ce qu’il se passait. il s'assit par terre et tenta de se calmer.

keroro: (qu’est-c e qui se passe ici?! je n'ai pas dormi aussi longtemps! et pourquoi suis-je blessé?!)

des bruits de pas déchirèrent le silence et arrêtèrent les questions de keroro.

- quand on parle du loup...

- laissez-moi passer!!!

- on ne comptait pas t'en empêcher.

keroro reconnue alors les voix : ils s'agissaient de giroro, garuru et pururu. il entendit les bruits de pas s'approcher puis entendit les grilles s'ouvrirent : il vue pururu vêtue d'une robe noire. elle resta immobile puis se jeta dans les bras de keroro qui était trop déboussoler pour réagir.

pururu: je suis désolé keroro... j'ai tout fais pour les dissuader mais... ils ne m'ont pas écoutés...

pururu sanglota. keroro essaya de l'enlacer malgré ses blessures puis murmura :

keroro: pururu... qu'est-ce qui c'est passait...

pururu: ...tu... tu ne t'en rappelles pas? on a perdu l'artéfact, gyokuyami l'a détruit et on c'est fait capturés. ils vous on torturés pour savoir où s'étaient réfugier les dieux et déesses mais ils se sont rendus avant et là... ils éradiquent les menaces... c'est à dire les dieux, les chevaliers... et toi...

keroro entendu la phrase comme un électro choc. il ne comprenait toujours pas comment il avait fait pour se retrouver ici d'un seul coup. pururu releva la tête puis l'embrassa quelques secondes. au bout de quelques instants, la grille se rouvrit : garuru et giroro était côte à côte.

garuru: osaken, laisse terram partir : c'est l'heure...

A SUIVRE

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

oh mondieumondieumondieumondieumondieu!!!
mais pourquoi keroro se trouve là?!

vous le saurez plus tard...

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l
Clin d’œil à :
CDZ abriged (boulet)
Gad Elmaleh papa est en haut (wow ! wow ! toi aussi tu va descendre d’un étage!)
Mahou Shoujo Madoka Magika (faut regarder la série sinon je vais spoiler*)


*si vous voulez un lien pour télécharge en vostfr, mp moi mais il faut avoir VLC media file pour correctement)

_________________

(Cadeau de Putafa, trop beau, ze te n'aime ma Putput!! <3 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/~kanariraspberry
Chisa-chan
Amiral grand-mère Hinata
Amiral grand-mère Hinata
avatar

Nombre de messages : 3022
Age : 27
Localisation : Sachet de cacahuètes
Date d'inscription : 16/09/2007
Titres : CREATIF(dessin) 2009
Membre le + populaire 2010
Meilleurs fanarts 2010
Coeur d'or 2010
Membre 2012-ien !
WIN Concours dessin I

MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   Mar 19 Juin - 23:47

The fuck de fin! °A° Keroro! Get outta there!!

Moi je les trouve bien ces renforts! : O (HAAAHAHA! D'OUUUHH!!)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chisachandesu.tumblr.com/
Mukurochan
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 21
Localisation : Partie à l'aventure avec RX-24.
Date d'inscription : 01/09/2010
Titres : Meilleure fanfic 2010

MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   Mer 20 Juin - 16:03

tiens! tiens! on est le 20 juin. ça signifie : bonus!!! XD
alors, j'ai repris la petite liste de la dernière fois et j'ai fais un choix aléatoire (grâce à un logiciel) et c'est tombé sur : girotsumi du grenier!!! XD

donc, c'est partie :

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

%&*ème test du grenier : Taiyô Ryodan sur NES :

girotsumi avançait d'un pas lent vers son canapé. il s'assit lentement puis mit sa tête entre ses mains. après une longue inspiration, il releva la tête et regarda la caméra. à côté de lui se trouvait sa peluche Fluttershy qu'il prit dans ses bras, toujours les yeux fixait sur l'objectif puis osa enfin parler.

girotsumi: salut tout le monde. le jeu que je vais tester aujourd'hui... a envoyé la muk' à l’hôpital tellement le choc était trop grand... ce jeu... à était créer par un studio inconnue mais plus on y pense, plus on a l'impression qu'il a était fait par gyokuyami en personne. enfin, c'est partie!

girotsumi inséra le jeu dans la console puis appuya sur "power". l'image d'un jeu sur-pixelisé mal fait apparaît alors à l'écran avec un titre en mode arc en ciel épileptique.

girotsumi: ...ça commence bien, l'écran d'intro signale déjà qu'on va se payer un arrêt cérébrale. en plus, pourquoi toutes ces couleurs?! ce jeu est sortie dans les année fin 80 pas 70! ...enfin...

girotsumi sélectionna "nouvelle partie". un écran avec un questionnaire apparue.

girotsumi: alors : "quelle chevalié est tue?"... oh putain, déjà les fautes d'orthographes, sa sent le roussi. enfin... "si tue été un éléman"... allez : le feu! "étu skizofrène?" ...mais c'est quoi ces questions?! bon allez pour rigolé : oui...

l'écran changea puis une image un peu raté apparue.

girotsumi: "tue é giroro"... mon dieu, si chisa voit ça, on est dans la merde! ahem! le jeu est une sorte de mixe entre Beat'em all, jeu de plateforme, jeu de tir si vous avez giroro et garuru... et accessoirement un peu tout le monde en faites, shoot'em up pour les transitions entre les "mondes", visual novel et jeu de rôle action-rpg... là vous vous demandez très certainement :

gilulu: mais ce jeu est très varié! pourquoi tant de haine?

girotsumi: pour la simple et bonne raison que ce jeu est une BOUSE!!! il a des tonnes de bugs, il y a des fautes d'orthographes partout, les musiques sont affreuses... enfin, rien ne vaut jouer un live pour comprendre.

on recommence tout à zéro. le jeu commence dans la maison de monaté.

girotsumi: j'ai recommencé le test pour avoir keroro, soit dit en passant il fallait répondre "élément préféré : la terre" et "je suis hétérosexuel" *corbeau* ...ce jeu commence à m'inquiéter... de toute façon, ça ne change rien car vous commencerez avec le sergent même si vous choisissez quelqu'un d'autre... c'était parfaitement inutile! je disait donc, j'ai recommencé le test et j'ai keroro. le jeu démarre chez les monaté et on se croirait dans un décor bâclé de pokémon. sérieusement : les pièces sont vides et les sprites... on dirait des personnages de south park! je me demande à quoi ressemble la base secrète... où est le frigo... une minute : c'est quoi ce portail de stargate?!

girotsumi passa devant le "portail" puis il se retrouva dans un endroit sombre.

girotsumi: ...attend... c'est quoi ce truc?! où est le frigo?! et on est où là : dans les égouts de paris?! c'est quoi ces murs noires, ces canalisations avec de l'eau verte?! enfin mais... c'est quoi ce merdier! en plus on nous fou dans le jeu sans info sur ce qu'on doit faire. bon, on va suivre la logique et sortir d'ici pour aller voir artus... *retour à la chambre* si je le trouve...

girotsumi passa par la porte et tomba direct à l'entrée. il arriva face à kenny... euh, artus, pardon! et commença à lui parler.

artus: bonjoure sèregent! comen alé vou?

keroro: tré bien mersi.

artus: nou alon partir en voyage. on se revoi dans une semaine.

keroro: très bien o revoire.

les sprites des humains disparaissent d'un coup.

girotsumi: ok! super! ça c'est du bâclé! il y a aussi quelque chose qui a du vous faire tilter... si! écouter bien! ...pourquoi il n'y a pas de musique d'ambiance? enfin, ça ne me donnera pas la migraine. et sinon, l'histoire reprend assez bien le scénario sauf que...

pururu arrive d'un seul coup avec les vêtements d'osaken.

pururu: keroro, tue doi m'édé! garuru est giroro on rejoin gyokuyami et ve envaire le monde!

girotsumi: ...QUOI?! déjà?! mais c'est pas logique!!! ...enfin, si vous voulez...

keroro: ok, on ny va!

le sprite de keroro change soudainement d'apparence pour être en mode chevaliers puis le décor changea subitement pour ressembler à un champs de bataille avec une musique stridente sans rythme.

girotsumi: aïe! cette musique mais c'est horrible!!! je coupe le son... là vous vous demandez certainement où sont les phases de shoot'em up etc. hé bien, dans les options, vous pouvez choisir vos transitions : si vous voulez partir à pied, en vaisseaux et autre mais il ne vaut mieux pas en choisir car ses niveaux sont bourrés de bugs et vous font perdre toutes vos vies. bref... ensuite-...

pururu: vazy keroro, comba gyokuyami!

girotsumi: moi tout seul?! ...et ils sont où les autres?

un écran de combat apparue. girotsumi sélectionna l'option jets de feuilles qui tua gyokuyami sans plus d'explication. un générique de fin apparue.

girotsumi: c'est tout?! j'ai payer 50 euros un jeu qui se finit en 5 minutes?! ok, si c'est comme ça, je me casse! bon, avant de partir que dire... le jeu n'a qu'une musique horrible, des décors horrible qui se résument à la base secrète, et encore, c'est qu'un couloir, la chambre de keroro vide et l'entrée de la maison vide aussi, des sprites horribles, des textes écrites par des 15-18. enfin, je vais me faire un plaisir de le brûler!


et voilà, c'est fini! ^^
oui je sais, c'est court mais c'est des bonus, vous vous attendiez à quoi?! XD

_________________

(Cadeau de Putafa, trop beau, ze te n'aime ma Putput!! <3 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/~kanariraspberry
PutataFanGirl
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 21
Localisation : PizzaLand
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   Ven 22 Juin - 19:21

je suis la seule à trouver le mélange "sérieux" et "humoristique" gâche l'humour justement.....j'ai pas trop aimer.....non vous voyer pas de quoi je parle ?
mukurochan a écrit:
girotsumi inséra le jeu dans la console puis appuya sur "power". l'image d'un jeu sur-pixelisé mal fait apparaît alors à l'écran avec un titre en mode arc en ciel épileptique.

girotsumi: ...ça commence bien, l'écran d'intro signale déjà qu'on va se payer un arrêt cérébrale. en plus, pourquoi toutes ces couleurs?! ce jeu est sortie dans les année fin 80 pas 70! ...enfin...

alors si là vous le voyer pas j'vous conseille les lunettes... et si vous en avez... je vous conseille de voir quelle qu'un....


Vivement le prochain chapitre : D

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chisa-chan
Amiral grand-mère Hinata
Amiral grand-mère Hinata
avatar

Nombre de messages : 3022
Age : 27
Localisation : Sachet de cacahuètes
Date d'inscription : 16/09/2007
Titres : CREATIF(dessin) 2009
Membre le + populaire 2010
Meilleurs fanarts 2010
Coeur d'or 2010
Membre 2012-ien !
WIN Concours dessin I

MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   Ven 22 Juin - 20:17

En tout cas, tu connais les concepts et la manière de faire de JDG par coeur! XD
C'était amusant!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chisachandesu.tumblr.com/
Mukurochan
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 21
Localisation : Partie à l'aventure avec RX-24.
Date d'inscription : 01/09/2010
Titres : Meilleure fanfic 2010

MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   Sam 30 Juin - 15:04

je suis désolée si ce chapitre va vous décevoir ! ^^

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

chapitre 21 suite : une fin brutal :

keroro avançait dans le couloir, encerclait par giroro et garuru. chaque pas qu'il faisait étaient un supplice tellement la douleur était intense. garuru ouvrit une porte puis une lumière éblouissante le frappa de plein fouet : c'était le jour. il prit quelques minutes à s'habituer puis reconnue un grand jardin plutôt glauque en fin de compte avec des plantes fanés, ce qui le mettait mal à l'aise à cause de ses pouvoirs de la terre. un long chemin de gravillon blanc menait à un autre bâtiment : un immense château noir. arrivait devant celui-ci, garuru tendit sa main vers la grande porte d'entré qui brilla légèrement puis s'ouvrit dans un grincement strident. ils continuèrent leurs routes et arrivèrent dans une grande galerie sans aucune décoration, juste des mûrs de briques grises qui semblait dégager des ondes étranges. keroro crut même entendre des murmures s'échapper mais ils ne reconnaissait pas la langue. après un temps, keroro vu au loin une grille qui donnait sur un toboggan de pierre. giroro enclencha le mécanisme d'ouverture.

giroro: maintenant, glisse!

keroro: ...vous êtes pas sérieux là?

garuru: si!

keroro: il y a quoi au fond?

garuru: tu verras!

giroro: glisse sinon je t'achèves tout de suite!

keroro: ok! ok! ça va! je suppose que vous ne me suivez pas?

giroro regarda garuru puis hocha la tête et poussa keroro à l'intérieur qui glissa en criant comme chisa dans space mount- *paf!* ok, j'ai rien dit!!! XO

garuru: sacrifier ses derniers instants à faire l'idiot. si j'avais encore un coeur j'aurais presque eut pitié.

giroro: mieux vaut partir, j'ai déjà suffisamment vue de mort pour aujourd'hui.

les deux frères partir tandis que keroro dévalait encore le toboggan. il tomba dans une sorte d'arène fermée et se vautra lamentablement sur du sable.

keroro: keroooo... si la situation n'était pas aussi critique j'aurai presque trouvais ça amusant. enfin...

keroro se leva lentement mais fut vite horrifié : il y avait du sang mélangé au sable. plusieurs objets était éparpillés au sols : des lunettes avec des symboles étranges, des morceaux métalliques et des morceaux de tissus ressemblant à ceux des vêtements des chevaliers senchô. keroro fut pris de panique.

keroro: (les lunettes de kururu et tororo... les bras de zoruru et tamama... oh non... qu'est-ce qui leurs est arrivés?! )

l'attention de keroro se posa sur un téléphone portable rose émergeant dans le sable. keroro le pris lentement puis après observation, commença à pleurer.

keroro: (ce portable...c'est celui de donaré... oh non, ça veut dire que elle ainsi que les autres ont subi le même sort! mais alors... je n'ai plus de...)

keroro regarda ses mains puis tenta de faire apparaître une plante, en vain. il tomba à genoux quand un grognement résonna dans toute l'arène close. il se tourna lentement et aperçue un affreux lion avec du sang coulant entre ses lèvres. keroro tenta de faire apparaître son épée laser et heureusement, elle était toujours là. il l'alluma puis se mit en position de combat.

keroro: je te préviens, je vais te faire payer ce que tu as fait à mes amis!

monstre: GROOOOAAAAAARRRR!!!!!!

keroro: ...gloups! (bon, restons calme. je n'ai plus de pouvoir mais j'ai mon épée... je vais mourir, c'est sur! comment je peux vaincre un lion de 5 mètre de haut avec une minuscule épée?!)

- sergent...

keroro: hein?

- sergent!!!

keroro: cette voix... (qu'est-ce que c'est... j'entend à peine...)

- ce n'est pas réel!!!

keroro: pas réel?... une minute, c'est la voix de tama-...

il n'eut pas le temps de finir que le monstre lui donna un coup de griffe. il se retrouva propulsé contre un mur. déjà qu'il avait mal, là il n'en pouvait vraiment plus. le lion allait le mordre au visage mais un laser jaune le frappa de plein fouet puis le monstre disparue. tout ce qui était autour de keroro s'assombrit et devint un néant noir. il rouvrit les yeux puis se leva : il se rendit compte qu'il n'avait plus de blessure.

- sergent, vous allez bien?

keroro: t...tamama?

tamama était derrière lui.

tamama: j'étais dans un couloir avec meisei quand je vous ai entendu. j'ai suivi mon instant et je vous est retrouver enfermer dans cette dimension.

keroro: alors c'était toi que j'entendais. ce qui veut dire que tout ce que je viens de voir n'était pas réel?

tamama: exact! mieux vaut ne pas rester là, je ne sais pas combien de temps cette dimension va exister vue que j'ai tuer le monstre...

keroro: attends, est-ce que tu as vue pururu, giroro et garuru en arrivant?

tamama: désolé, je ne les pas vues. de toute façon, il serait avec nous s'ils étaient enfermer dans cette dimension.

keroro resta silencieux puis sortirent d'ici. arrivait à l'extérieur, le sergent vue meisei au sol.

keroro: oh mon dieu, qu'est-ce qu'il lui est arrivé avec tout mon respect?!

tamama: il a reçu un coup sur la tempe mais je n'arrive pas à comprendre pourquoi ça l'affect autant.

keroro: si seulement pururu était là... le problème c'est qu'on arrive pas à la joindre.

tamama: ce lieu devient de plus en plus étrange. en attendant, il faut trouver l'artéfact.

keroro: tu as raison.

keroro aida meisei à se lever en l'épaulant tandis que tamama commença à avancer mais il s'arrêta net devant un portail.

keroro: qu'est-ce qu'il y a tamama?

tamama: ...ce... oh non, taruru est en danger!

tamama se jeta dans le portail sans plus tarder.

keroro: tamama, attends nous!!!

tamama arriva sur une plage et aperçue corail et taruru qui semblait tomber de sommeil.

taruru: c...co...rail...

corail: laisse toi faire iacta, tu n'as plus d’échappatoire...

keroro: kero! sauf votre respect, je vous ordonnes d'arrêtez!!!

corail: *se retourne* ...j'aurais du me méfier mais je ne vous laisserais pas approcher!!!

corail créa des mûrs de... coraux (-^_^-) pour les bloquer.

keroro: oh non! laissez taruru tranquille-... euh, elle s'appelle comment?

corail: corail!

tamama: (ne paniquez pas sergent, je vais essayer de retirer l'eau qui se trouve dans les coraux : ils s’assécheront et on pourra passez sans problèmes)

keroro: (fais ce que tu veux mais dépêche toi : taruru ne va pas tenir longtemps!)

tamama se positionna face aux coraux et commença à briller d'une lueur noire. au même moment, zoruru était dans une sorte de donjon (non, je ne ferais pas de référence à gad elmaleh... [lien] raaah! j'avais dit non! XO)

zoruru: (où je suis? où sont les autres?)

- je t'attendais ventus!

zoruru regarda en l'air : un jeune garçon [qui a la même coupe de cheveux que sasuke dans naruto sans le bandeau à la con de couleur blond pâle, qui a les yeux bleu azur et qui porte une tenue de général noire] flottait dans les airs au dessus de lui.

zoruru: qui es-tu?

- je m'appelle virus. je fais partie des gardiens de l'artéfact et désolé de te décevoir mais tu es le seul que j'ai réussis à retenir ici!

zoruru: qu'est-ce que tu as fais aux autres?!

virus: rassure toi, heureusement pour eux, ils sont dans une "salle d'attente"...

zoruru fixa virus tandis qu'il descendait au sol. il sortit un chakram.

virus: on va faire un deal : si tu arrives à me vaincre, je te laisse passer. (de toute façon, j'ai pas le choix...) dans le cas contraire : je te tue! simple non?

zoruru: si tu le propose si gentiment. mais avant toute chose : je suppose que tu contrôle un élément?

virus: on peut dire ça comme ça... ce n'est pas tout à fait un élément. mon nom devrait te donner un indice...

zoruru eut un moment d'interrogation quand il sentit sa tête tournée puis une bouffée de chaleur. il perdit l'équilibre et tomba à genoux.

zoruru: ...ça y est, j'ai compris : tu arrives à créer et insuffler des maladies à tes adversaires...

virus: mon nom est virus, c'était pas long à deviner!
(non putafa, ne dit rien, je sais que t'as pas tilter tout de suite! XD)

zoruru: malheureusement pour toi, je connais des techniques d'assassin qui me permet de booster mes défenses immunitaires. ta magie est donc inutile!

virus: tu me prends pour qui? j'utilise les virus seulement pour affaiblir mes adversaires : pour le reste, je me débrouille!

virus brandit son chakram et créa une onde magique très puissante qui fila droit vers zoruru. au même moment, pururu était dans une mairie et... attendez, elle se marie là?! Shocked

maire: infirmière en chef pururu, voulez prendre le lieutenant garuru, ici présent, pour époux?

pururu: oui, je le veux!

maire: lieutenant garuru, voulez prendre l'infirmière en chef pururu , ici présente, pour épouse?

garuru: oui, je le veux.

maire: je vous déclare donc légalement mari et femme! vous pouvez vous embrassez.

pururu allez l'embrasser quand elle entendit une voix l'appeler. elle se rendit compte qu'elle rêvait. elle était allonger au sol et garuru était accroupit à ses côtés.

garuru: ça va, tu vas bien?
pururu: garuru... pourquoi tu m'as réveillée...

garuru: ...je vais prendre ça pour un oui...

pururu s'assit et regarda les alentours : ils étaient au coeur d'une forêt en pleine nuit.

pururu: où sommes nous? et pourquoi il fait tout noir ici?

garuru: je ne sais pas. giroro est partie voir si il y a des traces de civilisation dans les parages il y a 5 minutes.

- et il n'y a visiblement rien!

giroro sortit de l'obscurité des bois et se mit face à garuru qui se leva.

giroro: si on avance plus loin, on tombe sur un mur noir impossible à traverser.

garuru: je vois... *regarde en l'air* au moins, on a un peu de lumière grâce à la lune.

pururu: qu'elle lune? je n'y vois rien!

garuru: de quoi, tu ne vois rien?!

pururu: non. tu... tu es où?!

garuru: ne t'inquiète pas, je suis là!

garuru regarda les yeux de pururu : il n'y avait plus d'étincelles.

garuru: ...oh non... pururu, essaye de faire apparaître quelque chose ou parle avec osaken.

pururu ferma les yeux puis les rouvrit.

pururu: je... je n'y arrive pas... qu'est-ce qui se passe?!

garuru: ne panique pas! je suis sur qu'il y a une explication!

giroro: tenebrae, je crois savoir pourquoi osaken n'a plus de pouvoir.

garuru regarda son frère avec un regard interrogateur, il remarqua aussi qu'il l'avait appeler tenebrae. giroro fit apparaître une énorme flamme dans sa main.

giroro: je crois qu'ici, les pouvoirs des ténèbres sont amplifier ce qui fait que ceux de la lumière sont quasiment inexistant ici.

garuru regarda sont bracelets : il brillait désormais de manière constante. il regarda ensuite pururu puis commença à ressentir une étrange sensation. il comprit qu'il perdait peu à peu ses sentiments.

garuru: oh non... il faut vite sortir d'ici!

pururu: mais comment?!

garuru: on va trouver une solution, ne t'inquiète pas.

garuru serra les dents, il essayait de se concentrer pour éviter de perdre ses émotions mais cela devenez de plus en plus insupportable. giroro le remarqua immédiatement.

giroro: (c'est peut-être mieux comme ça : il ne sera plus amoureux d'elle et j'aurai plus de temps pour trouver l'artéfact et le sauver. je n'ai malheureusement pas le choix.) tenebrae, je vais essayer de trouver une autre sortie. je reviens.

giroro partie tandis que garuru serra pururu contre lui.

garuru: ne t'inquiète pas, je reste près de toi.

pururu: mais j'ai peur garuru : si jamais je perds mon lien avec osaken... je... je...

pururu éclata en sanglot. garuru sécha ses larmes tout en essayant de rester calme.

garuru: tu as encore tes lunettes?

pururu: ...oui, dans ma dimension parallèle. mais comme je ne vois rien, je risque d'avoir du mal à les trouver...

garuru: essaye, je vais te guider.

pururu ne prononça aucun mot. elle tendit son bras sur le côté et fit apparaître plusieurs objets avant d'avoir les fameuses lunettes. garuru les pris et lui posa lentement devant ses yeux. après quelque secondes, elle retrouva la vue.

garuru: ça va mieux?

pururu: oui, mais très sincèrement : ces lunettes ne m'ont pas manqué du tout!

garuru: je te comprends, en même temps : tout voir avec un cadre flou rose, ce n'est pas non plus le must!

pururu: je préfère quand même! en attendant, qu'est-ce qu'on va faire?

garuru: attendre que giroro revienne, tout simplement...

pururu: ...quelque chose ne va pas?

garuru: ...je ne sais pas : giroro se comporte bizarrement. pourtant, je lui est expliquer qu'il était inutile qu'il se sacrifie pour moi.

pururu: tu veux dire qu'il serait prêt à nous tuer pour toi?

garuru: ...je n'avais pas vue les choses aussi négativement mais après réflexion... en tout cas, une chose est sur: je te protégerais... tant pis pour les conséquences...

garuru serra les dents puis mis sa main sur son bracelet.

pururu: qu'est-ce qui t'arrive?!

garuru: je crois... que l'amplification des pouvoirs des ténèbres... augmentent la puissance de mon bracelet.

pururu: mais garuru...

garuru posa ses mains sur les épaules de pururu et la regarda dans les yeux.

garuru: pururu, ça ne peux plus continuer ainsi! je te l'ai déjà dit : notre relation ne peux plus continuer comme ça! je sais que c'est dur mais il faut se rendre à l'évidence : on est dans 2 camps opposés!

pururu: désolé mais... je ne peux pas! je suis désolé mais ce n'est pas possible!

garuru: à la limite, je t'autorise à sortir avec keroro mais-... *paf!*

pururu: non mais ça va pas la tête?!

garuru: ce n'était qu'une proposition! bref, je suis désolé pururu mais si toi tu ne peux pas, moi je le pourrais rien qu'en laissant mon bracelet agir, tu comprends?

pururu: ...comment tu peux me dire ça comme ça?

garuru: ...désolé, c'est le bracelet, les effets s’intensifient de plus en plus. je ne vais plus tenir très longtemps, j'espère que giroro à trouvé une sortie.

des bruits de pas se firent entendre : c'était giroro une nouvelle fois.

giroro: j'ai trouvé un portail mais j'ai besoin de ton aide pour l'activer.

garuru: très bien, on y va.

garuru se leva avec pururu puis ils se dirigèrent avec un portail obscure. ils tendirent tout les deux leurs mains puis la porte brilla de plus en plus fort.

pururu: je me demande où mène ce portail...

giroro: on ne le saura qu'en le traversant.

garuru: (l'énergie négatif que dégage le portail ne signale rien de bon... j'espère que je pourrais encore contrôler mon bracelet sinon... pururu va...)

A SUIVRE

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

ohpata! mais ça va t'y mal!

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

clin d'oeil à : rien du tout ! ^^

_________________

(Cadeau de Putafa, trop beau, ze te n'aime ma Putput!! <3 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/~kanariraspberry
PutataFanGirl
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 21
Localisation : PizzaLand
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   Dim 1 Juil - 20:37

pour virus:

Putafa: TU DIS QUE CHUI BLONDE LA ! COMMENT TA OSEZ ! T'EST MECHANTE JE TE DETAISE ! RIEN QUE POUR LA PEINE J'ME CASSE ! TA VU JE SUIS LOIN ! HEIN TU CHIALE HEIN ! HEIN AVOUE ! JE NE REVIENDRAIT PAS AHAH !..... ah merde tu me manque j'arrive !

Et pour les référence: même pas a gad, un peu beaucoup mais bon XD !


Et FIOUF ! vivement la suite Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chisa-chan
Amiral grand-mère Hinata
Amiral grand-mère Hinata
avatar

Nombre de messages : 3022
Age : 27
Localisation : Sachet de cacahuètes
Date d'inscription : 16/09/2007
Titres : CREATIF(dessin) 2009
Membre le + populaire 2010
Meilleurs fanarts 2010
Coeur d'or 2010
Membre 2012-ien !
WIN Concours dessin I

MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   Jeu 5 Juil - 20:08

Il est certain que c'est un thème assez récurrent dans ton histoire, mais je trouve pas que çà soit un problème! Après tout, tu écris ce qui te plais et comme tu le sens! XD C'est pas la peine de trop réfléchir là-dessus...et puis il n'y en a pas tout le temps non plus!

En gros, je trouve que çà va! O3O

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chisachandesu.tumblr.com/
Mukurochan
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 21
Localisation : Partie à l'aventure avec RX-24.
Date d'inscription : 01/09/2010
Titres : Meilleure fanfic 2010

MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   Jeu 2 Aoû - 1:38

merci pour ton avis chisa! ^^
(putain, ton avatar et ta signa... X) )

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

chapitre 22 : et ça continue :

en'you était assis avec tout les autres dans une sortes de néant blanc. il ne savait pas où ils étaient.

maël: il n'y a rien a faire ici...

dororo: le plus inquiétant c'est que zoruru ait disparue sans laisser de trace. je ne sens même plus sa présence.

sketa: j'espère qu'on ne va pas restait coincé là pour toujours sinon, la cohabitation va être compliqué. 

en'you frotta le sol : des particules magiques en sortirent.

en'you: en tout cas, une chose est sur : on est obligé d'attendre que quelque chose se passe...

dororo resta silencieux tandis que turiri jouer avec des cailloux et dumama s'apprêtait à le frapper avec un pic de fer. au même moment, les déesses était dans le hall de la tour.

april: au faites, qu'est-ce qu'on va faire des bambins qui sont dans le vaisseaux?

kin'iro: rassurez vous : j'ai verrouillé les portes et dés qu'ils paniqueront, il y aura un film qui apparaîtra à l'écran!

les autres: KIN'IRO, ON T'AIME!!! XD

kin'iro: arrêtez, ça me gène...

shigure: ...oh! vous avez vue le nombre de portail qu'il y a ici?!

le long couloir qui s'étendait devant eux était littéralement tapissé de portail tous identiques.

garance: il y en a au moins 200. comment faire pour les retrouver?!

énéa: impossible de ressentir leurs présences... si ça se trouve, c'est un piège!

donaré: j'ai l'impression que ce couloir est infini...

april: ce n'est qu'un effet de japanimation! et encore, ça va : souviens toi de terrain dans olive et tom!

donaré: ...effectivement.

elysione: ce n'est pas sur : regardez le dernier portail là bas!

au fond se trouvait un autre portail plus gros que les autres : 3 symboles ressemblant à ceux de dororo, kururu et tororo brillaient autour de celui-ci.

kin'iro: attendez, je croyais que ce couloir était infini il y a deux 10 secondes...

les autres: effet de japanimation!

donaré: ...qu'est-ce qu'on fait?

elysione: ...les autres ne m'inspirent pas confiance, allons-y!

les autres hésitèrent puis suivirent elysione à travers le portail : ils arrivèrent à un néant blanc et n'était pas seul.

dororo: ...dame énéa?! les déesses?!

april: hé bien, finalement, ce sera plus facile que prévue...

en'you: en plus, on peux sortir grâce au portail!!! 8D

le portail se ferme derrière les déesses. en'you garda un grand sourire pendant quelques secondes puis tomba à genoux en hurlant comme dark vador. au même moment, pururu, garuru et giroro était arrivé dans une sorte de ville fantôme américaines des années 1800. ils faisaient nuit et froid. ils changèrent de vêtements par magie pour avoir plus chaud puis regardèrent les environs : ils faisaient nuit et il n'y avait pas un bruit. *insérez broussaille qui traverse la rue ici* pururu sentait sa tête tournée : sans doute l'atmosphère ténébreuse qui régnait. elle regarda rapidement garuru qui avait un regard vide. elle baissa la tête puis s'écarta un peu de lui. giroro le remarqua et en profita.

giroro: bien, qu'est-ce qu'on fait maintenant?

garuru: ...nous n'avons pas vraiment le choix : si on regarde bien, tout ce qui nous entoure est un décor artificiel, le reste n'est que néant. nous ferions mieux de restaient ici et attendre.

pururu: (...attendre quoi? il est possible que tu sois enfermer dans des sortes de dimension d'attente. pour finir le parcours, il faut que tout le monde est finit son épreuve. rassure toi : les dernières se font ensemble.)

pururu resta silencieuse puis s'assit sur les marches d'un perron et tenta d'utiliser les pouvoirs, en vain. au moins, elle arrivait toujours à faire un accommodata senchô. elle soupira puis fixa garuru qui avait fait apparaître une flamme dans sa main tandis que giroro entra dans un bâtiment.

garuru: (je me sens bien mieux depuis que je suis ici. finalement, ça a ses avantages de ne plus avoir de sentiments.)

il stoppa la flamme et regarda pururu qui frissonnait un peu. il s'assit à côté d'elle puis mit sa cape sur ses épaules.

pururu: ce n'est pas la peine tenebrae! je ne suis pas aussi frileuse!

garuru: ...comme tu voudras. *enlève sa cape* mais ne vient pas te plaindre après.

pururu: j'ai déjà eu suffisamment de malheur pour arrêter de me plaindre pour des choses aussi futile!

garuru fixa pururu quelques instants : il remarqua qu'elle se retenait de pleurer. il se leva puis commença à partir.

garuru: désolé de te décevoir ainsi mais je suis de nouveau tenebrae et en tant que tel, ma seule mission sera de te ramener à gyokuyami : coûte que coûte.

il partit en direction d'une sorte de galerie marchande. pururu resta silencieuse puis se mit en boule et pleura. giroro, entre temps, était monté au dernier étage et se trouvait dans une chambre où il avait vue la scène depuis une fenêtre. il eut un petit sourire.

giroro: tout se déroule exactement comme je le souhaitais. je ne savais pas que je pouvais modifier des dimensions avec mes pouvoirs...

ake: et tu n'as encore rien vue. je te l'avais dit : t'as haine transformée en magie est une arme redoutable qui te permet de vaincre n'importe qui.

giroro: pas n'importe qui, je ne pourrais pas tenir tête à gyokuyami par exemple. et je préfère éviter l'expérience…

ake: c'est plus prudent. en attendant, tu as ce que tu voulais : grâce à tes petites modification, les pouvoirs du bracelet de garuru sont amplifier et ne ressent donc plus rien pour pururu. j'espère juste qu'elle aura compris le message et qu'elle ne s'acharnera plus à le résonner...

giroro: ça ne risque pas! je pense qu'elle a enfin saisi qu'elle ne peut plus rien faire pour lui. car, pour l'instant, la seule personne qui puisse sauver mon frère : c'est moi... et personnes d'autres...

au même moment garuru était face au néant où s'engoufrait la galerie.

garuru: je ne peux pas aller plus loin. mais cette dimension m'intrigue... comme si...

garuru prit quelques secondes de pause puis se retourna et partit. pendant ce temps, zoruru semblait mal en point : il venait de mener un dur combat contre virus qui, lui, ne semblait ne pas avoir une seule égratignure. le jeune homme eut un sourire narquois tandis que zoruru se releva.

zoruru: ...tu es bien plus coriace... que je le pensais...

virus: hé! hé! surpris n'est-ce pas? vue ton état, une bonne grippe devrait t’assommer. ou peut-être que si je t'infiltre un virus informatique. pour un mi-titarien, mi-robot ce sera bien plus simple.

zoruru: les conditions physiques ne changeront rien. je trouverais bien le moyen de te détruire.

virus: tsss... de la part d'un idiot comme toi, ça ne m'étonne pas que t'acharnes. dumama avait raison, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre... enfin, j'en ai assez!

il pointa son chakram vers zoruru qui continua à le fixé sans réagir.

zoruru: il ne faut pas croire tous ce que dit dumama : il est tellement aveuglé par sa haine qu'il ne sait plus ce qu'il dit...

virus: un peu comme toi auparavant...

zoruru fut surpris par cette réponse. il se remémora le temps où il était persuadé que c'était dororo qui l'avait blessé. il baissa la tête.

zoruru: n'essaie pas de me déstabiliser : mon entrainement d'assassin m'a appris à ne pas me laisser contrôler par mes sentiments.

virus: et pourtant, tu tes laisser dépassais par ta haine et tu as failli plusieurs fois gâcher ta carrière dans l'armée titarienne tout ça parce que tu voulais tuer aeris! que c'est pitoyable...

zoruru: ferme la : contrairement à dumama, j'ai subit bien plus pire...

virus: pfff! laisse moi rire! vous avez tous un points faibles chez les chevaliers senchô : il suffit qu'ils vous arrivent un seul malheur et rien ne va plus! avoue le!

zoruru: ...contrairement à toi, nous avons un coeur et le maîtrisait n'est pas aussi simple...

virus: oh! je vois : tu arrives à détecter la présence de coeur dans les gens. pas mal! pas mal! mais ça ne change pas le fait que vous êtes vraiment faible d'esprit!

zoruru: ...la ferme...

virus: je comprends maintenant pourquoi c'est toujours gyokuyami qui gagne depuis plusieurs siècles. enfin, vue le niveau pitoyable, ça va encore durée longtemps... ha!ha!ha!

zoruru: LA FEEEERME!!!!

une explosion grise projeta virus sur le côté. quand il se releva, il vit zoruru debout, entouré d'une énergie grise très puissante.

virus: wholà! hé! j'ai pas payer pour une parodie de DBZ!!!

zoruru: virus : tu me rends malade!!!

virus: wahou! on me l'avait jamais faites dit donc!

zoruru: sache que si moi et mes compagnons avons était aussi sensible à notre haine, c'est parce que nous n'avons pas eu un mais plusieurs malheurs! lorsque j'ai perdu la moitié de mon corps, j'étais méconnaissable! déjà que personne n'arrivait à se rappeler de moi, là c'était juste la goutte d'eau qui faisait déborder le vase!!! mon père ne voulait déjà plus me parler parce que j'étais devenue un assassin, depuis ce jour il ne voulait même plus me voir : je n'avais plus que ma mère qui me faisait encore confiance! et même si depuis, les choses ont changer : cette période de ma vie restera la pire alors je t'interdis de me traiter de faibles d'esprit!!!!!

virus: ...bah dis donc : quant tu t'énerves, c'est pas à moitié!

zoruru: ...idiot...

zoruru lança une énorme bourrasque de vent sur virus qui se retrouva littéralement encastré dans le mur. il releva la tête : cette fois, ventus était dans les airs. il avait d'énormes ailes de chauves souris à la place de sa cape, et quand je dis énormes c'est beaucoup plus grande que d'habitude.

virus: oh, je vois : tu utilises l'ultime force! je me disais aussi! enfin, ça te permet d'utiliser ta haine autrement!

zoruru: (...alors c'est donc ça l'ultime force. je dois avouer que cette sensation n'est pas pour déplaire...) avec cette énergie, je vais te faire payer tes insultes comme il se doit!

virus: ah ouais? je demande à voir!

zoruru commença de suite en créant une immense tornade qui envoya virus dans le ciel.

virus: LA TEAM ROCKET S'ENVOLE VERS D'AUTRES CIEUX!!! ...AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!!!!! *bam!*

virus venait de s'écraser violemment au sol. zoruru s'approcha de lui : une mare de sang était en train de se former.

zoruru: virus... tu meurs! :BaDumTss!: ha!ha! je me fais rire tout seul!

taroro: omg! il a rit!                      *paf!*

soudain, une lumière apparue derrière zoruru. il n'eut même pas le temps de réagir que cette lumière l'enveloppa plus il se retrouva dans une autre dimension. devinez laquelle...

en'you: oh putain, il y a le portail!!! vite, entrons avant qu-... *le portail se ferme* [réaction là]

dororo: zoruru, est-ce que ça va?

zoruru: vous aviez raison : l'ultime force est dangereuse...

au même moment, taruru semblait endormis tandis que corail tenait toujours la perle dans ses mains.

corail: plus que quelques secondes et ce sera bon...

keroro: tamama, dépêche toi!!!

tamama: je fais ce que je peux mais les coraux sont plus durs à assécher que je le pensais! en attendant, tenez vous près a lancer une attaque car ils ne vont pas se casser tout seul...

keroro: très bien.

au bout de quelques secondes, tamama arrêta de briller d'une lueur noire puis se tourna vers keroro. il lui ordonna de lancer un attaque : c'est ce que keroro fit. il créa des algues et les lança sur les coraux qui se cassèrent comme des chips (oui, des chips!). corail se retourna en sursaut. elle sera les dents et retira la perle tandis que taruru se releva lentement et esquissa un léger sourire rassuré.

taruru: décidément, vous arrivez toujours au bon moment maître! ...qu'est-ce qui est arrivé à meisei?

tamama souri puis se tourna vers meisei qui semblait à demi conscient.
tamama: il se rétablira vite. en attendant, j'en ai profité pour lire les pensées et souvenir de taruru avec mes pouvoirs de sutaawoozien (il a fait quoi?!    ). pour en revenir aux réincarnations, même si taruru est éloigné : il perdra inévitablement ses pouvoirs en cas de défaites et sera beaucoup plus vulnérable. ce qui bien entendu, n'arrivera pas...

corail: tu plaisantes?! j'ai déjà vue mourir iacta suffisamment de fois pour savoir que vous n'avez aucune chance!!!

keroro: ...

tamama: nous ne sommes pas comme les autres, nous savons assez de choses comparés à eux pour détruire gyokuyami...

corail resta silencieuse puis des larmes coulèrent le long de ses joues.

tamama: faites nous confiance...

corail se tourna vers taruru puis se mit à genoux et le serra contre elle.

corail: je... je ne veux plus... te perdre... la douzième fois était celle de trop... je t'en supplie, ne me quitte plus...

taruru resta silencieux. il commença à briller d'une lueur bleu cyan. il enlaça corail puis lui murmura avec une voix légèrement différente : 

taruru: ...ne t'inquiète pas, je ferais tout pour ne pas mourir. tu n'étais pas obligé de faire tout ça pour moi. tu peux rendre le corps de karara maintenant?

corail: ...si tu le souhaite vraiment...

corail brilla d'une grande lumière bleu puis son apparence changea. elle redevint karara qui tomba dans les bras de taruru.

taruru: ...il s'est passé quoi? ...hey! karara, est-ce que ça va?!

tamama: je crois qu'on a encore beaucoup de chose à apprendre sur nos précédente "vie"...

keroro resta silencieux : cette histoire de manipulation le perturber. au même moment, un portail s'ouvrit derrière meisei.

meisei: je crois que la sortie se trouve là...

tamama: ça va allez meisei?

meisei: ça va déjà mieux, j'étais jute un peu sonné! ^^'

taruru pris karara dans ses bras puis ils entrèrent dans le portail. et devinez sur qui ils tombent? 
  

en'you: ouuuiiii!! 8D le portail est ouv-... *fermeture* ... [réaction ici]

...ahem! en tout cas, en'you ne pleura pas longtemps car un grand flash lumineux apparue, que ce soit dans cette dimension et la ville abandonnée : ils se retrouvèrent aux bords d'un falaise (aller au Tréport et regarder les falaises, c'est à peux près pareil!). devant eux se trouver une orbes bleus pastels qui briller de manière constante.

keroro: kero! où sommes nous?

tororo: aucune idée... puh! puh!

meisei: tororo, tu te rends compte que c'est ta première réplique depuis le début de ce chapitre!

garuru: j'ai la tête qui tourne...

pururu: tes sentiments ont du revenir, c'est bien pour toi.

bariri: MA PASTÈQUE D'AMOUR!!! XD

keroro: non!!! reste à plus de 5 mètre d'elle!!!

bariri: …d’accords… T-T

garuru regarda pururu qui était dos à lui. il resta silencieux quand une voix surgit du studio d'enregistrem-... *paf!* je veux dire d'outre tombe se fit entendre.

- si vous voulez l'artéfact de fukuaijin yin, il faudra vous battre les uns contre les autres. celui qui attrapera l'orbe en premier aura le droit de le prendre... bonne chance à vous.

sketa: visiblement, il va falloir qu'on se rebatte une nouvelle fois... ce ne sera qu'un formalité pour nous bien entendu.

dororo: ne te réjouie pas trop vite sketa...

tous les combattants se mirent en garde. taruru mis karara en sécurité avec bariri, Z-or, annie et danse
mal : un dur combat aller commencer.

A SUIVRE

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

ohlàlà! mais c'est de pire en pire!!!

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

clin d'oeil à : CDZA, star wars, my little pony, phantom manor et pokemon.








note: je suis vraiment désolé pour le retard mais j'étais pas inspirée! rassurez-vous : la suite ira plus vite!
l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

chapitre 22 suite : un combat décisif :

les déesses étaient dans un néant blanc. elles avaient leurs habits normaux et étaient de dos les une aux autres. elle parlait désormais par télépathie.

april: (où sommes nous? et puis qui êtes vous?)

donaré: (je n'en sais trop rien... ma tête est vide. je ne me souviens même plus de qui je suis. rassurez moi : vous êtes gentille?)

garance: (oui, enfin je crois...)

kin'iro: (si ça se trouve, on va restez ici pour toujours...)

kin'iro commença à pleurer. énéa s'approcha d'elle et la consola.

énéa: (hey! il ne faut pas t'inquiéter! on va se rappeler.)

les filles se mirent en cercle et joignirent leurs mains.

elysione: (il faut se concentrer un maximum sur notre mémoire. ensemble, nous devrions nous rappeler de quelque chose...)

elles fermèrent leurs yeux puis une grande lumière apparue au milieu du cercle. on pouvait des images de keroro qui-...

keroro: KEEEERROOOOOOO!!!

...est-ce qu'un jour, on pourra reprendre l'histoire sans que quelqu'un s'en prenne une en pleine gueule?!
bon, le combat battait son plein... comme d'habitude quoi...
bon, on va faire une scène différente : gyokuyami était dans la comète noire et avait revêtu une armure et une cape noire semblable à celles d'oujishiro et kouzumi (...quoi? pourquoi vous me regardez comme ça? ça met du temps à mettre une armure comme celle-ci!). il prit le sceptre et regarda fukuaijin qui dormait toujours.

gyokuyami: tant pis, il va falloir que j'entre en scène...

il créa un portail et s'y engouffra. au même moment, l'oracle, lowana et la fille encapuchonnée regardaient la scène.

lowana: ça sent le roussit, on ne peut vraiment pas intervenir?

- non, tout se passera bien, rassurez vous.

oracle: désolé de vous contredire mais je ressent du doute en eux. par ailleurs, la discution que terram a eut avec osaken et iacta tout à l'heure m'inquiète : ne sommes nous pas aller trop loin?

- vous dites sans arrêt la même chose. de toute façon, c'était malheureusement un sacrifice à prendre...

lowana: pas un mais plusieurs sacrifices!!!

oracle: lowana!!!

la jeune fille resta silencieuse puis se retourna.

- lowana, cela va faire maintenant 13 fois que l'histoire se répète. il est temps que cela cesse : qu'importe les conséquences...

elle disparue. lowana commença à avoir les joues rouges.

lowana: grrrr!!! elle m'énerve!!!!

oracle: allons! calme toi! je sais que ce qu'elle fait est horrible mais nous devons le faire : tu ne voudrais pas que gyokuyami se réveille une 14ème fois?

lowana: oui mais là, je trouve carrément ça cruel!

l'oracle s'agenouilla pour se mettre à la taille de lowana pour mettre ses mains sur ses épaules.

oracle: moi aussi mais... nous n'avons plus le choix...

lowana: mais enfin, il y a surement une autre solution!

oracle: lowana, ça suffit!!! exécute les ordres et ne discute pas!!!

l'oracle s'en alla laissant lowana seule, stupéfaite. au même moooomeeennnt~ *tout le monde est debout* ...nos aaaamiiisss~ *tout le monde est encore debout* était encore en train de se baaaaatre~ ... bon j'arrête! bref, le combat était intense. au même moment, karara se réveillait au côté de shigure, bariri, z-or, annie et danse☆mal.

dansemal: hey! salut poupée, ça gaze?

karara: HIIIIIIII!!! MADAME CHO EST VENUE ME HANTER!!!

bariri: mais je croyais qu'elle était à Séoul? Neutral

dansemal: tiens, c'est vrai que mes vêtements sont similaires... mise à part le style disco : je suis comme ça, je n'y peux rien!!! Wink

shigure: *soupir* ce n'est qu'une fiction! enfin, comment te sens-tu?

karara: ça dépend : vous êtes gentils ou méchants?

tous: gentils!

karara: je vais très bien! Very Happy

Z-or: ha! ha! ha! rassure toi karara, je t'ai protégée des sbires de gyokuyami!!!

annie: mais grand frère : depuis tout à l'heure, nous sommes hors combat! comment as-tu pu la défendre?

Z-or: ...ha! ha! ha!

annie: oh! excuse moi : je t'es froissé?

shigure fit un facepalm tandis que bariri regarda pururu en train d'essayer de soigner l'une des blessures de taruru par magie. (nouvelle technique = soin! :okjesors:)

pururu: tu aurais pu faire attention!

taruru: ils étaient à 4 sur moi, comment veux-tu que je me défende?!

pururu: au moins, je sais que je peux guérir des blessures maintenant...

taruru: d'ailleurs, tu devrais t’entraîner encore un peu : ça fait mal!

pururu: (avec un ton ironique) désolé, je n'ai plus de potion soin automatique au chocolat... voilà, c'est finit!

taruru: merci!

taruru repartit au combat tandis que bariri grogna.

bariri: grrrr... si seulement je pouvais me blesser, j'aurais une chance de me faire soigner par pururu... oh! mais j'ai qu'à faire semblant! Very Happy

pururu, pendant ce temps là, restez elle aussi sur les côtés comme elle l'avait dit à keroro. elle fixait garuru qui semblait ne pas vouloir vraiment se battre. elle détourna le regard.

pururu: (garuru a raison : je dois arrêter de l'aimer! m'acharner ne servira à rien. c'est décidé : à partir de maintenant, c'est un ennemi...)

bariri: (mode acteur lambda on) aïe! ouille! j'ai maaal! je souffre le martyyyyyyr!!!! XO

pururu: qu'est-ce qu'il t'arrive bariri?!

bariri: j'ai reçu un coup en pleine poitrine... je vois une lumière, je crois que je vais mourir...

pururu eut un petit sourire amusé : elle avait deviné qu'il jouait la comédie.

pururu: oh! mon pauvre barinou! je sais ce qu'il faut faire, ne t'inquiète pas!

bariri: je t'en pris guéri moi! Crying or Very sad <--- larme de crocodile

pururu: pour commencer, tu vas avaler ça!

pururu lui tandis une gélule orange que bariri s'empressa d'avaler.

bariri: qu'est-che que ch'est?

pururu: un bonbon au piment pour les menteurs! ^^

bariri: un qu-...

bariri n'eut même pas le temps de finir sa phrase qu'il eut la gorge en feu et commença à courir dans tout les sens en hurlant de douleur.

pururu: ça, c'est fait...

keroro: PURURU!!!!

pururu releva rapidement la tête et vit un énorme rocher à deux doigts de l'écraser. elle crue qu'elle aller mourir quand une montagne de terre apparue devant elle, keroro était juste devant.

keroro: tu pouvais pas faire attention?! je t'avais dit de faire gaffe!!!

pururu: ne te fâche pas comme ça! tu-... keroro, l'orbe!!!

l'orbe était juste derrière lui, keroro se jeta sur elle pour l'avoir mais un stalagmite (à ne pas confondre avec stalactite) sortit du sol et le projeta en l'air. il atterrit lourdement au sol.

pururu: keroro, est-ce que ça va?

keroro: je crois oui...

sketa: ha! ha! ha! ha! je savais que tu avais de mauvais réflexe mais de là à ne pas détecter mon stalagmite... enfin, il est temps d'en finir.

sketa s'approcha de l'orbe mais celle-ci se déplaça rapidement dans tout les sens et il avait du mal à la suivre. tout le monde se battait pour l'obtenir, même les déesses qui utiliser leurs pouvoirs (ce qu'elles faisaient tout les... 20 chapitres! XD). à un moment, kin'iro recula trop près des bords de la falaise et chuta.

kin'iro: au secours!!!

tous: (même les méchants) KIN'IRO!!!

tout le monde s'approcha à grande vitesse. énéa, n'écoutant que son instinct, se jeta dans le vide et rattrapa kin'iro en plein élan.

kin'iro: merci de m'avoir sauver énéa. oh! ça alors, t'as des ailes de papillons comme dans les winx!

énéa: ...ah oui tiens!

l'orbe passa devant énéa et revint sur la falaise. la course poursuite repris.

kin'iro: j'ai l'impression que cette orbe nous nargue.

énéa: c'est sur qu'elle est dur à attraper mais il ne faut pas baisser les bras.

elles remontèrent toutes les deux en haut où un spectacle plutôt marrant avait lieu. [insérez cette musique ici] soudain, le sol trembla puis un énorme monstre fait de lave sortit d'une faille.

tororo: puh! qu'est-ce que c'est que ce machin?!

dororo: je ne sais pas mais il vaut mieux ne pas rester là!

tout le monde fuya tout en essayant de chopper l'orbe mais le monstre semblait les empêcher d'agir. april se mit sur le côté pour réfléchir.

april: (ça va faire une demi-heure qu'on est ici. il va falloir agir...) les filles, on s'occupe du monstre! vous les grenouilles, occupez-vous de l'orbe!!!

tamama: vous êtes sur les filles?

april: ne t'inquiète pas : on gère! Wink

pururu: attendez moi : je viens!

keroro: non pururu : c'est trop dangereux!!!

pururu: keroro! fais moi confiance pour changer!!!

pururu rejoignit ses amies sous le regard de keroro qui ne pouvait pas s'empêcher de se mettre en colère mais il se résigna et poursuivit l'orbe pendant que les filles se battait contre le monstre. le problème c'est qu'il était immense et dur à vaincre.

elysione: les filles, je viens d'avoir une idée complètement folle : si on battais en retraite?

énéa: bonne et mauvaise idée!

donaré: en même temps, je crois qu'on a pas vraiment le choix, je veux dire, il est trop fort pour nous!

kin'iro: mais on-...

elle n'eut pas le temps de finir sa phrase que le monstre lança une grande vague de lave magique que les déesses reçurent de plein fouet. celle-ci dissiper, on pouvait les voir toutes au sols.

keroro: oh non, les filles!!!

dororo: oh non, l'orbe!!!

tamama: oh non, le monstre!!!

taruru: oh non... euh, non : il n'y a plus rien à signaler... *paf!* aïe! DX

april tenta de se lever, en vain. giroro la regarda quelques instants puis détourna les yeux.

ake: je commence à avoir des doutes : tu es sur qu'april est désormais ton ennemi à 100% ?

giroro: ...oui, je n'ai plus à m'inquiéter sur son sort : c'est son problème, pas le mien...

au même moment, pururu sortit la gemme stellaire.
(putafa: attendez, c'était pas énéa qui l'avait? Neutral
mukurochan: bah maintenant, c'est pururu! Very Happy )

april: (...si seulement nous pouvions utiliser l'ultime force... on s'en sortirait...)

pururu: (j'y suis arrivais, je suis sur que vous le pouvez aussi! il faut juste se concentrer...)

l'étoile gemmique commença à briller. garuru le remarqua et n'eut pas le temps de comprendre que celle-ci se divisa en 7 partie : la verte alla vers donaré, la rouge vers april, la bleu vers garance, la blanche vers énéa, la jaune vers elysione et la orange vers kin'iro. la gemme stellaire ainsi que le 6 autres éblouirent les alentours si bien que les chevaliers s'arrêtèrent d'essayer d’attraper this fucking orb.

turiri: tchi! mais qu'est-ce qu'il se passe?!

dumama: je ne sais pas mais la lumière semble provenir d'une source d'énergie très puissante!

hermanus: papa, t'es où??!!

sketa: ne t'inquiète pas, je suis derrière toi!

la lumière se dissipa, on pouvait voir de nouveaux les filles mais elles étaient différentes : on aurait dit qu'elles utilisaient l'ultime force. (bon, je vais aider vos cerveaux : regardez l'épisode 26 de dimension witch)

taruru: ça alors : elles utilisent l'ultime force!

zoruru: non, tu crois? -_-'

pururu: occupez vous de l'orbe, on se charge du monstre!

les filles attaquèrent le monstre tandis que keroro chercha l'orbe du regard. il l’aperçu à côté de giroro qui aller la prendre quand il se retrouva projeter par dororo. il se releva rapidement sous le regard de garuru qui fut soudain pétrifié par la peur : les yeux de son frère était de nouveaux noirs et bleus.

giroro: ...aeris... tu commence sérieusement à m'agacer...

garuru: ...gi... giroro, ce n'est pas la peine : concentre toi sur l'orbe!

giroro: j'ai une meilleur idée : occupez vous de l'orbe, je me charge de cette bande d'idiot!

garuru: ...giroro, c'est une mauvaise idée!

giroro: je ne répond plus au nom de giroro mais celui d'ignis...

kururu: si vous voulez mon avis : ça sent le roussit...

(mukurochan: putafa~ ...
putafa: mais puisque je te dis que c'est le grille pain qui a cramé le toast tout seul!!!
chisa: [réponse ici] )

dororo prit son courage à deux mains et se mit face à giroro.

dororo: désolez mais la seule personne que tu affronteras : ce sera moi.

giroro: aucun problème mais je n'hésiterais pas à te tuer...

dororo: moi non plus...

ils commencèrent à se battre tandis que keroro poursuivait l'orbe comme un petit chien... ahem!
à un moment, il se trouva face à hermanus qui lui lança un éclair noir. il tomba lourdement au sol mais personne ne pouvait l'aider. (forever alone... *paf!*) il était complètement sonné mais il ne savait pas pourquoi.

keroro: (kero, qu'est-ce qui m'arrive? ce n'était qu'un simple éclair pourtant. à moins que ce soit le fait que cette attaque soit très "ténébreuse"...)

au même moment, le monstre de lave venait de se faire TATANER LA GUEULE par les déesses *paf!* pardon, j'ai fais une rechute... pururu, redevint normal et tomba à genoux mais les autres non. zoruru accourue pour l'aider

taruru: bien jouer les filles!!!

tororo: puh!puh! elles se débrouillent pas mal!

zoruru: ça va aller pururu?

pururu: ...je crois oui, les filles, ça va?

les filles ne répondaient pas : elles utilisaient toujours l'ultime force. tamama s'approcha lentement puis, après quelques secondes, se tourna vers les autres.

tamama: on a un problème : il ne reste que leurs enveloppes charnels et leurs pouvoirs. je crois que leurs âmes ont disparues!

les autres: quoi?!

au même moment, keroro releva la tête et vit une lumière bleu. il l'attrapa et se rendit compte que c'était l'orbe. il entendait les autres râler autour de lui. il n'eut pas le temps de réagir qu'il se retrouva dans un néant noir en bas d'un grand autel. il gravit lentement les marches et vit peu à peu une plaque. il s'en approcha et l'a prit lentement. (référence à Aladdin? Very Happy :okjesors:)

keroro: ...l'artéfact... J'AI RÉUSSI!!! *dance de la joie* je l'ai eu! je l'ai eu! oyé! yé! yé! tu mangeras pas ce soir! whou! tu mangeras pas ce soir, tu mangeras pas ce soir, tu mangeras pas ce soir : ce soir c'est ceinture! yeh! yeh! donnez moi un K! donnez moi un E! donnez moi un R! donnez moi un O! donnez moi un autre R! donnez moi un autre O! c'est moi keroro el magnificò!!!! XD

la tête de tout ceux qui ont vue ça> ಠ_ಠ

après quelques secondes de silence pour se calmer, keroro regarda la plaque de plus près quand celle-ci brilla de plus en plus fort. il se retrouva en bas de la tour avec les autres qui s'était visiblement téléporter.

dororo: qu'est-ce qui s'est passé, pourquoi sommes nous retourner en bas de la tour?

keroro: kero! regardez ce que j'ai dans les mains! ^^

pururu: plus tard keroro : on a un problème!

keroro: ...ok : je viens de trouver l'artéfact et tout le monde s'en fiche!?!

keroro aller se mettre en mode "gamin" quand il compris la situation. il s'approcha de donaré.

keroro: qu'est-ce qu'il leurs arrive avec tout mon respect?

pururu: je crois qu'elles sont aller trop loin dans l'ultime et se sont, entre guillemet, brûlé.

tamama: elles ont dû sacrifier leurs sentiments qui se sont perdus dans leurs subconscients...

keroro: à tes souhaits!

pururu: ce qu'il veut dire c'est qu'actuellement, ce qui reste d'elle sont des coquilles vident.

tamama: pour faire simple, elles ont perdus leurs âmes qui se trouve actuellement au plus profond de leurs êtres et je crains qu'on ne puisse rien faire à part espérer qu'elles se réveillent.

meisei: vous voulez dire qu'elles sont, en quelques sortes, mortes?

tamama: dans un sens oui...

karara: mais c'est horrible!!! et tu vis ça tout les jours taruru?!

taruru: non, t'inquiète, il y a des jours plus calmes!

- grand frère!!!!

taroro descendit du vaisseau avec chiroro et swetyty. il se jeta dans les bras de son frère avec swetyty tandis que chiroro et karara se mirent côté à côte.

taruru: ça va, ils ne t'ont pas fait de mal?

taroro: non, ça va...

swetyty: tu plaisantes : j'étais morte de trouille!

chiroro: le principale c'est que tout le monde aille bien, non?

kururu: une autre question se pose : comment va-t-on les ramener sur arxidus? kih! kih! kih!

pururu: en tout cas, nous avons l'artéfact.

- plus pour longtemps!

ils se tournèrent vers l'entrée de la tour où se trouvait tout les autres méchants.

giroro: rendez nous l'artéfact tout de suite!

dororo: alors là, tu peux courir! nous ne te le rendrons pas!

pururu: ...attendez une minute! keroro, passe moi l'artéfact s'il te plait...

keroro lui passa la plaque quand un portail noir apparue. gyokuyami en sortit tandis que ses acolytes s'agenouillèrent. il regarda la scène quelques instants puis soupira.

gyokuyami: on dirait que j'arrive pile au bon moment, les portails sont vraiment difficiles à faire pour une si grande distance...

sketa: nous sommes désolé maîtres...

gyokuyami: ce n'est rien. maintenant que je suis là, je vais pouvoir renverser la balance.

il se tourna vers pururu qui semblait plus concentrer sur l'artéfact que sur le nouvel arrivant.

gyokuyami: osaken, si j'étais toi, je donnerais l'artéfact tout de suite : mes pouvoirs sont bien plus supérieur aux tiens, tu n'aurais aucune chance.

pururu: ça ne sers à rien de se battre vue que l'artéfact est vide!

...silence...

garuru: tu n'es pas sérieuse là?!

pururu: si, je suis sérieuse. je crois que fukuaijin yang s'est réincarnée...

gyokuyami: ...ce...non...

ayamôjo: comment est-ce possible?! j'aurais sentie sa présence pourtant!

maël: n'oublie pas qu'un dieu peut cacher sa puissance en la diminuant!

gyokuyami: ...tout ceci... est de votre faute!!!

gyokuyami avait la tête baissée, une énergie ténébreuse commençait à l'entourer.

gyokuyami: cette fois, s'en est trop. depuis le début, vous n'avez de cesse de m'empêcher d'atteindre mon objectif mais ça ne continuera pas ainsi brigade solaire : ÇA JE PEUX VOUS LE JURER!!!

gyokuyami créa à lui tout seul une énorme explosion noire. on ne voyait plus ce qui se passait mais au bruit, on pouvait deviner que tout était en train d'être détruit.

A SUIVRE

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

Clin d’oeil à :
W.I.T.C.H. (episode 26 saison 2)
Aladdin
Bong chong dong ghost
Winx
Le monde de némo

_________________

(Cadeau de Putafa, trop beau, ze te n'aime ma Putput!! <3 )


Dernière édition par Mukurochan le Dim 29 Mar - 23:04, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/~kanariraspberry
PutataFanGirl
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 21
Localisation : PizzaLand
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   Jeu 2 Aoû - 9:06

mukurochan a écrit:
(mukurochan: putafa~ ...
putafa: mais puisque je te dis que c'est le grille pain qui a cramé le toast tout seul!!!
chisa: [réponse ici] )
Oh tu m'insulte là, j'aime pas les TOAST, et j'ai juste fait un faux contacte entre l'écran du haut et du bas de ma DS (et je l'ai même deviner sans le démonter What a Face)....Mais comme j'aime cette image de casse-tout je vais te laisser faire~

Et j'aime le coup de p**e de pururu à bariri, c'est juste mon cliché préférer Twisted Evil

et ah oui: À ton chapitre * lève son verre de jus d'orange *

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chisa-chan
Amiral grand-mère Hinata
Amiral grand-mère Hinata
avatar

Nombre de messages : 3022
Age : 27
Localisation : Sachet de cacahuètes
Date d'inscription : 16/09/2007
Titres : CREATIF(dessin) 2009
Membre le + populaire 2010
Meilleurs fanarts 2010
Coeur d'or 2010
Membre 2012-ien !
WIN Concours dessin I

MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   Jeu 2 Aoû - 14:50

Gyokuyami > explosions dans 3....2....1..........*à voir au prochain chapitre!*

Garuru est en train de guérir on dirait! =o

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chisachandesu.tumblr.com/
Mukurochan
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 21
Localisation : Partie à l'aventure avec RX-24.
Date d'inscription : 01/09/2010
Titres : Meilleure fanfic 2010

MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   Ven 10 Aoû - 12:15

merci les filles! ^^

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

chapitre 23 : zizanie et doute :

les déesses étaient toujours en cercle. la lumière au milieu s'éteignit puis elles se regardèrent.

april: (même en voyant ces images, je ne me souviens toujours de rien...)

donaré: (pourtant ces personne me disent quelque choses...)

garance: (je me suis vue avec vous mais je n'arrivais pas à entendre vos noms... comme dans tsubasa chronicle...)

elysione: (tu arrives à te souvenir des mangas mais pas de ton passé?!)

kin'iro: (alors, c'est officiel : on est fichu...)

énéa: (ne dit pas ça! il faut restez calme et trouver une solution!)

les filles restèrent silencieuse tandis qu'elysione regarda son cou : elle avait toujours son collier pour ouvrir les portails mais ne se souvenait plus de son utilité. pendant ce temps, tout était calme dans la forteresse arxidus : pas un bruit ne vient déchirer le silence... enfin, c'était le cas jusqu'à maintenant. tout à coup, un grand flash lumineux apparu en plein coeur de la base. celle-ci disparue, on pouvait nos amis au sol : essoufflés. keroro se releva lentement et regarda les alentours. après quelques secondes, il se laissa retomber en arrière et soupira.

keroro: kero, je penserais qu'on y arriverais...

kururu: kih! je crains malheureusement que nos gants solaires n'ont pas tenue le choc...

kururu tenait son gant dans sa main : il semblait bien abîmé. là vous vous dites : il s'est passé quoi? bah pour résumé rapidement (car j'écris ça à 1:30 du mat') : ils ont amplifier l'énergie de leurs gants solaires avec leurs pouvoirs et ils ont pu se téléporter juste avant de finir désintégrés.

pururu: tout le monde va bien?

bariri: depuis que j'ai entendu ta douce voix d'abricot, ça va mieux! ^^

taruru: ça pourrais mieux aller...

karara: je crois que je vais vomir...

Z-or: ha! ha! ha!

annie: moi et mon frère allons très bien!

meisei: parfait, je pense que vous avez pris suffisamment de risque comme ça. tororo?

tororo: je viens de finir de programmer les vaisseaux : la sortie se trouve par là! puh! puh!

les "civiles" se dirigèrent vers les zones d'embarquement (malgré les réticences de certains) tandis que pururu se relever à son tour.

pururu: j'espère que garuru et les autres s'en sont sortie...

keroro: ne t'inquiète pas pour eux, ils se débrouillent très bien tout seul!

dororo: de toute façon, ce sont des ennemis, tu devrais supprimer tes anciens sentiments.

pururu resta muette quand zoruru intervint.

zoruru: une minute, où sont les déesses?!

tamama: même avec une grande détermination, il aurait été impossible de les ramener avec nous...

zoruru: pardon?!

tamama: on va faire une expérience toute simple...

tamama changea sa main en eau.

tamama: taruru?

taruru: euh oui?

tamama: essaye d'attraper ma main!

taruru hésita puis essaya en vain ce qui amusa un peu tamama.

tamama: essaye maintenant par magie.

taruru se concentra mais ne réussit pas à faire bouger l'eau.

keroro: tamama, c'est aussi intéressant qu'un épisode de "C'est pas sorcier" mais la situation est grave là!!!

tamama: j'y viens sergent. si vous vous souvenez bien : les déesses était en train d'utiliser l'ultime force.

keroro: oui et alors?

tamama: nous n'aurions jamais réussi à les transporter sous cette forme. et croyez le ou non, j'ai essayer en vain même avec mes pouvoirs de sutaawooziens.

dororo: mais alors : elles se sont fait désintégrés?!

meisei: non rassurez-vous. j'ai utiliser le même sort que gyokuyami quand j'avais le sceptre et, quand on utilise l'ultime force, on peut facilement passer en travers. en revanche, ils laissent de grave séquelles à ceux qui ne l'utilisent pas...

keroro: ça ne change pas la situation : elles sont toujours seuls et sans âmes : il faut aller les secourir!!!

meisei: attendez!! il vaut mieux attendre un peu : le sortilège laisse une atmosphère ténébreuse très dense qu'on aura du mal à supporter.

pururu: il a raison keroro et puis, il vaut mieux réparer les gants.

keroro resta silencieux et partie en claquant une porte sans ajouter un mot.

pururu: ...je crois qu'il l'a mal prit...

taruru: you don't say? Very Happy

au même moment, dumama ce réveillait en plein milieu de la comète noire. il était au sol, entouré par les autres. il se rendit compte que keterna était venue le réveiller.

keterna: ça va, vous aller bien?

dumama: je crois oui... j'ai la tête qui tourne, c'est horrible...

turiri: tchi! tchi! quelqu'un se souvient de ce qui c'est passé?

giroro: vaguement... j'ai la même sensation que si j'avais utiliser l'ultimes forces...

daijamura: Νομίζω ότι μετατράπηκε σε ένα φίδι. (Nomízo óti metatrápike se éna fídi / je crois que je me suis transformé en serpent.)

washisaki: Αετός και εγώ. (Aetós kai egó. / et moi en aigle.)

sketa: hermanus, est-ce que ça va?

hermanus était entouré d'une nuée noire qui disparue peu à peu. keterna remarqua que sa marque briller et qu'il y avait plusieurs plûmes noires au sol autour de lui.

hermanus: ...oh non, mon cristal s'est fissuré...

sketa: ne t'inquiète pas, ça se répare facilement mais comment ça à pu arriver...

- je crois que le sort de rappel que je vous ai lancer a malencontreusement amplifier vos pouvoirs pendant un cours instant...

une jeune fille connue de tous venait d'arrivée.

giroro: fu...fukuaijin yin?!

fukuaijin yin: surpris, n'est-ce pas? il semblerait que, pour une raison qui m'échappe encore, mon double yang est réussit à se créer une enveloppe charnel...

hermanus: comment cela a-t-il pu se produire?

fukuaijin yin: je ne sais pas, en tout cas une chose est sur : elle a pris un peu de mes pouvoirs pour créer son nouveau corps et elle a réussi son coup : mes pouvoirs sont plus faibles que les siens désormais...

giroro: (mais alors... ça veut dire que les pouvoirs des ténèbres sont moins fort que ceux de la lumières... et donc...)

ses pensées furent interrompu par un gémissement de douleur. garuru était toujours au sol et semblait avoir du mal à se lever.

giroro: g...garuru : qu'est-ce qui t'arrive?!

garuru: je... je ne sais pas... je... n'ai plus... de force... aaah...

garuru s’effondra de tout son long au sol. giroro accouru avec keterna tandis que fukuaijin yin fit signe à hermanus, sketa , turiri et dumama de le suivre.

keterna: il vaut mieux l'amener dans sa chambre, aide moi!

giroro souleva garuru en l'appuyant sur son épaule droite, keterna fit de même avec son épaule gauche et l'emmenèrent dans sa chambre. pendant ce temps, kururu réparait les gants avec tororo tandis que pururu rejoignit keroro qui c'était perché en haut de l'arbre.

pururu: tu comptes bouder encore longtemps?

keroro: je ne boude pas, j'essaie de garder mon calme...

pururu soupira puis s'assit à ses côtés.

pururu: keroro, je sais que tu t'inquiète mais il ne faut pas t'en faire : tamama a dit qu'elles ne risquaient rien!

keroro: je sais mais je m'inquiète quand même et je trouve que vous prenez cette situation un peu à la légère!!

pururu: tu te trompes keroro! on est aussi inquiet que toi mais si on y va maintenant, on sera surement plus en danger qu'elles!

keroro resta silencieux tandis que pururu lui pris la main.

pururu: si tu veux, je peux essayer de voir comment elles vont.

keroro: tu pourrais?

pururu: je suis osaken : je-...

keroro: "...-fais ce que je veux", je sais. hé bien, vas-y!

pururu: je vais essayer de t'envoyer mes visions par la pensée. ferme tes yeux.

il ferma les yeux puis ils brillèrent tout les deux d'une lumière rose. keroro reconnue peu à peu la tour mais ne vit pas les déesses. à ce moment là, pururu arrêta la vision.

keroro: mais qu'est-ce que tu fais?!

pururu: keroro, je en veux pas t’inquiéter mais... elles ne sont plus là...

keroro: quoi?!!

keroro, sous la stupeur, se leva d'un bond. pururu baissa la tête.

pururu: ne panique pas : elles sont sûrement à l'intérieur de la tour...

keroro: ...je le savais qu'il fallait partir tout de suite mais comme d'habitude : personne ne m'écoute!!!

pururu: ne t'énerve pas : on y va dés que kururu à finit les gants. ce n'est qu'un question de minutes pratiquement.

keroro: des minutes de trop justement!!! cette fois, j'en ai assez : j'y vais maintenant et seul vue que tu n'es pas capables de diriger une équipe correctement!!!

keroro partit laissant pururu seule, consterner. il croisa dororo qu'il bouscula littéralement.

dororo: mais qu'est-ce qu'il lui arrive?

il se tourna vers pururu qui commençait à pleurer. il s'approcha d'elle et tenta de la consoler.

pururu: ...il...il a raison... je...je ne sais pas di...diriger une équipe... je...

elle fondit en larme. dororo l'a prit dans ses bras et la serra tout doucement contre lui.

dororo: ne dit pas ça pururu, ce n'est pas entièrement ta faute : keroro est énervé, c'est pour ça qu'il a mal réagit. ne t'inquiète pas : je suis sur qu'il ne pensait pas ce qu'il disait...

pururu: ...tu...tu crois?

dororo: fais moi confiance. tu le connais, il est très sensible à la moindre émotion!

pururu: mais et les filles?

dororo: ...je n'en sais pas plus que toi. je n'arrive même plus à sentir la présence de dame énéa...

pururu resta silencieuse puis se décida à se lever.

pururu: tu as raison : je devrais arrêter de me morfondre et stopper keroro avant qu'il fasse une bêtise!

dororo: content de te l'entendre dire! ^^

pururu et dororo se dirigèrent vers le hall ou taruru était immobile face à un portail.

pururu: hey, taruru, tu n'aurais pas vue keroro?

taruru: euh ouais... enfin, je crois...

pururu: comment ça : je crois?!

taruru: bah : il est arrivé dans le labo de kururu et a demander si son gant était prêt, l'adjudant à dit oui puis il l'a prit super vite et il c'est dirigé vers le hall et j'ai même pas eu le temps d'arrivé qu'il avait déjà fait un portail et y était entré...

dororo: et cela fait combien de temps qu'il y est?

taruru: 1 minute, je penses...

pururu: très bien, allons-y à trois : ce sera mieux!

pururu créa un bouclier contre l'énergie noire puis entra à l'intérieur avec les taruru et dororo. quand elle en sortie, elle ne reconnue pas tout de suite le lieu : c'était toujours l'îlot avec la tour mais tout était obscurcit. elle aperçue keroro qui sortait de la tour.

pururu: alors, tu les as trouvais?

keroro se tourna vers pururu avec un regard noir : elle comprit qu'elles avaient disparue.

dororo: mais... c'est impossible...

keroro: je vous l'avais dit et ça confirme ce que je pensais sur toi pururu.

pururu: keroro, ce n'est pas ma faute et tu le sais! je t'en prie, reste calme!

keroro: ça va, je sais que ce n'est pas de ta faute...

pururu: ouf! tu me rassure! allez viens : on rentre et on se mange une bonne glace à la carambole! ^^

keroro: ...je ne vais pas retourner sur arxidus.

pururu: hein?

taruru: mais pourquoi sergent?

keroro: vous n'avez donc toujours pas compris?

pururu: compris quoi?

keroro: ceux qui ont modifié notre destin, je suis sur que c'est eux qui ont kidnappés les filles et ceux dans leurs propres intérêts...

pururu: keroro, on a pas encore prouvé leurs existences. et je suis sur qu'il y a une autre explication!

taruru: non, il dit vrai!

dororo: euh, je ne suis plus : quelqu'un m'explique?

pururu: il pense que quelqu'un à modifier notre destin pour qu'on se rencontre et qu'on finisse dans cette situation.

taruru: tout à l'heure, corail m'a dit qu'on était la 13e générations de pantins qui recommencer la même bataille depuis des millénaires!

dororo: combien?!

keroro: arrête donc de chercher une excuse : je suis sur que se sont eux les coupables!!!

pururu: allons, calmons-nous! et taruru, tu ne t'es pas dit qu'elle te mentait?

taruru: non, elle ne mentait pas, elle ne me mentirait jamais...

keroro: tu vois pururu : c'est irréfutable!! si tout ceci n'était pas arrivé, on serait tous chez nous avec nos parents en train de vivre nos vie!

pururu: ...peut-être mais que tu le veuilles ou non, on est dans cette situation et si on veut s'en sortir, il faut s'unir pour vaincre gyokuyami!

keroro: et bien ce sera sans moi!

pururu: quoi? attend, tu-...

keroro: oui, tu as bien compris : je démissionne! autant que je sauve le peu d'avenir qu'il me reste!

pururu: mais, tu ne peux pas-...

keroro: oh que si, je le peux! et tu ferais mieux de faire pareil avant qu'il ne t'arrive malheur!

pururu: mais il faut qu'on reste uni keroro : si tu t'en vas, on sera moins fort et on aura moins de chance de vaincre gyokuyami!

keroro: on dirait que tu essayes d'esquiver le sujet...

pururu: n...non, pas du tout mais-...

keroro: tu ne serais pas des leurs par hasard?

taruru: ça expliquerais beaucoup de chose...

pururu: quoi?! mais c'est faux!!!

dororo: arrêtez : ça devient ridicule! pururu ne ferait jamais ça!

keroro: et pourquoi pas? elle est bien capable de tout sacrifier juste pour que garuru l'aime encore. je t'avais clairement prévenu en plus : si tu crois en moi et que tu l'oublies, tout redeviendra comme avant. mais visiblement, c'est entré par une oreille et c'est sortie par l'autre. et vous comptez encore lui faire confiance?

pururu fut offusquer par la remarque de keroro. elle resta immobile puis s'en alla en courant et en pleurant malgré les appelles de dororo.

dororo: ah bah bravo! j'espère que tu es fière de toi!

keroro: je n'ai fais que dire la vérité. sur ceux, je vous laisse!

keroro créa un portail et partie. dororo soupira tandis que taruru se mit dos à lui.

taruru: je crois que je vais partir moi aussi...

dororo: non taruru, c'est une très mauvaise idée : fuir ne fera qu'empirer les choses!

taruru: je préfère ça plutôt que d'avoir un destin tragique à mon tour : je ne veux pas que mes parents, mon petit frère et mes amis souffrent à cause de moi...

dororo: et tu crois sincèrement que c'est en partant que tu les protégeras?

taruru: je resterais près d'eux, comme ça ils seront en sécurité... je suis désolé...

dororo cru voir des larmes coulés le long des joues de taruru qui créa un portail et disparue à son tour. dororo resta immobile puis rejoignit arxidus où zoruru l'attendait.

zoruru: ils sont partis? *dororo fit oui de la tête* ...c'est ce que je craignais : je sentais que quelque chose les tracassaient tout les deux.

dororo: nous ne sommes donc plus que 7.

zoruru: et encore, on est même pas sur que tout les autres restent : pururu s'est enfermé dans sa chambre. tamama et meisei ont bien entendu compris qu'elysione et les autres avait disparus et je les ai entendus parler de cette modification de destin. seul kururu et tororo restent silencieux sur la question...

dororo: et toi?

zoruru: ...je ne sais pas : je sais que c'est mon devoir mais en même temps, quand je pense que si ce n'était pas arrivé, j'aurais encore ma partie gauche...

zoruru posa sa main droite sur son épaule gauche par réflexe.

dororo: qui plus est, notre dernier espoir a disparue. je crois qu'on a plus aucune chance...

zoruru: on doit donc déclarer forfait?

dororo: je crois que oui...

zoruru: comment... comment on a pu en arriver là?...

dororo: je ne sais pas zoruru mais je n'aurais jamais cru que ça aille aussi loin...

pendant ce temps, giroro était au chevet de garuru qui semblait toujours inconscient tandis que keterna rendait son diagnostique.

giroro: alors?

keterna: rassure toi : il s'est juste évanouit à cause du changement brutale entre ténèbres et neutre lors de la téléportation.

giroro: ah! c'était donc ça cette sensation...

keterna: par contre, il va garder quelques séquelles...

giroro: ...des... séquelles?

keterna pris lentement le poignet de garuru et mis son bracelet en avant : il était légèrement fissuré.

giroro: oh non... tout mais pas ça...

A SUIVRE

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

MAIS C'EST QUE ÇA VA DE PLUS EN PLUS MAL!!!
keroro et taruru vont-ils quittés définitivement la brigade solaire?
garuru va-t-il s'en sortir?
où sont passées les déesses?

vous le saurez dans le prochain chapitre!

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

Clin d’oeil à tsubasa chronicle et c’est pas sorcier.

_________________

(Cadeau de Putafa, trop beau, ze te n'aime ma Putput!! <3 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/~kanariraspberry
PutataFanGirl
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 21
Localisation : PizzaLand
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   Ven 10 Aoû - 16:41

.....MEURT GARURU >D *c'était-la-phrase-p***-du-jour Very Happy* non plus sérieusement....TARURU REVIENT D:


Sinon vivement la suite ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chisa-chan
Amiral grand-mère Hinata
Amiral grand-mère Hinata
avatar

Nombre de messages : 3022
Age : 27
Localisation : Sachet de cacahuètes
Date d'inscription : 16/09/2007
Titres : CREATIF(dessin) 2009
Membre le + populaire 2010
Meilleurs fanarts 2010
Coeur d'or 2010
Membre 2012-ien !
WIN Concours dessin I

MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   Mar 14 Aoû - 0:23

oh cool! Des clash! *x*
Pauvre Keroro, au bout du rouleau... çwç
Il faut que Natsumi revienne le tirer par la peau des fesses °A°

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chisachandesu.tumblr.com/
Mukurochan
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 21
Localisation : Partie à l'aventure avec RX-24.
Date d'inscription : 01/09/2010
Titres : Meilleure fanfic 2010

MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   Jeu 16 Aoû - 3:54

putafa>



avant de commencer ce chapitre, je tenais à dire que je ne croyais pas au phénomène surnaturelle. (d'autant plus que je suis nécrophobe) ce chapitre en contient mais sachez que je n'y crois pas! voilà, je l'ai dit! ^^
l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

chapitre 23 suite : la fin de la brigade solaire?

la nuit était sur le point de tomber sur kakumei. taruru avançait le long de la plage. il était perdu dans ses pensées.

taruru: (je ne reviendrais pas sur ma décision, je quitte la brigade solaire définitivement : les autres doivent m'en vouloir à mort mais je m'en fiche, ce n'est plus mon problème...)

- taruru, c'est toi?

taruru se retourna lentement puis sourit.

taruru: karara?! mais qu'est-ce que tu fais ici?

karara: mon père a décidé de m'envoyer vivre ici vue que je suis "en danger"... et toi?

taruru: ...bah...

2 minutes plus tard, ils étaient assis au bord de l'eau et regardé le soleil se couché.

karara: alors, si j'ai compris, tu as quitté la brigade solaire?

taruru: ouep! et je ne regrette pas!

il se laissa tomber en arrière et croisa ses bras derrière sa tête.

karara: tu n'as pas l'impression de les avoirs un peu abandonné?

taruru: ils se débrouilleront très bien sans moi. de toute façon, on arrête pas de me traiter de boulet et je ne voulais pas qu'il vous arrive quoi que ce soit...

karara: comment ça?

taruru: une sorte d'entité a tout fait pour modifier notre avenir afin qu'on se batte contre gyokuyami.

karara: ah bon? carrément?!

taruru: oui, heureusement je fais partie de ceux qui n'ont pas eu de modification et c'est mieux comme ça.

karara: c'est vrai que ça aurait été horrible. en même temps, si ça n'avait pas eu lieu : est-ce qu'on se serait connue?

taruru: je ne sais pas... je ne sais même pas si j'aurais connue maître tamama... enfin : c'est du passé! à partir d'aujourd'hui, je n'utiliserais plus mes pouvoirs!

karara: même pour moi?

taruru: ...ça dépend? il y a une raison particulière?

karara: ...bah, j'ai entendu dire que Pallas a ramené un jolie récif de corail avec de jolies poissons inoffensif...

taruru: bah, je sais pas...

karara: s'il te plait! pour me faire plaisir~ !

taruru: ...bon d'accords! mais c'est la dernière fois!

ils se mirent face à l'eau. d'ici, on pouvait voir le fameux récif.

taruru: bon, ça devrait pas être compliqué. par contre, il y a un petit problème...

karara: lequel?

taruru: tu ne sais pas respiré sous l'eau, on est bien d'accord?

karara: ben oui!

taruru: et pour ça, il faut que je te donne ce don.

karara: oui, et c'est quoi le problème?

taruru: ...bah... faut que je...

karara: que tu quoi?

taruru: que je t'embrasse...

karara: que quoi?!

taruru: QUE JE T'EMBRASSE!!!!!

karara: quoi?! tu... t'es pas sérieux!!!

taruru: bah, si tu avais était un homme, il m'aurait suffit de coller ton front contre le mien mais visiblement, ceux qui ont décidé ça sont des sadiques...

karara: ...je sais pas... on...

taruru: ...tu veux toujours voir les fond ou pas?

karara: ...bon très bien... mais si mon père l'apprend...

taruru: t'inquiète, ça m'étonnerait qu'il soit au courant.

karara: bon : vas-y vite fait bien fait!

taruru: ...ok...

taruru approcha lentement son visage de karara : ils rougissaient tout les deux (comme c'est mignon! -^w^-). ils restèrent immobile puis, au bout d'un moment, karara se retourna.

karara: non, désolé, je peux pas!!!

chisa: [réaction ici]

taruru: t'as pas entendu chisa?

karara: non, je n'ai rien entendu... par rapport au baiser...

taruru: désolé, c'est la seule solution...

karara: ...bon d'accords...

il posa sa main sur la joue de karara puis après quelques secondes s'embrassèrent.

chisa: [réaction ici]

leur baiser dura alors plus longtemps que prévue. après cela, ils se regardèrent puis karara détourna le regard.

karara: heu... c'est bon, je peux respirer sous l'eau?

taruru: hein? heu... oui! oui! ...hem! on y va?

karara: heu... oui! allons-y!

ils plongèrent tout les deux dans l'eau : comme prévue, karara pouvait respirer. elle se tourna vers taruru qui c'était transformé en chevalier senchô.

taruru: on dirait que même quand je veux pas, je me transforme...

karara: ça doit pas être pratique quand tu prend des douches....

taruru: je te le fais pas dire. allez, viens!

il l'a pris par la main puis avancèrent dans l'eau. au bout d'un moment, ils arrivèrent dans un récif corallien. (pour infos, ça ressemble à [ça]... n'empêche, il est trop fort Pallas! Shocked) ils étaient tout les deux bouche bée.

taruru: wow... c'est...

karara: magnifique?

taruru: oui, voilà!

ils nagèrent jusqu'au fond et s'allongèrent sur le sable pour regarder les poissons qui passaient au dessus d'eux. au même moment, keroro était aussi sur kakumei. il était dans le jardin tropical et regardait les arbres. il allait s'endormir quand quelqu'un vint le réveiller

- tu aurais pu me prévenir que tu venais nous rendre visite!

keroro: désolé maman, je ne voulais pas t'embêter avec mes problèmes...

kerara: justement, en parlant de ça : j'ai appris ce que tu avais fait, dororo m'a envoyé un message.

keroro: et qu'est-ce que tu vas me faire? me sermonner en me disant que si papa était là, il aurait été très déçue?

kerara: ...non keroro. j'étais simplement venu voir comment tu allais.

keroro: je n'ai pas besoin de ton soutien maman, c'est mon problème et je préfère éviter que tu t'en mêles!

kerara resta silencieuse puis partie sans ajouter un mot. il ferma les yeux pour essayer de faire une bonne sieste mais fut une nouvelle fois interrompue par un vent froid et glacé. il ouvrit les yeux puis se leva pour essayer de voir d'où provenait ce courant d'air. il ne vit rien et voulu se rasseoir mais quelqu'un était déjà à sa place. il se retint d'hurler en le voyant.

keroro: ce... que...

- ça faisait longtemps fiston!

au même moment, giroro était toujours au côté de son frère qui semblait toujours inconscient avec keterna qui essayait de réparer son bracelet.

keterna: je ne peux malheureusement pas faire grand chose. il faudra qu'il se ménage sinon...

keterna ne finit pas sa phrase vue que giroro semblait avoir compris. il sortit finalement de la chambre pour aller dans la sienne afin d'aller voir kirara mais, alors qu'il était en plein milieu du couloir, il senti soudainement une énergie familière. il l'a suivit et se trouva dans la salle du sceptre qui était entouré par d'étranges cercles : un fait de feu, un fait d'eau, de plante, de foudre, un de nuage et un de lumière. un frisson le parcourra quand une voix résonna dans toute salle.

- oh! tu es déjà là ignis?

giroro: ...maître? c'est vous?

gyokuyami: exact, c'est moi : ce n'est pas parce que j'ai créer une onde dévastatrice que je dois forcément disparaître! je suppose que tu as été attirais par l'énergie du sceptre?

giroro: elle est différente de d'habitude, qu'est-ce que vous avez modifié?

gyokuyami: tu ne devines pas? *giroro fait non de la tête* concentre toi sur les ondes que dégagent le sceptre, tu comprendras.

giroro ferma les yeux quelques instants puis les rouvrit subitement. il se tourna vers gyokuyami avec un air grave.

giroro: ce n'est pas vrai... vous avez... absorbé les déesses dans le sceptre?!

gyokuyami: c'est cela, oui : désormais, j'ai les mêmes pouvoirs que les chevaliers senchô entre mes mains. ça leur apprendra à me faire perdre mon temps. d'ailleurs, je n'ai pas encore fini : j'allais justement t'appeler.

giroro: que puis-je faire pour vous maître?

gyokuyami: avec l'aide de quelques soldats, j'aimerais que tu me rendes un petit service afin de faire comprendre à cette bande d'idiot de quoi je suis vraiment capable pour arriver à mes fins. je crois même que j'aurais dû faire ça dés le départ...

giroro fixa gyokuyami qui eut un petit sourire narquois : il remarqua qu'il avait une étrange étincelle violette dans les yeux. au même moment, pururu pleurait toujours dans sa chambre. dororo essayait de la consoler à travers sa porte, en vain.

zoruru: dororo, ça va faire plus de 2 heures, il vaut mieux la laisser seule!

dororo: ...j'aurais essayé.

- oh! vous êtes restez à ce que je vois!

zoruru: j'allais te dire la même chose tamama.

dororo: meisei n'est pas avec toi?

tamama: il m'a demandé de le laisser seul : il supporte très mal la disparition de sa soeur.

dororo: je le comprend, moi même je m'inquiète pour dame énéa.

zoruru: on pourrait savoir où elles sont si miss pleurnicheuse sortait de sa chambre...

pururu: j'ai entendu!

tamama: c'est inutile pour l'instant : maël, en'you et ayamôjo font déjà le nécessaire avec kururu et tororo. d'ailleurs, ayamôjo a déjà déplacé le orbes de façon à ce qu'on est plus besoin des déesses pour avoir nos pouvoirs.

zoruru: de toute façon, nous ne somme plus que 4 : je crains que nous ne soyons pas apte à les sauver...

un long silence régna. pendant ce temps, taruru était toujours allongés sur le sable et regardés toujours les fond marins. karara était allongé à côté de lui mais ne semblait pas s’intéresser aux alentours.

karara: (en y repensant... je rêve ou je viens d'avoir mon premier baiser?!)

taruru: hey, karara!

karara: ...oui?

taruru: tu penses vraiment que j'ai était "égoïste"?

karara: de quoi?

taruru: d'avoir quitté les autres...

karara: ...tu sais, tu peux encore changer d'avis. je suis sur que les autres ne t'en voudront pas!

taruru: tu crois?

karara: visiblement, tu n'étais pas le seul à douter. faut pas t'en faire : si tu reviens et que tu t'excuses, ils ne pourront pas t'en vouloir!

taruru: ...si tu le dis...

soudain, un requin passa juste au dessus des tourtereaux titariens.

karara: ça alors, je savais pas qu'ils avaient ramenés un requin ici...

taruru: ...ce n'est pas un requin... viens, il vaut mieux ne pas rester là!

taruru pris le poignée de karara puis fuirent tout les deux vers la plage.

karara: je ne comprend pas : qu'est-ce qu'il avait ce requin?!

taruru: il avait la même énergie que ceux des gardiens de gyokuyami!

karara: les quoi? Suspect

taruru: les gardiens : c'était d'anciens combattants que gyokuyami faisait revenir des enfers pour nous empêcher d'avancer dans notre quête! et je crois qu'il n'ait pas finit!

- iacta...

taruru: qu...

karara: qu'est-ce qu'il y a taruru?

taruru: tu n'as rien entendu?

karara: j'ai une tête à m'appeler Jeanne D'arc?

- il n'y a que toi qui puisse m'entendre.

taruru: ...qui...qui êtes-vous?!

karara: taruru explique moi : a qui tu parles?!

- demande à ton amie de rejoindre le rivage. pour l'instant, je dois m'entretenir avec toi...

taruru: ...karara, retourne sur la plage.

karara: hein?! mais-...

taruru: ne discute pas!!!

karara resta immobile puis partie à la nage. taruru se retourna : le requin s'approcha lentement de lui.

taruru: vous, vous ne seriez pas le requin qui était avec la sirène?

- je pensais que tu ne me reconnaîtrais pas vue ma taille.

taruru: comment se fait-il que vous ayez changer à ce point?

- ...je ne suis plus de ce monde iacta mais grâce au pouvoir de "certaines personnes", j'ai réussi à me réincarner dans le corps d'un requin océanique.

taruru: mais qui sont ces "certaines personnes" au juste?

- tu sais déjà de qui je parle et tu découvriras bientôt leurs identités. enfin, là n'est pas le sujet : gyokuyami est en train d'abattre sa colère sur toute la galaxie et si tu ne rejoins pas ton équipe, tout sera anéantie.

taruru: je ne peux pas... je ne veux pas rentrer dans ce cercle...

- tu n'as plus rien à craindre à ce sujet : l'affrontement final est inévitable désormais mais si tu n'es pas avec tes amis : rien ne redeviendras comme avant. c'est les liens qui vous unissent qui font votre force et si vous n'êtes pas tous ensemble, vous ne vaincrez jamais gyokuyami...

taruru: ...dois-je vraiment vous faire confiance?

- cherche au plus profond de ton coeur, la réponse s'y trouve déjà...

taruru resta silencieux tandis que le requin partie. au même moment, keroro était au sol et semblait évanouit. il entendit une voix qu'il connaissait très bien l'appelait.

- keroro... fiston... réveille toi!

keroro s'assit puis cru s'évanouir une nouvelle en voyant que c'était bel et bien son père qui était devant lui.

- ouf! tu te réveille enfin!

keroro: p...papa, c'est vraiment toi?

- ça ne se voit pas? c'est vrai que je brille d'une lumière blanche mais je ne suis pas défiguré pour autant...

keroro resta silencieux. il tenta de le toucher pour voir s'il était réel mais ça main passa au travers : tout ce qu'il sentait, c'était une masse d'air froide.

- désolé, j'aurais aimer t’apparaître sous une forme plus solide...

keroro: tu es...un fantôme?

- on peut dire que oui. enfin, je sentais que quelque chose aller mal chez toi et comme par magie, je me retrouve ici.

keroro: ...dis moi la vérité : c'est "eux" qui t'on envoyé ici?

- tu parles de tes amis de la brigade solaire?

keroro: non, tu sais très bien de qui je parles!!

- ...je vois : tu en sais donc plus que ce que je craignais. écoute : elles ne voulaient pas faire de mal, tu-...

keroro: ce sont des femmes?!

- ...heum... oui! enfin, leur but était de vous réunir afin d'accomplir vos destin. je sais que leurs méthodes n'était pas très orthodoxe, je l'avoue moi même, je ne les approuvent pas mais j'ai pu les voir et au final, je crois que je les comprends...

keroro: comment peut-tu les défendre?! elles ont détruit nos vies tout ça pour nous envoyer droit dans le mur!!! je suis même sûr que c'est elles qui t'on donner l'aemonis...

- je le sais keroro mais ne t'énerve pas. d'après toi, pourquoi les chevaliers senchô ont échoué depuis tout ce temps?

keroro: ...je ne sais pas...

- depuis tout ce temps, elles ont essayé en vain de réunir à chaque génération les chevaliers senchô mais ils y avaient toujours un problème : le manque d'harmonie, de détermination, de force. elles n'avaient pas le choix, crois moi.

keroro resta silencieux et baissa la tête. teroro lui pris la main (bizarrement, là il devient solide... Suspect).

- fais moi confiance : elles n'ont aucunes mauvaises intention, d'ailleurs, elles m'ont promis que tout redeviendrez comme avant. si tu quittes l'équipe maintenant, elles échoueront une nouvelle fois. tu ne voudrais pas portais votre défaite sur tes épaules?

keroro: ...non...

- alors qu'est-ce que tu fais encore là? retourne sur arxidus et va t'excuser : votre mission est presque terminé! fais le pour moi au moins...

keroro releva la tête mais teroro avait disparue. il se leva d'un bond : on pouvait voir à ce moment là que les plantes autour de lui commençait à bouger.

keroro: si c'est pour mon père, alors je dois le faire! même si je vais avoir du mal à pardonner celle qui ont modifié ma vie, il faut que je le fasse : juste pour retrouver ma vie d'avant.

keroro courut vers la sortie. il croisa taruru qui semblait avoir les mêmes ambitions que lui.

taruru: vous aussi, vous avez changer d'avis?

keroro: yep! enfin, sauf ton respect, il est temps de retourner sur arxidus!

ils créèrent tout les deux un portail pour retourner sur arxidus. keroro se retourna pour regarder kakumei une dernière fois, comme pour dire adieu, puis entra à l'intérieur. en arrivant sur arxidus, il vit en premier pururu paniquée et dororo tentant de la calmer.

taruru: on est de retour! ^^

pururu: à vous revoilà enfin, ça fait 2 heures que j'essaie de vous joindre!!!

keroro: kero?

tamama: pururu, ils étaient sur arxidus, c'est une planète un peu trop lointaine pour la télépathie...

zoruru: hé bien, vous avez changer d'avis?

keroro: oui, on s'excuse pour tout à l'heure. et sinon, quelqu'un peut expliquer?

meisei: on a ressenti un grand bouleversement... dans l'univers... comme si des millions de voix avaient soudainement hurlé de terreur... puis s'étaient éteintes aussitôt... comme si un drame terrible s'était produit...

taruru: (j'en connais un qui a regardé star wars...)

keroro: et d'où est-ce que ça provenait?

kururu: (sur son pc) on ne sait pas trop mais on pense que ça vient de la terre et de titar vue que leurs caractéristiques ont changer...

tororo: maël est partie sur terre tandis que en'you est aller voir sur titar...

comme par hasard, à ce moment précis, maël sortit d'un portail avec un visage effrayé.

maël: les gars, c'est horrible!! la terre... gyokuyami... il...

il n'eut pas le temps de finir sa description que les autres se ruèrent vers le portail pour voir ce qui se passait. ce qu'ils virent à ce moment précis était une vision apocalyptique : des flammes brûlaient tous ce qui était inflammable. celles-ci étaient si ardentes qu'il était difficile de supporter la chaleur. on pouvait voir ici et là des restes humains. dororo tomba à genoux.

dororo: oh non... qu'est-ce qu'ils ont fait...

pururu: si la terre est devenu comme ça... oh mon dieu titar!!!!

pururu fit demi-tour pour rejoindre en'you mais le même spectacle se présentait : un paysage de mort sous des flammes destructrices. pururu ne pu s'empêcher de pleurer. elle se tourna vers keroro qui venait d'arriver puis se jeta dans ses bras.

pururu: ...comment... comment a-t-il pu faire ça?...

keroro ne répondit pas : les larmes l'en empêchaient. les autres arrivèrent à leurs tours et ne purent s'empêcher de pleurer eux aussi.

zoruru: ...le monstre...

taruru: c'est pas vrai... chiroro... les enfants... non, c'est impossible!!!

taruru couru en direction du jardin d'enfant malgré les appelles de tamama qui se décida à le poursuivre. meisei quand à lui, se tourna vers keroro.

meisei: retourner sur arxidus, je vais mener mon enquête et chercher tamama.

keroro: sois prudent.

meisei hocha la tête puis se dirigea vers le centre de la ville. pendant ce temps, tamama arriva devant le jardin d'enfant en flamme. il s'y introduit prudemment et ne put s'empêcher d'être choqué à la vue des enfants titariens tuées. il entendait peu à peu des pleurs. il entra dans une pièce où il vit taruru accroupit au sol, tenant swetyty et chiroro dans ses bras. tamama hésita puis se mit à ses côtés dans le plus grand silence.

tamama: ...je suis désolé pour toi taruru...

taruru: ...comment j'ai pu les laisser repartir sur titar... je comprend maintenant comment le requin est mort... pourquoi ne m'a-t-il rien dit??!!!

tamama lu discrètement dans ses pensées pour voir de quoi il parlait puis posa sa main sur son épaules.

tamama: je sais que tu es en colère mais tu ne dois pas te laissé dépasser par tes sentiments. tu te souviens de ce qui est arrivé à dororo?

taruru: ...mais...

tamama: je sais ce que tu ressens mais pour l'instant, nous ne pouvons rien faire : les flammes sont trop ardentes pour nous. d'ailleurs, j'ai déjà vue ses flammes quelques parts...

taruru regarda tamama qui regardait les flammes d'un air grave. au même moment, meisei explorer la ville à la recherche de survivant mais ça semblait être une peine perdu d'avance. son intention se tourna vers un immeuble encore debout : on pouvait y voir un titarien caché dans l'ombre regardé les flammes. la seule chose que l'on pouvait voir de lui, c'était ses yeux mauves vides avec comme seule émotion la détermination. meisei senti alors une grande puissance émaner de lui et préféra fuir même si l'envie de savoir qui c'était le rongeait.

A SUIVRE

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

mais c'est que ça va de plus en plus mal!!! 8O

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

Clin d’oeil à My little pony, star wars.

_________________

(Cadeau de Putafa, trop beau, ze te n'aime ma Putput!! <3 )


Dernière édition par Mukurochan le Mer 5 Fév - 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/~kanariraspberry
PutataFanGirl
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 21
Localisation : PizzaLand
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   Jeu 16 Aoû - 11:52

.....la-la suite pu-pu-purée ! pale

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chisa-chan
Amiral grand-mère Hinata
Amiral grand-mère Hinata
avatar

Nombre de messages : 3022
Age : 27
Localisation : Sachet de cacahuètes
Date d'inscription : 16/09/2007
Titres : CREATIF(dessin) 2009
Membre le + populaire 2010
Meilleurs fanarts 2010
Coeur d'or 2010
Membre 2012-ien !
WIN Concours dessin I

MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   Jeu 16 Aoû - 16:59

Oh fuck! Giroro, qu'est ce que t'as faiiiiis?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chisachandesu.tumblr.com/
Mukurochan
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 21
Localisation : Partie à l'aventure avec RX-24.
Date d'inscription : 01/09/2010
Titres : Meilleure fanfic 2010

MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   Mar 21 Aoû - 22:20

ça vient! ça vient! XD

(petit jeu : j'ai modifié certaines couleurs de textes, devinez lesquels! Wink)
l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

chapitre 24 : vengeance :

giroro était sur un immeuble et regardait la capitale de titar, sous les flammes. il regarda ce spectacle funeste quand il sentit une main froide se poser sur son épaule, il devina tout de suite de qui il s'agissait.

garuru: crois moi, tu as bien fait de nous rejoindre... ignis...

- reddoko-san... giroro... réveille toi!

giroro ouvrit lentement les yeux : il reconnu peu à peu la forêt ainsi que kirara qui semblait inquiète.

kirara: est-ce que ça va?

giroro: (ce rêve...) ...kirara, c'est toi?... aïe ma tête...

kirara: j'ai entendu un grand bruit et je t'ai retrouvé ici, tu te souviens de ce qui s’est passé?

giroro: ...pas vraiment... je me rappelle vaguement avoir parler avec gyokuyami et...

il s'arrêta soudainement : il avait l'air effrayé.

kirara: qu'est-ce qui t'arrive?

giroro: oh non... qu'est-ce que j'ai fais?!

kirara: giroro, explique moi!!!

giroro: je crois que gyokuyami m'a hypnotisé...

kirara: ...et?

giroro: ...je crois qu'il...

pendant ce temps, sur la comète noire :

garuru: QUOI?! il l'a forcé à détruire la terre et titar??!!!

keterna: reste calme tenebrae, il faut que tu te ménages!

garuru: désolé mais là, c'est au dessus de mes forces : il a dépassé les bornes!!

keterna: je sais, moi aussi ça me révolte. au moins, ton père était en sécurité sur kakumei...

garuru: oui heureusement. qu'est-ce qu'il a utilisé pour le forcer?

keterna: il a récupéré le pouvoir d'hypnose que tu as acquis lorsque tu as fusionné avec daijamura et l'a utilisé dans son intérêt.

garuru: ...il est vrai que cette hypnose est très puissante. est-ce qu'il y a des survivants?

keterna: ...aucun...

garuru: ...le monstre...

garuru baissa la tête, keterna l'enlaça tout doucement pour le réconforter.

garuru: tu sais, je te l'ai jamais dit mais, je trouve que tu ressembles un peu à ma mère.

keterna: et d'où te viens cette observation soudaine?

garuru: la façon dont tu me sers dans tes bras.

keterna: je dois le prendre comment?

garuru: comme tu veux.

keterna eut un petit rire amusé.

keterna: en tout cas, ça me change : d'habitude, on me dit que je ne ressemble à rien.

garuru: à rien?

keterna: je suis comme daijamura et washisaki, j'ai était créer, tu ne le savais pas?

garuru: pour être franc, non. je dois même avouer que ça me surprend.

keterna: en tout cas, j'ai eu de la chance, je n'ai pas de l'ADN de serpent ou je ne sais quel autre animal, j'ai juste eu raizume...

garuru regarda le livre de keterna qui était posé sur une table juste à côté. au même moment, la nuit tombait sur arxidus, un long silence de mort régnait. même les pleurs était silencieuses. au bout de quelques minutes, meisei revint de titar.

tamama: ...alors?

meisei: ...je suis désolé, il n'y a aucun survivant. en revanche, je pense savoir qui a fait le coup.

keroro: qui est le salaud qui a fait ça?! parle!!!

meisei: ...je crois qu'il s'agit de giroro...

keroro: ...qu...

dororo: quoi?! giroro?!

pururu: mais c'est impossible, il n'aurait jamais pu faire une chose pareil!!

meisei: je crois qu'il était hypnotisé. je l'ai vue de loin mais je suis pratiquement sur qu'il n'était pas dans son état normal, l'aura qui l'entourait était la même que celle qui l'avait lorsque garuru le contrôlait.

taruru: ...qu'est-ce qu'on va faire alors?

keroro: cette ordure veut la guerre : il va l'avoir!

tororo: en parlant de lui : on vient de recevoir un message.

pururu: un message?

kururu: une vidéo plus précisément. d'ailleurs, c'est assez louche : il n'a même pas camouflé son adresse IP et je ne détecte aucun virus. ça a beau ne pas être un piège, j'en suis quand même sceptique...

keroro: ...montre la nous!

tororo transféra l'image sur l'écran géant derrière eux. l'image de gyokuyami apparue.

gyokuyami: bonjour à vous chevaliers! je suppose qu'à l'heure qu'il est, vous avez vue ce qu'ignis et mes chers soldats ont fait de vos deux misérables petites planètes. sachez que ce n'est qu'un infime avant goût de ce que je vous réserve si vous ne vous rendez pas bien sagement. après tout, c'est une solution envisageable. à ce que j'ai pu voir, certains parmi vous y ont sérieusement songé. d'autant plus que si vous regardez bien autour de vous, vous êtes seuls. mise à part quelques désespérés, plus aucune armée ne vous fait confiance. même vos déesses vous ont quittés pour moi... certes, je l'admets, je les ai emprisonnés sans leurs consentements dans mon sceptre mais elles n'ont pas l'air de s'y déplaire. enfin, j'ai décidé d'être généreux avec vous : je vous laisse quelques heures pour profiter de ce qui pourrait être vos derniers instants. en espérant que vous preniez la bonne décision...

la vidéo s'arrêta. keroro ne pu s'empêchait d'exprimer sa colère.

keroro: cette fois, il dépasse les bornes : je vais de ce pas sur la comète noire lui dire 2 mots!!!

pururu: on est plus des enfants keroro! ce n'est pas en y allant tous ensemble en tant qu'amis qu'on pourra le vaincre! il ne faut pas se jeter dans la gueule du loup ainsi, c'est ça qu'il veut, tu ne vois pas?

keroro: mais qu'est-ce que tu veux qu'on fasse? on ne va pas se rendre quand même!!

pururu: je le sais, reste calme! nous devons mettre au point un plan d'attaque...

zoruru: les plans ne serviront à rien : il est beaucoup trop puissant pour nous et notre force a quand même était diminuer à cause de l’absence des déesses.

dororo: gyokuyami n'a pas tort non plus : nous ne sommes plus que 9 chevaliers et 3 dieux face à lui et sa menace de détruire l'univers. cette fois, l'enjeux est bien trop important pour nous, s'entêter plus longtemps relèverait du suicide... on ne peut plus continuer...

pururu: ...dororo...

taruru: je repose ma question : qu'est-ce qu'on va faire alors?

keroro: ...attendre. pour l'instant, on va se préparer et se reposer : dés qu'il aura une activité suspect, nous irons sur la comète noire!

tamama: pour quoi faire au juste?

keroro: ...écoutez, je sais que vous êtes désespéré mais j'ai promis que je me battrais jusqu'au bout, quoi qu'il arrive. si vous voulez rejoindre gyokuyami, faites-le. moi, je ne viendrais avec lui que le jour où on le nommera artus monaté.

keroro partie dans sa chambre tandis que pururu soupira.

zoruru: il est complètement fou.

meisei: très sincèrement, je ne sais plus quoi faire...

dororo: ...comment giroro a pu se laisser hypnotiser ainsi?

pururu: gyokuyami est très puissant : rappelez-vous l'attaque que vous vous êtes pris lors de l'assaut raté.

zoruru: ...et qui sait ce qui nous attend si nous nous battons demain...

tamama: encore faudrait-il que nous y allions...

pururu: ...je pense qu'on devrait l'affronter.

dororo: pururu, je ne pense pas que ça soit une bonne idée!

pururu: tu veux donc laisser énéa prisonnière du sceptre?

dororo: évidemment que non mais se battre ne servirait à rien si ce n'est se faire tuer en un coup...

pururu: on n'en est même pas sur! on s'est fait battre une fois certes, mais maintenant, on sait comment il se bat et on a la possibilité de le vaincre lui et ses alliés! si on en est là aujourd'hui, ce n'est pas pour rien. tout ce qu'on nous a fait vivre a était fait de manière à ce qu'on soit près pour ce jour! gyokuyami a certes raison, on a plus rien pour nous aider, non pas parce qu'on est incompétent au point qu'on ait plus confiance en nous mais parce qu'il nous a tout pris! il n'y a que moi ici qui ait envie de lui faire payer ce qu'il a fait subir à nos planètes et de me battre pour tout ces innocents qui sont morts?

meisei: ...non, il y a moi aussi. je préfère mourir plutôt que de devenir un de ces soldats. je serais avec toi demain.

zoruru: ajoutez moi à la liste, je n'ai plus rien à perdre de toute façon.

tamama: je ne te savais pas aussi bonne oratrice pururu. sache que je me battrai moi aussi à tes côtés.

tororo: je sens que je servirais à rien mais bon : je serais là.

pururu: et toi dororo?

dororo: ...je ne te promets rien. la nuit me portera peut-être conseil.

tamama: en parlant de nuit, j'ai eu suffisamment d'émotion pour aujourd'hui : je vais me coucher...

dororo: on devrait tous faire pareil...

nos amis se dirigèrent vers leurs chambres. tous sauf kururu, en'you et maël.

maël: le discours de pururu à beau être convaincant, je ne suis toujours pas aussi sur de notre victoire...

kururu: en attendant, ça n'a pas l'air de bouger dans la comète noire! kih!kih!

en'you: et les filles sont toujours prisonnières du sceptre... si ça se trouve, elles souffrent...

maël et kururu se regardèrent puis baissèrent la tête. au même moment, giroro revenait de la forêt magique : il n'en revenait toujours pas de ce qu'il avait fait. il fut pris de vertige et s'appuya sur un des murs du couloir où il était.

ake: giroro, il faut que tu ailles te reposer : tu n'es même plus en état de tenir debout.

giroro: ...ça va aller, ce n'était qu'un petit vertige...

ake: ne te moque pas de moi! tu viens de subir une hypnose très profonde et en prime tu as utilisé beaucoup d'énergie pour détruire deux planètes entières! c'est encore un miracle que tu ais réussi à sortir de la dimension de kirara par toi-même!

giroro: et toi alors? pourquoi tu n'as rien?

ake: pendant que gyokuyami te contrôlais, j'étais piégé dans ton subconscient. je n'ai pas étais affecté contrairement à toi. d'ailleurs à ce propos, tu devrais me remercier : c'est moi qui t'ai téléporté avec kirara!

giroro: ...ça ne t'as pas suffit de me voir tuer des gens, il fallait en plus que tu me montres à kirara?

ake: ne dis pas n'importe quoi! si je t'ai amené à elle, c'était pour que tu sois en sécurité : si on était revenu ici, le résultat aurait été le même, on se serait tout les deux évanouit! et je fais plus confiance en kirara qu'en gyokuyami pour la réanimation.

giroro: ...mais je... je ne veux pas qu'elle me voit ainsi...

ake: elle ne t'as pas vue justement. quand bien même, ça aurait était le cadet de ces soucis. tu ne l'as pas regardé? elle était inquiète pour toi. ce qui l'a marqué, ce n'est pas ce que tu as fais précédemment, c'était ton état de santé.

giroro: ...tu crois?

ake: j'en suis même sur. allez, évite de te tracasser pour ça, tu dois te reposer avant tout.

giroro soupira puis reprit son chemin. il croisa son frère qui été adossait contre le mur.

garuru: je t'attendais.

giroro: ...je sais ce que tu penses mais je te jure que c'était contre mon gré!

garuru: pas la peine de t'excuser : keterna m'a tout raconté.

garuru s'approcha de lui et mit sa main droite sur l'épaule de son frère.

garuru: je suis désolé, crois moi je n'aurais jamais cru qu'il aille aussi loin et te force à faire ça.

giroro: ne t'embête pas pour moi, tu as suffisamment de problème comme ça...

il regarda le poignet droit de garuru où se trouvait le bracelet. il l'enleva et la cacha avec son autre main.

garuru: tu ne dois pas t'inquiéter pour ça, tout va bien je t'assure!

giroro: arrête de me mentir : je sais très bien que tu souffres et ça je ne le supporte plus!!!

giroro s'enfuit en courant sous la stupéfaction de garuru qui s'en voulait de plus en plus. au même moment, pururu était allongée sur son lit et regardait son bracelet posé sur sa commode. osaken apparue derrière elle.

osaken: pururu, est-ce que ça va?

pururu: oui, oui, je réfléchissais...

osaken: ...tu penses encore à ces histoires de destins?

pururu: plus j'y réfléchis, plus je me dit que ce qui a changé mon avenir, c'est la mort de garuru...

osaken: tu crois?

pururu: j'ai subit quelques malheurs dans mon enfance mais je crois que depuis qu'il n'est plus parmi nous, ma vie... est détruite... pour de bon...

osaken: aimer quelqu'un à ce point, c'est très rare. qui plus est, votre amour était réciproque... c'est dommage...

pururu: hôte moi d'un doute : t'es venu pour me réconforter ou m'enfoncer?

osaken: ni l'un, ni l'autre : je m'ennuyais alors je suis venu discuter! Very Happy

pururu: ... -______-" *balance sa massue sur osaken* je vais aller m’entraîner vue que je n'arrive pas à dormir!

osaken: ...aïe...

pururu aller sortir puis s'arrêta subitement. elle s'appuya contre la porte et regarda osaken qui souffrait d'une bosse sur la tête.

osaken: qu'est-ce qu'il t'arrive? tu ne m'as jamais vue avec une bosse?

pururu: je viens de me rendre compte de quelque chose : tu as bien vécue à la même époque que le gyokuyami original ainsi que toutes ses réincarnations n'est-ce pas?

osaken: ...sa réincarnation tu veux dire?

pururu: non! ses réincarnations! on a découvert que ça faisait 13 fois que l'histoire se répétait. pourquoi ne m'as tu rien dit?! on aurait pu prévoir pleins de choses!!

osaken: ...j...je...je t'assure pururu, je n'étais pas au courant de tout ça!! je... je...

pururu: tu quoi?!

osaken commença alors à pleurer.

osaken: ...pourquoi je ne m'en rappelle pas?... je ne comprends pas... mais je te jures que si je m'étais souvenu, je t'aurais aidé!

pururu: ...ça va, je te crois mais comment est-ce possible.

osaken ferma les yeux puis les rouvrit subitement.

osaken: je crois qu'on m'a effacé la mémoire à chaque fois, je n'ai pas d'autres explications. c'est sans doute ces modificateurs de destins... et je n'ai aucune idée de qui cela pourrait être...

pururu: je vais m'entraîné, dés que tu te souviens de quelque chose, préviens moi.

pururu sortit de sa chambre et se dirigea vers la salle d'entrainement numérique. elle remarqua qu'il y avait déjà quelqu'un : c'était keroro. il se battait sur une montagne enneigé en pleine tempête de... flocons. elle fut assez surprise de le voir se battre aussi ardemment. après avoir détruit tout les monstres, il resta immobile pour reprendre son souffle puis donna un coup de poing à un rocher collé à la montagne.

keroro: (c'est encore trop insuffisant, il faut que je relève le niveau sinon, je n'aurais aucune chance fasse à gyokuyami...)

pururu resta bouche bée face à sa détermination mais ce qui le frappa le plus, c'était l'énergie qui l'entourait : elle n'était pas ténébreuse mais pas blanche pour autant. elle s'empressa d'entrer à l'intérieur ce qui l'énerva.

keroro: pururu, tu ne vois pas que je suis occupé?!

pururu: désolé de te déranger mais je t'ai vue te battre et-...

keroro: c'était pas assez rapide? précis? puissant?

pururu: ...euh non... mais-...

keroro: alors quoi?!

pururu: tu vas me laisser en placer une?! je voulais te dire qu'il fallait que tu fasse attention à tes pensées car j'ai vue clairement que tu étais d'entouré d'une énergie à moitié ténébreuse!

keroro: et alors? c'était pas ténébreux à 100% .

pururu: ça reste grave keroro : c'est dangereux, tu dois faire plus attention à tes émotions. je sais que c'est difficile mais si cela arrive en plein combat, tes sorts seront moins efficace...

keroro: je le sais déjà, pas la peine de me le dire! avant de donner des conseils comme ça, tu devrais déjà avoir le même niveau que moi!

pururu: comment ça?

keroro: derrière toi!

pururu se retourna et vit un énorme ours polaire sur le point de l'attaquer. elle protégea son visage par réflexe tandis que keroro lança un gros pieux en bois sur l'ours qui disparue.

keroro: tsss... réflexe de débutant...

pururu: hey! c'est pas du jeu : tu sais très bien que je perds tout mes moyens dés qu'on m'attaque par surprise! genre quand je joue à Ju On the grudge, j'ai à peine le tant de retrouver mes esprits que l'écran de game over a déjà disparue!!!

keroro: un jeu vidéo et un vrai combat ne sont pas comparable. que tu le veuilles ou non, tu n'as pas le niveau de combat approprier pour l'instant et c'est donc un peu abusé de ta part de me donner des conseils aussi simplet!

pururu: ...keroro...

keroro: hé oui : pendant que tu passais ton temps à pleurer, moi je m’entraîner. d’ailleurs,  si tu le permet, j'ai un entrainement à finir!

pururu: ...comme tu voudras... ne te couche pas trop tard!

keroro: je n'y comptais pas.

pururu hésita puis partie. en chemin, elle croisa tamama qui regardé l'écran d'enregistrement.

pururu: tu ne dors pas tamama?

tamama: je comptais m’entraîner mais je vois que le sergent s’exerce déjà. d'ailleurs, j'ai écoutais votre conversation.

pururu: je suppose que tu vas me dire la même chose que lui...

tamama: non, pas du tout! je ne doute pas de tes performances au combat. je voulais parler de l'aura noir qui l'a entouré.

pururu: ah oui! malheureusement, je n'ai pas eu le temps de lui parler qu'il m'a rabaissé.

tamama: il faut le surveillé de très près : s'il continue ainsi, gyokuyami n'aura pas de mal à l'attiré à lui...

pururu: j'en suis consciente mais je crois qu'il n'écoute plus personne maintenant...

tamama: justement, il faut absolument garder contact avec lui et je pense que tu es la mieux placé pour ce genre de mission.

pururu: tu le penses vraiment?

tamama: évidemment, mes sens ne me trompe jamais! tu ferais mieux d'aller te reposer pururu, je sens que demain sera une journée très épuisante.

tamama s'en alla laissant pururu seule. il tomba sur taruru qui était assis dans un coin et semblait pleurer.

tamama: taruru, tu pleurs?

taruru: *sèche ses larmes* ...n...non...

tamama se mit à ses côtés et enleva ses dernières larmes par magie.

tamama: je suis désolé pour toi... elles étaient si jeunes...

taruru: ...je ne sais plus où j'en suis : j'ai déjà envie de repartir sur kakumei une nouvelle fois pour chercher mes parents et mon frère afin d'aller se réfugier loin, très loin...

tamama: je le sais. moi aussi : crois moi! mais pour l'instant, nous devons nous préparer pour la bataille final : c'est la seule chose que tu puisses faire.

taruru: ...je trouve ça trop injuste...

tamama: il est vrai qu'on a une très lourde responsabilités mais fais moi confiance , il faut le faire : pour nos amis... ainsi que tous l'univers.

tamama était en train de continuer sa route dans le couloir mais taruru le stoppa.

taruru: maître, je peux vous posez une question?

tamama: ...oui, bien sur?

taruru: ...comment... comment vous aviez su que vous étiez amoureux d'elysione?

tamama eut un petit sourire amusé puis s'adossa à un mur avec un air nostalgique.

tamama: hé bien, ça remonte à ma dernière année de primaire, elysione ainsi que son groupe avait étaient repérés et devait quitté titar le plus rapidement possible. ils avaient décidé de tout quitter après la dernière journée de cours. bien entendu, je ne voulais pas qu'elle parte : on était les meilleurs amis du monde. alors, le dernier jour, j'étais trop triste pour aller à l'école. pourtant elle est quand même venu me voir chez moi et juste avant de partir... elle m'a embrassée... c'est à ce moment là que j'ai compris que je ressentais plus que de l'amitié pour elle...

pendant ce temps, chez moi:
 

taruru: si j'ai bien compris, c'est en l'embrassant que vous avez su?

tamama: quand tu sentiras le temps s'arrêtait autour de toi à ce moment là, tu sauras que c'est un vrai amour.

tamama s'engouffra dans le couloir tandis que taruru repensa à karara avant de se diriger vers sa chambre et d'aller se coucher. au même moment, dans la comète noire, giroro était enfermé dans sa chambre et c'était réfugier dans son lit, sous sa couverture. il ne voulait même pas ouvrir à garuru qui était accouder à sa porte.

garuru: ...giroro, je t'en prie, ouvre moi.

giroro: ...non... laisse moi tranquille...

garuru resta silencieux et ne comptait pas partir de si tôt.

garuru: si je ne t'ai rien dit, c'était pour ne pas t’inquiéter. je sais que tu m'en veux mais j'ai fais ça pour ton bien!

giroro: ...arrête...

garuru: quoi?

giroro: ARRÊTE DE TOUJOURS VOULOIR TE SACRIFIER POUR MOI!!!

garuru fut surpris par la réaction de giroro mais resta calme. il allait lui répondre mais son frère l'interrompit.

giroro: ...j'en ai marre... j'en ai assez que tu te sacrifies pour moi alors que je sais que tu souffres... ça me fait plus de mal qu'autre chose...

garuru: je le comprends mais je sais aussi que tu es très sensible à tes émotions. tout ce que je veux, c'est que tu ne te laisse pas dépasser comme tu l'as fais après la mort de kirara... je ne veux pas que ça se reproduise.

giroro: ...je sais maîtriser ma haine désormais...

garuru: ça c'est ce que tu crois mais je sens d'ici ta colère. tu dois te contrôler sinon, tu risques de refaire un massacre!

giroro: fou moi la paix!!!

garuru: ...si c'est vraiment ce que tu souhaite, soit : je ne te dérangerais plus mais tu ne peux pas m'empêcher d'être ton frère...

garuru partit dans sa chambre tandis que giroro se téléporta dans son subconscient au côté d'ake.

ake: tu sais giroro, s'il t'as dit ça, c'était pour ton bien...

giroro: au lieu de faire sans cesse attention à moi, il devrait déjà s'occuper de lui même! si la seule solution pour devenir plus fort est de devenir un monstre, eh bien je risquerait le pas...

ake: ou alors, tu me demande de reprendre les rênes!

giroro: pour l'instant, tu me sers de convertisseur d'énergie. on verra pour le contrôle plus tard...

ake: c'est sympas, merci! tu étais bien plus respectueux envers moi avant que tu rejoignes l'autre abruti!

giroro: l'autre abruti?

ake: gyokuyami voyons!

giroro: je te prierais d'avoir un peu de respect pour lui.

ake: franchement, j'ai bien plus de respect pour osaken que lui, avec tout le respect que je TE dois.

giroro: ...dois-je comprendre que tu n'es pas de son côté?

ake: ...quoi?

giroro: jusqu'à preuve du contraire, tu fais partie de moi et tu te dois de me suivre quoi qu'il arrive, tu t'en rappelles?

ake: évidemment mais je ne me rappelais pas que tu étais aussi fidèle à gyokuyami.

giroro: ...j'ai changeais d'avis, c'est tout...

ake: ...je vais finir par croire que l'hypnose de gyokuyami t'as complètement fait perdre la tête...

giroro: au contraire, je n'ai jamais était aussi lucide. je ne peux pas y échapper de toute manière, c'était écrit. d'ailleurs, ça m'étonne que tu n'es pas tenté de profiter de la destruction de la terre et de titar avec ton caractère de destructeur.

ake: ...je ne suis plus comme ça. c'est toi qui m'a changé et qui m'a montré ce qu'étais un vrai soldat. enfin, c'était toi.

giroro: tsss... tu me fais rire des fois ake. je n'ai pas changeais, je suis toujours le même!

ake: ne te moque pas de moi! regarde toi : tu es devenu un véritable monstre destructeur!

giroro: alors mon objectif est déjà atteint. de mieux en mieux.

ake: non, giroro, ça va beaucoup trop loin! garuru ne l'accepterait pas! redescend sur terre : tu n'es pas obligé de faire tout ça pour lui!!

giroro: au contraire! je suis obligé!! tu ne comprends donc pas que le fait d'être du côté de gyokuyami n'est pas une malédiction mais une bénédiction?! j'ai l'opportunité d'empêcher la mort de mon frère et de vivre à ses côtés pour toujours! et ce n'est pas toi qui m'en empêchera!!!

giroro lança une onde dévastatrice sur ake qui se heurta contre une des parois. il releva la tête et vit giroro entouré d'une puissante énergie rouge : ses yeux étaient mauves.

ake: ...non... alors l'hypnose de gyokuyami fait encore effet...

giroro: cette hypnose m'a ouvert les yeux, je sais enfin quel est mon rôle dans cette légende : je suis le destructeur, celui qui annihile tout les parasites de l'univers au nom de la paix et de la raison...

ake: ne dis pas n'importe quoi, tu n'es pas le destructeur!! et tu ne dois pas utiliser mon énergie ainsi : elle est faites de haine pur, ça te tueras!!

giroro: je ne risque rien : j'ai éliminé tout mes sentiments, je ne suis plus qu'une coquille vide animé par la colère, la haine pur ne fera que dupliquer ma force. quand à mon nouveau grade, je ne m'attendais pas à ce que tu l'acceptes, mais je ne t'en veux pas pour cela. en revanche, il va falloir que tu fasses un choix : sois tu me suis et je ne te ferrais aucun mal, sois tu te dresses devant moi et je serais contraint de te mettre hors d'états de nuire...

ake: ...tu es complètement malade...

giroro: je l'admets, c'est la première fois que l'envie de tuer m'obsède à ce point... mais je ne suis pas autant malade que tu ne l'as étais.

ake: je ne tuais pas de manière hasardeuse mais par nécessité contrairement à toi!! tu oublies un détails : je sais tout de toi. je vois toujours tes pensées et je sais ce que tu vas faire : tuer de manière arbitraire jusqu'à ce que ta soif de sang et ton désir de voir ton frère tranquille soit assouvie!!

giroro: ainsi donc, tu t'opposes à moi. très bien, je vais me contenter de te laisser le bénéfice du doute...

giroro fit apparaître un précipice juste en dessous d'ake qui y tomba en hurlant. il le referma puis se retourna.

giroro: ...désormais... plus rien ne peux m'atteindre... j'éradiquerais la brigade solaire ainsi que tout ceux qui se mettront en travers de ma route... au nom de la paix... de la raison... et de mon frère...

pendant ce temps, l'oracle était avec la fille mystérieuse. elles étaient face à plusieurs écrans montrant chaque chevaliers.

oracle: vous êtes sur que tout ceci était vraiment nécessaire?

- ne t'inquiète pas, j'ai tout prévue : grâce à ça, ils seront au maximum de leurs puissances. au faites, où est lowana?

oracle: elle reste enfermée dans sa chambre. elle est trop jeune pour comprendre...

- si petite et déjà tant de pouvoir... enfin, espérons que cela se passera de la même manière avec les chevaliers...

l'oracle resta silencieuse avec un air triste. au même moment, gyokuyami, épaulé par fukuaijin yin, était en train de créer un voile noire qui enveloppait toute la galaxie.

A SUIVRE

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

ceci était l'avant dernier chapitre...
ça va chier! Twisted Evil

l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l*l

Clin d'oeil à Ju On the grudge…

_________________

(Cadeau de Putafa, trop beau, ze te n'aime ma Putput!! <3 )


Dernière édition par Mukurochan le Mer 1 Jan - 21:18, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/~kanariraspberry
PutataFanGirl
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 21
Localisation : PizzaLand
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   Mer 22 Aoû - 14:39

mukurochan a écrit:
pendant ce temps, chez moi:
 
Spoiler:
 

Vivement le prochain chapitre (Et on note: giroro s'en fout d'avoir tuer des hommes innocents : D)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chisa-chan
Amiral grand-mère Hinata
Amiral grand-mère Hinata
avatar

Nombre de messages : 3022
Age : 27
Localisation : Sachet de cacahuètes
Date d'inscription : 16/09/2007
Titres : CREATIF(dessin) 2009
Membre le + populaire 2010
Meilleurs fanarts 2010
Coeur d'or 2010
Membre 2012-ien !
WIN Concours dessin I

MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   Jeu 23 Aoû - 15:00

Aww Taruruuuuu~ *émotions*

Comment çà, avant dernier?!! uuuuuh!!
Aller, la suite!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chisachandesu.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 21 sur 22Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sergent Keroro - Shinka cycle 3 : La brigade solaire
» Sergent Keroro - Shinka cycle 2 : Les étoiles de la peur
» Keroro - Shinka cycle 1 : La disparition des étoiles noires
» Sergent Keroro Shinka - Yoake
» Keroro Gunso (Keroro Mission Titar)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La chambre de Keroro :: DIVERS :: Fan-fictions-
Sauter vers: