Forum pour discuter de Keroro
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hors-série de Tonyny 1 : Les aventures de Tonyny...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Mariri-Dono
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 402
Age : 17
Localisation : *Prépare ses bagages pour aller au Brésil*
Date d'inscription : 04/01/2015
Titres : (Anciennement Lunana)

MessageSujet: Re: Hors-série de Tonyny 1 : Les aventures de Tonyny...   Jeu 23 Juin - 19:32

Note mental: Tonyny est comme sa sœur, ne jamais lui dire qu'il est vieux parce qu'il ne l'ai pas!!!

en tout cas, j'ai adoré ces petits chapitres! ^^

VIVE PÈRE KERON NOËL!!!! cheers

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mukurochan
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 21
Localisation : Partie à l'aventure avec RX-24.
Date d'inscription : 01/09/2010
Titres : Meilleure fanfic 2010

MessageSujet: Re: Hors-série de Tonyny 1 : Les aventures de Tonyny...   Jeu 23 Juin - 21:32

Mais nan mais la barbe, ça fait hipster, c'est hyper à la mode! x'D
Super chapitre en tout cas! Wink

(bon, on va attendre longtemps avant le prochain mais bon...)

_________________

(Cadeau de Putafa, trop beau, ze te n'aime ma Putput!! <3 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/~kanariraspberry
Tonyny
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 473
Age : 24
Localisation : La Terre. "Pokopen" pour les kerons.
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: Hors-série de Tonyny 1 : Les aventures de Tonyny...   Ven 24 Juin - 12:43

Haha! Je suis toujours aussi content de voir que vous aimez mes petites aventures! Merci pour vos commentaires! ^^
(Au fait, par curiosité, est-ce que vous aviez deviné qui est réellement le père keron Noël, avant qu'Aurélien ne le dise?)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonyny
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 473
Age : 24
Localisation : La Terre. "Pokopen" pour les kerons.
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: Hors-série de Tonyny 1 : Les aventures de Tonyny...   Dim 31 Juil - 19:38

Bonjour à tous! Désolé pour double post, mais je voulais juste passer une petite annonce sur ce sujet:

Comme Mukurochan l'a fait remarqué dans son précédent message, ce sujet ne risque pas d'avoir de nouveau message avant très longtemps vu le temps qu'il faudra attendre avant la sortie du prochain tome de Sergent Keroro!
C'est là que j'ai eu une idée: En plus des chapitres du manga, j'ai décidé de vous raconter les petites aventures intéressantes que je vie régulièrement avec l'unité Keroro! (Celles qui n'existent donc pas dans le manga.)
D'ailleurs, en ce moment, je suis en train d'écrire une petite aventure que j'ai vécu récemment! Je pense qu'elle vous plaira! ^^
(Certains membres du forum savent déjà de quoi il s'agit! Pour les autres, ça sera la surprise!) ^^

Voilà! C'est tout ce que je voulais vous dire! A bientôt! ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonyny
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 473
Age : 24
Localisation : La Terre. "Pokopen" pour les kerons.
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: Hors-série de Tonyny 1 : Les aventures de Tonyny...   Mar 9 Aoû - 13:31

Comme dit dans le précédent message, voici la petite histoire que je vous avais promis! ^^
(Je n'ai eu d'autres choix que de diviser le chapitre en 3 parties à cause de sa longueur!) ^^'




Chapitre spécial : Keroro Layton VS Tonynyx Wright : Volte-face chez les Hinata 1ère partie

Ce chapitre se déroule entre le tome 26 et le tome 27 de Sergent Keroro.
En ce début d’après-midi, alors que les vacances d’été approchaient, Aurélien et moi étions à la maison. Nous étions tous les deux dans le salon, assis sur le canapé. Aurélien jouait à Dragon Age Inquisition sur sa Playstation 4, et moi je jouais sur ma 3DS.

(13h36)

Bien qu’Aurélien ne l’ai pas remarqué, je commençais à enrager sur mon jeu…

- (Grrr !)

Quelques secondes plus tard, j’ai soudainement éteint ma console, puis je l’ai lâché tout en hurlant…

- Rah ! Ça m’énerve !
- ?

Aurélien a donc mis son jeu en pause, puis m’a demandé…

- Ça va pas, Tonyny ?
- J’en ai marre ! Je joue à ce jeu, là, « Professeur Layton VS Phoenix Wright » ! Je suis en train de jouer Phoenix Wright en ce moment, c’est un avocat, et de ce fait, je dois prouver que mon client est innocent. Mais je ne vois pas comment et ça m’énerve !
- Je crois que tu devrais essayer de te calmer un peu, Tonyny.
- Ouais, t’as raison. Je vais aller cueillir des plantes médicinales. Puis j’en profiterai pour aller voir l’état de santé de Giroro.
- Oui, c’est vrai que tu m’as dit hier soir que Giroro a subi de sévères blessures, récemment. Qu’est-ce qui lui est arrivé, au juste ?
- Lors de la coupure de courant qui s’est produite hier soir, Giroro s’est immédiatement précipité jusqu’à la chambre de Natsumi pour s’assurer qu’elle aille bien. Mais… au moment où il est entré dans sa chambre le courant est revenu. Et Natsumi… était en train de se déshabillée.
- Ouille ! Elle lui a fait payer, c’est ça ?
- Oui ! J’ai dû aller le soigner en urgence ! Jambe droite et bras gauche cassé ! Maintenant il se déplace avec une béquille !
- Waouh ! Elle y est pas allée de main morte !
- Oui. Zéroro m’a dit qu’il resterait auprès de Giroro pour s’assurer qu’il ne manque de rien. Mais j’irai quand-même voir comment il va après ma cueillette aux herbes médicinales, juste au cas où.
- D’accord.

Je suis donc allé dans ma chambre pour enfiler ma blouse et prendre mon sac de médecin. Tout de suite après ça, je me suis dirigé vers la sortie, puis j’ai dit à Aurélien…

- Allez, j’y vais ! A plus tard !
- Bah, je serai déjà parti travailler quand tu reviendras. On se revoit donc ce soir !
- Tu fais la fermeture du magasin ?
- Oui.
- D’accord ! Bah, je préparerai le diner un peu avant que tu rentres !
- D’accord ! Merci, c’est gentil !
- De rien ! Allez, à ce soir, Aurélien !
- Salut, Tonyny !

Lorsque je suis sorti de la maison, j’ai pris une grande inspiration, puis j’ai dit…

- Aaaah ! Qu’est-ce qu’il fait bon aujourd’hui ! Tu ne trouves pas, Oréré ? Allez, c’est parti !

(13h41)

Mais au moment où j’ai commencé à me diriger vers le parc le plus proche, j’ai soudainement entendu, derrière moi…

- Papa !
- ?

Lorsque je me suis retourné, j’ai vu Tamama courir dans ma direction. Lorsqu’il est arrivé devant moi, je l’ai salué avec un immense sourire…

- Tiens ! Bonjour, fiston ! Qu’est-ce que tu fais là ?
- Bah, j’étais sur le point d’aller rendre visite au sergent, puis je t’ai vu sortir de la maison ! Donc je suis venu te dire bonjour !
- Ha-ha ! Merci, c’est gentil !
- Hé-hé ! Où est-ce que tu vas ?
- Je vais aller récolter des herbes et des plantes médicinales.
- Je peux venir avec toi ? Je pourrai t’aider !
- Bah… Tu ne voulais pas aller voir ton sergent ?
- Si, mais…

Tamama a alors terminé sa phrase avec un immense sourire…

- Je préfère passer un peu de temps avec mon papa !
- Ha-ha ! C’est très gentil, mon chéri ! Bon et bien, allons-y !

Au moment où nous avons commencé à nous diriger vers le parc, Tamama m’a pris la main tout en esquissant un immense sourire. J’ai alors pu m’empêcher de sourire à mon tour.
Une fois arrivé au parc, Tamama et moi avons passé environ une demi-heure à récolter des plantes et des herbes médicinales.
Après cela, Tamama et moi nous nous sommes allongés à l’ombre qu’offrait un arbre, puis nous avons admirés le ciel. A force de rester allongés dans l’herbe, Tamama et moi avons finis par nous endormir.
Lorsque je me suis réveillé, plus tard dans l’après-midi, j’ai regardé l’heure sur mon téléphone portable…

(15h55)

Puis j’ai réveillé Tamama…

- Tamama ! Fiston ! Hé oh !
- Hein ?
- Réveille-toi ! On s’est endormis, tous les deux.
- Ah oui, mince !

Après nous être relevé puis nous êtres étirés, Tamama m’a dit…

- Bon, je vais quand-même aller voir le sergent ! Tu viens avec moi, papa ? Je nous téléporte directement là-bas !
- Euh… Vas-y déjà ! Je te rejoindrai à pied. Je dois juste… faire un petit truc.
- D’accord ! A tout de suite !
- A tout de suite !

Mais alors que Tamama était sur le point de se téléporter, je l’ai interrompu…

- Attend, Tamama !
- Oui ?
- Ecoute… Cela fait maintenant trois semaines que je t’ai privé de sucrerie pour un mois pour avoir… fait ce que tu sais*.

(*Voir ici) :
http://keroro.super-forum.net/t902p25-ask-the-characters-jeu-de-questions-reponses-keroro)

Tamama a alors baissé la tête, puis a répondu d’une faible voix…

- Oui… je sais.
- Mais… comme tu as très gentil ces derniers temps et que tu m’as aidé à récolter des plantes médicinales aujourd’hui… j’annule ta punition !

Tamama a alors relevé la tête, puis a répondu tout excité…

- C’est vrai !?
- Oui ! D’ailleurs…

J’ai alors sorti une barre chocolatée de la poche de ma blouse, puis je l’ai tendu vers Tamama tout en lui disant…

- Tiens ! C’est pour toi !

Tamama a immédiatement sauté de joie…

- Oh oui ! Merci, papa !

Tamama a ensuite pris la barre chocolatée, a retiré l’emballage, puis a ouvert grand la bouche pour avaler la tablette de chocolat…

- Aaaah…

Mais soudain, Tamama a refermé la bouche, puis m’a demandé…

- Tu… Tu veux peut-être qu’on la partage, papa ?
- Ha-ha ! C’est très gentil à toi, mon chéri ! Mais je sais à quel point le chocolat a dû te manquer durant ces trois semaines ! Alors mange seulement !
- Non, non ! J’insiste !

Tamama a alors craqué la barre chocolatée en deux, puis m’a tendu l’un des deux morceaux tout en me disant…

- Tiens !
- Bon… Si tu insistes. Merci, mon chéri.

J’ai alors pris le morceau de chocolat que Tamama me tendait, puis nous avons chacun mangé notre moitié de barre chocolatée. Après cela, Tamama a tout de suite repris…

- Bon, j’y vais ! On se retrouve chez les Hinata dans quelques minutes ?
- Oui, bien sûr. A tout de suite !
- A tout de suite !

Tamama s’est donc téléporté jusqu’à la maison Hinata. J’ai alors pensé…

- (Bien ! Maintenant qu’il est parti…)

Je me suis ensuite trouvé un endroit où il n’y a personne, puis… je me suis soulagé la vessie…

- Aaaah ! Ça fait du bien !

Une fois ma vessie soulagée, je suis reparti en direction de la maison Hinata.
Lorsque je suis arrivé devant la maison Hinata, je pouvais entendre Keroro et Natsumi hurler depuis l’extérieur…

(16h10)

- Mademoiselle Natsumi !!! J’exige que vous m’en payer une nouvelle !!!
- Je te dis que ce n’est pas moi qui t’ai volé ta figurine, grenandouille !!!

Je n’ai alors pu m’empêcher de penser…

- (Eh ben, ça barde.)

Je me suis donc avancé jusqu’à la porte de la maison Hinata, puis j’ai appuyé sur la sonnette. Au moment où j’ai sonné, j’ai remarqué une trace de chocolat sur la sonnette. J’ai alors pensé en rigolant…

- (Ha-ha ! Ça doit être les empreintes de chocolat que Tamama a laissé lorsqu’il a sonné à la porte !)

Tamama m’a ensuite ouvert la porte. Alors que les hurlements de Keroro et de Natsumi devenaient toujours plus forts, Tamama m’a salué d’une faible voix…

- Euh… Resalut, papa.
- Resalut, fiston ! Je peux savoir ce qui se passe ?
- C’est la guerre ici. Tout de suite après l’arrivée de Natsumi, le sergent et elle ont commencés à se disputer. Et ils ne semblent pas vouloir s’arrêter.
- *Soupir* J’ai compris. Reste là, fiston ! Je vais aller voir.

Je suis donc suivis les hurlements de Keroro et Natsumi en montant à l’étage. J’ai alors vu nos deux amis en train de se disputer juste devant la porte de la chambre de la jeune Hinata. J’ai commencé par leur faire signe…

- Euh… Sergent ? Mademoiselle Natsumi ?

Mais ils n’ont même pas remarqué ma présence. Keroro et Natsumi ont donc continués de se hurler dessus…

- C’est vous qui avez égaré ma figurine !!! C’est donc à vous de m’en repayer une nouvelle !!!
- Si t’avais fait le ménage ce matin comme je te l’avais demandé, je n’aurais pas eu à te confisquer ta figurine !

J’ai une nouvelle fois essayé de leur faire signe…

- Hé oh ! Je suis là !
- Ce n’est pas une excuse, mademoiselle Natsumi !!! D’autant que c’était un model très rare que vous avez perdu !!! J’exige que vous m’en repayer un nouveau !!!
- Et puis quoi encore !?

Mais il n’y avait rien à faire… il continuait de se disputer. J’ai alors pris une grande inspiration… puis j’ai hurlé de toutes mes forces…

- Hééé !!!
- !?/!?

Keroro et Natsumi ont alors tourné la tête dans ma direction l’air surpris. Puis je leur ai demandé tout en tenant une seringue dans chaque main…

- Vous voulez que je vous anesthésie pour vous calmer !?

Keroro et Natsumi se sont donc calmés. Puis je leur ai dit…

- Venez avec moi. Nous allons discuter de tout ça dans le salon.

Nous sommes donc redescendus au rez-de-chaussée pour aller dans le salon.
Une fois dans le salon, j’ai fait s’assoir Keroro sur un canapé et Natsumi sur le canapé installé juste en face. Tamama et moi moi-même nous nous sommes placé sur la table situé juste entre les deux canapé, puis j’ai demandé…

- Bien… Maintenant que vous êtes calme, j’aimerais savoir, sans que vous vous énerviez, ce qui se passe. Sergent, dites-moi calmement pourquoi vous vous disputiez avec mademoiselle Natsumi.
- Elle m’avait promis de me rendre la figurine Gundam qu’elle m’a confisqué si je faisais le ménage complet de la maison ! Je l’ai fait, mais maintenant elle prétend l’avoir égaré ! J’exige qu’elle m’en repaie une nouvelle !

Après avoir entendu la version de Keroro, j’ai demandé à Natsumi…

- D’accord. Mademoiselle Natsumi, confirmez-vous ce que le sergent vient de dire ?
- Oui, c’est vrai ! Avant de partir à l’école, je lui ai confisqué sa figurine parce qu’il n’a pas fait le ménage qu’il aurait dû faire ce matin. Puis je lui ai dit que s’il faisait le ménage complet de la maison durant mon absence, « peut-être » que je lui rendrais sa figurine. Mais lorsque je suis revenue de l’école, sa figurine avait disparu.
- Je vois. Et personne n’a pu entrer dans votre chambre pour la prendre, mademoiselle Natsumi ?
- Bah non ! J’ai exprès fermé la porte à clé pour être sûr que cette grenandouille n’aille pas récupérer sa figurine dès l’instant où j’aurais le dos tourné !
- Vous avez donc fermé la porte à clé. Il n’y avait donc aucun moyen d’entrer dans votre chambre ?
- Eh bien… comme il fait un temps magnifique, j’ai laissé la fenêtre de ma chambre ouverte. Donc…

Keroro a donc interrompu Natsumi en l’accusant…

- J’ai compris ! Vous avez volé ma figurine en passant par votre fenêtre !

Folle de rage, Natsumi lui a donc répondu…

- Mais t’es stupide, grenandouille !!? Comment j’aurais pu passer par ma fenêtre !? Ma chambre se situe 1er étage !

J’ai alors dit à Keroro…

- Sergent, ce n’est pas pour vous contredire, mais vous n’avez aucune preuve que Natsumi ait volé votre figurine.

Mais Keroro a immédiatement répondu…

- Tu as raison, Tonyny ! Et c’est pour ça que je vais immédiatement mener mon enquête ! Veuillez m’excuser !

Sans que nous sachions pourquoi, Keroro s’est brusquement précipité dans la salle de bain.
Une minute plus tard, à notre grande surprise, Keroro est finalement ressortit de la salle de bain vêtu d’une nouvelle tenue. Il s’est ensuite avancé vers nous tout en disant…

- Lorsque j’aurai terminé mon enquête, je prouverai aux yeux de tous, la culpabilité de mademoiselle Natsumi…

Puis Keroro a pointé du doigt tout en disant d’une forte voix…

- Parole de Keroro Layton !!!

(Ici sera placée une image de Keroro Layton bientôt)

Lorsque j’ai entendu Keroro crier ça…

- !!!

Ça m’a fait un choc. Je n’ai pu m’empêcher de penser…

- (Layton… VS… Wright.)

Sans attendre une seconde de plus, je me suis avancé vers Keroro, puis je lui ai demandé…

- Comment vous êtes-vous procurez ces vêtements !?
- Facile ! J’ai utilisé ma Kero Ball !
- Vraiment !? Est-ce que je peux vous emprunter votre Kero Ball juste une minute, s’il vous plait ?
- Euh… Oui, si tu veux.

Keroro m’a alors prêté sa Kero Ball. Je lui ai ensuite demandé…

- Comment je fais apparaître la tenue que je veux ?
- Il te suffit d’appuyer sur ce bouton tout en pensant à la tenue que tu veux.
- D’accord ! Merci ! Je reviens dans une minute !

Je me suis donc précipité à mon tour dans la salle de bain. Une fois à l’intérieur, j’ai fait apparaître la tenue que je voulais. Tout en enfilant la tenue que je venais de faire apparaître, après avoir regardé autour de moi, je n’ai pu m’empêcher de penser…

- (Bah dis-donc, Keroro prétend avoir fait le ménage complet de la maison… Pourtant cette salle de bain aurait bien besoin d’être nettoyée.)

Une minute plus tard, à la grande surprise de tout le monde, je suis finalement ressortit de la salle de bain vêtu d’une nouvelle tenue. Je me suis ensuite avancé vers eux tout en disant…

- Keroro Layton… Pendant que vous mènerez votre enquête, je prendrai le témoignage de tous les éventuels témoins. Et lorsque j’en aurai terminé, je prouverai aux yeux de tous l’innocence de mademoiselle Natsumi…

Puis j’ai pointé du doigt tout en disant d’une forte voix…

Spoiler:
 

Keroro et moi nous nous sommes regardés dans les yeux sans dire le moindre mot. Le genre de regard qu’on lance à son plus grand rival.
Tamama s’est alors interposé entre nous, puis a dit…

- Ecoutez, ce n’est pas la peine d’en arriver là. Je vais demander à Momoka de commander exactement la même figurine que vous avez perdu, sergent !

Mais Keroro et moi n’avons même pas répondu à Tamama. Nous avons continué à nous regarder dans les yeux durant plusieurs secondes. Puis Keroro a finalement répondu avec un léger sourire…

- Très bien, Tonynyx Wright ! Menez vos interrogatoires, je mènerai mon enquête ! Et vous allez perdre !
- Je vous conseille de trouver des preuves en béton, Keroro Layton ! Car je prouverai l’innocence de mademoiselle Natsumi ! (J’en reviens pas ! C’est la première fois que j’entends Keroro me vouvoyer ! Ça prouve qu’il me voit comme un adversaire de taille !)

Alors que Keroro et moi continuions de regarder dans les yeux, Natsumi a soudainement demandé…

- Dites, comme il va y avoir un « procès »… il nous faut un juge, non ?
- !/!

Keroro et moi avons brusquement tournés vers la tête vers Natsumi, puis nous avons dit exactement en même temps…

- C’est vrai, ça !

J’ai alors dit à Keroro Layton…

- Nous pourrions demander à Angol Mois !
- Elle est en train de dormir. Et je ne tiens pas à la réveiller.

Tamama a alors dit avec un immense sourire…

- Bah voilà ! Vous ne pouvez pas faire de procès sans juge ! Alors oublions cette idée de procès et je demanderai à Momoka de commander une nouvelle figurine !
- Humm…

A force de réfléchir pour trouver un juge…

- !!!

Je me suis soudainement souvenu d’un RP que j’avais fait un jour sur le chatbox du forum « La chambre de Keroro » : Lors de ce RP, un procès avait eu lieu. Et le juge n’était autre… que Mariri.
J’ai alors dit à tout le monde…

- C’est bon ! Je nous ai trouvé un juge ! Je dois juste passer un coup de fil !

Keroro m’a donc répondu…

- D’accord ! Passez votre coup de fil, Tonynyx Wright ! Moi je commence mon enquête !
- D’accord, Keroro Layton.

J’ai alors composé le numéro de Mariri. Lorsqu’elle a décroché…

- Allo ?
- Allo ! Mariri ? C’est moi, Tonyny !
- Oh ! Salut, Tonyny ! Tu vas bien ?
- Ça va très bien, merci ! Ecoute, il va y avoir un procès ici, mais il nous manque un juge. Et je n’ai pas oublié que tu as déjà été juge lors d’un RP que l’on a fait ensemble. Est-ce que tu veux bien venir chez les Hinata pour être le juge dont nous avons besoin, si ça ne t’embête pas ?
- Tu plaisantes !? J’en serais très heureuse ! Je pars immédiatement !
- Je te remercie, Mariri ! A tout de suite !

Tout de suite après avoir raccroché avec Mariri, il était temps de commencer mon interrogatoire. J’ai commencé en disant…

- Bien ! Pour commencer, il me faut un endroit pour interroger les témoins ! Mademoiselle Natsumi, Keroro Layton va probablement mener son enquête dans votre chambre, elle n’est donc pas disponible. Pourrais-je emprunter la chambre de monsieur Fuyuki pour interroger individuellement chaque témoin ?
- Bien sûr ! Il ne termine l’école que plus tard.
- Très bien ! Nous allons commencer avec vous, mademoiselle Natsumi. Veuillez me suivre.
- D’accord.

Natsumi et moi sommes donc allés dans la chambre de Fuyuki.
Une fois dans la chambre, j’ai placé deux chaises l’une face à l’autre. Je me suis assis sur l’une d’elle, puis j’ai dit à Natsumi…

- Asseyez-vous, mademoiselle Natsumi.

Une fois Natsumi assise face à moi, j’ai commencé par lui expliquer…

- Mademoiselle Natsumi… Keroro Layton va tout faire pour vous accuser coupable du vol de sa figurine. J’ai donc besoin d’absolument tous les détails pour prouver votre innocence.
- D’accord.
- Bien ! Je vous ai entendu dire que avez confisqué la figurine de Keroro parce qu’il n’a pas fait le ménage ce matin contrairement à ce qui était convenu. Dites m’en un peu plus.
- D’accord…

Témoignage de Natsumi numéro 1 :

- Lorsque je suis rentrée à la maison lors de la pause de midi, j’ai tout de suite remarqué que le ménage n’avait pas été fait, alors qu’il était convenu que grenandouille s’en occupe ce matin. Lorsque j’ai eu fini de préparer le déjeuner, cette grenandouille a finalement pointé le bout de son nez. Mais tout de suite après avoir fini de manger, il est repartit dans sa chambre. Je savais donc très bien que cette grenandouille n’allait pas faire le ménage si je ne la menaçais pas. Donc juste avant de partir pour l’école, je suis entrée dans sa chambre. Il était en train de monter l’une de ses figurines. Je la lui ai pris des mains, puis je suis allée la placée dans ma chambre. Cette grenandouille m’a bien évidemment supplié de la lui rendre. Je lui ai répondu que s’il faisait le ménage complet de la maison pendant que je serais à l’école, « peut-être » que je lui rendrais sa figurine à mon retour.
- Très bien ! J’ai juste une ou deux questions à vous poser sur votre témoignage : Si je reprends ce que vous avez dit tout à l’heure, après avoir placé la figurine de Keroro dans votre chambre, vous avez fermé la porte à clé. C’est bien ça ?
- C’est ça !
- Et êtes-vous absolument certaine, que dans toute cette maison, votre clé est la seule qui ouvre la porte de votre chambre ?
- Oui !
- D’accord. Donc nous sommes d’accord avec le fait que le coupable est obligatoirement passé par la fenêtre !
- Oui !
- Très bien ! Une dernière question : Vous avez dit au sergent que s’il faisait le ménage de la complet de la maison, vous le rendriez sa figurine. C’est bien ça ?
- Oui… Enfin, « peut-être » que je la lui rendrais.
- Il était donc possible que Keroro nettoie toute la maison pendant que vous étiez à l’école ?
- Oui. Il faut à peu près deux heures à la grenandouille pour nettoyer complètement la maison, et j’avais école de 14h à 16h. Donc, le temps que je rentre de l’école, il aurait eu terminé de faire le ménage.
- Je vois. Merci pour ces précisions.

J’ai alors pris note de tout ça, puis j’ai repris…

- Maintenant, oublions l’histoire de cette punition et concentrons-nous sur où vous étiez à l’heure du crime.
- Comment ça ?
- La figurine a forcément été volé entre le moment où vous l’avez placé dans votre chambre et le moment où vous êtes revenue de l’école. Il faut donc que vous me disiez ce que vous avez fait entre ces deux moments.
- D’accord.

Témoignage de Natsumi numéro 2 :

- Tout de suite après avoir dit à la grenandouille que je lui rendrais sa figurine s’il faisait le ménage, j’ai entendu Koyuki m’appeler de l’extérieur de la maison pour que nous allions ensemble à l’école. J’ai donc pris mon cartable, puis je suis sorti de la maison. Koyuki et moi sommes donc allées à l’école. Mais nous n’avons eu école que jusqu’à 15h, car le cours de 15h à 16h a été annulé. Mais je ne suis pas tout de suite rentrée à la maison : Koyuki et moi en avons profité pour faire un tour en ville. Je suis donc rentrée à la maison vers… 15h55-16h. Lorsque je suis entrée dans la maison, j’ai tout de suite remarqué que le ménage avait été fait. Dès l’instant où il m’a vu entrer, grenandouille m’a immédiatement supplié de lui rendre sa figurine. Je suis donc allée dans ma chambre pour déposer mon cartable et « peut-être » lui rendre sa figurine. Mais lorsque je suis entrée dans ma chambre, la figurine avait disparu.
- Je vois. (Natsumi est donc rentrée à la maison a peu près en même temps Tamama.) Bien, j’ai à nouveau quelques questions à vous poser !
- D’accord.
- Vous avez dit que Koyuki vous a appelé depuis l’extérieur de la maison pour que vous alliez à l’école ensemble, c’est bien ça ?
- Oui.
- Hormis Koyuki elle-même, quelqu’un peut-il prouver ça ?
- Euh… Oui ! Dororo ! Il était avec elle lorsqu’elle m’attendait devant la maison !
- Très bien ! J’en prends note !

Tout de suite après avoir pris note de cela, j’ai repris…

- J’ai une dernière question : Selon votre témoignage, vous êtes rentrée à la maison un tout petit peu avant 16h, c’est bien ça ?
- Oui, à peu près.
- Cela correspond à l’heure à laquelle Tamama et moi nous nous sommes séparés et qu’il s’est téléporté chez vous. Est-ce que vous l’avez vu à ce moment-là ?
- Euh… Je l’ai vu une fois entrée dans la maison.
- Je vois. Il a donc dû arriver une ou deux minutes avant vous.
- Probablement.
- Très bien ! Bon, je n’ai plus de questions à vous poser ! Je vous remercie pour toutes ces réponses !
- C’est plutôt moi qui te remercie pour ton aide.
- Mais je vous en prie ! Bien, en redescendant au rez-de-chaussée, pourriez-vous demander à Tamama de venir, s’il vous plait ? Je dois juste lui poser une ou deux questions.
- D’accord.

Natsumi s’est donc levée de sa chaise, puis est redescendue au rez-de-chaussée et a demandé à Tamama de venir me voir.
Quelques secondes plus tard, Tamama est entré dans la chambre, l’air triste. Je lui ai donc demandé…

- Ça va, mon chéri ?

Puis il m’a répondu d’une faible voix…

- Oui, ça va.
- Tu veux bien t’assoir, s’il te plait ?
- D’accord.

Tamama est donc assis sur la chaise. Puis je lui ai dit…

- Bien, comme nous avons passé l’après-midi ensemble dans le parc, je n’aurais que très peu de questions à te poser. Cela ne t’embête pas ?
- Si tu veux.
- Je te remercie, mon chéri ! Alors, selon le témoignage de Natsumi, tu serais arrivé chez les Hinata une ou deux minutes avant elle. C’est bien ça ?
- Oui.
- Est-ce que tu as remarqué quelque choses de suspect entre le moment où tu es arrivé devant la maison Hinata jusqu’au moment où Natsumi est rentrée de l’école ?

Témoignage de Tamama :

- Non. Comme tu le sais, je me suis téléporté devant la maison Hinata tout de suite après que nous ayons mangé la barre chocolatée, tous les deux. Lorsque je suis arrivé, j’ai immédiatement sonné à la porte. Après une minute d’attente, le sergent est venu m’ouvrir la porte. Puis Natsumi est arrivée une ou deux minutes après moi.
- Je vois. Et c’est donc là que Keroro a supplié Natsumi de lui rendre sa figurine, mais que lorsqu’elle est retournée dans sa chambre, la figurine avait disparu ?
- Oui.
- Très bien ! C’est tout ce que j’avais à te demander !
- D’accord.
- Je vais redescendre au rez-de-chaussée avec toi. Je vais aller interroger Kururu dans son laboratoire. Il a peut-être vu quelque chose. En tout cas, je te remercie pour ta coopération, fiston.
- De rien. Mais bon, je ne pense pas que mon témoignage va t’être d’une grande aide.
- Détrompe-toi, Tamama ! Le moindre détail peut avoir de l’importance !

Après que nous soyons descendu de nos chaises, alors que Tamama allait quitter la chambre, je l’ai soudainement interrompu en l’appelant…

- Mon chéri !

Puis j’ai posé ma main sur mon épaule. Au moment où Tamama a tourné la tête dans ma direction, je lui ai dit avec un immense sourire…

- Je sais que tu n’es pas très content de toute cette histoire de procès. Mais ne t’inquiète pas… dès que j’aurai prouvé l’innocence de Natsumi, tout sera terminé !
- Ok.

Tamama et moi sommes donc redescendu au rez-de-chaussée. En passant dans le salon, à ma grande surprise…

- !!!

J’ai aperçus Keroro Layton assis sur le canapé en train de jouer à la Nintendo 3DS. Je lui ai donc demandé d’une voix surprise…

- Ke… Keroro Layton !? Qu’est-ce que vous faites là !?

Il a tourné la tête dans ma direction, puis m’a dit…

- Tiens ! Tonynyx Wright ! Tu en as terminé avec tes p’tits interrogatoires ?
- Euh… Non. Je dois encore questionner quelques personnes.
- D’accord ! Prend tout ton temps ! J’aurai peut-être même le temps de terminer mon jeu d’ici que tu ais terminé !

Je n’ai alors pu m’empêcher de penser…

- (Il essaye de me déstabiliser. Mais ça ne prend pas avec moi !) Ve… Veuillez m’excuser, je dois aller interroger Kururu !

Mais Keroro Layton m’a immédiatement répondu…

- Je vais te faire gagner un peu de temps : L’adjudant Kururu n’est pas là ! Il passe sa semaine de vacances sur Keron.
- D’accord. Dans ce cas, il ne me reste plus qu’à aller interroger Giroro et Zéroro.

C’est alors que quelqu’un a sonné à la porte…

*Ding-dong*

J’ai alors immédiatement dit…

- Ah ! Ça doit être notre juge ! Tamama, tu veux bien aller lui ouvrir, s'il te plait ?
- D’accord.
- Keroro Layton, pendant que je vais questionner les dernières personnes, vous voulez bien préparer la pièce pour le procès ?

Keroro Layton m’a alors répondu tout en continuant à jouer sur sa 3DS…

- Ok ! Et prends tout ton temps pour tes interrogatoires !
- (Grrr ! Il m’énerve ! En plus il a déjà arrêté de me vouvoyer !)

Je suis ensuite allé sous la tente de Giroro. Une fois à l’intérieur, j’ai en effet vu Giroro allongé sur le sol. Il avait toujours son bras et sa jambe cassée. Et j’ai également vu Zéroro qui se tenait auprès de lui.
Je les ai donc salués…

- Euh… Salut, Giroro ! Bonjour, Zéroro !

Les deux kerons m’ont alors regardé l’air surpris de me voir vêtu ainsi, puis m’ont demandé exactement en même temps…

- Tonyny…?/Docteur Tonyny…? C’est toi !?/C’est vous !?
- Pas exactement ! Aujourd’hui je suis Tonynyx Wright ! Avocat de mademoiselle Natsumi !

Giroro m’a alors immédiatement demandé…

- L’avocat de Natsumi…!? Pourquoi !?
- Mince ! C’est vrai, vous n’êtes pas au courant ! Je vais vous expliquer très rapidement !

J’ai alors tout expliqué à Giroro et Zéroro.
Une fois l’explication terminée…

- Et voilà tout l’histoire !

Alors que Giroro semblait enrager sur le fait que Keroro accuse Natsumi d’avoir volé sa figurine, Zéroro m’a demandé…

- Et qu’est-ce que tout cela a à voir avec nous ?
- Il me faut le plus détails possible pour pouvoir prouver l’innocence de mademoiselle Natsumi. J’ai donc besoin de vous poser quelques questions. Je vais commencer avec toi, Zéroro !
- Euh… Très bien, je vous écoute.
- Selon le témoignage de mademoiselle Natsumi, tu serais venu accompagner de mademoiselle Koyuki au moment où ces demoiselles partaient pour l’école. C’est bien cela ?

Témoignage de Zéroro :

- C’est exact. Au moment où dame Koyuki s’est rendue ici pour aller à l’école avec mademoiselle Natsumi, je l’ai accompagné pour aller veiller sur Giroro.
- Je vois. Tu as donc passé tout l’après-midi avec Giroro ?
- Oui. Je voulais être sûr qu’il ne manque de rien. Je suis donc resté auprès de lui depuis le début de l’après-midi.
- Je vois. Et tu n’aurais rien vu ou entendu d’anormal ?
- Non.
- Très bien. J’en prends note.

Après avoir pris note du témoignage de Zéroro, j’ai repris…

- Bien ! Je crois que j’ai tout ce qu’il me faut ! Je n’ai pas besoin de questionner Giroro : vu ton témoignage et vu son état, il n’a pas pu faire ni voir grand-chose. Bon, il faut que j’y aille ! Je reviendrai vous voir quand tout sera terminé !

Mais alors que j’allais ressortir, Giroro m’a interrompu…

- Une minute, Tonyny !
- ?

Lorsque je me suis retourné, Giroro était en train de s’aider de sa béquille pour se lever. Je me suis donc précipité vers lui tout en lui disant d’une voix paniquée…

- Giroro ! Reste couché ! Tu n’es pas en état de te lever !

Zéroro a immédiatement enchainé…

- Le docteur Tonyny a raison, Giroro ! Il faut que vous restiez couché !

Mais Giroro a immédiatement répondu…

- Je vais bien ! Je tiens à tout prix à voir le moment où tu vas clouer le bec à Keroro en prouvant l’innocence de Natsumi !
- !

Une fois entièrement debout sur sa béquille, Giroro a tourné la tête dans ma direction, puis a levé le pouce tout en me disant avec un immense sourire…

- Natsumi et moi on compte sur toi… Tonynyx Wright !
- !

Je suis alors resté silencieux quelques secondes, puis je lui ai répondu, également en levant le pouce et en esquissant un immense sourire…

- Tu peux compter sur moi, Giroro !

Giroro, Zéroro et moi nous nous sommes donc dirigés vers le salon.
C’est maintenant… que le procès allait véritablement commencer.
A suivre…

_________________


Dernière édition par Tonyny le Sam 29 Avr - 22:43, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonyny
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 473
Age : 24
Localisation : La Terre. "Pokopen" pour les kerons.
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: Hors-série de Tonyny 1 : Les aventures de Tonyny...   Mar 9 Aoû - 13:40

Chapitre spécial : Keroro Layton VS Tonynyx Wright : Volte-face chez les Hinata 2ème partie

Lorsque Giroro, Zéroro et moi sommes rentrés dans le salon, Keroro était toujours assis sur le canapé et jouait sur sa 3DS. Je lui ai alors demandé d’une voix énervée…

- Keroro Layton ! Je croyais vous avoir demandé de préparer le salon pour le procès !
- T’énerve pas, Tonynyx ! Je vais le faire !

Keroro Layton a alors pris sa Kero Ball, puis a appuyé sur l’un des bouton, ce qui, à notre grande surprise, a transformé le salon en une salle de procès.
J’ai été très impressionné…

- Waouh ! Pas mal !

Puis j’ai demandé…

- Et où est notre cher juge ?

Ce à quoi Tamama a répondu…

- Elle est dans la salle de bain, elle en train de se changer.
- Se changer ?

C’est alors que j’ai entendu quelqu’un dire d’une forte voix…

- Je suis prête !

Lorsque j’ai tourné la tête dans la direction d’où venait la voix, à ma grande surprise…

- !!!

Spoiler:
 

J’ai aperçus Mariri… vêtu en juge.
Alors que j’étais bouche bée, j’ai demandé à Mariri…

- Ma… Mariri…?
- Salut, Tonyny !
- Euh… Salut, Mariri. Merci d’être venu.
- Mais je t’en prie !
- Bon, et bien… je pense que nous allons pouvoir commencer !
- Oui ! Tout le monde en place, je vous prie !

Tout le monde a pris sa place dans la salle de procès. Puis nous avons commencés.
Mariri a alors donné un coup de marteau, puis a déclaré…

- Je déclare la séance ouverte pour le procès de mademoiselle Natsumi Hinata.

Keroro Layton puis moi avons répondu…

- L’accusation est prête, Votre Honneur.
- La défense est prête, Marir… Euh, Votre Honneur.

Le juge Mariri a ensuite repris…

- Monsieur Keroro Layton. Veuillez faire votre déclaration à la cour.
- Merci, Votre Honneur. L’accusée, mademoiselle Natsumi, a volé un modèle de figurine Gundam très rare. Et suite à l’enquête que j’ai mené, je peux prouver qu’elle est bien l’auteur de ce vol. Et j’ai également trouvé la raison qui a poussé l’accusée à commettre ce crime.
- Je vois. Merci, monsieur Keroro Layton. Nous pouvons commencer. Monsieur Keroro Layton. Veillez nous faire part de ce que votre enquête vous a fait découvrir.
- Avec plaisir, Votre Honneur !

Je ne pouvais alors m’empêcher de penser…

- (Waouh ! Moi qui avais peur que Mariri se sache pas porter son rôle de juge… elle le porte à la perfection.)

Keroro Layton a alors repris…

- Comme vous le savez tous, en début d’après-midi, l’accusée m’a INJUSTEMENT confisqué ma figurine pour que je fasse le ménage. Mais lorsqu’elle est rentrée de l’école, alors que je venais de durement faire le ménage complet de la maison, l’accusée « prétend » que ma superbe figurine a disparu. Mais je sais qu’elle ment !

La juge Mariri a alors dit…

- Venez en au fait, monsieur Keroro Layton.
- Avec grand plaisir, Votre Honneur !

Déposition de Keroro Layton :

- En réalité, tout de suite après m’avoir confisqué ma figurine, lorsqu’elle est sortie de la maison, l’accusée n’est pas immédiatement partie pour l’école : En effet, la fenêtre de la chambre de l’accusée était ouverte. Donc, avant de se rendre à l’école, l’accusée est allée jusqu’à sa fenêtre, est rentrée dans sa chambre ainsi, puis a volé la figurine !

Natsumi a immédiatement hurlé…

- Non mais c’est une blague !!! Ma chambre est au 1er étage !!! Comme j’aurais pu passer par la fenêtre de ma chambre !!?

Le juge Mariri a alors donné un coup de marteau, puis a demandé à Natsumi…

- Mademoiselle Natsumi ! Je vous prierais de vous calmer ! C’est mon premier avertissement !
- Euh… Oui, Votre Honneur.
- Monsieur Keroro Layton, l’accusée n’a pas tort sur ce point. Veuillez nous expliquer comment mademoiselle Natsumi aurait bien pu passer par la fenêtre de sa chambre alors que celle-ci se situe au 1er étage.
- Mais j’y venais justement, Votre Honneur ! Lors de mon enquête, j’ai remarqué la présence d’une échelle placée non loin de la fenêtre de la chambre de l’accusée ! Cette échelle est censée se trouver dans le garage ! Que fait-elle en dehors du garage, je vous le demande !

Natsumi a une nouvelle fois hurlé…

- Mais c’est complètement stupide !!! Je n’ai pas touché à cette échelle de toute la journée !!!

La juge Mariri a une nouvelle fois donné un coup de marteau, puis a demandé à Natsumi d’une voix menaçante…

- Mademoiselle Natsumi ! C’est mon deuxième avertissement ! Un mot de plus et je fais évacuer la salle !
- Euh… Oui, Votre Honneur. Veuillez m’excuser.
- Je vous remercie. (Kyaah ! Comme j’ai toujours trop rêvé de dire ça !) Humm… La cour accepte cette échelle comme pièce à conviction. Maintenant, je souhaiterais poser une question à l’accusation !

Keroro Layton a donc répondu…

- Je vous écoute, Votre Honneur !
- Vous avez prétendu avoir également trouvé le mobile du crime, n’est-ce pas ?
- Mais qu’est-ce que vous racontez, Votre Honneur !? J’ai dit avoir trouvé la raison qui a poussé l’accusée à commettre le crime ! Je n’ai pas dit avoir trouvé son téléphone portable !
- …

Je n’ai alors pu m’empêcher de penser…

- (Dites-moi que je rêve ! Il a confondu « le mobile du crime » avec « le téléphone mobile » !)

La juge Mariri a alors repris…

- Euh… Oui. C’est bien ce que je vous ai demandé, monsieur Keroro Layton.
- En effet, Votre Honneur. Je sais pourquoi l’accusée a commis ce crime !
- Nous vous écoutons.
- La figurine volée est un modèle très rare ! Je pense que je n’ai pas besoin de vous rappeler que Mutsumi, un « très bon ami » de l’accusée, est tout comme moi un grand fan de ces figurines ! L’accusée aurait donc volé ma figurine…

Puis Keroro Layton a terminé sa phrase tout en pointant Natsumi du doigt…

- Pour l’offrir à son ami Mutsumi !

Alors que tout le monde commençait à s’agiter dans les tribunes, la juge Mariri a donné plusieurs coups de marteau, puis a demandé…

- Silence ! Silence, je vous prie !

Une fois le calme revenu, Mariri a repris…

- Bien. La déposition de monsieur Keroro Layton est en effet assez intéressante et peu réfutable. Monsieur Tonynyx Wright. Souhaitez-vous mener un contre-interrogatoire ?
- Oui, Marir… Euh, Votre Honneur !
- Très bien ! Allez-y !
- (C’est maintenant que le combat commence ! Mademoiselle Natsumi est innocente ! Il y a donc forcément une contradiction dans le témoignage de Keroro Layton ! Il faut juste que je la trouve !)

Contre-interrogatoire :

- Keroro Layton. Vous prétendez que tout de suite après vous avoir confisqué votre figurine, juste avant d’aller à l’école, ma cliente serait passer par la fenêtre de sa chambre à l’aide de l’échelle que vous avez trouvé non loin de cette fameuse fenêtre, puis aurait volé votre figurine. C’est bien cela ?
- En effet !

(Musique d’ambiance) :
https://www.youtube.com/watch?v=fR4P8o95WPA

J’ai alors répondu à cela…

- Objection ! Lorsque ma cliente est sortie de la maison, elle n’était pas toute seule… mademoiselle Koyuki est venue la chercher ! Et donc si ma cliente aurait utilisé l’échelle pour aller jusqu’à sa chambre… mademoiselle Koyuki l’aurait forcément vu !

Keroro Layton a alors répondu…

- Objection ! Tonynyx. Tu as interrogé toutes les personnes que se trouve dans cette salle de procès. Or, je ne vois pas mademoiselle Koyuki. Ce qui veut dire que tu n’as pas prit son témoignage. Et cela veut donc dire que tu ne peux pas prouver que Koyuki était bien avec elle !

Ce à quoi j’ai répondu…

- Objection ! Il est vrai que je n’ai pas pris le témoignage de mademoiselle Koyuki ! Pour la simple et bonne raison…

J’ai alors terminé ma phrase tout en pointant du doigt…

- Que le caporal-chef Zéroro l’accompagnait !
- ARGH !
- Ce qui nous fait un témoin !
- (J’en reviens pas ! Il a détruit toute ma théorie en un instant !)

Voyant Keroro Layton angoissé, j’ai repris d’une voix fier…

- Et puis, entre nous, Keroro Layton, pourquoi ma cliente se serait-elle donné la peine de monter l’échelle ? Son amie Koyuki est une ninja ! Elle aurait pu aller jusqu’à la chambre de ma cliente sans utiliser la moindre échelle !
- Euh…

(Vous pouvez couper la musique)

Keroro Layton est resté silencieux le temps de quelques secondes, puis a soudainement éclaté de rire…

- HA-HA-HA-HA-HA !!!!!
- ?
- Toutes mes félicitations, Tonynyx Wright ! Tu viens de dire devant tout le monde se qui s’est réellement passé !
- Pardon ?
- La véritable voleuse n’est autre que Koyuki ! Comme tu l’as si bien dit, Koyuki est amie avec l’accusée ! L’accusée a donc tout simplement demandé à son amie de voler la figurine pour elle !
- (Que… QUOI !!?)
- Et le témoignage de Dororo ne vaut rien dans ce cas : Etant également un ninja, il a très bien pu aider mademoiselle Koyuki à commettre ce vol !
- (J’en reviens pas ! Comment ai-je pu gaffer à ce point !?)

(Musique d’ambiance) :
https://www.youtube.com/watch?v=r_kEKW_lL5k&

Alors que tout le monde s’agitait dans les tribunes, la juge Mariri a donné plusieurs coups de marteau, puis a demandé…

- Silence ! Je demande le silence !

Une fois le calme revenu, la juge Mariri a repris…

- Monsieur Tonynyx Wright. La déclaration que vient de faire monsieur Keroro Layton est en effet très intéressante. Avez-vous une preuve qui prouverait que mademoiselle Koyuki n’est pas l’auteur de ce vol ? Dans le cas contraire, je n’aurais d’autre choix que de faire venir mademoiselle Koyuki ainsi que son ami Dororo à la barre pour leur demander de témoigner.
- (Ok ! Calme-toi, Tonyny ! Tu peux encore rattraper le coup ! Réfléchissons calmement. Est-ce que je dois demander à la cours de faire venir Koyuki et Zéroro à la barre pour avoir leur déposition ou est-ce que j’ai une preuve qui prouve que ni elle ni Zéroro n’aient pu commettre ce vol ?)

J’ai réfléchis le temps de quelques secondes entre ces deux choix qui s’offraient à moi, puis j’ai finalement répondu à la juge…

- Marir… Euh, Votre Honneur. Il ne sera pas nécessaire de faire venir mademoiselle Koyuki et Zéroro à la barre. Je détiens la preuve que ni l'un ni l'autre n’aient pu commettre ce vol !
- Très bien. Nous vous écoutons.

(Vous pouvez couper la musique)

J’ai alors repris en demandant à Keroro Layton…

- Keroro Layton. Vous prétendez avoir trouvé une échelle non loin de la fenêtre de l’accusée. C’est bien ça ?
- Euh… Oui.
- Dans ce cas, si c’était réellement Koyuki et/ou Zéroro qui avaient commis ce crime…

Puis j’ai terminé ma phrase tout en pointant du doigt…

- Pourquoi l’échelle se trouverait-elle là !!?
- ARGH !!!

(Musique d’ambiance) :
https://www.youtube.com/watch?v=Y3R8tkvlAlk

La juge Mariri m’a donc demandé…

- Où voulez-vous en venir, Tonynyx Wright ?
- C’est très simple, Marir… Euh, Votre Honneur : Si mademoiselle Koyuki et/ou Zéroro avaient bel et bien commis ce vol, ni l’un ni l’autre n'auraient eu besoin de cette échelle ! Ce sont des ninjas, après tout !
- En effet, la défense marque un point.
- (Ouf ! On peut dire que j’ai bien rattrapé le coup !)

La juge Mariri a alors tourné la tête vers Keroro Layton, puis lui a demandé…

- Monsieur Keroro Layton. Avez-vous quelque chose à ajouter ?
- (Grrr ! J’en reviens pas ! Il a de nouveau détruit ma théorie !)

J’ai alors repris en rigolant…

- Alors, Keroro Layton…? Vous auriez peut-être dû passer plus de temps sur votre enquête que sur votre 3DS !
- (Grrr ! Tonynyx Wright !)

La juge Mariri lui a donc une nouvelle fois demandé…

- Monsieur Keroro Layton. Avez-vous quelque chose à ajouter, oui ou non ?
- *Soupir* Non, Votre Honneur.

(Vous pouvez couper la musique)

Mariri a donc repris…

- Bien. En vue des dernières déclarations par la défense… je déclare l’accusée, mademoiselle Natsumi Hinata… Non coup…
- Bonjour tout le monde !
- !?/!?/!?/!?/!?/!?/!?

Nous avons tous tournés la tête en direction d’où est venu ce bonjour. Puis nous avons constaté avec surprise que la personne qui venait de dire bonjour n’était autre qu’Angol Mois.
Elle nous a ensuite demandé en rigolant…

- Qu’est-ce que vous faites ? Ça à l’air amusant !

Keroro Layton lui a immédiatement dit en hurlant…

- Mademoiselle Mois ! Vous êtes au beau milieu d’un procès ! Vous n’avez pas le droit d’être là ! Sortez d’ici !
- Oh ! Pardon, je ne savais pas ! Je m’en vais ! Juste une chose, sergent : Lorsque je me suis réveillée de ma sieste, j’ai trouvé ça dans ma chambre. Vous avez dû l’oublier !

C’est alors qu’à la grande stupéfaction de tout le monde… moi, inclus…

- !!!!!/!!!!!/!!!!!/!!!!!/!!!!!/!!!!!/!!!!!

Angol Mois a posé devant nous… la figurine volé.
Keroro Layton a alors hurlé de joie…

- Ma figurine !!!

Il s’est alors précipité vers elle, puis l’a serré contre tout en pleurant de joie…

- J’étais tellement inquiet pour…
- ?

A notre grande surprise, Keroro Layton a soudainement arrêté de parler durant plusieurs secondes, puis a brusquement hurlé de rage…

- Elle est cassée !!!
- Quoi !?

Keroro Layton nous a alors montré sa figurine tout en hurlant de rage…

- Quelqu’un a cassé ma superbe figurine !!!

En effet, le bras de la figurine était détaché du reste du corps. J’ai alors demandé à Angol Mois…

- Mademoiselle Mois, est-ce vous qui avez cassé la figurine ?
- Bah non. Elle était déjà comme ça quand je l’ai trouvé.

Keroro a alors repris en hurlant…

- Je veux savoir qui a fait ça !!!

Je lui ai lors répondu…

- Calmez-vous, Keroro Layton ! Personne ici n’a pu casser votre figurine !
- Ah oui !!? Et Natsumi alors !? Je suis sûr que c’est elle qui l’a cassé !

Natsumi a immédiatement répondu en hurlant…

- Mais je te dit que c’est pas moi, stupide grenandouille !!!

J’ai immédiatement répondu à Natsumi…

- Laissez-moi faire, mademoiselle Natsumi !
- …

Puis j’ai expliqué à Keroro…

- Keroro Layton ! J’ai déjà prouvé aux yeux de tous que Natsumi est innocente ! Et de toute façon, comment aurait-elle pu prendre la figurine en passant par la fenêtre de sa chambre, puis aller la placer dans la chambre d’Angol Mois sans repasser par la maison !? Et ça ne peut pas être non plus être Giroro, Zéroro ou Tamama : Giroro a dormis sous sa tente tout l’après-midi ! Zéroro est resté auprès de lui ! Et Tamama était avec moi !

Keroro Layton s’est alors précipité vers moi, ma saisi par mon costume, puis m’a demandé d’une voix colérique…

- Alors si vous êtes si malin, Tonynyx Wright, dites-moi qui m’a cassé ma figurine !!!
- Je vous rappelle, Keroro Layton, que c’est vous l’enquêteur ici ! Comment voulez-vous que je sache qui a cassé votre…

C’est alors que Keroro Layton et moi avons été interrompu par…


Nous avons alors tous tournés la tête… puis nous avons découvert avec surprise… que la personne qui venait d’hurler « Un instant ! » n’était autre… que Tamama.
Alors qu’il avait la main levé, tout en pleurant à chaude larmes, Tamama a dit…

- *Snif* C’est moi… *Snif* C’est moi le coupable.
- !!!!!/!!!!!/!!!!!/!!!!!/!!!!!/!!!!!

Puis j’ai pensé…

- (F… Fiston…?)

A suivre…

_________________


Dernière édition par Tonyny le Sam 6 Mai - 21:43, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonyny
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 473
Age : 24
Localisation : La Terre. "Pokopen" pour les kerons.
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: Hors-série de Tonyny 1 : Les aventures de Tonyny...   Mar 9 Aoû - 13:51

Chapitre spécial : Keroro Layton VS Tonynyx Wright : Volte-face chez les Hinata 3ème partie

Alors que nous étions tous sans voix face à la déclaration de Tamama, j’ai finalement demandé d’une faible voix…

- Fi… Fiston. C’est toi le coupable ?
- *Snif* Oui.
- Mais… c’est impossible ! On a passé tout l’après-midi ensemble, toi et moi !
- *Snif* Non, papa. Rappel-toi. Je me suis rendu chez les Hinata environ 15 minutes avant toi. C’est là que tout s’est passé…

Déposition de Tamama :

- Lorsque je me suis téléporté devant la maison Hinata, j’ai aperçus le sergent en train de sortir les poubelles. Je suis donc allé le saluer. C’est là qu’il m’a expliqué que Natsumi lui avait confisqué sa figurine. J’ai voulu faire plaisir au sergent. Donc tout de suite après que le sergent soit rentré dans la maison pour finir de faire ménage, je me suis téléporté dans la chambre de Natsumi pour prendre la figurine. Mais lorsque je l’ai pris… elle m’a glissé des mains… et je l’ai fait tomber par terre. En la ramassant, j’ai constaté qu’elle était cassée. Puis j’ai soudainement entendu Natsumi arriver. Dans la panique et ne sachant pas quoi faire, je me suis téléporté dans la chambre d’Angol Mois pour y cacher la figurine, puis je me suis à nouveau téléporté dans le salon pour faire comme si de rien n’était.

Alors que nous étions tous bouche bée, Tamama a terminé sa déposition en disant…

- *Snif* C’est moi ! C’est moi qui ai volé la figurine du sergent et qui l’ai cassé ! *Snif* Je suis désolé, sergent !

Après quelques secondes de silence, la juge Mariri a demandé à Keroro Layton…

- Monsieur Keroro Layton. Affirmez-vous avoir vu monsieur Tamama lorsque vous sortiez les poubelles ?
- Euh… Oui, Votre Honneur !

Puis Mariri a ensuite demandé à Natsumi…

- Mademoiselle Natsumi. Lorsque vous êtes revenue de l’école, avez-vous vu que les poubelles étaient bien sorties comme Tamama vient de l’affirmer ?
- Oui, Votre Honneur.
- Je vois.

Bien que le témoignage de Tamama semblait coïncider parfaitement… je ne pouvais m’empêcher de penser…

- (Tamama n’est pas le coupable. Il me l’aurait dit tout de suite si c’était lui. Je dois prouver son innocence ! En tant qu’avocat ! Et surtout en tant que père ! Mais… je n’ai aucune preuve qui prouve son innocence. Et je ne sais pas qui est le véritable coupable. Mariri va rendre son verdict dans quelques secondes… et je ne peux rien faire pour aider mon fils. Si seulement je l’avais suivi lorsqu’il s’est téléporté à la maison Hinata. J’aurais pu prouver son innocence.)

J’ai alors baissé la tête tout en fermant les yeux, puis j’ai pensé…

- (Pardonne-moi, mon chéri… j’ai échoué.)

Alors que tout espoir semblait perdu…

- Alors ? Tu abandonnes déjà !?
- !!?

J’ai soudainement entendu une voix grave me parler dans ma tête. J’ai alors demandé…

- Qui… Qui vient de parler ? C’est toi, Oréré ?
- Tu trouves que j’ai la voix d’Oréré !?
- Non. On dirait… ma propre voix.
- Exact ! J’ai la même voix que toi… légèrement plus grave… qu’est-ce que tu en conclus ?
- C’est… C’est toi, Tonynyx Wright ?
- Non, c’est la princesse Leia dans son bikini ! Mais bien sûr que c’est moi !
- Oh !
- Alors !? Qu’est-ce que tu comptes faire !? Tu comptes laisser Tamama être jugé coupable et laisser le vrai coupable s’en tirer ainsi !?
- Bah, j’aimerais bien que non ! Mais je n’ai rien pour prouver l’innocence de mon fils !
- Mouais, bien sûr ! A moins que tu possèdes la preuve… mais qu’elle t’échappe.
- Quoi !?

Puis je suis revenu à la réalité. J’ai alors regardé très rapidement mes notes et je me suis remémoré tout ce que j’ai vu et entendu depuis mon arrivé chez les Hinata.
C’est alors que la juge Mariri a commencé à dire…

- Bon et bien… en vue des dernières déclarations qui ont été faite… je n’ai d’autres choix… que de déclarer monsieur Tamama… Coup…


A la grande stupeur de tout le monde, ce « Objection ! » est venu de moi.
La juge Mariri m’a alors demandé…

- Euh… Tu as quelque chose à dire, Tonyny ?
- Je vous prierais de bien vouloir m’appeler « Monsieur Tonynyx Wright », Votre Honneur !
- Euh… Veuillez m’excuser. Vous avez quelque chose à dire, monsieur Tonynyx Wright ?
- Votre Honneur ! Je souhaiterais interroger monsieur Tamama !
- Euh, Monsieur Tonynyx Wright… Monsieur Tamama a avoué avoir volé et cassé la figurine. Vous pensez vraiment que ça vaut la peine de faire un contre-interrogatoire ?
- Oui, Votre Honneur ! J’en suis sûr et certain !
- Très bien. Je vous en prie, allez-y. (Qu’est-ce que c’est que cette lueur dans son regard ? Il a l’air si sûr de lui, d’un coup. Et pourquoi nome-t-il son propre fils « Monsieur Tamama » ?)
- (Allez ! A nous deux, Tamama !)

Contre-interrogatoire :

- Monsieur Tamama ! Selon votre témoignage, lorsque vous vous êtes téléporté devant la maison Hinata, vous avez aperçus le sergent en train de sortir les poubelles. Il vous a ensuite expliqué qu’il s’est fait confisqué sa figurine par Natsumi. Vous vous êtes donc téléporté directement dans la chambre de Natsumi pour subtiliser la figurine confisqué. Mais vous l’avez malencontreusement fait tomber. Vous vous êtes donc téléporté dans la chambre d’Angol mois pour cacher la figurine cassée, puis vous vous êtes à nouveau téléporté dans le salon ! C’est bien cela, monsieur Tamama !?
- Euh… Oui.
- Eh bien, je suis désolé, monsieur Tamama… mais…

Puis j’ai terminé ma phrase tout en pointant Tamama du doigt…

- Il y a une contradiction évidente dans votre témoignage !!!
- Quoi !?

(Musique d’ambiance) :
https://www.youtube.com/watch?v=Be9xb9OO49A&

La juge Mariri m’a alors demandé…

- Que voulez-vous dire, monsieur Tonynyx Wright ?
- J’y viens, Votre Honneur : Selon son témoignage, monsieur Tamama n’a à aucun moment franchis la porte d’entrée de la maison Hinata ! N’est-ce pas, Votre Honneur ?
- Eh bien… oui.
- Pourtant, j’ai remarqué quelque chose lorsque je suis arrivé à la maison Hinata, avant que ce procès ne commence, au moment où j’ai sonné à la porte…

(Flash-back)
- (Ha-ha ! Ça doit être les empreintes de chocolat que Tamama a laissé lorsqu’il a sonné à la porte !)
(Fin du flash-back)

- J’ai remarqué une trace de chocolat sur la sonnette.

La juge Mariri a immédiatement dit…

- Oui ! J’ai moi aussi vu une trace de chocolat sur la sonnette lorsque je suis arrivée !
- Exact ! Et cette trace de chocolat…

Puis j’ai terminé ma phrase tout en pointant Tamama du doigt…

- C’est Tamama qui l’a laissé !

Keroro Layton a immédiatement répondu…

- Objection ! Comment pouvez-vous être sûr que ces traces de chocolats viennent bien de Tamama ?
- Tout simplement parce que…

Puis j’ai terminé ma phrase tout en pointant du doigt…

- C’est moi qui ai donné une barre chocolatée à Tamama !
- QUOI !!?
- Juste avant de venir ici, pour remercier Tamama de m’avoir aidé à récolter des herbes et des plantes médicinales, je lui ai offert une barre chocolatée ! Mais alors qu’il allait l’engloutir, monsieur Tamama a voulu partager cette barre chocolatée avec moi !

La juge Mariri a alors dit…

- Je vois. (Tamama qui partage une barre chocolatée !? Ça semble tellement incroyable !)

Puis j’ai repris…

- Monsieur Tamama a donc pris la barre chocolatée en main, puis l’a craqué en deux. Inutile de vous dire qu’avec les températures estivales que nous avons en ce moment, le chocolat a forcément un peu fondu sur ses doigt. Ce qui prouve bien que le chocolat retrouvé sur la sonnette vient bien de monsieur Tamama !
- En effet. Mais… je ne vois pas le rapport entre le chocolat sur la sonnette et notre affaire.
- C’est pourtant évident, Votre Honneur ! Monsieur Tamama affirme être entré dans la maison par téléportation, et donc sans passer par la porte d’entrée. Alors dites-moi, Votre Honneur… si monsieur Tamama n’a pas sonné à la porte de la maison Hinata…

Puis j’ai terminé tout en pointant du doigt…

- Comment se fait-il qu’il y ait du chocolat sur la sonnette !!?
- !!!/!!!/!!!/!!!/!!!/!!!/!!!

Alors que tout le monde était stupéfait, Tamama a immédiatement repris tout paniqué…

- Non, non ! Je me suis trompé dans mon témoignage ! Lorsque je me suis téléporté devant la maison des Hinata, le sergent était à l’intérieur de la maison ! J’ai donc sonné à la porte et c’est lorsqu’il m’a ouvert qu’il m’a dit qu’il s’était fait confisquer sa figurine par Natsumi ! C’est là que je me suis téléporté dans la chambre de Natsumi, que j’ai accidentellement fait tomber la figurine, et tout le reste !

Mais j’ai immédiatement répondu…

- Objection ! Je savais que vous alliez dire ça, monsieur Tamama ! Et j’ai une nouvelle pour vous : il y a également une contradiction dans cette version des faits !
- Que… QUOI !!?
- Je pense que nous sommes tous d’accord avec le fait que tout ce que monsieur Tamama a touché au moment de son arrivée chez les Hinata porte des empreintes de chocolat ! N’est-ce pas, Votre Honneur ?
- Euh… Oui.
- Maintenant, Votre Honneur, je voudrais que vous jetiez un œil à la figurine volé !
- D’accord.

La juge Mariri a alors regardé la figurine de Keroro durant plusieurs secondes. Puis je lui ai demandé…

- Alors, Votre Honneur ? Hormis son bras cassé, voyez-vous quelque chose d’anormal sur cette figurine ?
- Eh bien… Non. Pourquoi cette ques… Oh !
- Je pense que vous avez compris où je veux en venir, Votre Honneur ! Si monsieur Tamama avait vraiment subtilisé cette figurine…

Puis j’ai terminé ma phrase tout en pointant du doigt la figurine de Keroro…

- Il y aurait des traces de chocolat dessus !!!

Alors que tout le monde s’agitait dans les tribunes, la juge Mariri a donné plusieurs coups de marteau tout en demandant…

- Silence ! Silence ! Je demande le silence !

(Vous pouvez couper la musique)
Une fois le silence revenu, la juge a repris…

- En vue des dernières déclarations faites par monsieur Tonynyx Wright, je pense que nous sommes tous d’accord avec le fait que monsieur Tamama n’est pas coupable. Malheureusement, j’ai l’impression que nous ne saurons jamais qui est le vrai coupable.

J’ai alors répondu…

- Objection, Votre Honneur ! Je SAIS qui est le coupable !
- !!!/!!!/!!!/!!!/!!!/!!!/!!!

Surprise par ce que je venais de dire, le juge Mariri m’a demandé…

- Vraiment !? Mais alors qui est-ce !?
- Hé-hé ! Je vais vous le dire dans un instant. Mais avant je tiens juste à m’excuser auprès du coupable : Je l’apprécie beaucoup… mais il faut que la vérité éclate au grand jour.
- Monsieur Tonynyx Wright. Nous attendons votre déclaration.
- Hé-hé ! Très bien.

Je suis donc resté silencieux le temps de quelques secondes pour faire durer le suspense.
J’ai ensuite commencé à dire…

- Le véritable coupable…

Puis j’ai terminé tout en pointant du doigt le véritable coupable…

- C’EST VOUS, MONSIEUR KERORO LAYTON !!!
- !!!!!/!!!!!/!!!!!/!!!!!/!!!!!/!!!!!/!!!!!

Alors que la stupéfaction a frappé tout le monde durant plusieurs secondes, Keroro Layton a répondu en éclatant de rire…

- Ha-ha-ha-ha-ha !!! C’est n’importe quoi ! J’ai l’impression que ton côté « Wright » t’es monté à la tête, mon p’tit Tonyny !
- D’accord ! Dans ce cas, dites-nous ce que vous avez fait entre le moment où Natsumi est partie pour l’école et le moment de son retour !
- D’accord !

Déposition de Keroro Layton :

- Dès l’instant où mademoiselle Natsumi est partie pour l’école, j’ai commencé à nettoyer la maison de fond en comble. Je pense que je n’ai pas besoin de le prouver : la maison est propre du sol au plafond ! Lorsque Natsumi est revenue de l’école, je venais de finir de nettoyer complètement la maison. C’est tout !

J’ai alors repris en demandant au juge Mariri…

- Votre Honneur. Puis-je mener mon contre-interrogatoire ?
- Bien sûr, allez-y.

Contre-interrogatoire :

- Monsieur Keroro Layton. D’après votre déposition, vous avez nettoyé la maison durant toute l’absence de mademoiselle Natsumi. Ce qui est parfaitement logique : mademoiselle Natsumi m’a dit dans son témoignage qu’il vous faut environ deux heures pour nettoyer complètement la maison !
- Exactement ! Vous voyez donc bien que j’ai nettoyé la maison durant toute l’absence de mademoiselle Natsumi, Tonynyx Wright !
- Dans ce cas, j’ai une question, monsieur Keroro Layton : Comment se fait-il que la salle de bain ne soit pas nettoyée ?
- Que… Quoi ?

Le juge Mariri m’a alors demandé…

- Que voulez-vous dire, monsieur Tonynyx Wright ?
- Juste avant que nous commencions toute cette histoire de procès, j’ai demandé à Keroro Layton d’emprunter la salle de bain pour pouvoir faire apparaître puis enfiler les vêtements que je porte en ce moment. Mais pendant que j’enfilais mes vêtements dans la salle de bain, il y a quelque chose qui m’a interpellé…

(Flash-back)
- (Bah dis-donc, Keroro prétend avoir fait le ménage complet de la maison… Pourtant cette salle de bain aurait bien besoin d’être nettoyée.)
(Fin du flash-back)

- J’ai remarqué que la salle de bain n’était pas très propre.

La juge Mariri a donc immédiatement dit…

- J’ai également utilisé la salle de bain pour enfiler mes vêtements de juge. Et j’ai effectivement remarqué que la salle de bain n’était pas très propre.
- Exact, Votre Honneur ! Alors dites-moi, Keroro Layton… si l’on prend en compte qu’il vous faut deux heures pour nettoyer complètement la maison, soit le temps d’absence de mademoiselle Natsumi… mais que la salle de bain n’est pas propre…

Puis j’ai terminé tout en pointant Keroro Layton du doigt…

- Qu’avez-vous fait durant les quelques minutes qu’il vous faut pour nettoyer la salle de bain !?
- ARGH !!!

(Musique d’ambiance) :
https://www.youtube.com/watch?v=6aw7kxvyEEA&

Alors que Keroro Layton restait sans voix, j’ai repris…

- Et il y a autre chose aussi : Nous sommes d’accord avec le fait que monsieur Tamama n’a effectivement pas vu le sergent sortir les poubelles ! N’est-ce pas, Votre Honneur ?
- Eh bien… Oui. Puisque monsieur Tamama a sonné à la porte.
- Exact ! Pourtant, lorsque vous avez demandé à Keroro Layton s’il avait bel et bien vu monsieur Tamama au moment où il a sorti les poubelles…

(Flash-back)
- Monsieur Keroro Layton. Affirmez-vous avoir vu monsieur Tamama lorsque vous sortiez les poubelles ?
- Euh… Oui, Votre Honneur !
(Fin du flash-back)

- Il vous a affirmé l’avoir vu. Alors que nous avons la certitude que monsieur Tamama n’a pas vu son sergent sortir les poubelles ! Ce qui prouve bien que Keroro Layton a mentis !
- En effet, la défense marque un point.

J’ai alors tourné la tête vers Keroro Layton, puis je lui ai demandé tout en esquissant un immense sourire…

- Alors, Keroro Layton…? Avez quelque chose à dire contre cela ?
- (ARGH !!! NON !!!)

Alors que Keroro Layton ne savait plus du tout quoi dire, j’ai demandé à la juge Mariri…

- Votre Honneur. Me permettez-vous de dire à tout le monde dans cette salle ce que je pense qu’il s’est réellement produit ?
- Allez-y.
- Après que mademoiselle Natsumi soit partie pour l’école, un tout petit peu avant 14h, le sergent a commencé à faire le ménage dans la maison. Plus tard, entre 15h50 et 15h55, alors qu’il ne restait plus que la salle de bain à nettoyer, le sergent est allé sortir les poubelles. Mais après cela, lorsqu’il s’est redirigé vers la maison, le sergent a remarqué que la fenêtre de la chambre de mademoiselle Natsumi était grande ouverte. Comme cette chambre se situe au 1er étage, le sergent s’est précipité vers sa base secrète pour aller chercher sa mini-soucoupe pour pouvoir atteindre la chambre. Après tout, personne ne pourrait le repérer dans la base : Le caporal-chef Zéroro et le caporal Giroro se trouvaient sous la tente de ce dernier… L’adjudant Kururu est en vacances… Et comme il savait que mademoiselle Natsumi terminait l’école seulement à 16h, il avait largement le temps de prendre sa figurine et d’aller la cacher !
- Oui, je vois. Et ensuite…?
- Après cela, le sergent est entré dans la chambre de mademoiselle Natsumi grâce à sa mini-soucoupe. Mais au moment où il a pris sa figurine en main, alors qu’il était persuadé que personne ne pouvait arriver… quelqu’un a sonné à la porte. Et ce quelqu’un… c’était Tamama ! C’est à ce moment-là que Tamama est arrivé et a sonné à la porte comme le prouve la marque de chocolat laissée sur la sonnette !
- Oh ! Je vois ! En effet, l’heure correspond ! Et après cela, que s’est-il passé ?
- Comme je l’ai dit, le sergent ne s’attendait pas à ce que quelqu’un arrive. C’est pourquoi, au moment où Tamama a sonné, le sergent s’est tellement effrayé… qu’il a laissé tomber sa figurine par terre… et qu’elle s’est cassée. Après cela, pour que Tamama ne le vois pas, le sergent a activé son anti-barrière, puis est ressortit de la chambre de Natsumi grâce à sa mini-soucoupe. Il est ensuite retourné dans la maison en passant par la porte vitrée qui va du jardin au salon, puis il est allé cacher sa figurine cassée à un endroit où personne n’irait voir : La chambre d’Angol Mois, par exemple ! Il y avait peu de chance que quelqu’un aille voir dans la chambre d’Angol Mois ! D’autant qu’elle faisait sa sieste !
- Je vois. Continuez.
- Après cela, le sergent est allé ouvrir la porte à Tamama. Après l’avoir fait entrer, le sergent pensait avoir le temps d’aller chercher sa figurine dans la chambre d’Angol Mois, puis d’aller la remettre dans la chambre de mademoiselle Natsumi pour pouvoir accuser la jeune Hinata d’avoir cassé sa figurine. Mais c’est à peine une ou deux minutes après avoir fait entrer Tamama dans la maison, qu’à la grande surprise du sergent, Natsumi est rentrée de l’école.
- Et pourquoi monsieur Keroro Layton a été surpris par le retour de mademoiselle Natsumi ?
- C’est très simple, Votre Honneur : Le sergent savait très bien que mademoiselle Natsumi finirait l’école à 16h. Il était donc logique pour lui que mademoiselle Natsumi ne rentre pas à la maison avant au moins 16h10. Mais ce qu’il n’avait pas prévue, c’est que mademoiselle Natsumi puisse rentrer de l’école avant 16h10.
- Et comment se fait-il que mademoiselle Natsumi soit rentrée plus tôt de l’école ?
- Mademoiselle Natsumi était en effet censée avoir école de 14h à 16h. Mais dans son témoignage, mademoiselle Natsumi a déclaré que le cours qui avait lieu de 15h à 16h a été annulé. Cela dit, mademoiselle Natsumi n’est pas tout de suite rentrée à la maison après la fin des cours : Elle est allée se promener en ville durant environ une heure avec mademoiselle Koyuki. Elle est donc seulement rentrée à la maison entre 15h55 et 16h.
- Je vois.
- Et donc, on en arrive au moment où Keroro a fait semblant de supplier mademoiselle Natsumi de lui rendre sa figurine. Alors qu’en réalité, il savait très bien que sa figurine ne se trouvait plus dans la chambre de la jeune Hinata.
- Je vois.

La juge Mariri a donc tourné la tête vers Keroro Layton, puis lui a demandé…

- Monsieur Keroro Layton. Avez-vous quelque chose à dire pour votre défense ?
- …
Après être resté silencieux durant plusieurs secondes, Keroro Layton est soudainement tombé à la renverse.

(Vous pouvez couper la musique)

Après quelques secondes, Keroro Layton s’est relevé, puis a finalement avoué…

- Félicitation, Tonynyx Wright. Vous avez lu en mon jeu comme dans un livre ouvert. C’est moi le coupable. Je vais même ajouter un détail que vous n’avez pas mentionné : Vous vous souvenez de l’échelle retrouvée près de la fenêtre de la chambre de Natsumi ? C’est moi qui l’ai placé là pendant que je « menais mon enquête » pour faire porter le chapeau à mademoiselle Natsumi.
- C’est bien ce que je pensais.

Keroro Layton a alors tourné la tête vers la juge Mariri, puis lui a dit…

- Votre Honneur, je vous laisse clôturer le procès.
- Très bien.

Mariri a donc terminé le procès…

- En vue des dernières déclarations qui ont été faites… et même si vous savez déjà tous ce que je vais dire… je déclare les deux accusés, mademoiselle Natsumi et monsieur Tamama… non coupable !

(Musique d’ambiance) :
https://www.youtube.com/watch?v=iUqVS9C7pEc

Tout le monde m’a soudainement applaudis. Natsumi s’est alors précipitée vers moi, m’a serré fort dans ses bras, puis m’a remercié…

- Merci, Tonynyx Wright !

Tout en rougissant et en me grattant l’arrière de la tête, j’ai répondu avec un immense sourire…

- Mais je vous en prie ! Hé-hé !

Natsumi s’est ensuite tournée vers Keroro, puis lui a dit…

- Maintenant à nous deux, grenandouille !
- Gerooooo !!!

Puis j’ai soudainement hurlé…


Natsumi a donc tourné la tête dans ma direction, puis je lui ai dit…

- Mademoiselle Natsumi… Je sais que ce que je vais vous demander va paraître dingue… mais s’il vous plait… juste pour cette fois… ne faites pas de mal à Keroro.
- (Gero ?)
- Quoi !? Tu plaisantes, j’espère !?
- Ecoutez, je sais que ce qu’il a fait n’est pas bien : Il a essayé de vous faire porter le chapeau à un crime que vous n’avez pas commis. Et il a accepté que mon fils plaide coupable à sa place. Je suis d’accord que ça fasse de lui un sinistre enfoiré !
- (Gero !)
- Mais… il s’est bien battu contre moi aujourd’hui. Et je trouve qu’il ne mérite de ne pas être trop violemment puni.
- Tonynyx, donne-moi une seule bonne raison de ne pas lui casser la gueule !

J’ai alors répondu…


- Qui est-ce qui vous a défendu aujourd’hui, mademoiselle Natsumi !?
- Ça c’était un coup bas !
- Hé-hé ! Je vous l’accorde !
- *Soupir* Bon, d’accord.

Natsumi a brutalement tourné la tête vers Keroro, puis lui a dit…

- Mais t’as plutôt intérêt à nettoyer la salle de bain, et tout de suite !
- Oui, chef !

Tout en retirant ses vêtements et son chapeau de Layton, Keroro s’est immédiatement précipité dans la salle de bain pour la nettoyer.
Je me suis ensuite avancé vers Mariri, puis je lui ai dit…

- Merci encore Mariri d’avoir accepté d’être notre juge !
- Mais je t’en prie, ha-ha ! Ça allait ? J’ai été comment ?
- J’avoue que j’avais peur que tu n’arrives pas à porter ton rôle de juge. Mais tu l’as tenue à la perfection ! Tu n’as pas laissé tes sentiments personnelles prendre le dessus ! Tu es restée totalement impartial ! Tu as été parfaite !
- Merci ! Hé-hé ! Bon, comme le procès est terminé, je vais rentrer à la maison !
- D’accord ! Merci encore !
- Mais je t’en prie !

Après cela, je me suis avancé vers Giroro et Zéroro. Dès l’instant où je suis arrivé face à eux, Giroro a levé le pouce, puis m’a dit avec un immense sourire…

- Je savais que tu ferais fermer son clapet à Keroro ! Félicitation, Tonynyx Wright ! Et… merci.

Encore une fois, tout en rougissant et en me grattant l’arrière de la tête, j’ai répondu avec un immense sourire…

- Mais je t’en prie, Giroro ! Hé-hé !

Puis Zéroro a dit…

- Bien, maintenant que tout est terminé, je vais ramener Giroro sous sa tente.

J’ai alors tout de suite demandé à Zéroro…

- Tu veux un coup de main, Zéroro ?
- Ne vous embêtez pas ! Vous en avez déjà fait bien assez pour aujourd’hui !
- D’accord. Mais tu me contactes s’il y a besoin de quoi que ce soit !
- Promis !

Puis je me suis avancé vers Tamama. Il n’osait même pas me regarder dans les yeux à cause de ce qu’il avait fait. J’ai alors commencé par l’appeler avec une voix grave…

- Fiston !
- Euh… Oui, papa ?

J’ai alors tendu ma main vers lui, puis, au moment où il a tourné la tête dans ma direction, je lui ai dit avec un immense sourire…

- Allez viens ! Je te ramène à la maison !
- Euh… D’accord.

J’ai donc pris la main de Tamama, j’ai ensuite posé ma blouse de médecin sur mon épaule, j’ai pris mon sac de médecin, puis nous sommes partit.

(Vous pouvez couper la musique)

Quelques minutes plus tard, alors que je raccompagnais Tamama jusqu’à chez lui, il m’a dit d’une faible voix…

- Papa. Je… Je voulais m’excuser d’avoir fait croire que j’étais coupable. Et je voulais également te remercier… de m’avoir défendu jusqu’au bout.
- C’est moi qui te remercie, mon chéri ! C’est en partie grâce à toi que j’ai su que c’était Keroro le coupable !
- Ah bon !? Mais comment !?
- Lorsque j’ai cherché à comprendre qui était le vrai coupable, j’ai repensé à quelque chose que tu as dit, lorsque je t’ai questionné dans la chambre de Fuyuki…

(Flash-back)
- Lorsque je suis arrivé, j’ai immédiatement sonné à la porte. Après une minute d’attente, le sergent est venu m’ouvrir la porte.
(Fin du flash-back)

- Tu as dit que Keroro a mis une minute avant de venir t’ouvrir la porte. Même en imaginant qu’il faisait le ménage, une minute c’est un peu long pour aller ouvrir à la personne qui a sonné. C’était tout simplement parce qu’il ne faisait pas le ménage, mais qu’il est allé cacher sa figurine dans la chambre d’Angol Mois.
- !
- Je t’avais bien dit que ton témoignage pourrait avoir de l’importance !
- Euh… Oui.

J’ai donc raccompagné Tamama jusqu’à la résidence Nishizawa. Je suis ensuite rentré à la maison, puis j’ai enlevé ma tenue de Tonynyx Wright.
Quelques heures plus tard, alors que j’étais dans salon, assis sur le canapé, en train de jouer sur ma 3DS, j’ai entendu Aurélien rentrer du travail…

- C’est moi ! J’suis rentré !

Dès l’instant où il est entré dans le salon, je l’ai salué avec un immense sourire…

- Bonsoir, Aurélien !
- Salut, Tonyny ! Qu’est-ce que tu fais de beau ?
- Je suis en train de jouer à Professeur Layton VS Phoenix Wright !
- Oh ! Toujours bloqué sur ce fameux procès ?
- Tu plaisantes !? Ça fait au moins une heure que je l’ai terminé !
- Oh ! Tant mieux ! Du coup… t’as pas préparé le diner, je suppose ?
- (Oups ! J’avais dit à Aurélien que je préparerais le diner !)

J’ai alors éteint mon jeu, puis j’ai dit tout en descendant du canapé…

- Ne bouge pas, Aurélien ! Je m’en occupe !

Mais Aurélien m’a immédiatement interrompu…

- C’est bon, calme-toi, Tonyny ! C’est pas grave ! Ça te va si je commande des pizzas ?
- Oh oui !
- Ha-ha ! Je passe la commande !

Fin.

(Je tiens juste à remercier mes deux amies : Gaïa-chan et Mariri pour les supers dessins qu’il ont fait et que j’ai placé dans ce chapitre !
D’ailleurs, pour ceux qui voudrait voir les dessins de Gaïa, n’hésitez pas à aller faire un tour sur son twitter ! Voici le lien) :

https://twitter.com/gaiadon

(Et pour Mariri, je pense que vous savez déjà que vous pouvez trouver ces fan-arts sur le forum ! Mais en plus, voici le lien qui mène à son Deviantart) :

http://luna-the-cat-136.deviantart.com/

_________________


Dernière édition par Tonyny le Sam 29 Avr - 23:15, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariri-Dono
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 402
Age : 17
Localisation : *Prépare ses bagages pour aller au Brésil*
Date d'inscription : 04/01/2015
Titres : (Anciennement Lunana)

MessageSujet: Re: Hors-série de Tonyny 1 : Les aventures de Tonyny...   Mar 9 Aoû - 16:15

Alors... par quoi je commence?

Tonyny a écrit:
- Oui. Zéroro m’a dit qu’il resterait auprès de Giroro pour s’assurer qu’il ne manque de rien. Mais j’irai quand-même voir comment il va après ma cueillette aux herbes médicinales, juste au cas où.

GiroDoro 4 ever! Giroro Dororo


Tonyny a écrit:
-Non, c’est la princesse Leia dans son bikini ! Mais bien sûr que c’est moi !

Tu m'as fais rire que tu n'imagines même pas!! XDDD


Tonyny a écrit:
-(Waouh ! Moi qui avais peur que Mariri se sache pas porter son rôle de juge… elle le porte à la perfection.)

hé hé... merci! keroro joyeux


Tonyny a écrit:
-Mademoiselle Natsumi ! Je vous prierais de vous calmer ! C’est mon premier avertissement !
-Euh… Oui, Votre Honneur.

wesh, super Autority. B] //PAF//


Tonyny a écrit:
-Je vous remercie. (Kyaah ! Comme j’ai toujours trop rêvée de dire ça !) Humm… La découverte faites par monsieur Keroro Layton est en effet très intéressante. Maintenant je souhaiterais poser une question à l’accusation !

Tu a lu mes pensées! Total Respect. XD


Tonyny a écrit:
-Alors, Keroro Layton ? Vous auriez peut-être dû passer plus de temps à enquêter qu’à jouer à votre 3DS !

PO PO POOOOOOOOO!!!! XDDDDDD


Voilà! XD
C'était tout simplement GÉNIAL! Very Happy
J'ai vraiment hâte de lire tes prochaines histoires! Very Happy Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blue Nightmare
Caporal-chef
Caporal-chef
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 20
Localisation : Vulvor,Zirkon
Date d'inscription : 18/03/2015

MessageSujet: Re: Hors-série de Tonyny 1 : Les aventures de Tonyny...   Mar 9 Aoû - 18:12

Roh bon dieu cette tartine Razz

Bon,pour le coup, je voulais juste voir l'étendu de ce que représentait ces 70+ pages ha ha. Je me suis dis que ça valait pas trop la peine de commencer à lire ça maintenant sans lire tout ce qui est venu avant. Mais chose promise,chose dûe, je t'assure que je prendrais le temps dès que je le pourrais ^^ .

J'en profite tout de même pour dire que J'ADORE les illustrations! Cela rend l'action plus vivante et attractive (faut dire aussi qu'un "objection" qui éclate avec les grosses lettres rouges,ça réveille x) )

Hâte de lire ça, et promis ça viendra! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chisa-chan
Amiral grand-mère Hinata
Amiral grand-mère Hinata
avatar

Nombre de messages : 3022
Age : 27
Localisation : Sachet de cacahuètes
Date d'inscription : 16/09/2007
Titres : CREATIF(dessin) 2009
Membre le + populaire 2010
Meilleurs fanarts 2010
Coeur d'or 2010
Membre 2012-ien !
WIN Concours dessin I

MessageSujet: Re: Hors-série de Tonyny 1 : Les aventures de Tonyny...   Jeu 11 Aoû - 18:57

C'était trop cool Tony! XD On était vraiment dans l'ambiance du jeu, j'ai adoré! (bon j'avais quand même un petit peu deviné qui était le véritable coupable parce que...parce que y a vraiment que lui pour faire un coup pareil...lol )
Ce fut un plaisir de lire ce chapitre, comme d'habitude, je suis fan!

Et super les dessins! <3

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chisachandesu.tumblr.com/
PutataFanGirl
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 633
Age : 21
Localisation : PizzaLand
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: Hors-série de Tonyny 1 : Les aventures de Tonyny...   Jeu 11 Aoû - 22:21

OMG J'AI LIS UN TRUC OMG DONNER MOI DES PIZZAS ! : D
Alors... moi qui ne lis rien et qui vient de tout découvrir en même temps, et malgré la longueur du texte, j'ai BEAUCOUP aimé, assez pour vouloir prendre du temps à remonté au début de ton histoire principal et la lire pour de vrai ! Chapeau ! : D

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonyny
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 473
Age : 24
Localisation : La Terre. "Pokopen" pour les kerons.
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: Hors-série de Tonyny 1 : Les aventures de Tonyny...   Jeu 11 Aoû - 22:32

Mariri> Haha! Merci pour ton commentaire! Et en effet...
Mariri-dono a écrit:
Je vous remercie. (Kyaah ! Comme j’ai toujours trop rêvée de dire ça !)
Je savais que tu penserais ça! (En même temps, qui n'a jamais rêvé de dire ça! XD)

Blue> Merci pour ton commentaire! ^^ Mais... j'espère que tu n'as fait que "survoler" le chapitre. Car ce chapitre se situant APRES la partie 3 de mon histoire, il contient des détails qui spoilent des chapitres de la partie 3! ^^'

Chisa> Merci pour ton commentaire! En effet, étant moi-même devenu très fan des jeux Phoenix Wright depuis très peu de temps, j'ai vraiment cherché à me rapprocher le plus possible du jeu! Et en vue de ton commentaire, je suis très heureux de savoir que j'y suis arrivé! ^^
Spoiler:
 

Mariri, Blue et Chisa> Merci pour vos super commentaires!!! ^^

Edit:
Putafa> Wouah! Non seulement ton commentaire a été une véritable surprise pour moi, mais surtout, il m'a fait super méga plaisir!!! ^^
Je suis très heureux de savoir que tu as l'intention de lire mon histoire! (C'est juste un peu dommage que tu te soit déjà fait spoil un des détails de l'histoire! ^^')
Du coup, bah... Merci pour ton super commentaire! J'espère que mon histoire te plaira! Et surtout, une fois que tu l'auras lu, n'hésite surtout pas à me dire ce que tu en as pensé! ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mukurochan
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 818
Age : 21
Localisation : Partie à l'aventure avec RX-24.
Date d'inscription : 01/09/2010
Titres : Meilleure fanfic 2010

MessageSujet: Re: Hors-série de Tonyny 1 : Les aventures de Tonyny...   Sam 13 Aoû - 2:39

C'est assez tardivement que je me décide à prendre du temps pour tout lire (pas ma faute, je bosse! x'D)

Et... Holly crap mais Wow!! C'était génial!!
J'ai failli me faire avoir sérieux, tu m'as épaté!

Et c'est super d'avoir incrusté les musiques du jeu, d'ailleurs, on voit que tu y as beaucoup joué : il y a toutes les mécaniques, etc.

Encore une fois : GG! Wink

(si tu pouvais m'incruster moi et Garuru la prochaine fois.. *sbaff!*)

_________________

(Cadeau de Putafa, trop beau, ze te n'aime ma Putput!! <3 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/~kanariraspberry
Tonyny
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 473
Age : 24
Localisation : La Terre. "Pokopen" pour les kerons.
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: Hors-série de Tonyny 1 : Les aventures de Tonyny...   Ven 14 Oct - 21:52

Flash-info du créateur de Tonyny :
Bonjour à tous! Comme je vous l'avait dit dans le précédent flash-info, j'ai posté la version refaite de ce hors-série!
Donc voilà! Vous pouvez le relire quand vous voulez!

Par contre: Je tiens à dire quelque chose d'important à tous ceux qui ont déjà lu ce hors-série ou qui ont commencé à le lire:

Le chapitre 24 du tome 3 ainsi que la chapitre 103 du tome 13 ont été ENTIÈREMENT REFAIT! Donc, dès que vous aurez quelques minutes, allez les lire, s'il vous plait! Ils vont vous faire éclater de rire! XD


Sinon, ce flash-info contient une deuxième info:
A la fin de la partie 3 de mon histoire, je vous avais parlé des trois projets que je faisais:
1: Ce hors-série
2: Les vacances de Tonyny et Haruru
3:
Je met en spoil pour ceux qui ne le savent pas:
 

Eh bien... Je vous informe... que le projet numéro 3... est terminé! Je posterai donc tous les chapitres d'un coup!
(Oui, je sais que j'ai commencé le 2ème hors-série depuis quelque temps et que ça fait un moment que j'ai pas posté de nouveau chapitre, mais j'avoue que je suis un peu en manque d'inspiration pour ce hors-série! Donc il attendra un peu! ^^')
Je commencerai à poster le project numéro 3 dans...
Compte à rebours avant je ne poste le projet numéro 3:
 

Voilà! Ce flash-info est terminé! N'oubliez pas d'aller lire les chapitres 24 et 103 des tomes 3 et 13! ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hors-série de Tonyny 1 : Les aventures de Tonyny...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hors-série de Tonyny 1 : Les aventures de Tonyny...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Programmes Disney à la TV Hors Chaines Disney
» Les hotels Disney sont devenus hors de prix meme avec PA DREAM !!!!!!
» hors série du journal "L'Alsace Le Pays" sur les 25 ans du festival Bédéciné à Illzach
» [Collection] Romans d'Aventures / Gust. Aimard (La Bruyère)
» [Collection]Le Risque, aventures extraordinaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La chambre de Keroro :: DIVERS :: Fan-fictions-
Sauter vers: