Forum pour discuter de Keroro
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'amour est si merveilleux!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mariri-Dono
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 402
Age : 17
Localisation : *Prépare ses bagages pour aller au Brésil*
Date d'inscription : 04/01/2015
Titres : (Anciennement Lunana)

MessageSujet: L'amour est si merveilleux!   Jeu 2 Juin - 1:07

L'amour est si merveilleux!

Coucou les amis! Je vais faire une série de One-Shot de différents couples de l'anime Keroro!

Chururu: C'est quoi un "One-Shot"? Neutral

Eh bien... Je ne suis pas sûre si c'est ça ce que je vais dire mais tant pis! Un One-Shot c'est une histoire avec un seul chapitre! Par exemple, si je fais du GaruZoru, ils peuvent faire leurs aveux dans seulement un chapitre!

Lunana: j'ai rien compris. Neutral

Euh... Par exemple, Garuru avoue son amour à Zoruru mais dans une histoire qui as juste un chapitre! Comme une histoire courte quoi!

Ray: Hey, tu veux que je te fasse une blague courte? Very Happy

... Vas-y, je t'écoute. Neutral

Ray: Voilà! T'en veux une autre? XD

*Badoume Tsss*

... Avançons.

Si vous voulez, vous pouvez faire VOUS MÊME un One-Shot dans ce sujet! What a Face

Si vous avez des questions, posez la moi!
Sur ceux, bonne lecture!




Couple: Giroro x Dororo (vous vous attendiez à quoi? XD)

Narrateur: Mariri-Dono

Titre: Tu est important pour moi

Dans une forêt, un Titarien rouge courrait vers une cabane en bois, il avait reçu une visite de Énea qui semblait très inquiète. Apparemment, Dororo eu encore un traumatise mais cette fois, il arrive vraiment pas à s'en remettre. Sans attendre une minute de plus, il courra vers la direction de la maison de Dororo.

Giroro entra dans la cabane et aperçoit le jeune Titarien bleu dans un coin dans une position assise. Le seul bruit qui s'entant ce sont les sanglots qui venait de l'hybride bleu. Il s'approcha de son ami et demanda avant de poser sa main sur son épaule.

"Dororo? Tout va bien?"

Dororo ne répond pas.

"Qu'est ce qui ne va pas?" Demanda doucement le Titarien rouge.

Quelques minutes de silence plus tard, Dororo enfin pris la parole:

"Pourquoi tu te préoccupes? Je ne suis rien."

"Quoi?" C'est tout ce que Giroro réussi a dire.

"Et en plus" continua Dororo " Tout le monde m'ignore. On se rappelle seulement de moi quand c'est pour m'utiliser pour les plans..." Il pris une pause, ses larmes augmentèrent "je... Je... Je ne suis juste... Qu'un objet... Rien de plus..." Il a commencé a sangloter de plus en plus " je ne suis rien d'important! Je devrais même pas exister!!!"

Giroro saisit Dororo et le retourna pour lui faire face "Je t'interdit de dire ça! Tu est important!"

"Prouve le moi!!!" Cria Dororo

Giroro resta silencieux pendant un moment. Il respira un grand coup " Tu est quelqu'un de fort, sage, honnête, attentionné, gentil, et un grand ami" Dororo le regarda " Tu est toujours là quand on as besoins, tu te préoccupes beaucoup avec les autres, tu ne laisses personne derrière, tu est loyal et très attentionné. Et c'est ça qui fait de toi une bonne personne." Les larmes de Dororo commencèrent a diminuer " Tu as un grand cœur d'or. Et... C'est ce qui me plaît chez toi..." Le Titarien bleu est surpris. En regardent la réaction de son ami, Giroro rougit un peu "Et tu est un grand ami pour moi... Je ne supporte pas de te voir comme ça..." Il essuya les larmes de Dororo avec le pouce de ses mains. L'assassin rougit par ce geste "s'il te plaît... Arrête de pleurer..." "Giroro..." Le spécialiste en arme le serra dans ses bras.

"Dororo, tu est important pour moi ce que... Je..."

Dororo fixa les yeux de son ami rouge. Il n'essayera pas quand même dire que... Si? Pensa Dororo.

"Rhô, et puis zut!" Sans avertir, il baissa le masque de Dororo et l'embrassa. Dororo fut très surpris au début et quelques second après, il retourna le baiser. Ils restèrent quelques minutes puis, se séparèrent pour reprendre de l'air. Les deux Titariens se regardèrent avec beaucoup d'amour dans leur yeux.

"Je t'aime Dororo. Depuis nôtre enfance. " dit le Titarien rouge en sourient

"M-moi aussi... Moi aussi je t'aime Giroro!!!" Il appuya ses lèvres sur son nouveau amant.

Depuis ce jour, Giroro et Dororo furent heureux pour toujours!

Fin~

/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/

Voilà!

Oh mon dieu, on dirait la fin d'une conte de fée! XP
Pendant que j'y pense, ça avait l'aire plus long quand j'ai écris sur mon portable... Oh et puis f**k, je ferais mieux la prochaine fois! XO

J'espère que vous avez apprécié! ^^


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonyny
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 473
Age : 24
Localisation : La Terre. "Pokopen" pour les kerons.
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: L'amour est si merveilleux!   Jeu 2 Juin - 1:48

J'aime beaucoup l'idée que tu as eu! C'est sympa de faire l'histoire d'un couple en un petit chapitre! ^^
Peut-être que j'essayerais moi aussi de faire une petite romance comme ça à l'occase! ^^

Y a eu deux trucs qui m'ont trop fait rire:
1: Lorsque Ray fait sa "blague"! XD
2: Lorsque tu as écrit "Couple: Giroro x Dororo (vous vous attendiez à quoi? XD)" XDDD

Enfin bref, c'est mignon tout plein! J'aime bien! ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mariri-Dono
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 402
Age : 17
Localisation : *Prépare ses bagages pour aller au Brésil*
Date d'inscription : 04/01/2015
Titres : (Anciennement Lunana)

MessageSujet: Re: L'amour est si merveilleux!   Jeu 2 Juin - 6:33

Et en plus, personne n'as trop besoin de se prendre la tête pour en écrire un! On peut poster quand on veux même si on prend 3 mois pour vouloir en poster un! Rien n'est obligatoire! keroro joyeux

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonyny
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 473
Age : 24
Localisation : La Terre. "Pokopen" pour les kerons.
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: L'amour est si merveilleux!   Lun 13 Juin - 1:00

Salut, Mariri ! J’ai trouvé que ton idée de faire une rubrique fan-fiction basé sur les couples de Keroro est tout simplement géniale !
Et donc, pour ton anniversaire, je décidé de t’offrir un chapitre que j’ai moi-même écrit et qui est basé sur ton couple préféré : Giroro et Dororo !
Je te souhaite donc une très bonne lecture et un très Joyeux Anniversaire !!! ^^




Couple : Giroro x Dororo
Narrateur : Tonyny
Titre : Un amour au cœur de l’hiver

Ce chapitre se déroule lors d’un des hivers les plus glaciales qu’ait connu Tokyo. Une épaisse couche de neige recouvrait toute la ville.
Un soir, alors que tous les habitants de la ville étaient rentrés chez eux pour se mettre au chaud, notre cher Giroro se trouvait hors de sa tente et faisait des exercices physiques.
C’est alors que Dororo, grâce à une technique ninja, est soudainement apparu, vêtu d’un épais manteau, auprès de Giroro. Puis il lui a demandé d’une voix paniquée…

- Caporal Giroro, que faites-vous hors de votre tente !?
- Ça ne se voit pas !? Je m’entraine !
- Et vous êtes forcé de le faire en dehors de votre tente !?
- Un bon soldat doit surpasser toujours plus ses limites !
- Caporal Giroro, je suis très admiratif face à votre détermination, mais il fait très froid. Si vous restez trop longtemps dans ce froid glacial, vous risquez d’être en hypothermie et vous pourriez en mourir.
- Je ne suis pas une mauviette ! Reviens un peu plus tard, et tu verras que je serais toujours en pleine forme !
- (Soupir) Fort bien.

Après avoir tourné le dos à Giroro, alors que Dororo allait repartir…

- !

Ce dernier a soudainement entendu un bruit derrière lui. Lorsqu’il s’est retourné…

- !!!

Dororo s’est aperçut avec frayeur que Giroro venait de s’effondrer au sol à cause du froid. Le ninja a alors hurlé de panique…

- Giroro !!!

Puis il a ensuite ramené le pauvre Giroro sous sa tente.
Une fois sous la tente, Dororo a placé sa veste ainsi que plusieurs couvertures sur Giroro. Puis notre ninja préféré est resté réveillé toute la nuit pour veiller sur Giroro.
Plusieurs heures plus tard, alors que le soleil allait bientôt se lever, Giroro s’est finalement réveillé. Alors qu’il avait des cernes sous les yeux à cause de la fatigue, Dororo a dit à Giroro en souriant…

- Caporal Giroro ! Vous voilà enfin réveillez !
- Do… Dororo ? C’est toi ? Que s’est-il passé ?
- Vous avez à nouveau voulu jouer les gros durs en vous entrainant malgré le froid. Vous vous êtes effondrés au sol à cause du froid. Je vous ai donc ramené sous votre tente, puis je suis resté auprès de vous jusqu’à votre réveil !

Surpris par ce qu’il venait de dire, Giroro a répondu…

- Oh ! Euh… Merci à toi, Dororo.
- Mais je vous en prie !
- …
- …

Les deux kerons se alors regardez dans les yeux, puis ont commencés à rougir. Après un silence de plusieurs secondes, Dororo a soudainement repris d’une voix embarrassée…

- Euh, je… je vais m’en aller ! Maintenant que je sais que vous allez bien !
- Euh… D’accord !

Après un nouveau silence embarrassant de quelques secondes, Dororo a repris…

- Pre… Prenez bien soin de vous, caporal !
- D’accord. Merci encore pour ton aide, Dororo.
- Je vous en prie… Au revoir.

Dororo s’est alors lentement dirigé vers la sortie de la tente. Mais alors qu’il allait en sortir, Giroro l’a interrompu…

- Dororo !

Dororo s’est donc à nouveau tourné vers Giroro, puis lui a demandé…

- Oui ?
- Est-ce que tu veux bien… rester un peu ? Il y a quelque chose que j’aimerais te dire.
- Euh… bien sûr.

Dororo est donc retourné auprès de Giroro, puis s’est assis juste à côté de lui.
Une fois les deux kerons côte à côte, sans le regarder, Giroro a commencé à dire à Dororo…

- Dororo… Depuis que nous sommes tout petit… je me suis sentit toujours très proche de toi. Lorsque tu étais malade, même quand Keroro voulait que je vienne jouer avec lui, je préférais toujours venir te voir.
- …
- Mais il arrivait souvent… que lorsque j’entrais dans ta chambre pour voir comment tu allais… Tonyny se tenait auprès de toi et te prodiguait déjà les soins nécessaires. Cela m’agaçait au plus haut point. Déjà, parce qu’à cette époque, je ne pouvais pas supporter Tonyny… mais surtout parce que… je voulais être la seule personne qui pouvais te venir en aide. Et puis… je voulais être la seule personne en qui tu pouvais voir… plus qu’un ami.
- !!!

Tout en rougissant, et toujours sans le regarder, Giroro a dit d’une faible voix…

- Dororo… ce que j’essaye de te dire… c’est que depuis que nous sommes tout petit, je… je…

Giroro a soudainement repris en hurlant…

- Mais pourquoi est-ce si difficile !!? Dororo, ce que j’essaye de te dire, c’est que…

Mais Dororo a soudainement interrompu Giroro en disant d’une forte voix…

- Moi aussi je t’aime, Giroro !
- !!!

Choqué par ce qu’il venait de dire, Giroro a brusquement tourné la tête vers Dororo, les yeux grands ouverts.
Après un silence de quelques secondes, pour la toute première fois, Dororo a retiré son masque devant Giroro, puis lui a dit, tout en commençant à pleurer…

- (Snif) Chaque fois que Keroro ou d’autres kerons étaient méchant avec moi… tu étais là pour me réconforter. Tu as été la personne avec qui je me suis sentis le plus proche, au cours de toutes ces années. Alors oui… Moi aussi je t’aime, Giroro ! Et de tout mon cœur !
- …

Après un nouveau silence de quelques secondes, Giroro a dit d’une faible voix…

- Dororo… Viens là.

Après qu’ils se soient tous les deux rapprochés l’un de l’autre, Giroro a posé ses mains sur les joues de Dororo, puis, tout en fermant les yeux… les deux kerons se sont embrassés.
Tout de suite après ce baiser, Dororo a laissé tomber sa tête contre Giroro, puis s’est immédiatement endormis…

- ZZZ
- …

L’instant d’après, Giroro s’est penché vers Dororo, lui a fait un bisou sur la tête, puis a dit à voix toute basse…

- Maintenant que tu dors, je peux te le dire… Moi aussi je t’aime, Dororo.

Giroro a alors serré Dororo contre lui, il s’est ensuite laissé tomber la tête en arrière…

- ZZZ

Puis il s’est endormi à son tour… auprès du keron qu’il aime.



Fin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mariri-Dono
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 402
Age : 17
Localisation : *Prépare ses bagages pour aller au Brésil*
Date d'inscription : 04/01/2015
Titres : (Anciennement Lunana)

MessageSujet: Re: L'amour est si merveilleux!   Lun 13 Juin - 1:09

TONYNY JE T'ADOOOOOOOORE!!!!!!!! THIS IS THE BEST GIFT EVER!!!!!!!!

Je suis trop émue... (c▼ç)
J'AI ADORÉ!!! Je crois que je vais lire et relire cette histoire pendant des jours! OwO What a Face
Merci du fond du cœur Tonyny! ^W^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonyny
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 473
Age : 24
Localisation : La Terre. "Pokopen" pour les kerons.
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: L'amour est si merveilleux!   Lun 13 Juin - 1:16

Hé-hé! De rien! Je suis très heureux que tu ais aimé mon cadeau, Mariri! ^^
(Je n'aurais jamais pensé qu'il t'aurait plu à ce point!) ^^'

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mariri-Dono
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 402
Age : 17
Localisation : *Prépare ses bagages pour aller au Brésil*
Date d'inscription : 04/01/2015
Titres : (Anciennement Lunana)

MessageSujet: Re: L'amour est si merveilleux!   Mer 15 Juin - 23:13

Je viens d'avoir une idée!
Si vous voulez, vous pouvez faire des One-Shot de un des personnages de l'anime avec VOTRE PERSONNAGE!!
Comme par example (je vous jure que c'est complètement aleatoire ce que je vais écrire) du GaruMexi!
Ou même VOUS avec le personnage de l'anime que vous aimez!!
Example: KageMari

What a Face

Que pensez-vous? Est ce une bonne idée pour vous? Ou c'est complètement inutil? ._.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonyny
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 473
Age : 24
Localisation : La Terre. "Pokopen" pour les kerons.
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: L'amour est si merveilleux!   Mer 15 Juin - 23:54

Oh oui! L'idée me plait beaucoup! Cela me donne encore plus d'idées pour des romances à faire! ^^

Edit: ÇA Y EST!!! Je viens à l'instant d'avoir une idée d'un couple! Et je sais même comment faire la relation! XD
Je vais travailler la dessus, dès que j'aurais le temps! ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mariri-Dono
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 402
Age : 17
Localisation : *Prépare ses bagages pour aller au Brésil*
Date d'inscription : 04/01/2015
Titres : (Anciennement Lunana)

MessageSujet: Re: L'amour est si merveilleux!   Jeu 16 Juin - 0:15

Moi j'y travaille sur DEUX histoires! XD
Je pense que je posterais l'un d'eux ce week end! ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonyny
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 473
Age : 24
Localisation : La Terre. "Pokopen" pour les kerons.
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: L'amour est si merveilleux!   Sam 18 Juin - 0:09

Couple : Chiroro et Karara (Je rappelle encore une fois que ces deux kerons ne sont pas sœurs ! Et pour ceux qui ne sauraient pas de qui il s’agit, voici une image de Chiroro et Karara) :

Spoiler:
 

Narrateur : Karara (Tonyny lorsque que les phrases sont écrite entre parenthèse)
Titre: A la conquête du grand amour

(Pour le début de ce chapitre, imaginez Karara à bord d’un bus, en train de se filmer avec un caméscope)

- Bonjour à tous et à toutes ! C’est moi, Karara ! Je suis en compagnie de ma meilleure amie, Chiroro ! Dis bonjour à la caméra, Chiroro !)

(Après avoir tourné le caméscope vers Chiroro…)

- Bonjour !

(Karara pointe à nouveau le caméscope vers elle, puis reprend…)

- Comme vous le savez sûrement, les vacances d’été viennent de commencer sur Keron ! Et comme vous le savez tous, l’été est la période de l’année où tout le monde fait ce qu’il veut. Certains kerons vont rester enfermer chez eux à jouer à des jeux vidéo, d’autres vont passer du temps avec leur famille et amis, et beaucoup d’autres vont passer leurs vacances à la plage. Et c’est justement là où nous nous rendons, Chiroro et moi. En effet, mon amie Chiroro et moi-même sommes en ce moment-même dans un bus qui roule en destination la plage. Mais pas pour aller nager dans les vagues de l’océan, ni même pour aller bronzer. Pourquoi, alors ? Eh bien, mon amie Chiroro et moi allons vous le dire exactement en même temps…

(Chiroro et Karara se mettent de façon à être toutes les deux devant le caméscope, puis disent en même temps…)

- Cet été, nous partons au bord de la mer pour: TROUVER L’AMOUR DE NOTRE VIE !!!

Quelques minutes plus tard, notre bus est finalement arrivé à destination ! Chiroro et moi sommes donc descendues du bus en tout hâte, puis nous avons courus à toute vitesse vers la plage !
Après avoir planté le parasol dans le sable, j’ai enfilé mon maillot de bain deux-pièces et Chiroro a enfilé sa robe de plage, puis a mis son chapeau de plage sur la tête. Je lui ai alors dit…

- Waouh ! Tu es magnifique, Chiroro !
- Hi-hi ! Merci, toi aussi ! Ton père est d’accord que tu portes un deux-pièces ?
- Tu plaisantes !? Je l’ai acheté en secret ! Si mon père apprend que je porte un deux-pièces, il me tue !
- Je vois. Alors, que faisons-nous maintenant pour trouver l’amour de notre vie ?
- Il faut attirer l’attention des beaux garçons ! Pour ça, nous pouvons commencer par aller nager !
- D’accord ! J’adore ton plan ! Allons nager !
- Ouais !!!

Chiroro et moi sommes donc allés nagés dans les vagues de l’océan. Il y avait en effet de très beaux kerons qui nageaient ou surfaient. Mais malheureusement, aucun d’eux ne prêtaient attention à nous.
Un peu plus tard, alors que nous étions toujours dans l’eau, Chiroro m’a dit…

- J’ai l’impression que ton plan ne fonctionne pas aussi bien que nous l’aurions espérée.
- Je sais ! Laisse-moi réfléchir !

Alors que je réfléchissais à un nouveau plan, en tournant la tête, j’ai remarqué un beau keron en train de nager comme un dieu.

- !

J’ai alors eu une ampoule qui s’est allumée au-dessus de ma tête ! J’ai donc dit à Chiroro…

- J’ai une idée ! Regarde-moi faire !
- ?

Je me suis alors mis à nager en direction du beau keron, jusqu’à le percuté « accidentellement ». Tout de suite après l’avoir percuté, je lui ai dit…

- Oups ! Veuillez m’excuser ! Je ne vous avais pas vu !

Le beau keron s’est alors tourné vers moi, puis m’a dit avec un magnifique sourire…

- Mais ce n’est rien.

Après avoir admiré son magnifique sourire, je suis retournée voir Chiroro. Lorsque je suis arrivée devant elle, elle m’a demandé…

- C’est ça ton plan ? On ne peut pas dire qu’il ait réussis.
- Tu plaisantes !? Mon plan a marché à la perfection !
- Ah bon ?
- Mais oui ! Tu as vu le sourire qu’il m’a lancé !? Je te parie ce que tu veux que dès que je serais sortie de l’eau, il va venir me voir en courant pour m’inviter à déjeuner !
- Maintenant que tu le dis, j’irais bien manger un petit quelque chose.
- Très bien ! Allons déjeuner !

Chiroro et moi sommes donc sorties de l’eau, puis nous avons commencés à nous diriger vers le restaurant de la plage. Mais à peine quelques secondes après être sortie de l’eau, j’ai entendu, derrière moi, quelqu’un hurler…

- Excuse-moi ! Toi ! La keron verte !
- !!!

C’était la voix du beau keron que j’avais percuté. Je n’ai alors pu m’empêcher de penser…

- (Mon plan a fonctionné à merveille !)

Je me suis alors tournée vers le keron, puis je lui ai répondu avec un immense sourire…

- Oui ?

Tout en cachant quelque chose derrière son dos et en rougissant, le beau keron m’a dit d’une faible voix…

- Euh… Je ne sais pas comment te dire ça, mais… je crois que j’ai quelque chose qui t’appartient.
- (Oui ! Mon cœur !)

Mais à ma grande surprise…

- !?

Le beau keron m’a tendu un string de bain, puis m’a dit d'une voix gênée…

- Lorsque l’on s’est percutés, tout à l’heure, tu as perdu ton string de bain.
- Quoi !?

En baissant la tête, j’ai en effet remarquée que je n’avais plus mon string de bain. Tout en rougissant, j’ai repris mon string de bain, puis, tout en le remettant, j’ai répondu au beau keron…

- Euh… Merci beaucoup !
- Mais je vous en prie. Veuillez m’excuser, mais je dois aller retrouver ma p’tite amie. Au revoir !

Puis le beau keron est reparti… en me laissant le cœur brisé. Chiroro s’est alors avancée vers moi, m’a pris la main, puis m’a dit…

- Allez viens, on va déjeuner.
- …

Quelques minutes plus tard, alors que nous étions en train de déjeuner, je ne pouvais m’empêcher de pleurer…

- Je n’ai jamais eu aussi honte de ma vie ! Le plus beau keron de la planète m’a vue toute nue !!!
- Allons Karara, ce n’est pas si grave.

(Vous devez être en train de vous dire « Mais les kerons ne portent jamais de vêtements ! Alors pourquoi Karara a-t-elle honte !? » Eh bien, sachez que dès l’instant où un ou une keron porte un maillot de bain, que ce soit à la piscine ou à la plage, il n’y rien de plus humiliant pour ce keron que de perdre son maillot. C’est un peu comme pour les humains, en fait ! Enfin bref, je laisse Karara reprendre.)

Après le déjeuner, alors que j’essuyais mes larmes de ce cuisant échec, Chiroro m’a dit…

- Ecoute, j’ai un plan, si tu veux !
- (Snif) Je t’écoute.
- On n’a qu’à juste aller bronzer ! Peut-être qu’un keron tout aussi beau que celui de tout à l’heure viendra nous parler !
- D’accord.

Chiroro et moi sommes donc retournés sous notre parasol, puis, nous avons commencés à bronzer.

(Chiroro devient la narratrice)

Alors que nous bronzions depuis maintenant un bon moment, à cause d’un coup de vent, mon chapeau s’est soudainement envolé. J’ai donc hurlée…

- Oh non ! Mon chapeau !

Je me suis donc levée, puis j’ai commencé à courir après mon chapeau. Mais alors que je courais après mon chapeau depuis seulement quelques secondes, j’ai remarqué que quelqu’un l’avait attrapé. J’ai alors dit à cette personne…

- Ouf ! Merci d’avoir attrapé mon chapeau !
- Mais je vous en prie !
- !!!

J’ai alors constaté que la personne qui venait de récupérer mon chapeau… était le plus beau keron que je n’avais jamais vu ! Après avoir récupérer mon chapeau et l’avoir remis sur ma tête, tout en rougissant, j’ai dit d’une faible voix…

- Euh… Merci !
- Hé-hé ! Vous me l’avez déjà dit, vous savez ?
- Euh… Oui, c’est vrai ! Mais en fait… ce que je voulais vous dire… c’est…

J’ai soudainement entendu la voix d’un autre keron hurler…

- Homomo !!!

En tournant la tête vers là d’où venait le hurlement, j’ai vu que le keron qui venait de hurler était en train de courir vers le beau keron qui se trouvait juste devant moi.
Lorsque le keron qui venait de hurler est arrivé à côté du beau keron, il lui a dit d’une voix… étrange…

- Où étais-tu passé, mon p’tit Homomo ? J’étais mort d’inquiétude !
- Désolé, mon p’tit chou ! J’ai juste rattrapé le chapeau de cette keron !
- Oooh ! Tu es toujours si serviable, mon p’tit Homomo !
- Oui, je sais !

Les deux kerons se sont alors embrassés juste devant mes yeux. C’est durant leur long baisé que je me suis discrètement éclipsée.
Je suis ensuite retournée bronzer aux côtés de Karara. Après un silence de quelques secondes, Karara m’a demandé…

- Tu as retrouvé ton chapeau, Chiroro ?
- Oui. Un keron l’a rattrapé pour moi. Il m’a proposé de sortir avec lui, mais ce n’était pas du tout mon genre !
- Je vois.

Après un nouveau silence de quelques secondes, Karara m’a dit…

- Chiroro…
- Oui ?
- J’ai tout vue, tu sais.
- ...

(Karara redevient la narratrice)

Quelques heures plus tard, alors que le soleil commençait à se coucher, aucun autre beau keron n’est venu nous parler.
Désespérées, Chiroro et moi sommes allées au restaurant de la plage pour nous acheter à boire.
Lorsque nous sommes sortis du restaurant, tout en buvant chacune notre canette, nous sommes toutes les deux allées nous assoir sur la plage, face au soleil au couchant.
Après quelques minutes de silence, j’ai dit à Chiroro d’une triste voix…

- On ne peut pas dire que cette journée fut une réussite.
- En effet. Je ne pensais pas que ce serait si dur de trouver l’amour.
- Oui.
- …
- …

Après un long silence, Chiroro a repris…

- Dis, je viens de penser à quelque chose : Si nous recherchons toutes les deux l’amour…
- L’une de nous sera laissée en arrière quand l’autre trouvera quelqu’un.
- Oui.
- …
- …

Après un silence embarrassant, Chiroro a brusquement tournée la tête vers moi, puis a dit…

- Je ne tiens pas à être ta rivale !!!

Je lui ai alors répondu, également en tournant brusquement la tête vers elle…

- Moi non plus je ne tiens pas être ta rivale !!! Alors…

J’ai alors pris la main de Chiroro, je me suis approchée d’elle je l’ai regardé droit dans les yeux, puis je lui ai dit…

- Que dirais-tu qu’à partir de maintenant… nous soyons un couple ?
- Oui… J’accepte !

J’ai alors repris avec un immense sourire…

- Si tu savais à quel point je suis heureuse ! Tu sais, je viens seulement de comprendre pourquoi nous n’arrivions pas trouver l’amour… C’est parce que l’amour de notre de vie…
- Se trouvait tellement près de nous… que nous étions incapables de le voir clairement !
- Oui ! C’est ce que j’allais dire !

Chiroro et moi avons admirés le soleil couchant… tout en se tenant la main.
Puis j’ai soudainement dit…

- Nos parents vont nous tuer pour ça, tu sais ?
- Oui.

Fin.

_________________


Dernière édition par Tonyny le Lun 20 Juin - 1:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mariri-Dono
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 402
Age : 17
Localisation : *Prépare ses bagages pour aller au Brésil*
Date d'inscription : 04/01/2015
Titres : (Anciennement Lunana)

MessageSujet: Re: L'amour est si merveilleux!   Sam 18 Juin - 0:32

Ooooh! C'est tellement chou!
En tout cas, Tonyny, c'est la première histoire de lesbienne que j'ai lu! XD
J'ai trop rigolé quand Chiroro voit Homomo embrasser son "petit chou"! XD
Et à la fin quand Karara dit à Chiroro à propos de leurs parents! XD

Père de Karara: Chérie, tu as déjà pensé si Karara était lesbienne?

Maman de Karara: Enfin chéri, c'est impossible! Sinon, tu pense qu'elle fessait quoi quand elle était persuadé de se marier avec l'unité Keroro? ^^

P.K: Oui, tu as sans doute raison... (N'empêche que j'ai un drôle de préssentiment...)

What a Face

En tout cas, c'était trop mimi! -^w^-

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonyny
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 473
Age : 24
Localisation : La Terre. "Pokopen" pour les kerons.
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: L'amour est si merveilleux!   Sam 18 Juin - 0:36

Content de savoir que ça t'a plu! ^^
Et je tiens quand-même à le dire: De TOUS les chapitres que j'ai écrit jusque là... que ce soit, de mon histoire principale, de mes hors-série, etc... Je n'ai JAMAIS autant rigolé en écrivant un chapitre qu'avec celui-ci! XD

Edit: Bon... Je préfère l'avouer moi-même avant qu'un fan des vocaloïds ne me fasse la remarque (N'est-ce pas, Yuna-chan?):
Je me suis ENORMEMENT inspiré de cette chanson pour faire ce chapitre! (J'ai mis en VOSTFR pour que vous compreniez les paroles.)

https://www.youtube.com/watch?v=QqkDCx4OJY8

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mariri-Dono
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 402
Age : 17
Localisation : *Prépare ses bagages pour aller au Brésil*
Date d'inscription : 04/01/2015
Titres : (Anciennement Lunana)

MessageSujet: Re: L'amour est si merveilleux!   Dim 19 Juin - 3:08

C'est mon tour!!! (Ouais à 3 heures du mat' et alors je suis une rebelle! B] //PAF//)


Couple: Garuru x Zoruru

Narrateur: Mariri-Dono

Titre: Je suis là.


Tout commence dans le vaisseau de l'unité Garuru, c'était 9 heure du soir, l'heure quand tout le monde vont se coucher. Garuru vérifie toujours si tout le monde dort pour qu'il puisse aller au lit à son tour. Pururu dormait profondément, le Lieutenant a dû mettre Tororo dans son lit parce que le têtard s'est endormi sur son ordinateur portable et Taruru dormait avec une position bizarre (couché au ventre avec son bras gauche qui allait derrière sa tête, l'autre bras en dessous de son ventre, le derrière en l'aire et les jambes croisés).
Le Titarien pourpre alla dans la dernière chambre, celle de Zoruru. En entrant, le cyborg dormait également profondément. Alors qu'il allait partir, il entendit des... gémissement? Il se retourna vers le Titarien gris et il le voyait en train de se gigoter un peu en fessent une grimace. Garuru s'approcha de lui pour voir mieux.

Cela ne fait aucun doute, Zoruru fait des cauchemars.
Garuru soupir, il le secoua légèrement l'épaule du cyborg pour le réveiller.

Zoruru: je... Non..

Le Titarien pourpre cligne des yeux. Zoruru parle pendant qu'il dort? C'est nouveau ça.

Zoruru: ne me... S'il...te...

Le cyborg commença a transpirer. En voient son état, Garuru le secoua plus durement.

Garuru: Caporal Chef Zoruru, réveillez vous.

Garuru s'aperçu que des larmes se formèrent au coin de l'œil de Zoruru. Le Titarien pourpre  s'approcha du visage du cyborg et sans prévenir, il se réveilla et se leva mais, comme il n'avait pas vu son supérieur devant lui, ils se cognèrent le front.

Les deux se frottèrent leur front et se regardèrent.

Zoruru: de... Depuis combien de temps êtes vous là?

Garuru: suffisamment de temps pour vouloir savoir ce qui vous tracasse.

Zoruru: je n'ai rien. Vous pouvez partir.

Garuru resta silencieux. Il s'approcha de Zoruru et le regarde avec un air sérieux.

Garuru: Caporal Chef. Vous étiez en train de pleurer et en train de transpirer. C'est claire qui il y a quelque chose. Dîtes-le moi.

Zoruru: je... Je vais bien! Je n'ai rien à cacher!

Garuru: Ne me mentez pas! Pourquoi vous ne voulez rien dire?

Zoruru: Ce n'est pas vos affaires!!! Maintenant, allez vous-

Il n'as pas pu finir sa phrase que Garuru lui donna un câlin. Surpris par l'action de son chef, Zoruru resta immobile. Ils restèrent comme ça pendant quelques secondes quand, le Lieutenant pris enfin la parole, avec la voix douce.

Garuru: Zoruru... Tu n'as pas à avoir honte. Si tu as un problème, ne le garde pas pour toi. Je suis là. Je t'écouterais autant que tu le veuille pour te sentir mieux. Tu n'est pas seul...

En entendant cela, Zoruru serra son supérieur et pleura silencieusement. Garuru le serra plus fort et lui frotta le dos.

Garuru: c'est bon... Tout vas bien... Chut... Tu ne seras jamais seul... Je suis là...

Zoruru: Ga-Garuru... *sob*

Les deux Titariens restèrent comme ça pendant plusieurs minutes, jusqu'à ce que le cyborg se calme.

Garuru: Tu vas mieux?

Zoruru: O-oui...

Malgré qui fessait un peu noir, on pouvais voir l'assassin rougir, il a sûrement honte que quelqu'un comme lui se fait consoler par son supérieur.

... Pour une raison très étrange, il a aimé.

Garuru: maintenant, dis moi tout.

Zoruru:.......J'ai rêvé que Zeroro me tranchait à nouveau mon corps en deux... J'étais dans une forêt sombre et il pleuvait... Zeroro est apparu de nul part et nous avons commencer à nous battre mais... D'une certaine manière... Il coupa ma lame. Il m'as plaqué au sol et pointé son Katana sur mon front, et il m'as dit "pourquoi tu continues à te battre? Tu n'est rien et tu resteras rien. Ta mort n'aura pas d'importance puisque tu est invisible aux yeux de tous."

Zoruru fit une pause avant de reprendre.

Zoruru: "meurs, inconnue"... Puis il m'as tranché...

Garuru resta muet. Il savait que Zoruru avait une dent contre Dororo mais, il l'avait jamais vu comme ça...

Garuru: ... Zoruru, as tu peur de Dororo?

Zoruru s'écarta de son supérieur, en le regardant avec colère.

Zoruru: Non!!! Je n'est pas peur de ce bâtard!!! Pour qui vous me prenez!? Je ne suis pas un trouillard!!!

Garuru: du calme. Je sais ô combien vous êtes courageux, Caporal Chef. Vous êtes le plus brave de toute l'unité.

Pour une autre raison quelconque, le cyborg rougit.

Garuru: bon, si vous avez pas peur, que se passe t'il?

Demanda le Titarien pourpre tout en caressent la tête de l'assassin qui le fit rougir encore plus. Mais ce rougissement disparu aussi tôt qu'il est venu quand Garuru fini sa phrase, son regard commença à se remplir de tristesse.

Zoruru: je... Je ne veux pas être oublié... Je ne veux pas être seul...

Garuru: Zoruru... M'as tu écouté? Tu n'est pas et tu ne sera pas seul! Pas tant que je suis là!

Zoruru:!!!

Garuru: ... Je serais toujours à tes côtés, quoi qu'il arrive, je te protègerais de tout mon cœur.

Zoruru: L-Lieutenant... Mais pourquoi?

Garuru: parce que je t'aime.

Zoruru:!!!

Avant que Zoruru puisse faire quoi que ce soit, Garuru pressa ses lèvres sur le masque de l'assassin. Zoruru resta figé quelques instant, choqué que son propre chef l'embrassait, puis, il retourna le baiser en appuyant encore plus sur les lèvres de Garuru. Quelques secondes plus tard, ils se séparèrent pour reprendre de l'air. Zoruru en profita pour enlever ses bandages (son masque) en montrant sa bouche qui avait l'aire tout à fait normal. Le cyborg embrasse à nouveau son supérieur avec plus de passion, enfaite, Zoruru avait déjà des sentiments pour Garuru mais, il craignait qu'il en avait pas en retour. Maintenant, il est sûr que son chef as les mêmes sentiments que lui. Après le baiser, Garuru cloua gentiment Zoruru dans son lit et lui met sa couverture jusqu'à sa poitrine.

Zoruru: Que fais tu...? Où tu vas?

Garuru: Je te prépare pour aller dormir, il faut se réveiller tôt demain et je vais nulle part, je ne vais pas te laisser dormir tout seul après ce cauchemar.

Pour la première fois depuis des années, Zoruru sourit. Il alla un peu sur le coté pour laisser Garuru se coucher auprès de lui.

Zoruru se blotti contre Garuru et lui dit en chuchotant:

Zoruru: Je t'aime.

Garuru: Moi aussi je t'aime.

Les deux Titariens s'endormirent. Zoruru ne s'est jamais senti aussi heureux de sa vie depuis cette belle nuit.

FIN



Pourquoi ai-je l'impression que mon histoire est aussi trop courte??? *râle*
Bon, j'espère que tu as aimé Tonyny! (Oui, je m'adresse à lui parce qu'on est les seuls à poster dans ce sujet! XD) ^^

EDIT: Autant pour moi, c'est plus long que l'autre! XD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonyny
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 473
Age : 24
Localisation : La Terre. "Pokopen" pour les kerons.
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: L'amour est si merveilleux!   Dim 19 Juin - 12:30

Ha-ha! J'ai bien rigolé après le chapitre quand tu m'as demandé « Bon, j'espère que tu as aimé, Tonyny!» ^^
Franchement, j'ai adoré! C'était vraiment jolie l'idée du cauchemar de Zoruru qui fait intervenir Garuru! Et puis, le moment où Zoruru dit en pleurant qu'il ne veut pas être oublié, j'ai faillis pleurer! ^^'
En bref: Magnifique! ^^

Edit: En plus, Le moment où Garuru dit : «Zoruru... Tu n'as pas à avoir honte. Si tu as un problème, ne le garde pas pour toi. Je suis là. Je t'écouterais autant que tu le veuille pour te sentir mieux. Tu n'est pas seul...»
Ça m'a énormément rappellé ce que Garuru m'a dit dans le chapitre 2 de mon histoire! ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mariri-Dono
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 402
Age : 17
Localisation : *Prépare ses bagages pour aller au Brésil*
Date d'inscription : 04/01/2015
Titres : (Anciennement Lunana)

MessageSujet: Re: L'amour est si merveilleux!   Dim 19 Juin - 13:09

Hé hé! Je suis contente que ça t'as plus!
Je ne vais pas te mentir mais je sentais, à chaque fois que j'écrivais, des frissons! J'espère que Zoruru m'en voudras pas pour lui avoir fait pleurer! XD

Bon en tout cas, ça fera un clin d'œil pour ton histoire! XD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonyny
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 473
Age : 24
Localisation : La Terre. "Pokopen" pour les kerons.
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: L'amour est si merveilleux!   Mar 13 Juin - 12:44

Voilà ton cadeau, Mariri! Encore un très Joyeux Anniversaire!!! ^^




Avant de commencer, je tiens bien à préciser que le chapitre qui va suivre spoil des éléments de la partie 4 de l’histoire « Le keron Tonyny ». Donc si vous n’avez pas finis de lire toute mon histoire, NE LISEZ PAS CE CHAPITRE !!!





Couple : Tamama x Taruru
Narrateur : Tamama
Titre : L’amour inattendu


Ce chapitre se déroule quelques semaines après que le commandant suprême ait décidé d’annuler la mission de conquête de Pokopen, et donc que les membres de l’unité Keroro, et donc moi-même, avons quittés Pokopen.
Durant les semaines qui ont suivis notre retour sur Keron, l’unité Keroro et moi-même n’avions aucune mission à remplir. Et très franchement, ces quelques semaines ont été très difficiles pour moi. Encore un mois avant notre départ de Pokopen… j’étais fou amoureux du sergent. Mais depuis qu’il m’avait avoué n’avoir jamais éprouvé le moindre sentiment amoureux pour moi… j’étais complètement anéanti. Et ne vivant plus sur Pokopen, je ne pouvais plus non plus aller voir mon père pour trouver du réconfort auprès de lui. Je ne savais plus du tout quoi faire.
Ce jour-là, le sergent et moi-même nous nous sommes rendus au quartier général de l’armée de Keron pour nous faire attribuer une mission par le commandant suprême.
Après quelques minutes d’attente, le sergent a été convoqué par le commandant suprême. Il est donc entré dans la pièce, alors que moi je devais attendre dans la salle d’à côté.
A peine quelques instants plus tard, deux autres kerons sont entrés dans la pièce…

- !

A ma grande surprise, il s’agissait du lieutenant Garuru ainsi que de mon ami Taruru. Je me suis donc immédiatement levé, puis j’ai dit tout en faisant le garde à vous…

- Bon… Bonjour, lieutenant Garuru !
- Bonjour, soldat de 2ème classe Tamama.

Garuru et Taruru se sont ensuite avancés vers la porte qui mène à la salle du commandant suprême. Juste avant de franchir la porte, Garuru a dit à Taruru…

- Seul le sergent Keroro et moi avons été convoqués par le commandant suprême. Attendez-moi ici, caporal Taruru !

Ce à quoi il a répondu tout en faisant le garde à vous…

- A vos ordres, lieutenant Garuru !

Puis le lieutenant Garuru est entré dans la salle du commandant suprême. Taruru s’est ensuite assis juste à côté de moi sur le banc, puis m’a dit en souriant…

- Salut, Tamama ! Ça faisait longtemps !
- Oui, c’est vrai !

Après quelques secondes de silence, Taruru a repris en me demandant…

- Alors comme ça toi et ton unité avez réellement reçu l’ordre d’annulation de la mission de conquête de Pokopen ?
- Oui, c’est vrai. Pokopen a été considéré comme trop puissante pour l'armée de Keron. La mission a donc été annulée.
- Je vois.
- Et toi…? Ça se passe bien avec l’unité Garuru ?
- Ouais, ça se passe ! C’était cool, on a eu le droit à quelques jours de congé ! Du coup, on est tous allés les passer ces quelques jours de congé sur Doinaka !
- Ah c’est cool !
- Ouais !

Taruru a alors repris tout en s’empêchant de rire…

- D’ailleurs, faut que je te raconte un truc ! Mais tu me promets de le dire à personne !
- D’accord, je t’écoute !

Taruru s’est alors approché de moi puis m’a dit à voix basse…

- Lorsqu’on était sur Doinaka, à un moment, le lieutenant Garuru est sorti de la mer, et devine quoi… il avait perdu son short de bain !
- Nan, sérieux !?
- Ouais ! On l’a tous vu à poil ! Et là où j’ai vraiment trop rigolé c’est quand il a mis ses mains sur son entrejambe et qu’il a hurlé « R… Retournez-vous ! Et arrêtez de rire, c’est ordre !!! » !
- Ha-ha-ha !!!
- Chut ! Ne rigole pas trop fort ! S’il apprenait que je te l’ai dit il me tuerait !
- Oups ! Pardon !

A peine quelques secondes après que Taruru m’ait raconté ce qui est arrivé au lieutenant Garuru sur Doinaka, j’ai de nouveau perdu le sourire. Remarquant cela, Taruru m’a demandé…

- Quelque chose ne va pas, Tamama ?
- Bah… C’est juste que… depuis mon départ de Pokopen, tout va de travers pour moi : Je ne peux plus voir mon père… et le keron dont j’étais fou amoureux… m’a avoué n’avoir aucun sentiment pour moi.
- Oh… Je suis vraiment désolé, Tamama.
- …
- …

Après un silence de quelques secondes, Taruru a repris en souriant…

- Tu sais, Tamama… Je viens de me souvenir du jour où l’on s’est rencontré, toi et moi : J’ai beau être plus âgé que toi, quand j’étais enfant, contrairement à toi… j’étais un véritable trouillard. Tous les kerons de ma classe se moquaient de moi en permanence. Et puis un jour, après l’école, il y a eu ces deux élèves qui m’ont couru après dans le seul but de me faire du mal. Ils avaient réussis à me coincer dans une ruelle… j’étais fait comme un rat…

*Flash-back de Taruru*

- Arrêtez, je vous en supplie ! Laissez-moi tranquille !
- Ha-ha ! Alors comme ça on a peur, mauviette !?
- J’espère que t’es prêt à prendre la raclée de ta vie !
- *Snif* (Au secours… Que quelqu’un vienne m’aider !)

Puis c’est là… que venu de derrière ces deux kerons… j’ai entendu quelqu’un dire…

- Hé, bande d’idiots !!!
- !!?/!!?/!!?

Mes deux agresseurs se sont alors retournés pour voir qui avait parlé. Et cette personne… c’était toi. Tu avais beau être bien plus jeune qu’eux, tu es venu à mon secours sans la moindre hésitation… et avec le sourire aux lèvres. Ces deux kerons avaient beau te menacer…

- Qu’est-ce tu veux le môme !?
- Retourne dans les jupons de ta mère avant qu’on s’en prenne à toi !

Tu as continué à leur tenir tête…

- Je crois plutôt que c’est vous qui allez bientôt courir dans les jupons de vos mères si vous ne partez pas tout de suite !

Lorsque ce que je t’ai vu tenir tête à ces brutes…

- …

Je n’en croyais pas mes yeux. Tu faisais preuve d’un tel courage. A aucun moment tu n’as ne serait-ce que montrer le moindre signe de peur. Tu as finalement réussis à faire fuir ces brutes en un instant. Après qu’ils se soient enfuis, tu es venu vers moi, puis tu m’as demandé…

- Est-ce que ça va ?
- Euh… Oui, oui, ça va ! Je vous remercie de m’avoir sauvé.
- Bah, ce n’est rien ! Ces rigolos ne valaient rien, ha-ha ! Bon allez, je te laisse ! Bye !
- …

Alors que tu commençais à repartir, je t’ai suivis tout en disant…

- Attends, s’il te plait !
- ?

Une fois t’avoir rattrapé, je t’ai demandé…

- Je voulais vous dire que… vous avez été génial !
- Bah, c’est pas la peine de me dire ça juste parce que je t’ai sauvé !
- Non, non, je suis sérieux ! Vous avez vraiment été fantastique !
- Oh ! Bah… Merci, hé-hé ! En général les gens sont plus effrayés en voyant ma force !
- Vous plaisantez !? J’aimerais être aussi fort et aussi courageux que vous !

*Fin du flash-back*

- C’est à partir de ce moment que nous sommes devenus amis. Mais pour moi… tu n’étais pas seulement un ami : Tu étais mon modèle. Mon héros ! Mais plus que tout… Tu étais et est encore aujourd’hui… le keron dont je suis tombé amoureux.
- Allons, Taruru, tu exagères un peu quand-m… QUOI !!?

J’ai alors seulement réalisé ce que Taruru venait de me dire. Je lui ai donc demandé d’une voix paniquée…

- Que… Qu’est-ce que tu viens de dire !?
- J’ai dit… que tu étais et est encore aujourd’hui… le keron dont je suis tombé amoureux.
- Taruru… que…

Taruru s’est alors tourné vers moi, puis m’a dit d’une faible voix…

- C’est la vérité, Tamama… Je suis amoureux de toi depuis le jour où tu m’as sauvé de ces sales brutes. C’est aussi pour ça que j’ai voulu devenir plus fort : Pour te ressembler, mais surtout… pour que tu me remarques.
- !
- Mais je n’ai jamais osé te le dire. Même si je suis devenu plus fort et plus courageux en suivant ton exemple… je n’ai jamais trouvé le courage de te dire à quel point je t’aime.
- (Taruru…)
- Mais si aujourd’hui j’ai enfin trouvé le courage de te dire tout ça, c’est également aujourd’hui que je trouve le courage de faire ceci !

C’est alors, qu’à ma grande surprise…

- !!!

Taruru m’a brusquement embrassé langoureusement durant plusieurs secondes.
Après ce long baisé, Taruru s’est reculé, puis a commencé à dire…

- Voilà… Je voulais le faire au moins une fois. Mais comme je sais que tu es toujours amoureux du sergent, je ne vais pas…

J’ai alors interrompu Taruru en disant…

- Taruru ! Laisse-moi juste… essayer un truc…

Puis c’est alors, qu’à la grande surprise de Taruru…

- !!!

Je l’ai embrassé langoureusement durant plusieurs secondes à mon tour.
Une fois le baisé fini, alors que Taruru avait le visage tout rouge, j’ai dit à Taruru tout en rougissant à mon tour…

- Taruru… Tu es sûr de vouloir de moi comme petit ami ? En sachant que ce sera toujours moi qui aurait raison, que je suis d’une jalousie extrême, et qu’à la moindre trahison de ta part tu es un keron mort ?
- Si c’est pour être avec toi… alors oui, je suis prêt à tout !
- Alors si tu es vraiment prêt… je veux bien qu’on forme un couple. Et je te laisserai même parfois avoir raison !
- Ha-ha ! D’accord !

Après un très court silence, Taruru m’a dit tout en rougissant…

- Je t’aime, Tamama.
- Et moi je t’aime encore plus, Taruru.

Je me suis alors penché vers Taruru de sorte à ce qu’il se laisse tomber sur le banc où nous étions assis, puis j’ai commencé à l’embrasser durant plusieurs minutes.
C’est à cet instant que le sergent Keroro et le lieutenant Garuru sont sortis de la salle du commandant suprême. Keroro a commencé à dire…

- 2ème classe Tamama, nous…

Avant de s’apercevoir que j’étais en train d’embrasser Taruru.
Mais pour tout vous dire, avant que le sergent me le dise, je ne l’avais même pas entendu me parler à ce moment-là. J’étais trop occupé… à profiter du bonheur… que m’offrait le baisé de Taruru.

Fin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mariri-Dono
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 402
Age : 17
Localisation : *Prépare ses bagages pour aller au Brésil*
Date d'inscription : 04/01/2015
Titres : (Anciennement Lunana)

MessageSujet: Re: L'amour est si merveilleux!   Mar 13 Juin - 13:14

.....

Chururu: Bah, qu'est ce que tu as?










































C'est....... trop....






*depuis la galaxie*
MIGNOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON!!!!!

C'est juste trop chou!!! Je l'adore!!! De plus, maintenant je commence à réellement à aimer ce couple!

Encore une fois Tonyny: Merci pour ce magnifique cadeau Tonyny!!! I love you I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonyny
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 473
Age : 24
Localisation : La Terre. "Pokopen" pour les kerons.
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: L'amour est si merveilleux!   Mar 13 Juin - 13:21

Hé-hé! Heureux qu'il t'ait plu! ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'amour est si merveilleux!   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'amour est si merveilleux!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sais tu combien je t'aime? {L’indicible amour sur nos lèvres}
» De l'amour à la haine,pourquoi?
» [Collection] Heure d'amour / Bouton d'or (E.R.F)
» qu'est ce que vous etes prêt à faire par amour
» un amour de chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La chambre de Keroro :: DIVERS :: Fan-fictions-
Sauter vers: